Archives mensuelles : janvier 2017

Le livre des siècles de Charlotte Mason

Je me suis intéressée à une autre pédagogue, Charlotte Mason, anglaise née environ 30 ans avant Maria Montessori pour vous la situer, qui pensait que les enfants devaient s’instruire en lisant des livres passionnants (les « living books »).

Elle utilisait aussi un outil qu’elle appelait le livre des  siècles (century book) et que je vais vous présenter dans cet article ! (si le truc noir que Baptiste porte sur son tee shirt vous intrigue, il s’agit du harnais pour porter son saxo 😉 Fin de la parenthèse !)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le livre des siècles, donc, se présente sous forme de cahier ou de classeur comprenant une frise chronologique. J’ai choisi d’utiliser une page pour 50 ans (une double page donc pour 100 ans, si vous suivez bien !). Le plus important, c’est de garder toujours la même échelle, et de ne pas mettre plus de place pour le XXème siècle parce qu’il y a plein de trucs à mettre et 500 ans dans une page parce qu’en -2500 on a pas grand chose !

fullsizerender

Ensuite, le principe n’est pas de remplir pour remplir, de prendre un bouquin d’Histoire et de recopier les grandes dates car ça n’aurait pas beaucoup d’intérêt. Le but est plutôt que lorsqu’on visite une ville, quand on lit un roman historique,  lors d’une discussion, dans un film … on situe un événement, un personnage historique, une invention, un film, un monument … dans la chronologie.

fullsizerender-2

Ainsi on marque l’année , on colle une photo que l’on cherche sur internet ou que nous avons prise ou on dessine. On note aussi les dates de naissance de chacun ! On voit ci-dessous que Noé a dessiné un château (imaginaire !) pour représenter la construction du château de notre village (dont il ne reste presque plus rien. Du château, pas du village !). Pour Charlotte Mason, le livre des siècles est un outil complètement personnel à partir de 9 ans environ. Avant, on peut en réaliser un familial. Nous, on a choisi de n’en faire qu’un auquel tout le monde participe au gré de ses envies et selon l’occasion ! Et puis pour nous c’est un outil plaisir, on n’est pas dans une démarche « scolaire ». Parfois, on le prend avec Noé, on réfléchit à nos dernières découvertes ou discussions, et on choisit de rajouter tel ou tel élément.

Et puis Noé me demandait : C’est le Moyen Age là ? Alors j’ai décidé de rajouter un petit repère de couleur : une bande en bas de la page que je coloriais selon la période.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai rajouté au début du classe une petite frise pour se repérer . La photo n’est pas bonne, mais la Préhistoire est en marron, l’Antiquité en gris, le Moyen Age en rouge, les Temps Modernes en bleu et l’époque contemporaine en violet.

fullsizerender-5

Alors bien sûr il y a de nombreuses pages encore blanches, notamment pour l’Antiquité, mais je pense que l’on se rend bien compte de la durée de cette période en tournant toutes ces pages , alors qu’à la fin beaucoup d’événements se trouvent sur la même page ! Et l’on voit bien qu’il faut tourner pas mal de pages avant de trouver les grecs, Bouddha, Jésus …

fullsizerender-3

Et puis bien sûr s’est posé le problème de la Préhistoire… On a collé l’événement qui sépare la Préhistoire de l’Antiquité (l’invention de l’écriture), on  mis quelques pages de la fin de la Préhistoire mais on s’est rendu compte qu’il faudrait de nombreuses pages avant d’arriver aux grottes de Lascaux ! Alors la découverte du feu, et plus encore Lucy ! Il nous faudrait … plein de classeurs ! Nous n’avons pas encore résolu la question ! Mais ça intrigue beaucoup Noé !

fullsizerender-4

Alors de temps en temps, l’un ou l’autre prend le classeur, le feuillette, regarde ce qu’a rajouté l’autre, on en discute, on le montre à grand-père … Au fur et à mesure, des choses se fixent … On fait des corrélations entre les événements : le château de notre village a été construit en même temps que le début de la Tour de Pise ! Et Notre palais idéal a été commencé environ 10 ans avant la Tour Eiffel !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

(Ages au moment de l’activité : Noé, 6 ans et 1 mois ; Lison, 11 ans et 11 mois : Baptiste, 14 ans 7 mois)

Pour voir d’activités en lien avec l’Histoire et les apprentissages, cliquez ici

Pour voir d’autres articles parlant de Charlotte Mason, cliquez là !

