Archives pour la catégorie Activités de type Montessori

Entrer dans la lecture !!!

J’avais remarqué depuis quelques temps que mon petit Firmin essayait de déchiffrer des mots dans les titres de ses livres, sur le tableau noir où Noé écrit parfois des mots … Et j’avais été surprise de voir qu’il avait l’air d’avoir pigé le truc et de pas mal se débrouiller !

Alors j’ai pensé aux petits activités lecture Montessori et je lui ai improvisé un petit jeu. J’ai farfouillé dans les jouets, dans notre panier d’animaux, dans les objets qui pouvaient être dans la maison et j’ai cherché cinq objets aux noms simples, courts et sans sons s’écrivant avec deux lettres (j’ai évité les on, ch, oi, etc qu’il ne connait bien sûr pas.) J’ai écrit sur cinq morceaux de papier les noms des objets. J’ai choisi d’écrire en capitales d’imprimerie (les fameuses lettres bâtons) parce que ce sont les lettres qu’il connait le mieux et qu’il voit majoritairement à l’école (même s’ils commencent à voir les lettres en script) alors que chez Montessori les mots sont en cursives.

Et puis je lui ai demandé s’il voulait jouer à un jeu avec les mots ! Ses yeux se sont mis à briller ! Je lui ai simplement montré les objets (on les  a nommés pour être sûr d’être d’accord sur les noms : par exemple, c’était un tipi et non une tente, un bus et non un car !) . Puis je lui ai donné les étiquettes et je lui ai simplement dit de placer l’objet sur l’étiquette.

Et c’était parti !

Comme j’ai pris ce que j’avais sous la main un peu rapidement, j’ai pris des mots parfois un peu difficiles mais il s’en est bien tiré !Normalement , pour commencer, j’aurais du me contenter de mots de 2 ou 3 lettres sans difficultés (comme os, bus …) Mais il a bien remarqué de lui même que certaines lettres ne servaient à rien !!! (le e final par exemple !).

Alors parfois, il pliait le papier pour cacher cette lettre casse-pieds !

Et puis les cinq mots lus et trouvés, Firmin en a voulu une autre série … puis une autre … Et il recommençait à chaque fois avec tous ses mots ! Quant il tombait sur un mot plus compliqué (tortue ), parfois il mettait de côté en disant « lui là il est trop dur je le mets là ! » et quand il ne lui en restait plus qu’un ou deux, il y revenait, regardait ce qu’il lui restait comme objet, et à partir de là il trouvait !

Tout à l’heure, il a refait le jeu avec toutes les étiquettes et les a disposées en rond autour de la table !!! Maintenant, il reconnaît certains mots au premier coup d’oeil, sans avoir besoin de le déchiffrer entièrement (par exemple tipi, dé, fil …)

Bon ben on continuera !!! Il est en pleine période sensible comme dirait Maria Montessori, ça serait dommage de passer à côté ! Les yeux qui brillent, la grande concentration, le plaisir… Aucun forcing, je ne lui apprends rien, je me contente de lui fournir des mots et des objets ! Et il s’en débrouille. Donc je pars à la chasse aux petits objets ! Et je pense que je tenterai les étiquettes en script la prochaine fois, on verra si ça le perturbe ou pas !

(Age au moment de l’activité : Firmin, 3 ans et 11 mois) 

Pour découvrir d’autres activités autour de la lecture, cliquez ici

Pour découvrir d’autres activités Montessori, cliquez là

L’éveil musical d’après la pédagogie Montessori

Aujourd’hui, on a découvert et testé avec plaisir le joli coffret sur l’éveil musical d’après la pédagogie Montessori, aux éditions Eyrolles,  que nous a offert son auteur, Lydie Maud.

Avant de vous présenter le livre plus en détails, je voulais vous montrer trois activités issues du livre que nous avons réalisées !

La première s’appelle le danseur et le musicien. On choisit un instrument que l’on a à la maison (tambourin, xylophone, claves …) . Dans un premier temps, le petit musicien joue de l’instrument et le petit danseur se déplace en suivant la musique : doucement, vite, en sautillant, s’arrête quand la musique s’arrête … Ils se sont bien amusés, tant à la danse qu’à la musique !

Mais ça, je connaissais ! Ce qui m’a intéressée dans cette activité, c’est de la proposition de la faire « à l’envers » . Le danseur réalise des mouvements et c’est le musicien qui doit suivre les évolutions du danseur : jouer doucement quand le danseur fait des mouvements lents, s’arrêter de jouer quand il s’arrête … Cela demande écoute de l’autre et concentration ! Très intéressant !

Une deuxième proposition : chanter des sons sur le thème de la hauteur. On propose à l’enfant des petites « partitions  » que l’enfant va jouer à la fois avec tout son corps et avec sa voix.

Noé s’y est prêt avec beaucoup de plaisir : je m’accroupis en chantant un son grave je me relève en levant les bras t en chantant un son de plus en plus aigu et je redescends en rechantant à nouveau plus grave. Explorer les sons avec tout son corps, super idée !

Et une troisième d’activité d’écoute avec Noé. On s’est installé dans le jardin pour écouter un paysage sonore. Il a fermé les yeux pour être attentif à tout ce qu’il entendait.

Puis il a dessiné pour essayer de fixer tous ses sons entendus : le bourdonnement d’insectes, l’aboiement des chiens, le moteur d’une voiture, des rires d’enfants, le chant des oiseaux …

Mais je vais quand même vous présenter ce fameux coffret ! Il y a bien sûr un livre, un CD avec des pistes de musique et des cartes.

Des cartes de musiciens jouant des différents instruments de musique …

Et des jeux de cartes permettant de mettre en image ce qu’on entend et les différentes caractéristiques de la musique … 

…le genre de musique, le caractère de la musique, les différents paramètres du son (hauteur, intensité …), les instruments … Toutes ces cartes serviront lors de certaines activités présentées dans le livre.

Dans le livre, une première partie pour nous présenter rapidement la pédagogie Montessori, comment elle concevait l’enseignement de la musique, la façon d’utiliser ce livre …

Puis 75 fiches activités. Toutes ne sont pas directement inspirées par la pédagogie Montessori mais restent dans l’esprit. Pour chaque activité, le coin des pédagogues pour en savoir un peu plus, et plein d’idées pour aller un peu plus loin dans cette activité ! Très appréciable ! Elles sont réparties par âge : pour les bébés jusqu’à 18 mois, 

… des activités pour les petits jusqu’à 3 ans …

Des activités plus dans le mouvement pour les enfants jusqu’à 6 ans …

Et pour les plus grands des activités pour discriminer par le jeu les différents paramètres du son.

Il y a aussi d’autres activités autour de l’écoute d’oeuvres avec plein de conseils d’oeuvres à écouter (qu’on peut trouver sur internet) par instrument.

Bref, un ouvrage bien complet qui donne plein de pistes à explorer ! Et le matériel (jeu de cartes et CD) qu’on peut utiliser avec ou sans le livre d’ailleurs pour aider à exprimer ce qu’on ressent et ce qu’on entend quand on écoute une musique !

Bon ben on a plein d’activités à découvrir ! J’ai déjà repéré des lotos sonores, des structures sonores, des échelles mélodiques, des séquences sonores … Yes !

(Ages au moment des activités : Noé, 6 ans et demi ; Firmin, 3 ans et demi)

Pour découvrir d’autres articles sur la pédagogie Montessori, cliquez ici.

Pour découvrir d’autres articles sur les différents apprentissages , et notamment la musique, cliquez là !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Le grand guide des pédagogies alternatives

Ca y est !!! Il est sorti !!! Environ 2 ans de gestation mais c’est un beau bébé de 790 grammes, 27,5 cm (sur 18,5) et 248 pages ! Il se porte bien et ses mamans aussi !

N’hésitez pas à aller dans votre librairie préférée pour le trouver ou alors le commander !

Bon, et ce livre, c’est quoi alors exactement ??! Il va vous permettre de découvrir onze pédagogies : 6 plus en détail (Reggio, Steiner, Montessori, Decroly, Freinet et Froebel) et 5 de façon un peu plus courte (Charlotte Mason, Alexander Neill, La Garanderie, Arno Stern et Emmi Pikler (Loczy) )

Pour chacun, une double page pour présenter le pédagogue, sa biographie, ses influences, une chronologie  …

Puis des doubles pages présentant plus en détail un grand principe caractéristique de cette pédagogie (Cinq grands principes pour chacun des six pédagogues, deux pour les autres). Dans ces doubles pages, vous trouverez des citations puisées dans les textes des pédagogues pour illustrer le principe explicité, des encadrés explicatifs, des mots clefs et un encadré où je raconte comment ce point peut être parlant en famille, avec des exemples et des tranches de vie de notre famille.

Une double page présentant le matériel caractéristique de cette pédagogie.

Et pour chaque pédagogie des pages d’activités au plus près de ce qui est proposé par les pédagogues !

Et à la fin de chaque grand chapitre, un petit dialogue entre Madeleine et moi-même où nous échangeons sur cette pédagogie.

A la fin vous trouverez également un condensé des grandes idées des pédagogues depuis … la nuit des temps ! 

Voilà ! On l’a voulu très sérieux mais agréable à lire, théorique et pratique, riche et aéré … Vous y retrouverez en action notre petite bande puisque c’est d’eux que tout est parti !

On en est très fier et on espère qu’il vous plaira !!!

Et on compte sur vous pour en parler autour de vous et pour partager !!!

Et venez nous raconter ensuite ce que vous en avez pensé !!! 🙂

Pour lire les différentes critiques du guide que j’ai pu trouver, cliquez ici ! 

EnregistrerEnregistrer

Messages secrets !

Il y a quelques temps, j’ai proposé une petite activité Montessori classique : des objets, des étiquettes avec des mots, prendre l’objet marqué sur le message. (je lui avais déjà proposé une activité de ce genre)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pas de soucis, il y arrivait sans problème. Je me suis souvenue que Maria Montessori proposait aux enfants des petits messages secrets à lire avec une action à réaliser.

J’ai donc écrit sur une bande de papier une phrase que je trouvais assez simple phonétiquement : « tape la table » et j’ai dit à Noé qu’il y avait un message secret sur la bande. Il ne devait pas me lire à moi ce qu’il y avait marqué mais le lire pour lui puis faire ce qui était demandé. J’ai vu ses yeux s’allumer d’une petite flamme d’excitation. Il a déchiffré sa phrase, quand il l’a comprise un grand sourire a éclairé son visage, et il a fait triomphalement ce qui était demandé ! (je n’ai pas pris de photos pendant l’activité, dommage ) .

Encore ! Ok, encore, je complexifie la phrase… il fait l’action. Encore ! Encore ! Encore ! img_8139

15 phrases en une seule fois ! Je ne l’arrêtais plus ! img_8140

Et puis il m’a regardé d’un air malin, il a pris une bande et il s’est mis à écrire.img_8138

C’était à moi de comprendre son message secret ! Et là encore le jeu a duré un petit moment avec plusieurs messages à décoder pour moi ! img_8141

Par ce petit jeu, lecture et écriture, décodage et encodage prennent vraiment tout leur sens ! Il ne lit pas pour me faire plaisir ou parce que c’est dans le manuel de lecture et que c’est la leçon du jour, mais parce que ça met en action, que ça sert vraiment à quelque chose d’arriver à déchiffrer si on veut comprendre ce message secret ! Et la motivation est forte, l’acharnement à arriver à comprendre, même s’il y a des sons plus complexes !

Vraiment un bon moment enthousiasmant pour Noé ! C’était étonnant de le voir se prendre au jeu à ce point ! Et il a beaucoup ri !!! Il trouvait les situations très amusantes ! 🙂

Une autre possibilité à partir de ce jeu : réaliser une chasse au trésor ! On peut donner un papier à l’enfant où il est écrit : regarde sous ton lit. Il y trouvera un autre papier où il lira : Fais un bisou à papa. Papa lui donnera un autre message , etc … jusqu’au petit trésor final qui peut être un dernier message : on va à la piscine !

(Age au moment de l’activité : Noé, 5 ans et 10 mois)

Pour découvrir d’autres activités sur la lecture, cliquez ici !

Pour découvrir d’autres articles en lien avec la pédagogie Montessori, cliquez là.

Découvrir l’écriture et la lecture

Je ne fais pas l’école à la maison et mon objectif n’a jamais été non plus d’apprendre absolument à lire à mes enfants plus vite que tout le monde ! Mais les livres sont présents partout dans la maison et je me laisse guider par mes enfants ! Je n’ai donc pas utilisé par exemple particulièrement le matériel Montessori mais à l’occasion ce que j’ai pu lire à ce sujet a pu me servir, j’ai aussi en tête l’écriture naturelle de Freinet… Mais je n’ai pas l’intention de sortir une méthode de lecture ni les alphas par exemple … juste répondre aux questions ou demandes de mes enfants !

Ainsi, quand Noé était petit, il y avait dans un magazine que je lui avais acheté, ce joli abécédaire. Je l’avais accroché dans sa chambre et il aimait me décrire les images. Et puis un jour il m’a montré une des lettres et m’a demandé ce que c’était. Je lui ai alors dit : c’est le « M » de maison, le « L » de loup, etc … (maintenant, je fais un peu différemment et au lieu de dire le nom de la lettre, je dis le son qu’elle fait : c’est « mmmmmm » comme dans maison (influence Montessori ! ) )

P1050998

Du coup, j’ai raccroché mon affiche ! Noé tout content de me dire les lettres ! Et Firmin très intéressé !P1060004

Le xylophone !

P1060002

J’ai aussi une boîte avec des lettres normalement plutôt pour Noé mais Firmin aime bien jouer avec et me demande : et ça c’est quoi ? Et ça c’est quoi ?

P1050013

Pour en revenir à Noé quand il était petit,  comme je voyais que les lettres l’intéressaient vraiment, je lui ai acheté un super livre, mon premier abécédaire à toucher :

DSC03207

Les lettres sont rugueuses et l’enfant peut repasser dessus avec son doigt. Pour info, cela reprend les lettres rugueuses de Montessori sauf que chez Montessori elles sont en cursive et d’une couleur différente pour les voyelles ou les consonnes. L’enfant doit dessiner la lettre avec son doigt puis la retracer dans du sable ou de la semoule en disant le son de la lettre. Bon, nous on n’a pas forcément fait tout ça !

Chez Montessori, il y a aussi l’alphabet mobile qui sont les lettres de l’alphabet cursif en bois que l’enfant touche, manipule pour différentes activités, notamment écrire.

Mais comme je vous ai dit, nous c’est en free style !

Et puis l’année dernière, alors qu’il voulait écrire à sa marraine, je lui avais proposé d’écrire la lettre tout seul (voir l’article : l’écriture naturelle). Là, on est plutôt chez Freinet où l’écrit doit avoir du sens et où l’important c’est de produire quelque chose, même si il y a des erreurs puisque si on attend de tout savoir parfaitement, on ne fait jamais rien !

Et j’explique dans l’article comment dans cette lettre qui paraît du grand n’importe quoi, il y a pourtant plein de signes que Noé commençait à retranscrire certains phonèmes !

DSC08867

Plus récemment, Noé avait voulu écrire un livre : il avait écrit le titre lui -même (avec un peu d’aide et en répondant à ses questions mais le moins possible !) mais par contre le texte de l’histoire a été fait en dictée à l’adulte (il racontait, j’écrivais) car ce qui lui importait, là, c’était que son histoire soit écrite et pas de l’écrire lui-même ! (voir l’article : le projet de Noé : écrire un livre)

P1040886

Et puis un jour, Noé a décrété : je veux apprendre à lire ! ll faut dire qu’à l’école aussi ça avance au niveau de l’étude des phonèmes !  Je ne voulais pas faire de forcing non plus alors je lui ai proposé les listes roses de Montessori (je les ai trouvées sur le blog des Montessouris) .

Normalement, ce matériel se présente après le travail avec les lettres rugueuses et l’alphabet mobile Montessori dont je vous ai parlé plus haut! Là, je lui ai simplement proposé les mots et les images et je lui ai dit d’essayer de retrouver celles qui allaient ensemble et je l’ai laissé se dépatouiller. C’était drôle de voir la joie qu’il avait quand il avait compris le mot et qu’il l’associait avec une image ! Ca faisait comme la petite ampoule qui s’allume dans les BD quand il comprenait ! Tous ces mots étaient des mots de 3 lettres de forme : consonne-voyelle-consonne.

P1050154

Et puis comme il y arrivait bien, je lui ai proposé une autre série, puis une autre ! P1050158

Il y a aussi des listes de mots qui reprennent les mots avec lesquels il a joué plus haut. P1050160

Je lui ai aussi acheté ce petit livre de la super collection premières lectures de chez Nathan. Il y a plusieurs niveaux de lecture, et celui-ci est bien sûr du niveau le plus simple (niveau tout début CP).

