Archives pour la catégorie Lire

200 films à voir avant d’être grand

Notre grand Baptiste étant passionné de cinéma avec comme projet devenir réalisateur ( pour voir ses petits films, cliquez ici ! 😉 ), nous faisons régulièrement des soirées cinéma à la maison pour voir des films de tous genres et de toutes époques. Baptiste va aussi bien sûr très souvent au « vrai cinéma » ! Mais nous le faisons moins avec les plus jeunes, Noé et Firmin. Alors quand j’ai vu ces livres en librairie, ils m’ont tapé dans l’oeil et je les ai commandés au Père Noël !

En plus, la préface de l’un des livres est de Laurent Tirard, réalisateur notamment du Petit Nicolas et d’un Astérix qui a eu l’extrême gentillesse d’accueillir Baptiste pendant trois jours pour qu’il puisse assister au montage de son film « Le retour du héros » avec Jean Dujardin et Mélanie Laurent. Il avait pu être dans les tout premiers à voir le film et avait été ravi de son expérience !

Bref, revenons à nos livres ! Une page par film, ceux-ci étant classés par âge conseillé pour les voir. Catégories 3/4 ans , 5/6 ans ; 7 ans et 8 ans pour le premier ; 9 ans, 10 ans, 11 ans et 12 ans pour le deuxième.

On retrouve dans chaque page une fiche technique : année, pays, durée, réalisateur, acteurs principaux, scénario, musique …

On trouve également le pitch en quelques lignes, une petite analyse du film, quelques infos plus anecdotiques …

Et dans le « post-it » jaune, ce que je trouve très sympa, d’autres films du même genre qui peuvent plaire si l’on a aimé ce film. Une petite astérisque à côté indique si ce film est par ailleurs présenté dans le livre.

On peut ainsi selon les âges découvrir toutes sortes de dessins animés, vieux films ou d’autres beaucoup plus récents, de grands classiques ou d’autres que l’on découvre totalement … Bien sûr, tout choix est subjectif et l’on peut ne pas être toujours d’accord avec leurs choix, mais cela permet une ouverture vers plein de films auxquels on n’aurait pas pensé qui est intéressante ! Pa exemple, pour les plus jeunes, on va retrouver l’enfant au grelot, Winnie l’ourson, le bonhomme de neige, le gruffalo, les moomins, Totoro, un Tom et Jerry …

Soit nous avions déjà les films en DVD dans notre réserve mais les enfants ne les avaient pas vus, soit j’ai farfouillé sur internet pour voir si l’on peut les trouver, soit je les achète, notamment parfois de bonnes affaires d’occasion.

On a ainsi commencé par le ballon rouge que les grands avaient vus mais qu’ont découvert Noé et Firmin !

Une histoire pleine de poésie sur l’amitié d’un petit garçon et de son ballon rouge.

Et hier, nous avons regardé tous ensemble mon voisin Totoro que nous n’avions jamais vu, alors que pourtant nous aimons beaucoup Miyazaki et que les grands sont fans du voyage de Chihiro qu’ils ont visionné souvent.

Une histoire grave et joyeuse tout à la fois, douce et poétique.

Et puis maintenant les enfants aiment feuilleter le livre, se remémorer les films qu’ils ont déjà vus, se dire que tel autre film leur plairait bien …

Par contre, ce qui me dérangeait dans ce livre, c’est que souvent l’éditeur n’a pas eu le droit de mettre des images du film et je trouvais que ça manquait beaucoup. Donc, comme j’avais fait pour le livre 100 grands personnages de l’Histoire, j’ai imprimé des images pour coller sur les pages correspondantes.

Pour voir d’autres activités ou conseils autour du cinéma, cliquez ici 

Si cela vous intéresse, voici le fichier pdf avec toutes les photos manquantes ; cliquez ici : photos livre 200 films à voir avant

Ages au moment de l’activité : Firmin, 5 ans ; Noé, 8 ans ; Lison, 14 ans ; Baptiste, 16 ans ; Rémi, 18 ans.

Je vous avais aussi présenté précédemment un site internet pour découvrir de très beaux courts métrages d’animation pour les enfants. 

Anthony Browne et les poupées-tracas

Ici, on adore les merveilleux livres d’Anthony Browne, pleins de tendresse, d’humour, de poésie et de sensibilité ! Des chefs d’oeuvre ! Je vous ai déjà présenté dans le blog ( mais il y a bien longtemps maintenant !) Une histoire à quatre voix, les tableaux de Marcel ainsi qu’une autre histoire.Et voilà qu’à l’école, Firmin a travaillé sur l’album « Billy se bile » qui nous parle d’un petit garçon très sensible et à la grande imagination qui se fait beaucoup de soucis pour tout au point que cela lui fait perdre le sommeil. Mais sa grand mère a une idée pour son petit Billy.

Elle lui fabrique, selon une tradition venant du Guatemala, une « poupée-tracas » à qui il va pouvoir confier ses angoisses. Il met ensuite la poupée sous son oreiller et peut dormir tranquillement, la poupée le délivrant de ses soucis.

Firmin, à l’école, a donc fabriqué une jolie poupée tracas !

Et le soir venu, il lui a confié ses petits tracas de la journée !

Encore un merveilleux livre d’Anthony Browne, donc, avec en plus des allusions artistiques au surréalisme et notamment à l’oeuvre de Magritte !

On peut y voir aussi un tableau typique du romantisme allemand de C.D. Friedrich symbolisant tout le trouble et l’inquiétude du petit garçon.

 

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs niveaux de lecture donc, comme toujours chez cet auteur d’une grande richesse.

Age au moment de l’activité : Firmin, 5 ans et 3 mois.

Pour découvrir d’autres livres que nous aimons, cliquez ici

Echanges de livres!

Lison dévore des livres depuis son plus jeune âge ! Ses cadeaux de Noël ou d’anniversaire : des livres … Elle dévore les livres de ses grands frères, de la bibliothèque, du CDI … Elle regarde des videos de Youtubeuses qui conseillent des livres et sa liste s’allonge un peu plus chaque jour ! J’avais du mal à suivre quand elle me racontait l’histoire de ses multiples livres !

En février, elle m’a proposé un deal : une fois par mois, elle choisirait un de ses livres pour que je le lise, et en échange elle lirait un livre que je lui proposerai. Mais quelle excellente idée ma fille ! Le but étant, de son côté comme du mien, d’essayer de proposer des ouvrages variés et ensuite bien sûr d’en discuter.

Voici donc les livres de février, mars et avril proposés par Lison.

J’ai démarré par les petits orages de Marie Chartes, très beau livre sur l’amitié entre un jeune indien un peu étrange arrivant d’une réserve et un adolescent meurtri dans son coeur et dans sa chair après un accident de voiture dont il se sent responsable et qui a eu pour conséquence la paralysie de sa mère.

Dans un tout autre registre, Shades of magic de Victoria Schwab est un roman fantastique où les deux héros voyagent dans des Londres « parallèles » et où la magie peut être bien inquiétante.

Quant à Trouble vérité de E.Lockart qui est en cours de lecture, on suit une jeune fille dont le comportement ne cesse de nous surprendre. La construction du livre est étonnante car chapitre après chapitre, nous remontons le temps, comprenant mieux, peu à peu,  l’histoire de Jule.

Quant à moi, j’essaie d’être éclectique ! Je lui ai proposé un grand classique de la littérature romantique britannique, les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë, une histoire d’amour, de vengeance, de ressentiment, de haine … Bref, ce n’est pas du tiède ! Lison a mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire mais je crois qu’ensuite elle a bien accroché, elle a même versé sa larme !

Dans un tout autre style, si par une nuit d’hiver un voyageur d’Italo Calvino. L’auteur s’amuse à faire tourner en bourrique le lecteur ! Le personnage principal va au cours du livre être amené à lire le début de dix histoires mais sans pouvoir en connaître la suite (la suite de son livre ne comporte que des pages blanches, on lui prend son livre, il le perd …). Nous découvrons donc plein d’histoires dont on a très envie de connaître la suite … mais frustration extrême, on n’a plus qu’à l’inventer ! Mais par contre en fil rouge, on suit bien l’histoire du personnage principal !

Et puis je lui ai passé un auteur que je dévorais à l’adolescence, Stephen King, avec ses histoires fantastiques terrifiantes … Et pour avoir plusieurs styles d’histoires, je lui ai proposé Brume qui est un recueil de nouvelles.

Je trouve que c’est vraiment un échange intéressant avec un ado, un enrichissement mutuel, une ouverture vers des horizons variés ! Là, en plus, l’idée venait d’elle, alors c’était vraiment nickel !!!

On doit pouvoir faire ça avec des enfants plus jeunes : ils nous font lire leur livre préféré, on leur propose un livre qu’on adorait quand on était enfant !

Age au moment de l’activité : Lison, 14 ans

Pour découvrir d’autres livres que nous avons aimés en famille, cliquez ici

Phonèmes, lettres et pourcentages

Je vous propose un article un peu technique aujourd’hui mais qui répond à une question que je me posais ! Oui … Je fonctionne souvent comme ça … Quand je cherche désespérément un truc qui me turlupine et que je ne trouve pas … ben je finis par le faire moi-même !

Bref, lors d’une discussion sur les lettres rugueuses Montessori, quelqu’un se demandait pourquoi pour la lettre c par exemple, on leur enseignant simplement qu’elle fait le son [k] alors qu’elle pouvait se prononcer aussi [s]. Nous lui avons répondu que c’était parce que la prononciation [k] était plus fréquente et que c’était plus simple pour l’enfant de commencer avec le son le plus fréquent. J’ai cherché des statistiques montrant les pourcentages des différentes utilisations de la lettre c pour pouvoir être plus précise mais impossible de trouver… Je me suis dis que c’était pourtant intéressant et que j’aimerais avoir un tableau récapitulatif pour chaque lettre ! Et bien impossible de trouver…

J’ai trouvé par contre une étude sur l’orthographe française réalisée par une chercheuse qui m’a donné des renseignements utiles ! Cette étude a été réalisée à partir des mots d’une cinquantaine de manuels pour des enfants du CP jusqu’au CM2 ( donc pas de termes trop techniques ou très rares). Pour lire cette étude, cliquez là.

J’ai donc fait mes comptes, réalisé mes pourcentages et j’ai obtenu ce tableau :

 

J’espère ne pas avoir fait d’erreur ! Il me manquait quelques données pour certains pourcentages mais bon, c’est déjà intéressant je trouve !

Ainsi pour la lettre C, elle se prononce près d’une fois sur deux [k], Près de 30% [s], et est utilisé une fois sur quatre dans le « ch »

Mais je me suis aussi dit que j’aimerais avoir le tableau inverse, à savoir : si je veux écrire dans un mot le son [s] par exemple, quel est le pourcentage de chances pour qu’il s’écrive s? c ? ss? ç? ou autrement ? (et oui, t, comme dans « nation »)

Alors je me suis remise à mes calculs :

Et donc, pour en revenir à notre question de tout à l’heure, le son [s] s’écrit près d’une fois sur deux s, près d’une fois sur 4 ss, 16% seulement pour le c, 7% pour le t, 3% avec sc et seulement 2 fois sur 100 ç.

Certains résultats m’ont surprise, comme la fréquence du « er » ou « ez » pour le son « é », beaucoup plus que le é accent aigu mais c’est dû à la fréquence des verbes à l’infinitif en er ou conjugués avec le vous.

Voilà, si ça vous intéresse, je vous invite à vous plonger dans les lettres et les phonèmes de la langue française !

Et promis pour les prochains articles, on retourne aux activités plus concrètes !!!

