Archives mensuelles : décembre 2017

Mysterium …

Comme promis, je vous présente un nouveau jeu que nous avons eu pour Noël. Et quel jeu !!! Mysterium ! Un magnifique jeu que l’on a aussi vraiment beaucoup aimé ! Encore un jeu qui a eu l’as d’or, valeur sûre ! Pour résumer en deux mots, on est à la croisée du bon vieux Cluedo et de notre Dixit adoré ( je vous avais parlé de Dixit là !)

C’est un jeu pour les enfants à partir de 10 ans, donc on avait d’abord joué avec les grands mais finalement Noé s’est incrusté et a pu sans problème jouer le rôle d’un médium !

Alors de quoi s’agit-il ! Nous sommes des médiums et nous cherchons à résoudre un crime qui a eu lieu dans le château afin de trouver qui, dans quelle pièce et avec quelle arme le valet a été assassiné ( je vous avais bien dit qu’il y avait du cluedo !). C’est un jeu coopératif donc nous cherchons tous ensemble !

Pour cela, un autre joueur est le fantôme/maître du jeu. Il va jouer différemment des autres joueurs mais son rôle est tout aussi intéressant ! Il va envoyer des visions aux médiums pour les aider à résoudre l’énigme.

Devant eux, les médiums ont donc un certain nombre de cartes de suspects ( plus que de joueurs)

… de pièces où a pu avoir lieu le crime…

et d’armes potentiellement utilisées …

Chaque médium part pour le moment sur une piste différente. Sur la photo ci-dessous, vous voyez le plan de jeu du fantôme maître du jeu qui a associé pour chaque médium un suspect, une pièce et une arme différente. Il va guider chacun (sans parler) pour qu’il les découvre…

Comment va-t-il faire ? Il va utiliser des cartes « visions » peu claires mais qui donneront des indices précieux au medium. Là, on retrouve les magnifiques cartes à la Dixit ! Le fantôme a dans sa main 7 cartes Visions et il va donner une ou plusieurs cartes à un médium pour lui donner des indices. Par exemple, la carte « assiettes » pour le cuisinier (mais il y a aussi une pelote de laine dessinée sur la carte, peut-être est-ce alors la couturière …), la carte lustre pour la salle à manger, etc … On essaie donc de trouver de quel suspect ( ou pièce, ou arme selon le moment du jeu) il s’agit, et l’on peut aussi placer des petits jetons  sur les cartes jouées par les autres médiums pour dire si on est d’accord ou non avec eux, ce qui,si on a raison,  nous donnera des points de clairvoyance pour la suite.

Lorsque chaque médium a trouvé ses trois cartes, les joueurs les associent de façon judicieuse par trois ( si on a les cartes correspondantes, on essaie par exemple de mettre le cuisinier dans la cuisine avec une poêle mais ce ne sont pas toujours des cartes qui vont aussi bien ensemble !). Puis le fantôme détermine quelle est la bonne combinaison et essaie de la faire trouver aux médiums avec seulement trois cartes ( une pour le suspect, une pour l’objet, une pour le lieu). Suivant s’ils ont été clairvoyants ou non dans les étapes précédentes, les médiums pourrons voir une, deux ou trois des cartes proposées par le fantôme. Pas de consultation possible entre médiums ici, chacun vote en secret ! Et la partie est gagnée si la majorité des médiums a trouvé la bonne solution !

Vraiment un très beau jeu , avec l’esprit dixit qu’on a retrouvé avec plaisir !

(Ages au moment du jeu : Noé, 7 ans; Lison, 12 ans et 10 mois; Baptiste, 15 ans et demi, Rémi, 17 ans et 3 mois) 

Pour découvrir les autres jeux pour petits ou grands déjà présentés dans le blog, cliquez ici ! 

Colt Express

J’espère que Noël s’est bien passé chez vous ! Ici, nous avons notamment refait un stock de jeux de société , ce qu’on adore, pour grands ou petits ! Je voulais vous présenter aujourd’hui Colt Express que Rémi, Baptiste et Lison ont adoré ! Il est noté à partir de 10 ans, donc on n’a pas essayé avec Noé mais il me semble un peu compliqué pour lui. A voir.

C’est un jeu qui a eu de nombreux prix, chose que l’on regarde souvent avant de choisir un jeu car c’est quand même gage de qualité et en général on est rarement déçus !

Donc Colt Express, un jeu vous l’aurez compris qui se passe au far West. Nous sommes tous des bandits et nous voulons attaquer le train pour dévaliser les passagers (ouais, pas très moral, on est d’accord ! ). Mais ce n’est pas un jeu coopératif du tout, le but du jeu étant bien d’avoir le butin le plus gros possible (et accessoirement de devenir un as de la gâchette). Pas de plateau de jeu mais un train en 3D, avec autant de wagons que de joueurs (on peut jouer jusqu’à 6 joueurs, critère que l’on regarde aussi attentivement pour jouer avec notre tribu !). Dans ce train, sont disposés différents butins à dérober.

Pour jouer, nous avons un pion qui représente notre personnage qui se déplace dans le train entre les différents wagons et la locomotive , dans les cabines ou bien sur le toit. Nous avons chacun en main 6 cartes à l’effigie de notre personnage qui permettent différentes actions : se déplacer dans le train, monter (ou descendre), prendre un butin, donner un coup de poing (ce qui fait déplacer le voleur attaqué d’un wagon et lui fait perdre son butin), déplacer le marshall (pion qui n’appartient à aucun joueur mais sur la case duquel on ne peut rester), tirer sur un joueur (ça ne le tue pas ni ne le blesse mais ça lui rajoute une carte « morte » dans la main qui ne lui sert à rien et donc le retarde car il est obligé de piocher pour avoir des cartes utiles). Je crois que je n’en ai pas oubliées.

Mais ce qui fait la subtilité du jeu, c’est le mode de fonctionnement ! Il se joue en 5 manches. Chaque manche a des particularités selon la carte « manche » piochée mais je ne rentrerai pas dans les détails. Mettons que la première manche se joue en 4 tours. Chacun à notre tour, nous allons poser une carte action l’une au dessus de l’autre mais sans encore déplacer nos personnages ou réaliser à l’action. Donc on voit bien que untel va se déplacer mais on ne sait pas où , et on perd vite le fil de qui va être où ! par exemple, je pose une carte prendre un butin, le suivant monter, le suivant déplacer le marshall, etc… On se fait notre petit film dans notre tête. D’autant plus que pour certains tours, nous sommes dans un tunnel et l’on place nos cartes à l’envers, on ne sait donc pas l’action des autres joueurs …

Quand tout le monde a posé ses quatre cartes, on retourne le paquet et on réalise cette fois pour de bon les actions les unes après les autres. Mais tout ne se passe pas comme on l’avait forcément imaginé, et untel ne se déplace pas là où l’on pensait, et on se retrouve à donner un coup de poing dans le vide par exemple ! Donc bons moments de rigolades et rebondissements !

Et puis on rejoue ainsi pendant quatre autres manches et on compte le butin de chacun !

Chaque partie est assez courte (environ trois quarts d’heure) ce qui est pas mal ! Quand on s’est familiarisé avec le principe de base, il y a des subtilités pour compliquer un peu la chose que je ne détaillerai pas ici (chaque personnage a une particularité, d’autres symboles sur les cartes « manches », etc)

Bref, validé par mes grands ! C’est un excellent jeu !

Rendez vous bientôt pour que je vous explique les autres nouveaux jeux que nous avons eus !

(Ages au moment de l’activité : Lison, 12 ans et 10 mois ; Baptiste, 15 ans et demi, Rémi, 17 ans et 3 mois)

Si vous voulez découvrir les autres jeux que nous aimons (pour grands ou petits), cliquez ici ! 

EnregistrerEnregistrer

Derniers préparatifs de Noël !

Je laisse mon petit lutin de Noël vous souhaiter un très beau Noël plein de douceur et d’émerveillement dans les yeux de vos petits !

Ici, on est encore en pleins préparatifs car on s’y est mis un peu tard, avant, on était plutôt dans le trip « anniversaires de Noé et Firmin » qui sont nés les 10 et 14 décembre !

Alors bien sûr, le sapin qui a été fait la semaine dernière !

Une dernière petite décoration !

La lettre au Père Noël qui a du partir … jeudi !!!

Et puis les peintures sur vitre qui ont toujours beaucoup de succès en deux temps ! Le week end dernier et … hier !

Noé a réalisé tout seul son sapin ! 

Sous le regard toujours attentif de son grand frère !

Et hier il l’a décoré !

Baptiste a peint un joli bonhomme de neige puis a dessiné une étoile pour que Firmin puisse la peindre. Mais Firmin a aussi entrepris de réaliser un Père Noël, un lutin et un cadeau (en suivant un peu les conseils des uns et des autres ! )

Le lutin, il danse nous dit Firmin ! (Bon, le store sale, c’est cadeau, mais grâce à la photo, je l’ai vite nettoyé ensuite ! )

Et puis Baptiste sur sa lancée continue ses décorations !

Et voilà !

Et puis hier c’était aussi branle bas de combat dans la cuisine ! 

Les roses des sable !

Noé a également réalisé tout seul des truffes (et oui, c’est cool de savoir lire !) en suivant la recette de son Youpi !

Firmin nous aidait aussi activement en tant que goûteur !

Les mendiants (on ne le voit pas sur la photo, mais Firmin nous a aussi aidés à décorer ! ). Eh, vu Baptiste !!!

C’est toujours un moment très apprécié cette décoration des mendiants !!!

Et puis bien sûr des petits sablés !

Là aussi, découper à l’emporte pièce, c’est toujours très rigolo !

Euh … les chaussettes de noël , c’était plutôt pour suspendre que pour mettre aux pieds les garçons !!!

Nous vous souhaitons encore de très très jolies fêtes de Noël !!!

Et pour finir, des chants de Noël ! En fait, j’ai retrouvé Firmin et Noé installés sur le canapé avec le cahier de comptines de Firmin sur les genoux (avec les comptines de PS et MS !), Noé lisant et chantant les comptines du cahier, Firmin l’accompagnant !

(Ages au moment des activités : Firmin, 4 ans, Noé, 7 ans, Lison, 12 ans et 10mois, Baptiste, 15 ans et demi)

Pour découvrir nos autres activités de Noël, cliquez ici ! 

EnregistrerEnregistrer

Entrer dans la lecture !!!

J’avais remarqué depuis quelques temps que mon petit Firmin essayait de déchiffrer des mots dans les titres de ses livres, sur le tableau noir où Noé écrit parfois des mots … Et j’avais été surprise de voir qu’il avait l’air d’avoir pigé le truc et de pas mal se débrouiller !

Alors j’ai pensé aux petits activités lecture Montessori et je lui ai improvisé un petit jeu. J’ai farfouillé dans les jouets, dans notre panier d’animaux, dans les objets qui pouvaient être dans la maison et j’ai cherché cinq objets aux noms simples, courts et sans sons s’écrivant avec deux lettres (j’ai évité les on, ch, oi, etc qu’il ne connait bien sûr pas.) J’ai écrit sur cinq morceaux de papier les noms des objets. J’ai choisi d’écrire en capitales d’imprimerie (les fameuses lettres bâtons) parce que ce sont les lettres qu’il connait le mieux et qu’il voit majoritairement à l’école (même s’ils commencent à voir les lettres en script) alors que chez Montessori les mots sont en cursives.

Et puis je lui ai demandé s’il voulait jouer à un jeu avec les mots ! Ses yeux se sont mis à briller ! Je lui ai simplement montré les objets (on les  a nommés pour être sûr d’être d’accord sur les noms : par exemple, c’était un tipi et non une tente, un bus et non un car !) . Puis je lui ai donné les étiquettes et je lui ai simplement dit de placer l’objet sur l’étiquette.

Et c’était parti !

Comme j’ai pris ce que j’avais sous la main un peu rapidement, j’ai pris des mots parfois un peu difficiles mais il s’en est bien tiré !Normalement , pour commencer, j’aurais du me contenter de mots de 2 ou 3 lettres sans difficultés (comme os, bus …) Mais il a bien remarqué de lui même que certaines lettres ne servaient à rien !!! (le e final par exemple !).

Alors parfois, il pliait le papier pour cacher cette lettre casse-pieds !

Et puis les cinq mots lus et trouvés, Firmin en a voulu une autre série … puis une autre … Et il recommençait à chaque fois avec tous ses mots ! Quant il tombait sur un mot plus compliqué (tortue ), parfois il mettait de côté en disant « lui là il est trop dur je le mets là ! » et quand il ne lui en restait plus qu’un ou deux, il y revenait, regardait ce qu’il lui restait comme objet, et à partir de là il trouvait !

Tout à l’heure, il a refait le jeu avec toutes les étiquettes et les a disposées en rond autour de la table !!! Maintenant, il reconnaît certains mots au premier coup d’oeil, sans avoir besoin de le déchiffrer entièrement (par exemple tipi, dé, fil …)

Bon ben on continuera !!! Il est en pleine période sensible comme dirait Maria Montessori, ça serait dommage de passer à côté ! Les yeux qui brillent, la grande concentration, le plaisir… Aucun forcing, je ne lui apprends rien, je me contente de lui fournir des mots et des objets ! Et il s’en débrouille. Donc je pars à la chasse aux petits objets ! Et je pense que je tenterai les étiquettes en script la prochaine fois, on verra si ça le perturbe ou pas !

(Age au moment de l’activité : Firmin, 3 ans et 11 mois) 

Pour découvrir d’autres activités autour de la lecture, cliquez ici

Pour découvrir d’autres activités Montessori, cliquez là

Faire des cadeaux …

Recevoir plein de cadeaux, quand on est gamin, c’est sûr qu’on est content !!! Mais en faire, c’est vraiment chouette aussi !

Dans l’association de l’Arche dont je vous ai déjà parlé plein de fois, il existe une tradition qui vient d’Allemagne je crois, qu’on appelle les Christkind : Au début de l’Avent, chacun pioche au sort un petit papier avec un nom : personne handicapée, assistant, administrateur, enfant … Et pendant tout l’avent, on a une pensée pour cette personne et on lui prépare en secret des petites surprises que l’on place en cachette dans une grande caisse en mettant son nom : ce peut être des friandises, un dessin, un mot gentil, un mini cadeau … Et le jour où l’on fête Noël tous ensemble, on offre un cadeau à cette personne ! Et bien sûr quelqu’un fait de même pour nous ! Le jeu étant bien de deviner qui a bien pu avoir ces petites attentions pour nous ! c’est vraiment sympa de chercher ce qui pourrait faire plaisir à la personne et très émouvant de découvrir des petits dessins ou autres surprises ! Et puis les grands s’amusent à jouer les espions, à lancer des fausses pistes, à mettre parfois des trucs rigolos !

Et donc, chaque membre de notre famille a son Christkind ! Je laisse les grands se débrouiller ( enfin, j’achète un stock de friandises !) et je vois un peu avec les deux petits ce qu’ils peuvent faire ! Noé veut faire un pantin ! Alors je le laisse se débrouiller ! Il va découper des papiers qu’ils choisit …

Je lui sors les attaches parisiennes, je lui suggère le poinçon pour faire les trous et y insérer les attaches …

Enfin bref, il fait sa petite vie ! Et son pantin a une bonne petite bouille !

Firmin, lui, fait un super beau bonhomme (le premier avec ventre ! ) et écrit le prénom de son Christkind (enfin, le début ! Véronique c’est trop long !)

Ils choisissent quels bonbons y rajouter, dénichent une petite peluche à offrir …

C’est une expérience qu’on peut bien sûr adapter à la famille par exemple : préparer des surprises pour son frère, son papa, sa mamie ou sa tata si on n’est pas trop loin … On peut choisir d’avoir une grande boîte à surprise, ou alors chacun accroche une chaussette

Et vive l’esprit de Noël !

(Ages au moment de l’activité : Noé, bientôt 7 ans ; Firmin, bientôt 4 ans !) 

Pour découvrir d’autres activités de Noël, cliquez là ! 

pain cadeau !

Je vous avais raconté il y a quelques temps que Lison avait appris à faire du pain grâce à Partadocs en échangeant avec une autre enfant ! Depuis, chaque fois que c’est possible, elle fait du pain le dimanche matin !

Aujourd’hui, nous avons fêté les 91 ans de son grand père et elle a confectionné deux pains spécialement pour l’occasion !

(Age au moment de l’activité : Lison, 12 ans et 10 mois)