P1050995

Le principe est super sympa : il se lit à deux : l’adulte (ou le grand frère ou qui vous voulez qui sait lire 😉 ) lit le texte de l’histoire et l’apprenti lecteur ne lit que ce qu’il y a dans les bulles et qui est très simple. Ca évite une lecture longue super laborieuse et décourageante et l’enfant est tout fier de participer et de lire !  Ce fut un grand succès ! Il était tout content! Je le vois des fois relire tout seul les bulles et maintenant, c’est trop drôle de voir aussi Firmin prendre le livre et faire semblant de lire en disant par coeur ce qu’il y a dans les bulles, l’ayant entendu plein de fois (et le zoziau ayant en plus une sacrée mémoire …)

P1050997

En ce moment, Noé aime beaucoup écrire sur notre tableau noir les grands événements de la période (il faut dire que c’est ce que fait souvent son grand frère Baptiste !)

Ainsi parfois je retrouve le tableau avec :

IMG_1771P1050759P1050999

Alors bien sûr il y a des erreurs, mais pour le moment je ne les corrige pas, je le laisse prendre confiance en lui, chercher les sons, oser écrire … Parfois il me demande si c’est le bon alors je lui dis qu’il y a plusieurs façons d’écrire le son « an » mais bon, ce n’est pas la priorité ! La priorité c’est qu’il écrive et qu’il se fasse plaisir, qu’il communique et voit que son message est compris !

C’est amusant aussi de le voir essayer de déchiffrer des mots sur les emballages (ça c’est un signe classique qu’un enfant a envie de lire ! Si vous le voyez au p’tit dej essayer de lire le nom de ses céréales ,  c’est qu’il est mûr !)

En tout cas, pour moi, l’essentiel, c’est de ne surtout pas le forcer à quoi que ce soit, vouloir absolument apprendre les lettres à un enfant qui n’en a rien à faire mais le suivre et lui apporter ce dont il a besoin quand il le demande ! Mais je ne me vois pas non plus lui interdire de lire ou d’écrire sous prétexte que ce n’est pas le moment, qu’il va le faire en CP ! Ni forcing, ni freins ! De toute façon, s’il est prêt pour lire, il lira ! Et s’il n’est pas prêt, vous risquez le lui casser les pieds, c’est tout !Il n’y a pas d’âge, il n’y a pas d’intérêt particulier à ce qu’il lise très tôt ni de catastrophe s’il lit plus tard. L’essentiel, c’est qu’il comprenne le sens de tout ça : j’écris pour raconter des histoires pour faire un panneau, pour écrire une lettre, pour communiquer ! Et je lis pour comprendre ce qu’il y a de marqué sur les panneaux et pouvoir lire des histoires !

Pour découvrir les autres activités autour de la lecture et de l’écriture dont je vous ai déjà parlé, cliquez ici !

Pour découvrir d’autres articles en lien avec les pédagogies Decroly, Freinet … , cliquez là !

Pour découvrir d’autres articles en lien avec la pédagogie Montessori… , cliquez là !

 

 

Une boîte de chiffres en bois

Il y a quelques temps, en traînant dans les magasins, je suis tombée au rayon mercerie sur cette petite boîte avec des chiffres en bois vraiment par cher avec cinq chiffres de chaque. Je n’arrive plus à me souvenir dans quel magasin (oui, je sais, j’suis pas bonne …) mais j’ai trouvé presque la même sur internet, sauf qu’ils ne sont pas rouges mais couleur bois : . Apparemment c’est notamment utilisé dans le scrapbooking. Je n’avais pas d’idée particulièrement en tête, mais bon, ça peut toujours servir ! Alors je l’ai rangée sur l’étagère des enfants.

P1050982

Première utilisation spontanée de Firmin, enlever les chiffres puis les remettre. Si je voyais qu’il les enlevait tous, j’en remettait un de chaque dans chaque case et il arrivait bien à retrouver le même ! Et il venait me voir régulièrement pour me demander : c’est quoi ça !

P1050455

L’autre jour, je retrouve Noé en train de jouer avec les chiffres et les barres rouges et bleues Montessori ! Il associait chaque chiffre avec une « case » de la barre. Bon, il y avait un petit bug puisqu’il commençait pas le zéro !

P1050933

Puis il les a placés dessus !

P1050934

Il y a bien sûr plein d’autres utilisations possibles avec ces chiffres (associer un chiffre avec un nombre d’objets, faire des nombres à 2 chiffres pour Noé, faire des additions …) mais je préfère les laisser les exploiter de façon autonome !

(âges au moment de l’activité : Firmin, 2 ans et 4 mois ; Noé, 5 ans et 4 mois)

Pour découvrir les autres activités pour compter dont je vous ai déjà parlé, cliquez ici !