Archives du mot-clé petit chaperon rouge

Méchanlou : un jeu pour petits sur l’histoire du Petit Chaperon Rouge

 

Méchanlou est un petit jeu de stratégie pour les plus jeunes dans la super collection de Djeco (je vous avais déjà parlé du Batawaf dans la même série) sur un thème que les petits adorent, le loup, et plus particulièrement sur la trame du Petit Chaperon Rouge.DSC08625

Chaque joueur a trois cartes en mains et pose à chaque tour une carte devant lui, devant reconstituer la séquence de 1 à 6 de l’histoire. On peut poser les cartes dans n’importe quel ordre, sauf la dernière qui se pose à la fin. Puis on pioche pour en avoir toujours trois. On peut aussi se défausser et piocher une nouvelle carte.DSC08632

Mais il existe aussi une carte loup qui va nous servir à « voler » une carte d’un autre joueur. Sur l photo ci-dessous, on voit que Lison a posé une carte loup devant la carte numéro 4 de Noé. DSC08633

Sauf que le loup n’est pas sûr de réussir son larcin ! En effet, il y a au milieu de la table des cartes forêt placées en rond. Pour savoir si oui ou non le loup va lui voler sa carte, Noé chante la chanson « promenons nous dans les bois » tout  en posant son doigt sur les cartes forêt. « Promenons-nous (..) 1, 2, 3 » et à  3 Noé retourne la carte forêt où se trouve son doigt.DSC08635

Il a retourné une carte chasseur : « Pan !  » il tue le loup qui ne peut lui prendre sa carte. Si au lieu du chasseur il avait retourné une carte loup, Lison lui aurait pris sa carte numéro 4.DSC08636

Et notre Noé a gagné la partie ! Il a bien reconstitué la séquence de l’histoire et s’amuse à la raconter ! DSC08640

Un petit Firmin intéressé !DSC08631

(Age au moment de l’activité : Noé,4 ans et 2 mois)

 Activités à la maison

Pour découvrir d’autres jeux de société, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer

Mademoiselle Sauve-qui-peut [Chut, les enfants lisent #6]

Ce « Mademoiselle Sauve-qui-peut » de Philippe Corentin est vraiment un livre à mourir de rire !Scan

L’histoire commence en nous présentant cette petite fille qui est une horrible chipie embêtant et épuisant tout le monde. Personne ne supporte plus ses farces qui ne sont vraiment pas drôles. Pendant plusieurs pages, nous découvrons ainsi tous les mauvais tours infligés à ceux qui ont le malheur de la croiser.Scan0001

Et puis sa mère excédée finit par lui dire d’aller chez sa grand-mère apporter une galette et un petit pot de beurre. Et là on comprend enfin que ce livre va être une parodie du petit chaperon rouge ! J’ai d’ailleurs pensé à ce livre après l’article de la semaine dernière dans « Chut les enfants lisent » de « les Mercredis jolis » qui nous présentait une autre parodie : Le petit chapeau rond rouge.Scan0002

Elle arrive donc chez la grand-mère, trouve le loup et comme dans le conte lui fait les remarques classiques : comme tu as de grandes oreilles, etc.Scan0003

Sauf que, autre retournement, la demoiselle fait comprendre au loup qu’elle n’est pas aussi bête que le petit chaperon rouge et qu’elle connait la différence entre un loup et une mamie ! Elle envoie donc balader le pauvre loup qui ne comprend pas ce qui lui arrive !Scan0004

Mais arrive la grand-mère qui gronde la petite en lui disant de ne pas terroriser ce pauvre loup qu’elle avait recueilli chez elle ! L’histoire finit sur l’image du loup demandant à la grand-mère si c »était sûr, elle était bien partie ! Et la grand-mère de répondre que oui, puisque c’était la dernière page du livre !!!Scan0005

Les enfants adorent, moi aussi! Bien sûr il faut que l’enfant connaisse bien le conte original pour comprendre la parodie ! L’auteur nous balade vraiment, nous lance sur des fausses pistes et nous surprend bien des fois ! Alors allez-y sans hésitation, c’est une valeur sûre !

Ceci est ma sixième participation au rendez-vous de Yolina « Chut, les enfants lisent ».

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres livres pour petits ou grands que nous avons aimés, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer