Archives du mot-clé trésor

Le trésor des lutins

Je vous présente aujourd’hui un autre jeu que les enfants ont eu à Noël : Le trésor des lutins édité chez Gigamic. Il s’agit aussi d’un jeu coopératif, mais un peu moins complexe que « après l’orage … » que je vous ai présenté la dernière fois. Hier, on a profité d’une maîtresse absente pour faire de bonnes parties avec Firmin !

Avant de commencer le jeu, la partie « installation » est également un jeu en lui-même ! L’enfant lance le dé formes et le dé couleurs.

Comme sur un tableau à double entrée, il va placer les clés et les friandises (dont je vous expliquerai l’utilité plus tard) sur le plateau de jeu. Ce hasard permet que la configuration du jeu change à chaque partie.

Voici donc notre plateau avant de commencer : une forêt dans laquelle se trouvent clés et friandises, un trésor caché dans une grotte gardée par un dragon … Le but du jeu : trouver trois clés pour ouvrir le coffre et arriver au trésor avant le dragon !

Les cartes sont disposées tout autour du plateau. Chacun à son tour, on retourne une carte. On y trouve soit un chemin, soit un dragon que l’on place en bas du plateau …

Firmin a pioché un chemin qu’il installe en haut du plateau en essayant de le disposer de façon à ce que l’on puisse se diriger vers une clé.

Le chemin avance, mais on a également placé plusieurs cartes dragons dans la grotte …

Ca y est, on arrive à une clé. Firmin place sa carte chemin puis récupère la clé qu’il va placer près du coffre…

Déjà deux clés de trouvées mais le dragon avance rapidement …

Nous avons réussi à conduire le chemin sur la case friandises que l’on place en bas du plateau.Le dragon est gourmand !  La prochaine carte dragon ira sur les friandises au lien de se diriger vers le trésor ! Ca nous fait gagner un peu de temps !

Ah mais zut … Cela n’a pas suffi … le dragon est arrivé avant nous au trésor … bon ben nous allons faire une nouvelle partie !!!

Et cette fois-ci, youpi ! Nous arrivons au trésor avant lui ! Mais c’était juste !!!

Voilà le plateau en fin de partie ! On voit que suivant les cartes que l’on a piochées, on est parfois obligé de faire des routes inutiles mais l’essentiel est de pouvoir attraper 3 des 4 clés et d’arriver au trésor !

Un petit jeu bien sympathique, assez simple et rapide mais ludique et comprenant toujours son soupçon de suspense ! Il plaît lui aussi beaucoup aux enfants ! Et Noé, 8 ans,  qui adore les jeux représentant des cartes, des labyrinthes, des chemins l’apprécie aussi ! Ce jeu peut être joué à partir de 4 ans environ

Age au moment de l’activité : Firmin, 5 ans

Pour découvrir nos autres jeux favoris, cliquez ici

A la recherche de géocaches !

J’avais déjà entendu parlé plusieurs fois de géocaching, j’avais été intriguée, ça avait l’air sympa, et puis je ne sais pas pourquoi on n’avait pas cherché plus loin et on n’y avait plus pensé. Et puis l’autre jour, ma copine de « au jardin des curieux » nous en a parlé en nous en disant le plus grand bien! Alors c’était parti, on a cherché l’application « géocaching », on l’a installée ( c’est gratuit, ce n’est payant que si on veut voir accès à des caches plus compliquées quand on a pris goût au jeu ! C’est alors 6 euros par mois ou 30 euros par an je crois)

Donc vous avez votre application sur votre téléphone. Mais alors, c’est quoi le géocaching!? Et bien c’est une chasse au trésor grâce au GPS. L’application va vous indiquer des caches à trouver dans les alentours de l’endroit où vous vous trouvez.

L’appli vous indique la difficulté, la taille du trésor, des indices, parfois des photos, les commentaires des personnes ayant trouvé la cache avant nous, une description de l’endroit…

C’était donc parti pour notre première fois ! Noé, toujours adepte des cartes, était ravi, Rémi, pas fana des balades « juste pour se promener » beaucoup plus motivé à l’idée de chercher un trésor.

Il nous faut crapahuter, grimper jusqu’en haut de la falaise !

Nous devions chercher dans un buisson …Aïe ça pique ! Les enfants se faufilent, cherchent partout, soulèvent des pierres …

Et c’est finalement Noé qui met la main dessus, pas peu fier ! On trouve donc une petite boîte à l’intérieur de laquelle se trouve une feuille de papier où inscrire le pseudo que nous utilisons dans l’application et la date de notre découverte. Nous validons aussi sur l’application ( ce qui s’appelle « loguer » ) pour indiquer que nous avons trouvé, et laissons un petit commentaire ! Désormais, sur notre plan, à l’emplacement de cette cache, apparaitra un petit smiley souriant ! On trouve aussi parfois dans la boîte des petits trésors : une bille, un petit jouet, un porte clef, un coquillage … On peut alors en prendre un et laisser un autre petit objet à la place. Nous avons commencé une boite où mettre nos trophées.  Il y a aussi des caches plus compliquées à trouver car il faut résoudre une énigme auparavant nous en donnant l’emplacement. On n’a pas encore testé.  Et puis bien sûr, on replace la boîte exactement au même endroit que là où on l’a trouvée. Les objets sont très bien cachés et ne doivent absolument pas être visibles pour des personnes ne pratiquant pas le géocaching. Une chose amusante, c’est que lorsque nous croisons des passants alors que nous cherchons désespérément la boite, nous devons faire semblant de faire autre chose, pour qu’ils ne se doutent pas que l’on cherche un trésor… En effet, ce sont des « moldus », des non initiés. Ce côté secret amuse beaucoup les enfants !

Parfois, en cherchant notre trésor, on trouve aussi des trésors de la nature !!! Mais ceux là, on ne les emporte pas !

Et puis, après avoir trouvé notre trésor, on profite de l’endroit où l’aventure nous a menés.

Ici, il s’agissait d’un magnifique panorama depuis le haut des falaises. Le géocaching peut amener à découvrir toutes sortes d’endroits que nous ne soupçonnions pas ! De beaux paysages, de vieilles églises, des endroits insolites … Et la personne ayant caché l’objet nous donne quelques infos sur ce lieu dans l’application. Un bon moyen pour se laisser surprendre dans nos visites. Il y a des géocaches aussi bien à la campagne qu’en ville et dans le monde entier. Il y en a même une dans un station spatiale parait-il !

Comme nous étions dans un bel endroit, nous avons profité de notre promenade.

Une cascade …

Si si, il y a de l’eau !

Marcher dans le lit de la rivière, grimper vers une grotte … Ma Lison en haut à droite qui grimpe partout, comme d’habitude …

Le géocaching, une chouette chasse au trésor pour bouger, découvrir, se repérer, chercher, résoudre des énigmes, vivre une petite aventure en famille …

(Ages au moment de l’activité : Firmin, 4 ans et 5 mois ; Noé, 7 ans et 5 mois ; Lison, 13 ans, Baptiste, 15 ans et demi, Rémi, 17 ans et demi)