 

Puzzle du monde

Comme je vous l’avais déjà dit dans mon article Planisphères et carottes râpées, la géographie a la côte à la maison et les enfants parlent souvent de pays à table en regardant nos cartes ! Noé et Firmin ont donc eu pour leurs anniversaires (à 4 jours d’intervalle !) ce super puzzle du monde de la marque Janod.img_8521

Il y a donc une grande carte cartonnée avec les continents et les noms des pays (bon, c’est pas les mêmes couleurs que chez Montessori mais on peut pas tout avoir …) et les pays aimantés avec des petits dessins illustrant le pays qui se placent sur la carte. Ce qui est un peu dommage mais c’est difficile de faire autrement je pense c’est qu’une pièce de puzzle ne correspond pas toujours à un pays. Pour la Chine, l’Australie, le Brésil on a bien une pièce de puzzle mais la Russie , les Etats Unis ou le Canada par exemple sont découpés en plusieurs parties alors que les pays plus petits sont rassemblés par 2 ou 3.

En tout cas, puzzle adopté par les loulous ! Quand on parle d’un pays, ils le cherchent dans la boîte pour le mettre sur le puzzle, le cherchent aussi sur le planisphère qui est au dessus (c’est le même !). Parfois, ils s’installent pour chercher quelques pays et les installer sur le puzzle. Firmin a un petit faible pour la Mongolie (me demandez pas pourquoi) et pour les pays nordiques (Suède, Finlande, Norvège !).

img_8514

Et puis jusqu’à présent on patafixait les cartes postales que l’on recevait sur nos planisphère pour situer les pays, là Baptiste a amélioré le processus en rajoutant des brins de laine. Ca évite de cacher le pays avec la carte !!!

img_8520

Adopté aussi par les petits qui suivent la ficelle pour voir où cela se situe exactement ! Et maintenant que Noé commence à savoir lire, il s’amuse à lire le nom des pays ou des villes !

img_8518

Pareil pour l’Europe !

img_8519

Alors ce matin, ce n’était pas planisphères et carottes râpées mais Europe et tartines de miel … et discussion sur les volcans après avoir repéré l’Etna et la Sicile !

(Ages ou moment de l’activité : Firmin, 3 ans et 1 mois ; Noé, 6 ans et 1 mois)

Pour voir nos autres activités sur le monde et les continents, cliquez ici !

Encore des pinces à linge !

Les pinces à linge, c’est pas cher, c’est facile à trouver, et c’est un bon matériel ouvert qui permet d’inventer plein d’activités !

Alors après le jeu de piste inventé par Noé la dernière fois, voilà Firmin qui commence à prendre les pinces à linge dans le petit panier et qui les accroche autour de la corbeille placée à côté !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Regarde maman, j’ai fait un soleil » me lance Firmin tout fier ! Si j’ai bien compris, c’est une activité qu’il a faite à l’école et qu’il a réinvesti à la maison !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quant à Noé, il a récupéré les pinces et a commencé à s’en accrocher sur les vêtements !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est le jeu du hérisson, m’a-t-il dit ! Firmin devait courir et essayer de lui enlever ses pinces à linge ! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bon, comme Firmin s’agaçait un peu de ne pas arriver à attraper son frère, papa est venu à la rescousse ! OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ah ben voilà, c’est plus facile comme ça ! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ben oui quoi, c’est quoi ce hérisson qui bouge tout le temps ! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A propos de hérisson, je vous avais aussi déjà proposé une autre activité hérisson/pinces à linge ! 

 

Ages au moment de l’activité : Noé, 6 ans et 1 mois ; Firmin, 3 ans et 1 mois

Créer une chanson et son clip

Lison avait lu dans son Astrapi qu’un concours était organisé où il fallait composer une chanson. Ca l’a tentée et elle s’est mis à chercher un sujet qui lui parlait. Elle a alors pensé parler de son amour des livres qui la font s’évader dans des univers merveilleux. Elle a donc commencé par chercher un refrain puis a imaginé des couplets où elle aurait plein de problèmes qui la conduiraient à se réfugier dans les livres ! Au fil des couplets, ces problèmes d’abord réalistes deviennent complètement farfelus ! Elle a ensuite cherché à composer une musique pour aller avec des paroles ! Pas facile du tout comme exercice ! Elle s’est accpagnee avec son violoncelle. Et enfin elle a enrôlé son Frère baptiste pour faire le clip. Autant vous dire qu’il ne s’est pas fait prier ! Il a pris un grand plaisir à tourner les scènes imaginées par sa sœur â grand renfort de fond vert et effets spéciaux ! Une belle collaboration sœur/frère où ils se sont éclatés !!!

