Archives du mot-clé nombres

Apprendre avec les pédagogies alternatives : une nouvelle collection !!!

Oui ! Il s’agit bien d’une nouvelle collection qui commence !

Après le grand guide des pédagogies alternatives qui apparemment vous plaît beaucoup, nous avons écrit avec ma co-autrice Madeleine Deny deux nouveaux petits guides :

Lire et écrire , apprendre avec les pédagogies alternatives

Compter et calculer, apprendre avec les pédagogies alternatives.

En restant dans la lignée du grand guide, nous sommes allées voir dans de nombreuses pédagogies (Montessori bien sûr, mais aussi Freinet, Decroly, Reggio, Steiner, John Holt et bien d’autres) ce qui était proposé pour ces divers apprentissages. Vous y verrez donc à la fois des aspects théoriques assortis de multiples activités très concrètes pour accompagner les enfants dans leurs découvertes ! Et puis vous retrouverez des dialogues entre Madeleine et moi qui permettent d’aborder d’autres points et de partager nos expériences !

La bonne nouvelle, c’est que « Lire et écrire » sort très très bientôt, dans une dizaine de jours à peine !

Alors n’hésitez pas à le commander chez votre libraire préféré ( vive les librairies indépendantes !) mais si vous préférez, vous pouvez précommander « Lire et écrire » par exemple en cliquant ici !

« Compter et calculer » le suivra de près et vous pourrez l’avoir courant juillet ( à précommander par exemple en cliquant ici ).

Et puis bien sûr, si vous n’avez pas encore lu le grand guide des pédagogies alternatives (ou si vous souhaitez l’offrir !), cliquez là !

J’ai hâte de les avoir dans les mains et de pouvoir échanger avec vous à leurs sujets !

Réglettes Cuisenaire

L’autre jour en passant à Nature et Découvertes j’ai acheté un sachet de réglettes Cuisenaire (un matériel mathématique fabuleux crée par le génial Georges Cuisenaire !). Mais je me suis vite rendue compte que le nombre de réglettes se révèle très rapidement insuffisant …

J’ai donc acheté dans la même marque Goula une grande boite qui, elle, est parfaite !

Première utilisation spontanée de Firmin : un escalier ! Je lui ai placé une grande réglette en bas pour que ses réglettes soient toutes au même niveau, ce qui était un peu compliqué !

Et la même chose à la verticale :

J’ai expliqué à Noé que chaque couleur correspondait à un nombre : la blanche, c’est 1, la rouge, 2 …

Pour savoir à quel nombre correspondait une barrette, il a vite compris tout seul que l’on pouvait placer des petits cubes à côté : la barre noire, c’est donc le 7 ! Il trouvait aussi que c’était plus rapide parfois de mettre une rouge (le 2) à la place de 2 blanches! Le principe a donc été bien compris spontanément !

En utilisation libre, je vois mon Noé faire une réalisation en symétrie ! Vive les créations mathématiques avec du bon matériel !

Je lui ai suggéré aussi de faire un « tapis ». En quoi cela consiste ? Prendre une barre de référence (en l’occurence la jaune, le 5) et essayer de placer d’autres réglettes pour obtenir à chaque fois la même longueur que la réglette jaune.

Là, de même avec la réglette marron du 8 mais de façon plus systématique : le 8, c’est le 1 (la blanche) et le 7 (la noire), c’est aussi le 2 (la rouge) et le 6 (la verte), etc.

Et quand on sépare notre tapis en deux, on retrouve deux escaliers !

Mais bien sûr, les enfants s’en servent aussi pour faire des créations pas du tout mathématiques ! Spontanément, ils ont envie d’écrire leur prénom avec !

… Ou représenter des choses : ça, c’est un cactus parait-il !

