Archives mensuelles : décembre 2016

Le jeu : « le verger »

Aujourd’hui, je vous présente un grand classique pour les tout petits mais que nous n’avions pas ! Firmin a eu pour Noël ce beau jeu du verger (aux éditions Haba) , dans une belle boîte en métal car c’était une édition anniversaire ! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est vraiment très beau avec ses petits fruits en bois et ses petits paniers ! J’adore les cerises avec leur ficelle ! Spontanément, ils les ont mis sur les oreilles !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Première étape du jeu, l’installation. Noé et Firmin ont déjà beaucoup aimé disposer les fruits sur l’arbre, un sur chaque dessin de fruit !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et puis c’était parti ! La règle est très simple bien sûr. C’est un jeu de coopération : nous sommes donc ensemble contre le corbeau. Le but du jeu : que nous récoltions tous les fruits avant que le puzzle du corbeau soit reconstitué. Chacun son tour, nous lançons le dé. Si nous obtenons une couleur, nous prenons le fruit correspondant. Ici, Firmin a eu le vert : il prend donc une pomme pour la mettre dans son panier. Si jamais il n’y a plus de pomme alors que nous avons obtenu le vert, nous passons notre tour …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si l’on tombe sur le panier, on peut choisir deux fruits à mettre dans le panier.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et si l’on obtient le corbeau, nous piochons une pièce du puzzle corbeau à placer au centre !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quel est l’intérêt du jeu me demanderez-vous peut-être ? Le premier objectif est d’apprendre à jouer à un jeu de société ! C’est à dire attendre son tour pour jouer, comprendre que le dé implique une action, comprendre le but du jeu. Ce n’est déjà pas rien !

Ensuite il y a la reconnaissance des couleurs (je fais rouge donc je prends la cerise).

Il y a aussi une première notion de nombre : je ne prends qu’un seul fruit ! (c’est tentant d’en piocher plusieurs !). Et quand je fais le panier au dé, je prends 2 fruits.

Il y a le puzzle du corbeau à reconstituer.

Et il y a un petit début de stratégie avec le panier : quand Firmin faisait panier, il prenait n’importe quels fruits, ceux qui lui plaisaient, alors que Noé avait bien compris qu’il avait intérêt de les prendre là où il y en avait le plus !

J’avais hésité avec le premier verger (je ne peux pas vous en parler plus car je n’ai pas testé) qui est une version plus simple mais je ne regrette pas du tout pour Firmin d’avoir pris celui-ci ! Il lui correspond parfaitement. Pour Noé, c’est bien sûr un peu simple, mais il a quand même pris plaisir à jouer avec son petit frère et s’est pris au jeu !

(Ages au moment de l’activité : Firmin, 3 ans ; Noé, 6 ans)

Pour découvrir les autres jeux dont j’ai déjà parlé dans le blog, cliquez ici !

Joyeux Noël !!!

Je vous souhaite un merveilleux Noël, avec des étoiles plein les yeux des enfants et des bons moments à partager en famille !!!

En voici un, de bon moment partagé ! Comme l’année dernière, les enfants ont décoré les vitres tout simplement en peignant à la gouache. Cette fois-ci, Firmin était aussi de la partie !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Noé s’est appliqué à faire un très beau sapin …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

… bien décoré ! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Baptiste s’est chargé du bonhomme de neige, du Père Noël et de l’enfant Jésus !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quant à Firmin … Et bien nous avons de la poussière d’étoile et une tempête de neige va-t-on dire ! 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Merry Christmas !!!

 

 

Réaliser son propre « C’est pas sorcier »

Baptiste et ses copains avaient un devoir à faire sur le pétrole pour le collège. Ils ont choisi de le présenter sous forme de vidéo en réalisant un « C’est pas sorcier » à leur façon !

Ils m’ont bien fait rire !!!

Je trouve que c’est une bonne façon de mettre en scène ce qu’ils ont appris et ils se sont bien amusés !

(Age au moment de l’activité : Baptiste, 14 ans)

Et si vous voulez voir les autres vidéos de Baptiste, cliquez ici ! 

Nouvelle rubrique !

Juste un petit mot pour vous dire que j’ai rajouté une nouvelle catégorie :

Techniques artistiques, bricolages

J’y ai regroupé tous les articles sur les différentes techniques à explorer : mosaïque, tissage, peinture à l’encre, collage … ainsi que des petits bricolages à réaliser (pingouin, couronne, tipi, Père noël …)

Allez y plonger le nez, il y a de quoi faire ! 🙂

 

Linq, un jeu d’espions et de mot de passe

Avec l’Arche, comme tous les ans, nous avons souhaité les christkind (je vous laisse suivre les liens car j’ai déjà parlé de l’Arche et des Christkinds 😉 ) et Lison a eu comme cadeau samedi dernier ce petit jeu d’espions, Linq, aux éditions Ludo veritas. C’est donc un jeu pour les plus grands, et l’on peut y jouer de 4 à 8 joueurs (ce qui est parfait pour nous ! ). Une partie est rapide et c’est très sympa !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous explique : cela se joue avec une seule carte chacun ! Il y a un côté loup Garou couplé avec un jeu de vocabulaire ! On décide, avant de retourner la carte, d’un chirre entre 1 et 10. Sur la carte que vous avez, soit vous y lisez que vous êtes un contre espion…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

…soit vous êtes un des deux espions de la partie. But du jeu, découvrir qui sont les espions bien-sûr ! Pour ce aire, les deux espions (qui ont deux cartes absolument identiques) lisent le mot correspondant au numéro. Par exemple 4, pain. Puis chacun son tour, on doit dire un mot (avec interdiction de prononcer le mot de passe) mais pou les espions de façon à aire deviner le mot de passe. OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous fais une petite partie virtuelle pour que vous compreniez mieux. Supposons que Lison et moi sommes espions, et Baptiste et Rémi contre espions.

Lison commence : pour aire deviner le mot pain, elle dit croûte.

Baptiste continue, pour faire croire qu’il est espion, il reste sur le même champ lexical que croûte et dit par exemple blessure

Moi, je dis gâteau

Rémi (qui ne connait pas le mot de passe) : hôpital

On fait un deuxième tour : Lison dit boulangerie

Baptiste en suivant l’idée de boulangerie dit pain (on n’a pas le droit de dire l mot de passe quand on est espion mais il est contre espion et ne connait pas le mot de passe !)

moi je dis : farine

Rémi : pansement

Chacun redit les deux mots qu’il a dits (croûte/boulangerie ; blessions/pain ; gâteau/farine ; hôpital/pansement) , puis on compte jusqu’à 3 et l’on montre du doigt en même temps les deux personnes que l’on pense espions ( si on est espion, on se montre soi-même et l’autre espion). il y a ensuite un système de points selon si on a trouvé ou non les espions. Si quelqu’un a réussi à découvrir les deux espions, il peut essayer de deviner le mot de passe pour gagner des points supplémentaires.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Autant vous dire que plus on est nombreux, plus c’est compliqué ! Et dans mon exemple, j’ai mis des mots assez simples mais les espions peuvent s’amuser à donner des mots avec un lien plus éloigné avec le mot de passe d’origine ! Toute la difficulté réside dans le fait que si c’est trop tordu, notre collègue espion ne va peut être pas saisir !

Il y a une possibilité de moduler la difficulté : si l’on choisit un mot entre 1 et 5, il sera plus simple que les mots entre 6 et 10.

Tout le monde a tout de suite bien accroché à ce petit jeu facile à mettre en place, rapide et très amusant !!!

(Ages au moment de l’activité : Lison, 11 ans et 10 mois; Baptiste, 14 ans et 5 mois ; Rémi, 16 ans et 2 mois)

Pour découvrir les autres jeux dont je vous ai déjà parlé, cliquez ici !