(âges au moment de l’activité : Lison, 11 ans et 11 mois ; baptiste , 14 ans et demi)

Le jeu : les trois petits cochons

Dans la même collection que Camelot que je vous avais présenté précédemment, je vous présente aujourd’hui les trois petits cochons que Firmin a eu à Noël!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Déjà, le thème a tout de suite parlé à Firmin : l’histoire des trois petits cochons est une de ses préférées, il la connait très bien ! Alors trois petits cochons à manipuler, un loup, les trois maisons, ça lui a beaucoup plu !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et puis il s’est aperçu que les trois maisons étaient creuses et que l’on pouvait y cacher un petit cochon. Spontanément, il a donc essayé de placer correctement une des plaques pour que le petit cochon soit bien caché! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ca y est, deux petits cochons à l’abri, plus que le troisième !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et voilà, le loup peut sortir, les cochons sont tranquilles ! Quoique …  il va peut-être souffler … OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis plus tard on lui a présenté les petits livrets. Il y a un côté jour et un côté nuit. Pour le côté jour, il faut placer les maisons de façon à ce que les cochons soient à l’extérieur car le loup n’est pas là, ils peuvent se promener. Mais Firmin, lui, préférait cacher les cochons !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On  donc préféré la version nuit : un (ou plusieurs) cochons, un loup à placer comme sur la première image ci-dessous. J’ai aidé Firmin car d’une part il faut placer la plaque bleue dans le bon sens, d’autre part ce n’est pas évident de placer les animaux au bon endroit (pour cela, Camelot était plus facile). Puis on pose les maisons pour cacher le petit cochon.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si on tourne la page, nous avons la solution !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a des problèmes plus difficiles avec le loup et les trois petits cochons ! Pareil, on place les animaux …

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

On place les maisons, puis on vérifie avec la solution (mais bon, en fait, pas besoin de vérifier, on voit bien si nos cochons sont dans les maisons ! )

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour accompagner ce joli jeu, un petit livre sans paroles de l’histoire des trois petits cochons que j’ai trouvé vraiment bien aussi !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Conclusion, très bon jeu, l’entant peut y jouer de façon libre à se raconter l’histoire des petits cochons puis essayer de résoudre les problèmes !

Age au moment de l’activité : Firmin, 3 ans

Si vous voulez découvrir les autres jeux que je vous ai présentés dans ce blog, cliquez ici !

 

 

 

 

Noé me prépare un jeu de piste !

Quand on s’ennuie un peu, et bien on fait marcher son imagination !

« Maman, viens, je t’ai fait un jeu ! Tu dois suivre les pinces à linge !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ah ben oui, effectivement, Noé a utilisé les petites pinces à linge que j’avais mises dans un panier dans le coin « bazar/Reggio » où il peut trouver différentes bricoles, bâtons, pierres, coquillages, métal, plumes … pour en faire … ben ce qu’il veut justement ! Et donc aujourd’hui c’était un jeu de piste !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Me voilà donc parcourant la salle à manger, allant d’une pince à linge à l’autre, et faisant le petit parcours prévu par Noé !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bon, la prochaine fois je lui suggérerai de mettre quelque chose au bout de ce jeu de piste, un petit trésor à trouver !!! Mais je pense que ce sera mon tour de lui préparer un petit jeu de piste !

Voilà donc une petite activité autonome comme je les aime !

Tiens, j’y pense, je pourrai lui suggérer aussi la prochaine fois de faire un plan pour indiquer où sont les pinces ! Lui qui est fan de plan ! Il a adoré pendant les vacances suivre sur le plan du zoo et nous indiquer où étaient les animaux…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

dessiner des plans imaginaires ..

OLYMPUS DIGITAL CAMERA…. … rêver devant la carte du pays de Winnie l’ourson et chercher sur la carte du monde où peut bien se situer ce pays … !

 

Bon ben activité à suivre alors !!!

(Age au moment de l’activité : Noé, 6 ans)