Mais il n’y a pas que les enfants qui sont fascinés par ce matériel … J’ai moi aussi commencé à bidouiller mathématique ! Le 2,  c’est pareil que 1 et 1. Bon ok. Le 3, c’est 1+2, 1+1+1 ou 2+1 . Pour le 4, il y a plus de possibilités : 3+1, 2+2, 2+1+1, 1+2+1, 1+1+2, 1+1+1+1, 1+3… Je vous épargne le 5 et le 6 ! C’est pas si facile de trouver toutes les possibilités pour faire un nombre ! Et l’on s’aperçoit que le nombre de possibilités double à chaque fois! Deux possibilités pour le 2, 4 pour le 3, 8 pour le 4, 16 pour le 5 et 32 pour le 6 ! J’ai eu la flemme de faire le tapis du 7 !

Mais je vous reparlerai sûrement de ce matériel, car les possibilités d’utilisation sont vraiment très très riches, notamment les différentes opérations, ou différents jeux ! Un trésor, je vous dis !

(Ages au moment de l’utilisation : Firmin, 4 ans et 5 mois ; Noé, 7 ans et 5 mois)

Si vous voulez découvrir d’autres articles au sujet des apprentissages, notamment mathématiques, cliquez ici

Si vous voulez lire d’autres articles sur les différentes pédagogies, cliquez là

 

Si vous voulez en savoir plus sur les pédagogies alternatives, vous pouvez vous procurer mon livre : le grand guide des pédagogies alternatives en cliquant ici!

Take it easy

Je voulais vous présenter ce jeu, Take it easy, auquel on a joué intensément avec mon chéri du temps où on n’avait pas encore d’enfants, et puis il a mystérieusement disparu …  ( le jeu, pas mon chéri !!!) On a du l’oublier à droite ou à gauche ! Bref, en discutant d’un jeu auquel on pourrait jouer à deux, on s’est fait une séquence souvenir et , achat compulsif, on a retrouvé et commandé notre take it easy !!!

Et il est parfait pour jouer à deux, mais tout aussi parfait à plusieurs, jusqu’à 6 joueurs ! On peut également faire une petite partie en solitaire sans problème !

Donc, le principe : chacun a un petit carton vierge avec des cases hexagonales ressemblant à des alvéoles d’abeilles je trouve, ainsi que des petites pièces de même forme aves 3 lignes colorées et des chiffres ( chaque couleur correspondant à un chiffre). Et, bien sûr, on essaye de placer les pièces de façon à former des lignes colorées.

Ce qui est intéressant, c’est que nous jouons tous en même temps avec les mêmes pièces. Comment cela fonctionne ? Et bien un joueur a ses pièces à l’envers devant lui et en pioche une au hasard. Il énonce pour les autres les chiffres ( par exemple il a la pièce 5, 7, 4). Les autres , eux, ont leurs pièces face visible devant eux et prennent la même pièce (la 5,7, 4). Vous me suivez ? Puis chacun pose sa pièce sur son carton en même temps. Au début, tout va bien, puis plus ça va, plus on risque d’être bloqué !

Parfois, on n’a pas d’autre choix que de former des lignes de différentes couleurs. Par exemple, dans la photo ci-dessous, il y a une ligne avec des 5 et des 1. Quand tous les cartons sont remplis, on compte les points. Seules les lignes d’une seule couleur peuvent rapporter des points. Donc ma ligne 1-5-1-5 ne rapporte rien, ni ma ligne jaune de 9 puisqu’il y a un 5 en bas. Une ligne avec quatre 6 rapporte donc 4×6 = 24 points. Vous avez compris qu’on a donc tout intérêt à privilégier les longues lignes pour les gros chiffres ! Une ligne de cinq 9, 45 points, mais de cinq 1, 5 points … Ca rapporte moins !

C’est un jeu intéressant pour tous les âges ! Les grands et les adultes y trouvent sans problème leur compte !

Et les plus jeunes comme Noé qui a 7 ans aussi, avec un peu d’aide de papa pour la première partie !

Et c’est un très bon jeu si votre enfant est en plein dans les tables de multiplication !!! Une ligne de quatre 7, 4×7 c’est combien déjà ?

Firmin, lui, a joué en même temps que nous avec ses pièces, mais avec un objectif différent ! Il choisissait les pièces qu’il voulait et essayait de faire des lignes ! Pas simple de regarder toutes les lignes en même temps !

Bref, un super petit jeu de stratégie pour tous les âges, très vite expliqué et aux parties courtes ! Ce qui est super, c’est que nous partons tous avec les mêmes pièces dans le même ordre, donc pas de hasard ! Enfin si un peu quand même, car une fois qu’on a disposé pas mal de pièces, le tirage peut convenir aux uns et pas aux autres ! Et puis en plus, on peut faire un peu de math !

(Ages au moment de l’activité : Rémi, 17 ans et demi ; Lison, 13 ans ; Noé, 7 ans et 4 mois Firmin, 4 ans et 4 mois )

Pour découvrir les autres jeux de société dont on a parlé dans le blog, cliquez ici ! 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Cahiers de gommettes, quel intérêt ?

Je n’avais pas particulièrement prévu de parler de ce genre de cahiers mais il se trouve que ça a été l’activité favorite de Noé pendant plusieurs jours qui a complètement terminé son cahier ! P1020813

En quoi ça consiste ? L’enfant colle des gommettes sur des petites cases avec un numéro. A chaque nombre correspond une couleur ou un motif. P1020814

Lorsque l’enfant a terminé, il obtient un dessin, en l’occurrence un petit monstre rigolo. P1020812

Quel intérêt alors ? Déjà, ça c’est sûr, pas la créativité !!! Mais sinon :

– intérêt mathématique ? En fait, c’est simplement un exercice d’observation pour retrouver le même nombre car l’enfant n’a pas besoin de le lire verbalement ni de compter quoi que ce soit.

– motricité fine pour prendre les gommettes les placer

– précision pour les placer correctement

– sens de l’organisation pour s’y retrouver dans toutes ses planches, trouver le bon nombre …

– autonomie puisqu’il s’est débrouillé tout seul avec ses planches d’autocollants et son cahier. Il allait le chercher, faisait son truc puis allait le reposer.

– volonté et persévérance : j’ai été étonnée de le voir aller au bout de ces tâches quand mêmes longues et répétitives ! Et ça je trouve ça très chouette !

– La fierté d’être allé jusqu’au bout et de réaliser en entier un petit monstre (puis tous les petits monstres !)

– Et puis l’intérêt princiopal, l’intérêt de jouer tout simplement et de se faire plaisir puisqu’apparemment c’était le cas !

Je m’étais déjà posé la question pour les coloriages mais je pense que le mieux est de faire confiance à son enfant ! S’il le fait, c’est que ça lui plaît et qu’il doit bien y trouver un intérêt ! Rien n’empêche de faire d’autre part des activités plus créatives !

P1060097 P1060098

Et puis s’il aime les mosaïques, on peut ensuite lui proposer des activités plus créatives mais sur le même principe : coller des gommettes carrées sur un quadrillage vide, faire des pavages avec des formes, il y a aussi des jeux de mosaïque où l’on met des petits cubes dans des cases pour faire des dessins (celui-là est très chouette en bois ! ), des jeux aussi comme le colorino ou même faire une vraie mosaïque et aller voir des mosaïques romaines dans des livres ou des musées !

Il n’est pas mal comme monstre aussi celui-là ! (trouvé )

Serpent_de_Mer_Hippocampe_Mosaique_Romaine

Il y a toujours moyen de décliner une activité 😉

 

[Edit 14 mai : Justement Noé vient de faire spontanément une création libre avec des gommettes ! Comme quoi la créativité n’est jamais très loin et est stimulée sans qu’on s’en rende compte 😉 ]

Capture d’écran 2016-05-14 à 09.23.36

(Age au moment de l’activité : Noé, 5 ans )

Une boîte de chiffres en bois

Il y a quelques temps, en traînant dans les magasins, je suis tombée au rayon mercerie sur cette petite boîte avec des chiffres en bois vraiment par cher avec cinq chiffres de chaque. Je n’arrive plus à me souvenir dans quel magasin (oui, je sais, j’suis pas bonne …) mais j’ai trouvé presque la même sur internet, sauf qu’ils ne sont pas rouges mais couleur bois : . Apparemment c’est notamment utilisé dans le scrapbooking. Je n’avais pas d’idée particulièrement en tête, mais bon, ça peut toujours servir ! Alors je l’ai rangée sur l’étagère des enfants.

P1050982

Première utilisation spontanée de Firmin, enlever les chiffres puis les remettre. Si je voyais qu’il les enlevait tous, j’en remettait un de chaque dans chaque case et il arrivait bien à retrouver le même ! Et il venait me voir régulièrement pour me demander : c’est quoi ça !

P1050455

L’autre jour, je retrouve Noé en train de jouer avec les chiffres et les barres rouges et bleues Montessori ! Il associait chaque chiffre avec une « case » de la barre. Bon, il y avait un petit bug puisqu’il commençait pas le zéro !

P1050933

Puis il les a placés dessus !

P1050934

Il y a bien sûr plein d’autres utilisations possibles avec ces chiffres (associer un chiffre avec un nombre d’objets, faire des nombres à 2 chiffres pour Noé, faire des additions …) mais je préfère les laisser les exploiter de façon autonome !

(âges au moment de l’activité : Firmin, 2 ans et 4 mois ; Noé, 5 ans et 4 mois)

Pour découvrir les autres activités pour compter dont je vous ai déjà parlé, cliquez ici !

Faire un livre pour reproduire un album

 

Aujourd’hui, je ne vous présente pas une activité faite à la maison mais à l’école ! Mais Noé en est tellement fier, il nous le fait lire tellement souvent à la maison que je ne pouvais pas ne pas en parler !

Ils ont donc travaillé pendant quelques temps sur l’album « La chenille qui fait des trous » d’Eric Carle aux éditions Mijade. C’est un grand classique, un super album !

Et la maîtresse leur a donc proposé de se faire un petit livre chacun de cette chenille, en suivant la trame du livre. Noé vous le présente donc fièrement !

 

P1020667

Ils ont donc illustré en peignant, collant, coloriant … selon les pages.P1020668

 

Et ils ont aussi collé le texte de l’histoire de la vie de cette petite chenille gourmande.

P1020670

La chenille le lundi, croque dans une pomme et y fait un trou, le mardi dans deux poires, etc.  La maîtresse avait rajouté à l’histoire le jour de la semaine que l’enfant a colorié de la même couleur qu’une comptine qu’il connaisse bien. Je vous la mets ici :

« Lundi gris
c’est reparti
Mardi bleu
ouvre les yeux
Mercredi rose
on se repose
Jeudi jaune
tout ronronne
Vendredi vert
saute à l’envers
Samedi rouge
rien ne bouge
Dimanche violet
fait ce qu’il te plait. »

Elle a aussi ajouté pour chaque jour le nombre en chiffre, dé et doigts. Et les enfants ont également écrit le nom du fruit dans lequel la chenille a croqué. Ca fait du boulot !

 

P1020671

Et notre chenille devenue bien grasse …

P1020673

…va aller se blottir dans un cocon … avant de devenir un papillon bien sûr !

P1020674

Les enfants n’ont pas refait un élevage de papillons parce que d’une part ce n’est pas la saison et que d’autre part ils l’avaient fait l’année dernière. Mais bien sûr cet album s’y prête bien !

Une activité qui a donc beaucoup plu à mon loulou !

(Age au moment de l’activité :Noé, 4 ans et 11 mois )

Pour découvrir d’autres activités autour de l’écrit, cliquez ici

Pour découvrir d’autres activités mathématiques, cliquez ici

Pour découvrir différentes techniques artistiques, cliquez là