Archives mensuelles : août 2017

La chute … convergente

Je vous présente aujourd’hui le dernier film que Baptiste a fait avec ses copains et ses frère et soeur, un petit délire autour d’Hitler ! C’est la première fois qu’ils écrivaient un scénario à deux (avec un copain). Ils ont tourné pendant 4 jours, enrôlé comme figurants  mamie, amis, voisins !

Je vous mets aussi le film qu’il avait fait il y a quelques mois, je crois que je ne vous l’avais pas présenté ! C’est un film un peu inquiétant intitulé : « derrière les hautes herbes »

Bon visionnage ! Et si vous voulez découvrir les autres films de Baptiste, vous pouvez cliquer ici 

(Age au moment de l’activité : Baptiste, 15 ans)

Noé invente un jeu de chimères !

Mon Noé pointe son bout du nez les yeux brillants :

– Maman ! J’ai une idée ! J’ai inventé un jeu ! On mélange des animaux et on invente leur cri ! Par exemple un moitié mouton moitié chat il va faire bêêaou !

– Ok ! Et ben vas-y, fais ton jeu !

– Oui mais je veux des vraies photos d’animaux sur l’ordi !

– Tu n’as qu’à marquer sur un papier les animaux que tu veux et après on verra ! »

Mon Noé repart donc, prend une feuille de papier, un stylo multicouleurs qu’il trouve, puis trace ces petits symboles qu’il me traduit ensuite !

 » Alors je veux un humain, une licorne, un cochon, un poussin, un lien, un corail, un poisson, un crocodile du Nil et un monstre !  »

Si tu le dis !

On va vers l’ordi, direction google images, il choisit les représentations qu’il lui plaît, et on imprime !

Ce qui donne ça ! 

Et maintenant, il se débrouille ! Une paire de ciseaux, et c’est parti !

Le voilà qu’il découpe bras, jambes, pattes, tête, corps, queue, corne …

Puis il compose son animal imaginaire, marque son cri : « Roaon ! » (un peu cri de monstre ou lion, et le on est un son de la parole humaine si j’ai bien compris) et son nom est : monliomoera ( mélange des noms des différents personnages)

Ah et je vais faire le décor aussi ! C’est une jungle !

Puis il nous invite à faire pareil, à prendre des morceaux de ses papiers découpés pour inventer notre propre animal ainsi que son nom et son cri !

Il nous restera à inventer des histoires fantastiques avec ses personnages ! Et pourquoi pas inventer des chansons, faire un petit dessin animé, faire leur cri avec des instruments de musique, … Tout est possible !

(Age au moment de l’activité : Noé, 6 ans et 7 mois)

 

EnregistrerEnregistrer

Jouer à « Concept »

L’autre jour, il faisait super choix, alors nous hésitions cloîtrés à la maison pour rester dans la fraîcheur ! Et nous avons sortis plusieurs jeux de société dont : Concept !

Des pions, des petites images, des cartes … De quoi s’agit-il ?

Le but du jeu : faire deviner un mot, expression, titre ou autre se trouvant sur la carte, les bleues étant les plus faciles, les rouges les moyennes et les noires les difficiles. Cette fois-ci, on a joué comme ça, sans compter les points, donc on s’est contenté de choisir la proposition qui nous paraissait la plus rigolote à faire deviner !

Et pour faire deviner ce mot, nous avons à notre disposition un plateau avec plein de petites images !

On nous propose plusieurs sens pour chacune des images mais à notre imagination de faire le reste !

Voici donc le plateau de jeu. Ainsi, par exemple, je veux faire deviner le mot abeille. Je mets le pion ‘point d’interrogation » sur la case animal pour montrer que c’est cela qu’on cherche . Puis je place les petits cubes sur les éléments qui vont me permettre de décrire cet animal : je les place donc sur jaune, noir, petit et « volant » !

Pour une expression plus complexe, je peux utiliser des sous-concepts. Par exemple l’autre jour j’essayais de faire deviner « poupées russes ». J’ai donc mis le point d’interrogation sur « jouet » puis pour décrire le jouet j’ai mis les cubes sur : fille, dedans, petit, grand, et plusieurs cubes sur le 1 pour montrer qu’il y en avait plusieurs ! Puis j’ai voulu définir « russes ». Il s’agissait d’un autre concept : j’ai donc placé un point d’exclamation jaune sur pays et un petit cube jaune sur grand (ben oui, la Russie est un grand pays ! Je peux mettre plusieurs cubes jaunes sur grandsi je veux dire que le pays est très grand !).

Dans une autre partie, j’essayais de faire deviner Lucky Luke. Donc après avoir défini mon personnage principal, j’ai utilisé les sous concepts pour faire deviner d’autres personnages (les Dalton, Jolly Jumper, Rantaplan …)

C’est vraiment un concept (c’est le cas de le dire) simple et génial !!!

On n’a pas testé avec Noé et Firmin mais je pense que c’est possible de l’adapter pour les petits. Déjà bien sûr, en choisissant des mots simples, et puis peut être en proposant moins de concepts ! A essayer !

(Ages au moment de l’activité : Lison, 12 ans et demi, Baptiste, 15 ans)

Pour découvrir d’autres jeux de société ou jouets, cliquez ici !

Arno Stern (vidéo alternative du samedi #5)

Aujourd’hui, je voulais vous présenter une video sur le clos lieu et le jeu de peindre d’Arno Stern.

Je vous avais présenté notre « jeu de peindre » en famille dans le blog. 

Là, vous pouvez voir une séance du jeu de peindre avec Stern :

Et là, Arno Stern vous explique les principes de son jeu :

Pour voir toutes les vidéos alternatives du samedi, cliquez ici

Pour voir les articles du blog traitant d’Arno Stern et de différentes pédagogies alternatives, cliquez-là !

Et bien sûr pour acheter le grand guide des pédagogies alternatives et tout savoir sur Stern, Freinet, Steiner, Reggio et les autres, cliquez là !

Vive la poésie !

Récemment, je suis tombée sur le blog la tanière de Kyban où une enseignante proposait à ses élèves un large choix de poésies classées par thèmes pour que chaque enfant puisse choisir la poésie qu’il voulait apprendre.

Cela m’a donné envie de proposer aux enfants (notamment à Noé) un classeur avec des poésies classées également par thèmes avec un petit dessin sur le côté permettant de reconnaitre le thème. Je souhaitais avoir des petits moments poésie, juste pour le plaisir des mots, et même si on ne comprend pas tout, se laisser bercer par la musicalité des textes !

Si vous voulez voir les poèmes que j’ai proposés pour l’instant, en pdf, c’est là : poésies

Ici par exemple, une poésie portant sur la nuit/le jour/les étoiles/le soleil. Mon but n’était pas de lui demander d’en apprendre, mais simplement de pouvoir lui proposer des poèmes que je pouvais lui lire. J’ai donc commencé à en imprimer un certain nombre (à compléter au fur et à mesure), en essayant à chaque fois de prendre des poètes « reconnus »  .Pendant que j’imprimais mes textes, mon Noé me tournait autour, me demandait ce que je faisais …

Je lui ai expliqué ! Il m’a demandé de lui lire certains poèmes, ce que bien sûr je me suis empressée de faire ! Et puis comme j’étais occupée à en imprimer d’autres, j’entends mon Noé en train d’essayer d’en déchiffrer d’autres ! Victoire !

Et puis le voilà qui me demande :

– et si j’invente une poésie, tu la mettras dans le classeur ?

– Oui bien sûr ! Mais va l’écrire alors !

Et le voilà parti ! Et il revient avec une poésie …

… puis deux, puis trois ! Bon ce n’est pas encore Arthur Rimbaud, mais j’adore ces textes libres ! 

Puis je lui ai tapé ses textes à l’ordi (oui, il aurait pu le faire, mais il était dans l’enthousiasme et pressé de les voir imprimés !). Bien sûr on a écrit le nom du poète ! Et bien sûr rajouté le petit logo représentant le thème du poème (là, les saisons). Quelle fierté !!! Il a vite relu ses poèmes placés dans le classeur, entre Paul Verlaine et Jacques Prévert ! 

Et puis il m’a demandé si on pouvait aussi mettre les poèmes de son frère Baptiste ! J’ai rapidement remis la main sur celui-là, et hop, imprimé avec ses copains ! 

J’aime quand ça se passe comme ça, tout naturellement !

(Age au moment de l’activité : Noé, 6 ans et 7 mois)

Si vous voulez découvrir d’autres activités autour de l’écriture ou de la lecture, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer