Fabriquer des tawashis

Aujourd’hui, nous avons fabriqué des tawashis ! Qu’est ce qu’est c’est que ça ? Ben c’est ça ! Une petite éponge lavable zéro déchets puisque fabriquée avec de vieilles chaussettes trouées ou solitaires.

Première chose à faire, récolter ces chaussettes puis les découper en lanières de façon à avoir des  anneaux de tissu.

Puis il vous faut un métier à tisser ! Moi, j’ai eu de la chance car une amie m’en a fabriqué un mais une planche de bois avec des clous, ou du liège/ carton fort avec de longues punaises. Le mien est un carré de 20 cm de coté. Les picots sont espacés de 2,5 cm chacun et le premier de chaque bord est placé à 5 cm du bord.

Première étape : placer les 5 premiers tissus d’un bord à l’autre.

Puis on part de l’autre côté…

… et l’on tisse : dessus, dessous, dessus, etc puis on accroche de l’autre côté.

Pareil avec le suivant mais en commençant en dessous puis dessus, etc.

Et on fait la même chose pour les cinq.

On obtient un beau quadrillage !

Puis vient la deuxième phase que je vais vous décomposer en photos :

Tout d’abord, on enlève le tissu qui est sur le picot en haut à droite :

On garde  bien son doigt à l’intérieur ,

Puis on enlève le tissu du picot en dessous

Et l’on fait glisser le deuxième tissu à l’intérieur du premier, en mettant bien ensuite son doigt dans le nouveau tissu.

Puis on décroche le tissu du dessous pour le glisser dans le précédant,

on met le doigt dans le nouveau,

Et on continue à décrocher les tissus les uns après les autres, toujours en les glissant dans le précédent.

Et petit à petit le tawashi se tisse en s’enlevant du métier à tisser ( on voit que je mets mon doigt pour aider un peu Noé à la fin car plus le tawashi se termine, plus cela a tendance à s’enlever des picots !)

Lison aussi nous a aidés mais avec une petite idée en tête que Noé a également expérimentée :

Faire un double tawashi pour qu’il soit plus épais. Pour cela, on procède exactement de la même manière, puis lorsqu’on a fini le quadrillage, on refait un nouveau quadrillage de tissu par dessus l’autre.

Et ensuite, au moment de détacher les tissus, on fera bien attention de bien prendre ensemble les deux couches de tissus se trouvant sur chaque picot !

Et nous voilà avec plein de tawashis, ce qui nous permettra de les mettre au sale souvent pour avoir toujours des éponges/tawahis propres !

Si je n’ai pas été suffisamment claire dans mes explications, vous trouverez des tutos videos sur internet mais le principe est très simple et Noé et Firmin n’ont eu aucune difficulté à les fabriquer (je surveillais juste que les tissus ne s’enlèvent pas des pics au moment de la deuxième étape !)

Voilà, alors tissez bien !

(Ages au moment de l’activité : Firmin, 6 ans ; Noé, 9 ans et Lison, 15 ans ! )

Pour découvrir d’autres activités manuelles ( et notamment d’autres tissages), cliquez ici !

 

 

Vous trouverez d’autres idées d’activités inspirées par les pédagogies alternatives dans mes livres écrits avec Madeleine Deny : le grand guide des pédagogies alternatives , lire et écrire apprendre avec les pédagogies alternatives, compter et calculer apprendre avec les pédagogies alternatives et  mes tout premiers apprentissages avec les pédagogies alternatives !

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s