Archives mensuelles : mai 2015

Fraises des bois et hirondelles !

Cette période est vraiment sympa pour faire toutes sortes de découvertes ! DSC00450

Mon Firmin a bien repéré le coin « fraises et fraises des bois » dans le jardin !DSC00453

Il adore venir en goûter quelques unes !DSC00452

Dans la maison à côté de chez nous, nous avons aussi pu observer le manège des hirondelles !DSC00496

DSC00495

On les voyait rentrer et sortir de leurs nids … DSC00494

De petites promenades bien agréables autour de la maison !!! DSC00497

Il y a aussi les gros cerisiers qui regorgent de cerises ! (zut, j’ai pas de photo !) Et là encore, mon gourmand de Firmin se régale !!!

(Age au moment de l’activité : Firmin, 17 mois et Noé, 4 ans et 5 mois)

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres activités nature, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer

Jouer dans un orchestre

Bon, ça, ce n’est pas une activité que l’on peut faire facilement à la maison, je vous l’accorde. Mais je voulais quand même vous parler des concerts de musique arménienne auxquels Rémi a participé la semaine dernière, en souvenir du génocide arménien d’il y a cent ans.DSC00462 2

Rémi fait de l’alto (un instrument un peu plus grand et un peu plus grave que le violon) depuis qu’il a 5 ou 6 ans. Ca a demandé du boulot quotidien (ou presque …) mais maintenant il peut notamment jouer avec l’orchestre des « grands » de son conservatoire et se faire plaisir.

DSC00459

Ils ont vraiment des projets sympas et pour cette deuxième moitié d’année scolaire, l’objectif était de jouer de la musique arménienne avec l’orchestre du conservatoire d’Erevan en Arménie donc. Ils ont fait quatre concerts et ça a donné ça : (excusez l’image et le son un peu pourris).

On a vraiment passé un super moment et on a été très agréablement surpris de la qualité du concert !

Pour Rémi, c’est une super expérience. Déjà, il a joué avec d’excellents musiciens ! Il a découvert (et nous aussi)  une musique magnifique, avec des sonorités à la fois « européennes » et orientales (que les musiciens me pardonnent, je n’y connais pas grand chose en musique, je dis peut-être des bêtises !). Et l’on s’est aperçu que finalement certaines de ces musiques ne nous étaient pas inconnues ! C’était aussi une expérience riche humainement pour Rémi : communiquer comme on peut (en anglais notamment) avec des jeunes ne parlant pas français (et lui même ne parlant par arménien !), découvrir d’autres façons de jouer de la musique, d’autres habitudes, goûter des plats arméniens !!! Bref, découvrir une autre culture, c’est une ouverture sur le monde !!!

DSC00466

Et pour l’année prochaine, un projet d’aller jouer de la musique française en Arménie toujours avec le même orchestre d’Erevan ! Ca serait super, mais ce n’est pas encore sûr !

La musique : un bon moyen donc de se faire plaisir, d’apprendre à travailler, d’exprimer des émotions, d’apprendre à être en « communion » les uns avec les autres, de découvrir de nouvelles cultures et de rencontrer des gens !!! Pas mal, non ?

(Age au moment de l’activité : Rémi, 14 ans et 8 mois)

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres articles autour de la musique, cliquez ici

 

 

EnregistrerEnregistrer

8 familles d’aujourd’hui

J’avais déjà fait allusion à ce jeu lorsque je vous avais présenté notre jeu de 7 familles fait maison mais je l’avais alors seulement vu dans un catalogue de jouets. Alors, quand je l’ai vu dans notre librairie, je n’ai pas résisté !DSC00328

De quoi s’agit-il ? Dans un jeu de 7 familles traditionnel, nous avons le père, la mère, le fils, la fille, le grand-père, la grand-mère. Déjà, en général, l’enfant est censé avoir deux grands-mères et deux grands-pères !!! Et puis, ce « schéma » n’est bien sûr pas le seul qui existe ! DSC00321

Le but de jeu est le même que dans un jeu de 7 familles classique, réaliser le plus de familles possibles. Sauf que dans ce jeu, toutes les familles seront différentes, comme dans « la vraie vie » ! Pas le même nombre de cartes, pas la même composition …DSC00320

C’est un moyen très sympa de discuter avec l’enfant de ces différences, parce que bien sûr, l’enfant voit bien autour de lui que toutes les familles sont différentes ! DSC00323

Ainsi, on trouve

-une famille avec un enfant unique : papa, maman, fiston

– une famille monoparentale : maman et sa fille.

– une famille apparemment très classique : papa, maman, trois enfants, mais en observant, on s’aperçoit que deux des enfants sont asiatiques alors que les parents ne le sont pas. On peut donc parler de l’adoption avec l’enfant.

– un papa seul avec deux enfants. Petite discussion là aussi. Peut-être qu’il est veuf, peut-être que la maman est partie … On ne sait pas.

– une famille homoparentale avec la maman, son amie, deux enfants et un papa.

– plusieurs familles recomposées avec les nouveaux compagnons de chaque parent, et leurs enfants

– des familles « mixtes » où le papa et la maman n’ont pas la même couleur de peau (ben ouais, ça parait bête, mais dans les jeux de 7 familles classiques, on a rarement ce cas de figure aussi !)

– On voit aussi un des enfants dans un fauteuil roulant, ce qui permet de parler du handicap

Et puis, on pourrait continuer indéfiniment, tant les familles sont multiples et différentes ! Il manque la nôtre par exemple : une famille nombreuse pas recomposée !

DSC00326

Le jeu était trop compliqué pour Noé, mais il a regardé et a tenu mes cartes alors que je jouais avec Baptiste et Lison.DSC00324

Un truc qui pourrait peut-être être sympa, c’est choisir des familles différentes dans l’entourage de l’enfant (plus la sienne bien sûr !) et de se faire son propre jeu des 8 familles !!!

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres jeux de société que nous aimons, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer

Ranger en jouant

Jouer c’est cool, mais après il faut ranger, et ça, c’est une autre paire de manches …

Je vous avais déjà expliqué le rangement express qui marche pas trop mal !!!

Mais là, en l’occurence, ça ne concernait que Noé et, tout seul, c’est un autre problème !

Là, Noé avait bien joué avec notre Spielgaben en mettant un point dans chaque case.DSC07397 Mais au moment de ranger les points , mettre chaque couleur dans la boîte à la bonne place, il était démoralisé d’avance…

V4-10and2B - Copie,

Alors j’ai commencé à lui dire : Oh attention, les points rouges, ce sont des voleurs, il faut les mettre en prison ! Et mon Noé tout content s’est dépêché de prendre tous les points rouges pour les remettre dans la case prévue à cet effet, et cela pour chaque couleur.

Une autre fois, je lui disais de ranger son jeu d’engrenages et, pareil, pas très motivé… Et là, c’est lui tout seul qui a commencé à s’inventer un jeu pour se motiver : Et ben on va dire que je suis un bucheron et que je vais couper les arbres …

DSC00474Alors quand je lui demande de ranger, souvent il me dit : tu m’inventes un jeu, ou il l’invente lui même ! Bon, je vous rassure (ou pas …), ce n’est pas pour ça qu’il range systématiquement ses jeux mais quand même ça aide !

(Age au moment de l’activité : Noé, 4 ans et 5 mois )

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres articles sur l’organisation familiale, cliquez ici

 

EnregistrerEnregistrer

Une autre histoire [Chut, les enfants lisent #43]

Je voulais présenter aujourd’hui un livre d’Anthony Browne, un auteur pour enfants que j’adore ! (je vous avais déjà parlé d’une histoire à quatre voix et les tableaux de Marcel du même auteur).  Il s’agit donc d’Une autre histoire dans la collection lutin poche de l’école des loisirs. DSC00480

On retrouve donc l’histoire très classique de Boucle d’Or et des trois ours.

DSC00486

Mais là où ce livre est différent, c’est que sur la page de gauche, se trouve en parallèle l’histoire vue du point de vue de Boucle d’Or. Ainsi à mesure que nous lisons l’histoire vue du côté ours, nous voyons ce que fait Boucle d’Or pendant ce temps.DSC00481

Et à un moment, les deux histoires se rencontrent, et l’on voit le même instant (lorsque les trois ours découvrent la fillette) vu des deux côtés.

DSC00483

Ce que je trouve très intéressant, c’est que les deux points de vue sont traités de façons très différentes : très classique avec texte pour les ours, beaucoup plus réaliste, sans parole dans un univers urbain, un peu inquiétant et noir et blanc. On est vraiment dans le point de vue de la fillette et l’on voit bien que les ours lui apparaissent très inquiétants. DSC00482

Un ivre intéressant pour aborder la notion de relativité de point de vue, se mettre à la place de l’une et des autres, comprendre que deux actions peuvent être simultanées …

Bref, un album très riche

Ceci est ma quarante troisième participation au rendez-vous de Yolina « Chut, les enfants lisent ».

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres livres que nous aimons, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer

Toujours le jardinage

Suivant l’exemple de son grand frère Baptiste, Lison s’est elle aussi trouvé un petit coin à elle dans le jardin (sous le regard attentif de Noé !)DSC00262

Elle a passé un bon moment à retourner la terre et à soigneusement enlever les mauvaises herbes.DSC00265

Et puis elle aussi, elle a planté ses plants de tomates et des fleurs  !(Son frère râlait un peu en disant qu’elle le recopiait ! ) mais elle les a disposés différemment.DSC00268Maintenant, ce qui est un peu difficile, c’est que les plants de tomates sont fragiles et ont un peu souffert de pluies importantes ou du vent. Des conseils ?

(Age au moment de l’activité : Lison, 10 ans et 3 mois )

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres activités nature, cliquez ici

 

EnregistrerEnregistrer