 

Pour découvrir des activités autour de la lecture et de l’écriture, cliquez ici

Pour découvrir des activités issues de la pédagogie Montessori, cliquez là

Et si vous voulez des activités de lecture et écriture inspirées par les pédagogies alternatives, vous avez le livre « Lire et écrire, apprendre avec les pédagogies alternatives » !!!

EnregistrerEnregistrer

Bon anniversaire Youpi !!!

Youpi est arrivé ! Noé se précipite, s’installe sur le canapé et c’est parti pour le lire d’une traite ! Cela faisait longtemps que je voulais vous parler de Youpi, étant donné que c’est une des activités préférées de Noé : lire son Youpi. Et puis, j’ai vu que Youpi avait 30 ans, alors je me suis dit que c’était le moment ou jamais !

Je tiens à préciser que je ne suis pas sponsorisée, Noé est abonné à Youpi depuis environ 3 ans ! ( J’avais déjà fait un article il y a un certain temps pour vous parler de notre attachement aux magazines Bayard ! )On changera de magazine pour Noé dans quelques temps car cela va devenir un peu facile mais pour le moment il les dévore toujours ! Youpi est conseillé pour les enfants entre 5 et 8 ans.

Et en général, au bout de quelques temps, je le retrouve comme ça … entouré de Youpi …

Alors, pourquoi ce magazine plait-il tant à Noé ? Noé est curieux et adore apprendre de nouvelles choses, et avec Youpi il est servi ! Et on aime que les sujets soient variés ! On ne parle pas seulement des animaux mais de plein d’autres sujets sur l’Histoire, le monde, des personnages célèbres, l’espace, l’écologie, un métier …  Il y a de quoi faire ! Et Noé, plus d’une fois , nous a surpris en glissant dans la conversation des choses que nous ne savions pas qu’il connaissait ! « Comment tu sais ça, toi ?  » « Ben, je l’ai lu dans Youpi ! ». J’ai entendu cette phrase bien souvent ! L’autre jour, il nous expliquait que si notre nouvelle petite chatte se frottait contre les murs, c’était pour marquer son territoire, par exemple ! Youpi est super car les phrases et paragraphes sont courts, largement illustrés, parfait pour de jeunes lecteurs !

Allez, pour plus de clarté, je vous dévoile l’intérieur des Youpi. Pour cela j’ai choisi le dernier Youpi  « Maman, c’était comment quand tu avais mon âge » ainsi que quatre autres sortis dans l’année sur le ciel, Robinson Crusoe, la Tour Eiffel et l’invention de la roue.

C’est parti ! On commence par la rubrique « Raconte moi le monde » qui constitue le dossier principal du magazine. Dans la mesure du possible, ce thème est décliné dans toutes les parties du Youpi mais parfois, comme dans le dernier numéro notamment, il est plus difficile de raccrocher toutes les pages au thème principal.

Donc, après une page d’accroche, le récit se déroule sur 7 pages consécutives, ce qui permet de bien développer et d’apprendre plein de choses !

Et cela se termine par une page « le sais-tu ».

De même pour les quatre autres Youpi.

Selon le sujet, la forme peut être parfois un peu différente. Ainsi, pour Robinson, il a été rajouté de nombreux bricolages à faire par l’enfant.Et le numéro sur le ciel se présente moins sous la forme de récit mais plus de documentaire.

Puis dans chaque numéro on retrouve un documentaire sur un animal. La page de présentation :

Puis trois pages de documentaire très illustré et une page de « le sais-tu ?  » à nouveau qui donne des petites infos courtes et surprenantes.

Dans le numéro sur Robinson, pas de page animaux car de nombreux bricolages.

Ensuite, « partons à la découverte ». Une image en très très gros plan, et cette question : qu’est-ce que c’est ? Il peut être intéressant de regarder cette page avec votre enfant et de discuter un peu avec lui sur ses hypothèses, les indices qu’il voit … avant de tourner la page !

…pour découvrir l’objet et lire plein d’infos !

(Sur la page de gauche, des petites devinettes amusantes que l’on retrouve deux fois dans le numéro)

Il s’agit toujours d’un élément naturel : plante, animal, minéral , météorologique …

Et la double page suivante donne encore plus de renseignements.

Une page très appréciée par Noé : le Youpidoc.

Il s’agit d’un dépliant qui permet de découvrir plus en détail un bâtiment, un objet, un animal …

On peut comprendre comment ça marche, voir l’intérieur ou apprendre des choses supplémentaires.

L’expérience ! A partir d’une observation ou de questions que se posent les enfants, Youpi va proposer des expériences pour que l’enfant essaye de répondre lui-même à la question.

Les expériences sont détaillées sur 4 pages.

des expériences faciles à faire, avec du matériel que l’on a souvent chez soi.

Une petite BD de 2 pages : planète actu où Thelma et Tom interrogent leur grand-père qui est toujours ravi de leur répondre !

Les sujets abordés sont en général en lien avec l’écologie, le recyclage, la pollution, la protection de la nature … Une bonne base pour une petite discussion en famille !

Une petite page dessin en lien avec le thème ou l’une des rubriques.

Une page « as-tu bien tout lu » que Noé aime beaucoup et qui permet parfois de retourner voir dans le Youpi quelque chose que l’on n’avait pas compris !

Et la BD finale (enfin presque), les Riquiquis, où l’on retrouve les mêmes personnages qui vont vivre sur 6 pages une aventure en lien avec le thème.

Et sur la dernière page, une petite histoire sans parole de Bambou, Kika et leur crayon magique !

Voilà un aperçu des thèmes proposés. Vous voyez que c’est varié !!!

Voilà ! Youpi, fortement conseillé par mon Noé !!!

Bon anniversaire Youpi !

(Age au moment de l’activité : Noé, 7 ans et 9 mois) 

Pour découvrir d’autres lectures que nous aimons, cliquez ici 

Carl et Elsa s’échappent

L’autre jour, dans ma petite librairie préférée, j’ai eu un véritable coup de coeur pour ce livre : Carl et Elsa s’échappent de Jenny Westin Verona et Jesus Verona aux éditions Cambourakis.

C’est l’histoire de deux petits amis qui s’ennuient un peu avant de décider de « s’échapper » dans le jardin.

C’est la grande aventure pour eux ! Le jardin prend la dimension de leur imagination et ils s’inventent de multiples histoires !

Le jardin devient pour eux une véritable jungle où Carl, angoissé, part à la recherche d’Elsa .

Mais il la retrouve vite et ils savourent tous les deux le plaisir d’être dans leur cabane !

Quand maman vient les chercher, ils rentrent tout sales mais tellement heureux d’avoir vécu de belles aventures, ressenti toutes sortes d’émotions et exploré leurs rêves dans la liberté du jeu avec la richesse de la nature.

Ce livre m’a énormément plu ! J’ai déjà beaucoup apprécié les magnifiques illustrations qui nous emmènent nous aussi à l’aventure et dans l’imagination des enfants ! J’ai aimé voir le jardin évoluer au fil des histoires qu’ils se racontent. J’ai aimé cette ode au jeu libre tellement riche ! J’ai aimé ces deux enfants qu’on laisse libres de jouer vraiment, quitte à se salir, et qui ne sont pas mis sous cloche. Et j’ai aimé que ce petit garçon et cette petite fille soient tout simplement des enfants, sans comportement stéréotypé lié au fait qu’ils soient fille ou garçon ! Pas une petite fille coquette qui a peur de se salir et un garçon casse cou ! Non, juste des enfants qui jouent.

Noé et Firmin ont aussi beaucoup aimé cette histoire qui leur a beaucoup parlé, eux qui adorent les cabanes !

(Ages au moment de la lecture : Firmin, 4 ans et demi ; Noé, 7 ans et demi)

Pour découvrir les autres livres que nous avons aimés, cliquez ici !