Archives du mot-clé film

Un petit bateau qui nous entraîne dans une chasse au trésor !

Je voulais vous présenter aujourd’hui le joli documentaire qu’a réalisé Baptiste :

Mais je voulais aussi vous raconter l’histoire du tournage et ce qu’ont découvert Firmin et Noé grâce à ce projet !

Nous habitons tout près d’une jolie rivière sauvage, la Galaure.

Baptiste est maintenant en 1ère  L option cinéma. Pour le lycée, il devait faire un documentaire en lien avec la nature qui pouvait avoir un aspect contemplatif.

Toujours enthousiaste pour tout projet cinéma, il a choisi de faire un petit film sur notre rivière et a embarqué les deux petits dans son aventure !

Il a choisi comme fil conducteur de son film un petit bateau en papier qui voguerait sur notre Galaure.

Pour cela, il s’était fabriqué un drôle d’ustensile …

Cette raquette améliorée lui permettait de récupérer les nombreux petits bateaux en papier qu’il a posés sur la rivière. Ben oui, pas question de la polluer ! Et désolée si je vous ai déçus … ce n’est pas le même petit bateau qui parcourt toute la rivière dans le film …

Mais bon, une promenade avec un Baptiste qui filme n’est pas une promenade comme les autres et on reste souvent longtemps au même endroit le temps qu’il fasse ses différents plans !

Alors on admire le paysage …

On cueille des fleurs …

On lance des galets dans la rivière …

On essaie de faire flotter des bâtons plus ou moins longs …

On grimpe !

On s’invente des histoires et on est un peu comme Robinson Crusoe sur son île déserte.

Mais Baptiste enrôle aussi ses petits frères pour poser le bateau sur l’eau ou pour jouer un petit rôle dans le film !

Et voilà Baptiste courant partout pour chercher le meilleur endroit, le meilleur plan …

Poser le bateau, le récupérer …

Jouer sur la lumière, le mouvement ….

d’en bas …

D’en haut …

Et puis nous nous sommes baladés à différents endroits de notre rivière, et les enfants ont mieux compris que c’était la même rivière qui selon les endroits était plus ou moins petite ou plus ou moins grosse !

Nous sommes allés jusqu’à l’endroit où notre rivière se jette dans le Rhône, à Saint Vallier.

Une petite pause pendant que Baptiste filme des pêcheurs après leur avoir demandé l’autorisation bien-sûr !

Chercher le meilleur endroit ..

Jouer avec les reflets …

Et puis le soir qui arrive vite à cette saison , ce qui donne des plans de nuit et des lumières intéressantes !

Baptiste avait bien prévu son coup et on est arrivé au moment qu’il souhaitait !

Mais après avoir vu notre Galaure se jeter dans le Rhône, on s’est demandé où pouvait bien être sa source !

On a cherché sur des cartes, sur internet et nous sommes allés dans l’Isère dans le bois près de Roybon.

Une balade vraiment sympa et passionnante pour tout le monde ! Une vraie chasse au trésor !

Trouver un filet d’eau au milieu des feuilles mortes, le suivre, écarter les branches pour essayer de se frayer un chemin, jouer un peu , perdre sa trace, le retrouver !

Et arriver dans une zone en creux, une espèce de petite mare. On cherche autour, on ne trouve plus de trace de cours d’eau. On doit bien être à la source de la Galaure !

Une chouette aventure en famille, apprendre à regarder, à observer un plan, à comprendre le monde et comment une rivière voyage depuis sa source jusqu’au fleuve dans lequel elle se jette, et puis bien sûr on a regardé sur une carte comment le Rhône va jusqu’à la mer Méditerranée. L’image du petit bateau voguant les a aidés à imaginer ce voyage !

On a pu aussi observer deux petits ruisseaux se rejoignant pour grossir la Galaure !

Et puis bien sûr, Baptiste a voulu filmer notre beau Palais idéal du facteur Cheval ( un beau film sur sa vie de Nils Tavernier avec Jacques Gamblin et Laëtitia Casta va d’ailleurs sortir en janvier !!! ) puisque il est construit en bonne partie avec les galets de notre Galaure !

Et Firmin et Noé ne se font jamais prier pour jouer à cache cache dans le palais !

Un joli projet donc où Baptiste a pris beaucoup de plaisir à filmer notre rivière, qui nous a permis de passer de bons moments en famille et de comprendre mieux notre environnement proche et la vie d’une rivière !

Ages au moment de l’activité : Baptiste, 16 ans et demi, Noé, 8 ans, Firmin, 5 ans.

si vous voulez découvrir les autres films de Baptiste, cliquez ici

Si vous voulez découvrir d’autres activités Nature, cliquez là

Si vous voulez découvrir d’autres activités autour de la Géographie, cliquez là ! 

Fleur à l’épée

Voici le dernier de film de Baptiste : Fleur à l’épée.

Il a particulièrement soigné ses images, la lumière, la composition et je trouve ça très beau !

Pour faire ce film, Baptiste a profité d’un séjour de quelques jours dans une vieille maison familiale et des personnes qui y étaient présentes pour faire les acteurs !

La jeune fille de l’histoire

Le petit enfant maltraité

La dame riche

Le général

Le mendiant …

… et la mégère façon Thénardier…

On a fouillé dans les vieux habits présents dans la maison pour trouver les costumes mais il a fallu fabriquer un képi avec les moyens du bord !

Baptiste a confié le rôle de perchiste à différentes personnes!

Et lui était à tous les postes ! Il réglait la lumière …

Il soignait le cadrage…

Il était attentif au son …

Il dirigeait son équipe !

Il savait ce qu’il voulait ! Et pour une scène, on y passait plusieurs heures !!!

On a tourné dans plusieurs lieux : dans le village, ce qui était drôle car les gens s’arrêtaient pour regarder, posaient quelques questions !

Près du lavoir …

Dans le salon …

Dans le couloir …

Dans la bibliothèque …

Et pour chaque lieu, une demi journée de tournage environ !

Et Firmin qui, même s’il n’apparait pas dans ce film, ne nous lâchait pas et suivait ça très intéressé !

Et des petites pauses câlin ! parce que des fois, c’est long …

Et là, en plein montage ! Travailler le son, la lumière, la couleur, les effets spéciaux … C’est du boulot !!!

Voilà ! Il progresse, il progresse mon réalisateur en herbe !!!

(Age au moment du tournage : Baptiste, 15 ans et demi, Lison,13 ans, Noé, 7 ans et 5 mois, Firmin 4 ans et 5 mois)

Pour voir tous les autres films de Baptiste, cliquez ici

Et si vous voulez suivre son travail, n’hésitez pas à vous abonner à sa chaine you tube !
!

Si vous voulez en savoir plus sur les pédagogies alternatives, vous pouvez vous procurer mon livre : le grand guide des pédagogies alternatives en cliquant ici!

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

May the force …

Avec un jour de retard, nous fêtons ici la journée Star Wars ! Pour ceux qui n’auraient pas suivi, Le 4 mai, qui se dit « May the forth » en anglais rappelle la réplique célèbre « May the force be with you ! » (Que la Force soit avec toi ! ). Et donc le 4 mai est la journée Star Wars pour les fans et autres geeks !

Ici, Star Wars occupe une place importante depuis maintenant 8 ans… Je vous explique, ce projet familial, c’est une longue histoire ! Quand les trois grands étaient petits, on fabriquait ensemble des cadeaux pour l’anniversaire de leur papa. On avait ainsi fait un jeu de l’oie (il faudra que je vous le présente, celui-ci !), un jeu de tarot avec les photos des enfants …

Un jour, j’ai vu à la télé le film de Michel Gondry « Soyez sympas rembobinez » dans lequel les héros, pour remplacer des films qui ont été effacés sur des cassettes videos, retournent eux mêmes les films (Sos Fantômes, le roi lion, 2001 l’odyssée de l’Espace, Robocop …) avec les moyens du bord ! C’est très drôle ! On dit que les films sont suédés.

Alors j’ai eu une petite idée pour l’anniversaire de leur papa, fan de Star Wars : faire faire aux enfants une version « suédée » de l’épisode 4 (le plus vieux) : déguisements de fortune (pas de vrai masque de Dark Vador par exemple, mais le masque de Batman à l’envers !) , décors bricolés rapidement,

effets spéciaux avec des jouets !

Et mes petits acteurs avaient à l’époque 9, 7 et 5 ans ! Et comme ils n’étaient que trois, ils faisaient plusieurs rôles au cours du film ! Mais le texte est l’ordre des scènes sont identiques (ou presque !) au film d’origine !

Grand succès auprès du papa ! Du coup, chaque année, on continue l’épisode 4, petit bout par petit bout ! On voit les enfants grandir année après année, les voix changer, muer,

les petits frères font leur apparition …

On voit des progrès dans le jeu des acteurs,


Baptiste prend peu à peu la place du réalisateur et fait ça beaucoup mieux que moi !

Il acquiert du matériel anniversaire après anniversaire, et le son devient bien meilleur, puis la lumière !

Il apprend à manier ses logiciels, utilise le fond vert,

Il progresse aussi dans les effets spéciaux et le sabre laser en papier crépon est remplacé par un sabre laser numérique !

Si vous voulez voir l’ensemble des films « Notre guerre des étoiles » (le dernier étant en haut de l’article) et voir grandir les loulous, vous pouvez aller sur la chaine You Tube de Baptiste !  Vous les trouverez ici ! (Et vous y trouverez aussi tous ses autres films 😉 )

Bon visionnage !

La communauté de la coquille !

La semaine dernière, nous sommes partis avec l’Arche ( association pour les personnes avec un handicap mental) , comme nous l’avions fait il y a un an et demi , sur les chemins de Compostelle. C’est en fait la cinquième fois que nous partons sur ce chemin en famille et avec l’Arche. Cette année, nous étions 126 partir : personnes avec un handicap, assistants, parents de personnes accueillies, bénévoles, administrateurs, enfants, bébés ou ados ! Nous étions par groupes de 9 personnes de tous âges, de différentes nationalités, avec handicap ou non …

Dans notre groupe, nous avions Firmin …

… et Noé ! Mais les grands étaient eux chacun dans un groupe différent.

Cette année, il s’agit pour nous de la dernière étape : Compostelle. Nous sommes des pèlerins un peu particuliers, comme vous le voyez, et notre périple l’est aussi puisque nous ne faisons à pied qu’une partie du trajet et le reste en véhicule, chaque groupe étant autonome et s’adaptant aux possibilités de chacun. Certains groupes marchent donc beaucoup plus que d’autres. Et cette année en Espagne, notre pélé a été différent des autres années car il est impossible en Espagne de réserver des gites, et étant donné la particularité et la taille de notre grand groupe, nous devions trouver une autre solution. Nous avons donc tous logé dans un monastère à une soixante de kilomètres de Compostelle et nous faisions chaque jour un bout du chemin, prenant le véhicule pour nous rendre à notre point de départ.

Nous voici donc partis vers Compostelle !

Nous avons marché dans les bois …

… dans les villes ou villages …

… au bord de l’océan …

…au bord de la route aussi !

Nous avons traversé un pont à pied qui nous conduisait du Portugal jusqu’à l’Espagne (nous suivions le chemin de Compostelle du Portugal)

On peut mettre un pied en Espagne et un pied au Portugal !

España !

Pour se repérer on suivait les coquilles …

… ou les flèches jaunes !

Euh … je crois que tu vas dans le mauvais sens Firmin !

On a couru après les pigeons!

On a grimpé sur les rochers …

…ou marché sur le sable de la plage.

On a rêvé fasciné devant le mouvement des vagues …

Et on a ramassé des coquillages bien sûr ! Bon, pas de coquilles Saint Jacques !

On a eu de la pluie … Beaucoup de pluie …

Mais ça ne nous a pas empêchés de marcher !

Mais bon, des fois on en avait un peu marre de cette pluie …

Mais grâce à la pluie , on était tout content de jouer avec l’eau qui ruisselait au bord des routes ! Faire voguer une feuille-bateau, imaginer des fleuves, des marécages, des forêts vierges …

Même pas peur!

Et on a marché , encore, sur des chemins …

… sur des murets …

On a monté des escaliers…

On a couru sur des pavés …

Et puis, quand on était un peu fatigué, il y avait des mains secourables qui redonnent du courage !

On a aussi fait des rencontres !

On a même admiré un camion de pompier ancien modèle dans la vitrine d’un musée !

Quand on traversait une ville, on ne manquait pas de faire une pause dans les aires de jeux !

grimper …

Grands et petits ! Et ça rigolait !!!

Sa faire pousser sur la balançoire ! Ca décoiffe !

On peut même y pique niquer !

On a vu de nombreux greniers, des « horreos »…

On a admiré des églises, dont celle-ci en ruines, magnifique !

Et puis comme dit Firmin, le pélé, on marche, on joue,

… on s’amuse…

.. on discute …

… on rigole !

On fait des câlins ! (Là, ce n’est pas en Espagne, mais sur la route, à Lourdes ! )

On a appris que les petits espagnols ne disent pas ouistiti avant une photo mais « patata !!!  » Et on a essayé d’apprendre à compter en espagnol grâce à l’assistante espagnole qui nous accompagnait !

Et puis le soir, comme on se retrouvait tous, on a fait des jeux de piste/chasses au trésor !

On a joué dans des pièces de théâtre …

… on a chanté !

Parfois on se mettait un peu au calme pour rêver !

On fait le clown !

On pose pour la photo !

… Et nous voilà arrivés à Compostelle !

On est très impressionné par le balancement de l’immense encensoir !

Et on pose tous devant la cathédrale de Saint Jacques de Compostelle ! Ca fait du monde, hein !!!

Ca, c’était mon pélé, mais Baptiste a vécu, forcément, un autre pélé et, devinez quoi … Gagné ! Il a tourné un film avec son groupe !

Je vous invite donc à voir « la Communauté de la Coquille », très librement inspiré du Seigneur des anneaux !!!

 

Voilà, une belle et riche aventure qui s’achève ! Ultreïa ! Mais l’Arche cherche déjà quelle sera notre prochaine destination !

(Ages au moment de la marche : Firmin, 4 ans et 4 mois ; Noé, 7 ans et 4 mois ; Lison, 13 ans et 2 mois et Baptiste 15 ans et 9 mois)

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

P’tits bouts

P’tits bouts de choux … P’tits bouts de films …

Parfois ce sont Noé et Firmin qui sollicitent leur grand frère : on fait un film ?

Parfois c’est Baptiste qui fait appel à ses petits acteurs toujours prêts  !

Alors Baptiste s’entraîne, fait des essais, des très gros plans, des flous artistiques, des mouvements de caméras, des formats différents (allongé, carré …) en changeant parfois au milieu du film …

Voici donc ces petits bouts :

Le village en carton que les enfants avaient fabriqué il y a quelques temps en s’inspirant du travail d’un artiste a ici pu servir de décor !

 

Ages au moment de l’activité : Firmin, 4 ans, Noé, 7 ans, Baptiste, 15 ans

Et pour voir les autres films de Baptiste, cliquez ici !

Tournage pendant l’anniversaire !

Samedi dernier, Noé avait invité quelques copains pour fêter ses 7 ans ! Bon, il a eu 7 ans en décembre, mais vous conviendrez que les week-ends de libres en décembre se font rares, alors on a décidé d’inviter les copains en janvier ! (Et ce sera samedi prochain pour Firmin, de décembre aussi ! )

Bref, je n’avais a priori pas prévu d’activités spécifiques, mais la veille de l’anniversaire on s’est dit avec Baptiste que ce serait sympa de faire un mini tournage express et de leur montrer le film dans la foulée !

Première étape, Baptiste avait installé un certain nombre de déguisements et accessoires et les enfants se sont amusés avec, en essayant plusieurs, faisant les fous ! Puis ils en ont choisi un plus particulièrement.

Ils ont ensuite décidé qui ils étaient, comment ils s’appelaient. Firmin, vêtu d’une veste de berger et d’un chapeau melon a décrété qu’il était Spiderman Dark Vador !!! Et nous avions aussi un « Mickey Mouche ! » Puis ils ont réfléchi avec l’aide de Baptiste où la scène pouvait se passer (dans un château), ce qui se passait : les gentils dansent , les méchants les attaquent, enlèvent les princesses, et les gentils princes les sauvent. Bon, on a vaguement essayé avec Baptiste de  voir si c’était vraiment obligatoire que ce soit les filles qui se fassent enlever et les garçons qui les délivrent, mais on n’avait pas vraiment le temps d’argumenter ! Alors va !

Puis Baptiste les a placés devant son fond vert, organisant ses petits scènes, dirigeant les acteurs, leur demandant au fur et à mesure ce qu’ils voulaient faire …

Un peu poltrons quand même les gentils princes (et le musicien Mickey Mouche avec son harmonica) qui se cachent !

Mais le gentil  va s’attaquer aux méchants ! On tourne les scènes assez vite, sans les faire refaire 36 fois aux enfants qui en auraient vite eu marre je pense !!! Là ils sont dans le jeu et rigolent bien !

Un des enfants n’avaient pas envie de se déguiser ni de jouer devant la caméra, mais il a été un très bon apprenti réalisateur, observant attentivement tous les faits et gestes de Baptiste !

Et puis goûter, jeu dehors et pendant ce temps Baptiste s’active au montage ! Trouver des musiques, des bruitages, des décors… Vite, les parents sont bientôt là et il voudrait montrer aux enfants et à leurs parents une première version du film ! Un drôle de challenge  amusant !

Et quand les enfants reviennent, ils voient que ce n’est plus devant un tissu vert qu’ils dansent, mais dans la salle de bal du château !      C’est magique !

Notre Mickey Mouche à l’harmonica les fait danser !

Les méchants qui arrivent …

nos preux chevaliers planqués dans un couloir !

Le musicien a la bonne idée de souffler très fort dans son harmonica ! Les méchants et les princesses se bouchent les oreilles et les gentils peuvent intervenir !

Et c’est la fête au château pour célébrer la victoire !!!

Je ne vous montre pas le petit film car c’est trop compliqué pour moi de cacher les visages des copains de Noé dans la vidéo !

Je pense que les enfants se sont bien amusés et j’essaierai d’envoyer par mail aux parents et aux enfants le petit film en souvenir de cette journée !

(Ages au moment de l’activité : Baptiste, 15 ans, Noé et ses copains, 7 ans, Firmin, 4 ans)

Pour voir des films de Baptiste, cliquez ici !