Archives du mot-clé Montessori

Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternatives

Et voilà ! J’ai reçu mes exemplaires de « Lire et écrire » ! En librairie dès les 21 (ce qui fait jeudi prochain !!) mais précommandable dès maintenant sur internet.

Je vais donc pouvoir le feuilleter avec vous pour vous le présenter un peu !!!

Notre objectif avec ce livre était d’aller voir ce qu’un certain nombre de pédagogues pouvaient avoir à nous dire dans plusieurs domaines d’apprentissage. Nous avons tout naturellement commencé par l’apprentissage de la lecture et de l’écriture en étudiant une vingtaine de personnalités connues et d’autres moins connues, mais toutes avec des pistes intéressantes et variées : Froebel, Grosselin, Seguin,  Kergomard, Mason, Steiner, Montessori, Decroly, Claparède, Freinet, Tortel, Borel-Maisonny, Ashton-Warner, Gattegno, Malaguzzi (Reggio), Rodari, la Garanderie, Freire, Holt … et même dans l’Antiquité avec Quintilien !

Ce qui nous a plu, ce sont toutes ces propositions d’apprentissage actif où l’on apprend à lire en jouant, en dansant, en touchant, en dessinant, en écoutant, en chantant, en bougeant, en utilisant les gestes ou les couleurs, en échangeant avec les autres, en prenant en compte la personnalité et l’affectivité de l’enfant… Nous n’avons pas voulu rentrer dans des querelles de méthodes, étant persuadées que chaque enfant est différent et que ces approches multiples se complétaient. L’essentiel est bien d’être dans la joie d’apprendre, de découvrir, d’inventer et de s’amuser !

Chaque double page aborde ainsi un aspect de la lecture autour d’un ou plusieurs pédagogues. Sur la page de gauche, il s’agit de voir ce que ces pédagogues en ont dit et ce qu’ils pouvaient avec les enfants sur ce sujet et sur la page de droite, on retrouve des activités très concrètes et simples à mettre en place.

A la fin de chaque chapitre, nous échangeons avec Madeleine sur les différents points énoncés précédemment, donnant des exemples vécus en famille ou avec d’autres enfants (vous reconnaissez peut-être Noé et Firmin sur les photos 😉 )

A la fin de l’ouvrage, on retrouve tous les pédagogues dont on a parlé dans le livre avec pour chacun une biographie et ses grandes idées, ainsi que les pages où l’on peut les découvrir.

Dans la lignée du grand guide des pédagogies alternatives, voici donc une nouvelle collection qui commence !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Apprendre avec les pédagogies alternatives : une nouvelle collection !!!

Oui ! Il s’agit bien d’une nouvelle collection qui commence !

Après le grand guide des pédagogies alternatives qui apparemment vous plaît beaucoup, nous avons écrit avec ma co-autrice Madeleine Deny deux nouveaux petits guides :

Lire et écrire , apprendre avec les pédagogies alternatives

Compter et calculer, apprendre avec les pédagogies alternatives.

En restant dans la lignée du grand guide, nous sommes allées voir dans de nombreuses pédagogies (Montessori bien sûr, mais aussi Freinet, Decroly, Reggio, Steiner, John Holt et bien d’autres) ce qui était proposé pour ces divers apprentissages. Vous y verrez donc à la fois des aspects théoriques assortis de multiples activités très concrètes pour accompagner les enfants dans leurs découvertes ! Et puis vous retrouverez des dialogues entre Madeleine et moi qui permettent d’aborder d’autres points et de partager nos expériences !

La bonne nouvelle, c’est que « Lire et écrire » sort très très bientôt, dans une dizaine de jours à peine !

Alors n’hésitez pas à le commander chez votre libraire préféré ( vive les librairies indépendantes !) mais si vous préférez, vous pouvez précommander « Lire et écrire » par exemple en cliquant ici !

« Compter et calculer » le suivra de près et vous pourrez l’avoir courant juillet ( à précommander par exemple en cliquant ici ).

Et puis bien sûr, si vous n’avez pas encore lu le grand guide des pédagogies alternatives (ou si vous souhaitez l’offrir !), cliquez là !

J’ai hâte de les avoir dans les mains et de pouvoir échanger avec vous à leurs sujets !

Entrer dans la lecture !!!

J’avais remarqué depuis quelques temps que mon petit Firmin essayait de déchiffrer des mots dans les titres de ses livres, sur le tableau noir où Noé écrit parfois des mots … Et j’avais été surprise de voir qu’il avait l’air d’avoir pigé le truc et de pas mal se débrouiller !

Alors j’ai pensé aux petits activités lecture Montessori et je lui ai improvisé un petit jeu. J’ai farfouillé dans les jouets, dans notre panier d’animaux, dans les objets qui pouvaient être dans la maison et j’ai cherché cinq objets aux noms simples, courts et sans sons s’écrivant avec deux lettres (j’ai évité les on, ch, oi, etc qu’il ne connait bien sûr pas.) J’ai écrit sur cinq morceaux de papier les noms des objets. J’ai choisi d’écrire en capitales d’imprimerie (les fameuses lettres bâtons) parce que ce sont les lettres qu’il connait le mieux et qu’il voit majoritairement à l’école (même s’ils commencent à voir les lettres en script) alors que chez Montessori les mots sont en cursives.

Et puis je lui ai demandé s’il voulait jouer à un jeu avec les mots ! Ses yeux se sont mis à briller ! Je lui ai simplement montré les objets (on les  a nommés pour être sûr d’être d’accord sur les noms : par exemple, c’était un tipi et non une tente, un bus et non un car !) . Puis je lui ai donné les étiquettes et je lui ai simplement dit de placer l’objet sur l’étiquette.

Et c’était parti !

Comme j’ai pris ce que j’avais sous la main un peu rapidement, j’ai pris des mots parfois un peu difficiles mais il s’en est bien tiré !Normalement , pour commencer, j’aurais du me contenter de mots de 2 ou 3 lettres sans difficultés (comme os, bus …) Mais il a bien remarqué de lui même que certaines lettres ne servaient à rien !!! (le e final par exemple !).

Alors parfois, il pliait le papier pour cacher cette lettre casse-pieds !

Et puis les cinq mots lus et trouvés, Firmin en a voulu une autre série … puis une autre … Et il recommençait à chaque fois avec tous ses mots ! Quant il tombait sur un mot plus compliqué (tortue ), parfois il mettait de côté en disant « lui là il est trop dur je le mets là ! » et quand il ne lui en restait plus qu’un ou deux, il y revenait, regardait ce qu’il lui restait comme objet, et à partir de là il trouvait !

Tout à l’heure, il a refait le jeu avec toutes les étiquettes et les a disposées en rond autour de la table !!! Maintenant, il reconnaît certains mots au premier coup d’oeil, sans avoir besoin de le déchiffrer entièrement (par exemple tipi, dé, fil …)

Bon ben on continuera !!! Il est en pleine période sensible comme dirait Maria Montessori, ça serait dommage de passer à côté ! Les yeux qui brillent, la grande concentration, le plaisir… Aucun forcing, je ne lui apprends rien, je me contente de lui fournir des mots et des objets ! Et il s’en débrouille. Donc je pars à la chasse aux petits objets ! Et je pense que je tenterai les étiquettes en script la prochaine fois, on verra si ça le perturbe ou pas !

(Age au moment de l’activité : Firmin, 3 ans et 11 mois) 

Pour découvrir d’autres activités autour de la lecture, cliquez ici

Pour découvrir d’autres activités Montessori, cliquez là

Itard dans « l’enfant sauvage » (vidéo alternative du samedi #4)

Aujourd’hui, je voulais vous présenter le docteur Jean Itard qui a essayé au tout début du XIX ème siècle d’éduquer Victor de l’Aveyron , « l’enfant sauvage » dont parle Truffaut dans son film.

Pour cela, il va mettre au point différents matériels pédagogiques qui inspireront plus tard Seguin, Decroly et Montessori qui ont eux aussi travaillé avec des enfants présentant un handicap.  On voit qu’avant tout apprentissage cognitif, il essaiera d’affiner les sens du garçon, notamment l’ouïe, le toucher…  Il fabriquera aussi un alphabet mobile.

Son travail est remarquable car ce sont les premiers essais de pédagogie expérimentale et il a beaucoup fait avancer la recherche à ce sujet. Cependant, ses méthodes sont aussi basées sur un système de récompense/punition et notamment de mauvais traitements …

Je vous invite à (re)découvrir ce film de Truffaut, l’enfant sauvage :

Cliquez ici pour le visionner !

Pour voir toutes les vidéos alternatives du samedi, cliquez ici

Pour voir les articles du blog traitant de différentes pédagogies alternatives, cliquez-là !

Et bien sûr pour acheter le grand guide des pédagogies alternatives et tout savoir sur Montessori,  Freinet, Decroly et les autres, cliquez là !

Maria Montessori, une vie au service des enfants (vidéo alternative du samedi #3)

Aujourd’hui, je vous propose un téléfilm (romancé et un peu melo, mais bon !) pour vous permettre de découvrir la vie de Maria Montessori.

Pour le visionner, vous pouvez cliquer ici !

Passez un bon moment !

Pour voir toutes les vidéos alternatives du samedi, cliquez ici

Pour voir les articles du blog traitant de Maria Montessori et de différentes pédagogies alternatives, cliquez-là !

Et bien sûr pour acheter le grand guide des pédagogies alternatives et tout savoir sur Montessori,  Freinet, Steiner, Reggio et les autres, cliquez là !

EnregistrerEnregistrer

L’éveil musical d’après la pédagogie Montessori

Aujourd’hui, on a découvert et testé avec plaisir le joli coffret sur l’éveil musical d’après la pédagogie Montessori, aux éditions Eyrolles,  que nous a offert son auteur, Lydie Maud.

Avant de vous présenter le livre plus en détails, je voulais vous montrer trois activités issues du livre que nous avons réalisées !

La première s’appelle le danseur et le musicien. On choisit un instrument que l’on a à la maison (tambourin, xylophone, claves …) . Dans un premier temps, le petit musicien joue de l’instrument et le petit danseur se déplace en suivant la musique : doucement, vite, en sautillant, s’arrête quand la musique s’arrête … Ils se sont bien amusés, tant à la danse qu’à la musique !

Mais ça, je connaissais ! Ce qui m’a intéressée dans cette activité, c’est de la proposition de la faire « à l’envers » . Le danseur réalise des mouvements et c’est le musicien qui doit suivre les évolutions du danseur : jouer doucement quand le danseur fait des mouvements lents, s’arrêter de jouer quand il s’arrête … Cela demande écoute de l’autre et concentration ! Très intéressant !

Une deuxième proposition : chanter des sons sur le thème de la hauteur. On propose à l’enfant des petites « partitions  » que l’enfant va jouer à la fois avec tout son corps et avec sa voix.

Noé s’y est prêt avec beaucoup de plaisir : je m’accroupis en chantant un son grave je me relève en levant les bras t en chantant un son de plus en plus aigu et je redescends en rechantant à nouveau plus grave. Explorer les sons avec tout son corps, super idée !

Et une troisième d’activité d’écoute avec Noé. On s’est installé dans le jardin pour écouter un paysage sonore. Il a fermé les yeux pour être attentif à tout ce qu’il entendait.

Puis il a dessiné pour essayer de fixer tous ses sons entendus : le bourdonnement d’insectes, l’aboiement des chiens, le moteur d’une voiture, des rires d’enfants, le chant des oiseaux …

Mais je vais quand même vous présenter ce fameux coffret ! Il y a bien sûr un livre, un CD avec des pistes de musique et des cartes.

Des cartes de musiciens jouant des différents instruments de musique …

Et des jeux de cartes permettant de mettre en image ce qu’on entend et les différentes caractéristiques de la musique … 

…le genre de musique, le caractère de la musique, les différents paramètres du son (hauteur, intensité …), les instruments … Toutes ces cartes serviront lors de certaines activités présentées dans le livre.

Dans le livre, une première partie pour nous présenter rapidement la pédagogie Montessori, comment elle concevait l’enseignement de la musique, la façon d’utiliser ce livre …

Puis 75 fiches activités. Toutes ne sont pas directement inspirées par la pédagogie Montessori mais restent dans l’esprit. Pour chaque activité, le coin des pédagogues pour en savoir un peu plus, et plein d’idées pour aller un peu plus loin dans cette activité ! Très appréciable ! Elles sont réparties par âge : pour les bébés jusqu’à 18 mois, 

… des activités pour les petits jusqu’à 3 ans …

Des activités plus dans le mouvement pour les enfants jusqu’à 6 ans …

Et pour les plus grands des activités pour discriminer par le jeu les différents paramètres du son.

Il y a aussi d’autres activités autour de l’écoute d’oeuvres avec plein de conseils d’oeuvres à écouter (qu’on peut trouver sur internet) par instrument.

Bref, un ouvrage bien complet qui donne plein de pistes à explorer ! Et le matériel (jeu de cartes et CD) qu’on peut utiliser avec ou sans le livre d’ailleurs pour aider à exprimer ce qu’on ressent et ce qu’on entend quand on écoute une musique !

Bon ben on a plein d’activités à découvrir ! J’ai déjà repéré des lotos sonores, des structures sonores, des échelles mélodiques, des séquences sonores … Yes !

(Ages au moment des activités : Noé, 6 ans et demi ; Firmin, 3 ans et demi)

Pour découvrir d’autres articles sur la pédagogie Montessori, cliquez ici.

Pour découvrir d’autres articles sur les différents apprentissages , et notamment la musique, cliquez là !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer