Archives du mot-clé continents

Papagayo poche : un conte et un dossier sur un pays

Rémi avait offert à Noé un joli cadeau : deux petits livres d’une collection que nous découvrons : Papagayo Poche aux éditions Rue du monde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le premier que nous avons lu est : Li et ses dessins magiques qui nous a fait voyager en Chine.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le livre commence par un joli conte du pays à découvrir, en l’occurence : Li et ses dessins magiques . Très beau conte, belles illustrations, Noé accroche bien.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce qui est intéressant dans cette collection, c’est qu’à la suite du conte on trouve un dossier très sympa sur le pays. 10 pages pour survoler l’Histoire de la Chine, les inventions, les monuments, la population, les fêtes, l’art, la Géographie du pays, les animaux, les cultures, les spécialités culinaires, la Chine actuelle … ce qui permet d’avoir une vue d’ensemble très intéressante du pays en quelques pages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans la même collection, nous avons également le dernier éléphant d’Or où l’on découvre l’Inde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est construit sur le même principe : un conte …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
… et un dossier documentaire !OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Noé, toujours intéressé par le monde, et moi avons vraiment beaucoup apprécié ! Je sens que l’on complètera notre collection puisqu’il y a aussi des petits livres sur le Mexique, le Japon, le Maghreb, la Laponie, la Russie, la Turquie, le Sénégal, la Syrie, l’Iran, le Brésil … Une belle façon de voyager et de s’imprégner de la culture du pays !

(Age au moment de l’activité : Noé, 6 ans)

Pour découvrir nos autres activités sur le monde, les continents, cliquez ici.

Pour découvrir les autres livres dont je vous ai déjà parlé, cliquez là !

Planisphères et carottes râpées

Depuis toujours, nous avons une carte du monde dans notre cuisine (une tradition familiale qui vient de leur papa !). Depuis quelques temps, une grande carte d’Europe est venue rejoindre la carte du monde car nous voulions y tracer les voyages que nous avions faits avec les enfants. On patafixe aussi de temps en temps une carte postale que l’on reçoit ! ( bon, les coquines ont tendance à se détacher mais c’est pas grave !). Mais les grands se sont dits qu’on devrait peut-être mettre des fils de laine pour montrer l’endroit sur le planisphère et placer la carte postale au bout, pour ne pas cacher les pays. Ben oui, ils sont obligés de soulever la carte pour voir la Bretagne ou la Sicile ! On avait aussi déjà utilisé ces planisphères en manipulant les cartes de nomenclature sur les continents du monde que j’avais faites.

Depuis quelques semaines, pas un jour à table sans qu’on ne parle géographie ! Firmin s’exclame régulièrement : « Oh ça c’est Lisgone ! … non … Lisbonne ! » « Et l’Italie ! oui ! c’est l’Italie ! »… Noé et Firmin parlent de ce qu’il y a sur les cartes postales, des voyages qu’on a faits, me demandent le nom de tel pays ou de telle mer. Lors d’une discussion, quand ils entendent parler d’un pays ou d’une ville qu’ils connaissent, ils se précipitent vers la carte pour montrer où c’est ou alors nous demandent… Parfois, Firmin a comme une illumination et retrouve avec enthousiasme le même pays sur les deux cartes, monde et Europe ! Bon, tout ça ça n’accélère pas le repas et les carottes râpées ont tendance à rester un peu plus longtemps dans l’assiette …

Alors c’est tout naturellement qu’ils ont dégotté dans le placard ces puzzles en bois que nous avions depuis bien longtemps (quand Baptiste avait deux ans !) et que j’avais à l’origine achetés pour les prêter à mes élèves ! Et ce fut une révélation pour Firmin qui s’est pris de passion pour ces deux puzzles ! Il arrive maintenant très bien à les faire (la France ça a été un peu plus dur !) et connaît le nom de presque tous les pays et régions ! ( et moi j’ai rien fait, hein, juste répondu à la sempiternelle question : « Et c’est quoi ça ?  » )

Et puis bon, comme vous l’avez noté, mon puzzle de la France est un peu obsolète … Et comme Noé me réclamait à corps et à cris une carte de France, on a imprimé sur internet une carte avec les nouvelles régions, une autre avec les grandes villes et fleuves, et une carte d’Europe avec le relief car on parlait Alpes et Pyrénées ! Une vraie classe de géographie ma cuisine maintenant … Du coup on a aussi placé le globe Montessori pas trop loin …

Ce qui est drôle aussi, c’est qu’ils associent les cartes et les puzzles. Ainsi, on parlait à table de Strasbourg. Noé m’a demandé où c’était, je lui ai dit en Alsace, près de l’Allemagne. Firmin s’est précipité pour aller chercher son puzzle de la France, il a pris l’Alsace et a grimpé sur la chaise en posant la pièce de puzzle au bon endroit sur la carte en criant « c’est la même ! c’est la même !!! ». Il était tout content aussi de repérer la Norvège, la Suède et la Finlande (il les aime bien ces trois pays, je ne sais pas pourquoi ! ) sur les différentes cartes !

Tout ceci me conduit à une petite réflexion. Je n’ai jamais dit à Firmin aujourd’hui on va parler de l’Italie, on va faire telle ou telle activité sur ce thème. L’intérêt est vraiment venu de lui-même. Pourquoi ? Cela m’a fait penser à tous ces pédagogues qui disent qu’une des choses essentielles est l’environnement. C’est vrai que si mes enfants n’avaient pas vu ces cartes affichées forcément ils ne s’y seraient pas intéressés. Un environnement riche est donc bien évidemment porteur. Deuxième chose, ces cartes avaient un lien avec la vie. La vie, ce sont les plus grands qui spontanément utilisent ces cartes lorsqu’ils parlent d’un pays. C’est aussi les voyages que nous avons faits. Ces cartes ont du sens pour Firmin parce qu’il se rappelle bien de Lisbonne où on est allé cet été ! Ca a du sens parce qu’aussi on peut voir où sont allées mamie ou marraine  en voyage ! Et puis bien sûr des connexions se font aussi avec des histoires que l’on a lues qui se passent en Chine ou en Afrique…  avec un restaurant où on  a mangé  indien… avec un ami qui vient du Québec … Et c’est par  tous ces liens que se construisent naturellement les connaissances. Apprentissages autonomes disait John Holt ! Ca me plaît bien moi les apprentissages autonomes !

(Ages au moment de l’activité : Firmin, 2 ans et 11 mois ; Noé, 5 ans et 11 mois)

Pour découvrir nos activités « géographie », cliquez ici !

Une semaine de lectures #5

Bon, sur ce coup-là, j’ai été flemmarde alors ça fait plus d’une semaine … Heureusement qu’une lectrice m’a remise sur le droit chemin ! Alors c’est reparti pour les lectures de la semaine .

Vous allez découvrir, en vrac, un magnifique atlas pour petits, plein de livres de genre fantastique pour ados, la revue Popi adorée de Firmin, un superbe gros pavé sur les effets spéciaux au cinéma, un roman qui a passionné Rémi se déroulant pendant la deuxième guerre mondiale, et plein d’autres livres !!!

unnamed

Allez, commençons avec Rémi aujourd’hui.

Il a terminé « Toute la lumière que nous ne pouvons voir » d’Anthony Doerr chez Albin Michel qu’il a apparemment pris un très grand plaisir à lire. Je le laisse vous en parler :

P1020157

pikabouilles - Copie« Une jeune aveugle et son père fuient Paris sous l’occupation pour se réfugier chez un oncle à Saint Malo tandis que Werner, jeune orphelin allemand, étudie la radio dans une prestigieuse école nazie pour échapper au travail à la mine. On suit les personnages depuis leur enfance jusqu’à leur majorité en 1944 en alternant un chapitre sur quelques jours de 1944 et un chapitre de leur jeunesse. Leurs destins vont se croiser malgré eux.

C’était très intéressant d’avoir la double vision ce qui en fait un livre non manichéen. En effet, on s’attache aussi bien à Marie-Laure qu’à Werner et on voit comment la propagande nazie git sur les enfants. C’est aussi intéressant car c’est une fresque de la société à cette époque. » Rémi

Baptiste a eu pour Noël deux livres en lien avec le cinéma. Voici le très gros « Effets spéciaux, 2 siècles d’histoires » de Pascal Pinteau chez Bragelonne qui a enthousiasmé Baptiste !

P1030569 P1030571

pikabouilles - Copie« Ca montre l’histoire des effets spéciaux de même avant Meliès jusqu’à aujourd’hui. On voit toute l’évolution avec plein de photos. Je trouvais ça intéressant de voir comment les différentes choses ont été faites.  » Baptiste

Toujours sur le cinéma, « 130 exercices pour réussir son premier film » d’Eliot Grave chez Eyrolles.

P1030574 P1030576

pikabouilles - Copie (2)« Ca explique comment faire un film de l’écriture au tournage jusqu’à la post production. Ca donne plein de petits conseils. J’ai trouvé les exercices pas très utiles mais les petits conseils j’aimais bien.  » Baptiste

Avec le collège, Baptiste a lu Les hauts de Hurlement d’Emily Brontë. Je trouve dommage qu’ils n’aient eu à lire qu’une version abrégée mais bon.

P1030580

pikabouilles-2« Heathcliff, un enfant trouvé, est amoureux de Catherine mais celle-ci, bien qu’amoureuse également, en épouse un autre parce qu’Heathcliff est trop pauvre. Pour se venger, le jeune homme tue indirectement tous les proches de Catherine en les faisant souffrir.

C’était intéressant de voir comment Heathcliff s’y prenait pour se venger. J’aimais bien le caractère de la domestique Nelly, la narratrice.  » Baptiste

Passons à Lison. Bon, là je pense que c’est les lectures d’un peu plus d’une semaine ! C’est parti !

Lison a lu le tome 1 d’orsa Pollock d’Anne Plichota et Cendrine Wolf chez PKJ.

P1030555

Lison nous explique comment elle a choisi ce livre :

« J’ai eu l’idée de prendre ce livre grâce à Booknode (un site où chacun peut mettre des critiques sur des livres et dire les livres qu’il a lus) : il y a des gens qui avaient beaucoup de lectures en commun avec moi et ils avaient aimé ce livre.

pikabouilles - Copie C’est l’histoire d’une fille, Oksa, qui se rend compte qu’elle a des pouvoirs hors du commun (lancer des boules de feu, voler, donner un coup de poing sans toucher la personne…) . Ses parents lui expliquent qu’ils viennent d’un monde sous-terrain. Elle apprend que son professeur est un « méchant » venu du même monde et qu’il veut l’utiliser car elle est la seule à pouvoir ouvrir le portail menant à leur monde.

C’est vraiment très bien, c’est toujours dans un univers fantastique. J’ai vraiment adoré parce qu’on entre bien dans l’histoire dès le début. » Lison

Lison a maintenant terminé le cycle 2 (au temps des sortilèges) de : Le Grimoire au Rubis de Béatrice Bottet chez Casterman. c’était l’intégrale, qui regroupait trois tomes …

P1020707

pikabouilles - Copie (3)«  c’est l’histoire de deux jumelles au XVI ème siècle qui, poussées par leur mère qui veut les protéger,  s’enfuient de chez elles car les gens accusent leur mère de sorcellerie et veulent la brûler. Mais elles se perdent de vue : alors que l’une travaille dans une auberge, l’autre est adoptée par des bourgeois. Aidées par Salviat, elles vont tenter de se retrouver et de délivrer toutes les femmes accusées à tort de sorcellerie.

Le début est très bien mais après ça devient ennuyant, les deux filles se marient et leur histoire de mariage ne m’intéressait pas. » Lison

 

Lison a attaqué les trois tomes de Hunger Games de Suzanne Collins. Elle a lu les deux premiers et en est au troisième.

pikabouilles - Copie« Dans le tome 1, les personnes ayant le pouvoir (le Capitole) tirent au sort un garçon et une fille de chaque district et les envoient dans une arène où le vainqueur est le survivant.

Dans le tome 2, Un garçon et une fille de chaque district tirés au sort parmi les gagnants des précédents jeux combattent à nouveau.

C’est génial car l’héroïne aime être libre et n’aime pas qu’on lui force la main donc elle se révolte. » Lison

Toujours pour Lison, le tome 2 (Cendres) de Souvenirs Perdus de Samantha Bailly aux éditions Saros.

P1030557

pikabouilles-2« J’avais déjà lu le tome 1 l’année dernière. Dans une petite île, on racontait aux habitants qu’on ne pouvait ni rentrer ni sortir de île car elle était gardée par un monstre marin, le Léviathan. Mais un jour, une jeune fille, Isil, arrive quand même mystérieusement à pénétrer sur l’île et elle va aider deux autres personnes à s’échapper de l’île. Dans le tome 2, ils arrivent sur le continent mais le « roi » de cette terre veut « se lier » avec Isil…

C’est original comme histoire, le fait qu’ils soient enfermés mais qu’ils arrivent quand même à s’échapper. J’aime bien aussi parce qu’un chapitre on suit Isil, un chapitre on suit les deux autres. » Lison

Proposé pr le collège pour le prix des incorruptibles, Lison a aussi lu Banzaï Sakura (il ne faut jamais embêter une japonaise) de Véronique Delamarre Bellégo chez Oskar.

pikabouilles - Copie (2)« C’est l’histoire d’une japonaise qui arrive en France. Tout le monde l’aime bien sauf un garçon de sa classe qui se moque d’elle. Un jour elle en a marre et elle décide de se venger. 

C’est bien. J’ai bien aimé car c’est anti-raciste et c’est pas parce qu’on n’est pas comme les autres qu’on va se laisser faire !!!  » Lison

Voici une BD que Rémi, Baptiste et Lison aiment lire depuis  un bon petit moment. Ils ont lu le tome 9 que Lison a eu à Noël. Il s’agit de la BD Seuls de Fabien Vehlmann et Bruno Gazzotti chez Dupuis.

P1030563 P1030564

« Dans un monde où les adultes ont disparu, les enfants et les jeunes tentent de s’organiser pour survivre contre les animaux, d’autres enfants ou des phénomènes mystérieux. »

« pikabouilles - Copie (2)« Il y a de l’action, c’est fantastique et puis ce sont des enfants de mon âge. » Lison

pikabouilles - Copie« Ce qui m’intéresse, c’est de voir comment les enfants s’organisent en société et comment chacun découvre ses talents et comment ils les utilisent. » Rémi

pikabouilles-2« J’aime bien voir le caractère des différents personnages. Même si c’est pas original de mettre des enfants/ados tous seuls pour voir comment ils se débrouillent, c’est toujours sympa quand même !  » Baptiste.

Nous passons aux deux petits. Bon, depuis la dernière fois, forcément, on en a lu plein, donc je ne vais pas pouvoir tout mettre (et me souvenir de tous les livres lus ! Ca m’apprendra à ne pas avoir fait la rubrique régulièrement !) Donc quelques livres lus dernièrement.

Pour Noé, c’est encore un peu difficile de mettre une « notation » sur un livre et je suis parfois surprise du « pikabouille » choisi ! Parfois, il met une mauvaise note car il dit qu’il y a quelque chose qui lui a fait peur ! Mais bon, c’est le jeu, je laisse son choix !

Commençons avec un livre reçu avec l’abonnement de l’école des loisirs : Attention au crocodile ! de Lisa Moroni et Eva Eriksonn.

P1030545 P1030547

pikabouilles - Copie (3)« Ca parle d’une petite fille qui se trompe à chaque fois! Elle croyait que la racine était un serpent mais c’était une racine, aussi il y avait des troncs d’arbre et elle croyait que c’était des girafes!  Aussi il y avait un crocodile et la petite fille elle croyait que c’était un tronc d’arbre qui était tombé. 

J’ai mis la tête pas très contente parce que le crocodile il voulait la manger. » Noé

Moi, j’ai beaucoup aimé ce petit livre mais en voyant le résumé de Noé, je vois qu’il n’a pas tout compris et qu’on la relira avec quelques explications ! Je vous refais le résumé : c’est l’histoire d’un papa un peu trop pris par son travail qui emmène un peu à contre coeur sa petite fille se promener dans la forêt. La petite a une imagination débordante et voit des serpents dans les racines, des hippopotames dans des rochers … Le pape a le nez sur son portable, pas très motivé mais peu à peu il se prend au jeu et dit à sa fille de faire attention au crocodile (une branche d’arbre), etc. En fait, Noé croit que la petite fille se trompe, mais à partir du moment où le papa voit les animaux ou autre créature, il pense que c’est la réalité ! A méditer sur la (trop !) grande confiance que nous font nos enfants !

Pour son anniversaire, les copains de Noé lui ont offert deux jolis livres :

Un livre de la célèbre série Kididoc sur les pirates

P1030543

avec moultes rabats et autres languettes à tirer qui plaisent toujours aux enfants.P1030544

pikabouilles-2« Ca explique les pirates. J’ai appris que quand les navires ils s’approchaient des pirates, ils vont sur les bateaux des navires et ils attaquent les navires. J’avais un peu peur. J’ai appris qu’ils mangeaient des tortues, des cochons, des dattes et des noix de coco.  » Noé

Un de ses copains lui a aussi offert ce très bel atlas : amuse-toi autour du monde , l’atlas des curieux chez Milan.

P1030540

Avec une carte illustrée de chaque continent et un calque par dessus pour situer les pays …P1030542

Une page avec diverses informations illustrées sur le continent en question … sur la photo, vous pouvez voir que l’on a sorti nos cartes de nomenclature sur les continents.

P1030525

Notamment les cartes des paysages du monde et Noé était tout content de repérer le Sahara, le Kilimandjaro, les baobabs de Madagascar …

P1030527

Il y a aussi une autre page où une région est plus détaillée. Là, il s’agissait du Nil (ouais, on avait aussi la carte de nomenclature !). On a pris bien le temps de regarder tous les détails, observant une double page par jour.P1030528

Et puis il y a aussi une double page de petits jeux sur chaque continent, ici l’Antarctique.P1030541

Vraiment un bel atlas. Voilà la critique de Noé :

pikabouilles-2« Ca explique le monde. Il y a des petits jeux. Et pour le moment on a lu que l’Afrique. On voit la carte, il y a des dessins de girafe, de baobabs … On voit la mer Rouge qui était bloquée alors les gens ils ont continué de creuser pour pouvoir aller à la mer Méditerranée. J’ai aimé parce que je voudrais savoir !  » Noé

Et pour finir pour Noé, une jolie BD nature, Toupoil de Serge Monfort aux éditions crayon vert.

P1030531 P1030533

Avec à la fin quelques pages documentaires sur l’animal rencontré par Toupoil dans la BD (dans ce volume, la loutre).P1030537

Et en prime une super belle dédicace pour Noé !P1030552

pikabouilles - Copie« Ca parle d’un chien et d’une loutre. Les loutres ont appris à nager au chien pour lui apprendre à attraper des poissons. J’aime bien parce qu’il a réussi à attraper le poisson. » Noé

 

Allez, passons à Firmin qui a été abonné à la revue popi pour ses 2 ans (merci Hélène !) et qui adore ! P1030560

pikabouilles - CopieIl a tout de suite adopté la petit Lili souris qu’il a fait se promener dans toute la revue pour dire bonjour à tout le monde ! « Bonjour copain ! »

P1030342

… et un petit tout dans l’igloo !P1030344

Non, vraiment, cela a été une semaine de lecture/popi pour Firmin  !

pikabouilles - CopieUn autre livre qu’il a beaucoup pris et qu’il aimé depuis quelques temps régulièrement regarder, c’est « Dans le livre » de Fani Marceau et Joëlle Jolivet aux éditions Helium. Pour plus de détails, j’avais déjà écrit un article sur ce livre ici.

DSC07928

D’ailleurs,quand Firmin le cherche, il dit « coquelicot, coquelicot ! » DSC07930

pikabouilles - CopieEt pour finir, Firmin aime toujours autant les petits livres musicaux avec des puces. Son frère Baptiste lui a offert « Mes musiques du monde » de Marion Billet chez Gallimard jeunesse et il l’écoute avec grand plaisir !

P1030561

Voilà, c’est fini pour cette semaine, j’essaierai d’être plus régulière ! (mais mine de rien, c’est un article très long à faire 😉 )

Désolée pour ceux qui s’en sont aperçu pour le petit raté de parution ! (je l’ai publié lundi par erreur alors qu’il n’était pas terminé, puis je l’ai retiré !)

 

Et vous, ils ont lu quoi cette semaine ???

(Ages au moment de l’activité : Rémi, 15 ans et 4 mois, Baptiste, 13 ans et demi, Lison, 10 ans et 11 mois, Noé, 5 ans et 1 mois ; Firmin, 2 ans et 1 mois)

Pour découvrir d’autres articles sur les livres lus dans notre famille , cliquez là !

Cartes de nomenclature Montessori des paysages du monde

Comme promis, voici mes cartes sur les paysages du monde selon les continents :

(Pour avoir la totalité des cartes en pdf, cliquez ici : cartes nomenclature paysages )

cartes nomenclature paysages Afrique cartes nomenclature paysages Amérique du Nord cartes nomenclature paysages Asie cartes nomenclature paysages Océanie

Vous pouvez retrouver dans le blog :

Mes cartes sur les habitants du monde

Mes cartes sur les habitations du monde

Pour découvrir d’autres articles sur la pédagogie Montessori, cliquez ici !

Pour découvrir d’autres articles sur les  continents et le monde, cliquez là

Si vous voulez en savoir plus sur les pédagogies alternatives, vous pouvez vous procurer mon livre : le grand guide des pédagogies alternatives en cliquant ici!

 

EnregistrerEnregistrer

Voici mes cartes de nomenclature Montessori sur les habitations du monde

J’avais déjà réalisé des cartes sur les habitants du monde qui apparemment ont intéressé beaucoup de monde ! Je vous ai montré mes enfants jouant avec mes cartes des habitations alors aujourd’hui je vous les mets. En voici quelques-unes en photos.

Pour les avoir toutes en pdf, c’est ici : cartes nomenclature habitats v2

cartes nomenclature habitats Amerique du Nord

Je ne vous garantis pas qu’elles soient absolument conformes Montessori, loin de là ! J’ai vu par exemple récemment qu’a priori il faut plutôt écrire en cursives sur ce genre de cartes. Bon, ben c’est pas le cas ici !cartes nomenclature habitats Europe

Par contre les couleurs des continents sont les bonnes. Pour ce qui est du choix des maisons, j’ai fait comme j’ai pu. Ce sont souvent des maisons traditionnelles, peut-être pas les plus courantes  dans le pays, mais je pense représentatives des traditions du pays. C’est pas évident, parce que si je prends les plus courantes, elles n’auront rien de particulier et se ressembleront un peu toutes. Oui, en France, on ne vit pas tous dans des maisons à colombages, mais ces maisons existent dans le paysage et sont plus marquantes. Et oui, je sais que les inuits ne vivent pas dans un igloo (je crois que c’est plutôt un abri temporaire), mais ça existe aussi et c’est particulier.cartes nomenclature habitats Océanie

Par contre, si on veut que l’enfant ait une vision peut-être moins caricaturale, on peut compléter en regardant des livres, des films, des photos sur internet de tel ou tel pays et voir que ce n’est pas aussi figé que ça. Enfin, c’est une piste.

Je pense que ces cartes sont quand même un bon moyen d’appréhender la diversité du monde et des cultures et de voir qu’aux quatre coins du monde, nous ne vivons pas tous de la même façon, dans les mêmes maisons.

cartes nomenclature habitats v2

Ah oui, si sur les cartes Antarctique vous voyez aussi des animaux, c’est juste que je n’ai trouvé qu’un type d’habitat (c’est déjà pas mal !) alors j’ai complété avec d’autres choses !

Voilà ! J’espère qu’elles vous seront utiles, je reviendrai une prochaine fois avec d’autres cartes (paysages, animaux, monuments …)

Pour découvrir d’autres activités sur les continents et le monde, cliquez ici

 

Si vous voulez en savoir plus sur les pédagogies alternatives, vous pouvez vous procurer mon livre : le grand guide des pédagogies alternatives en cliquant ici!

EnregistrerEnregistrer

Jouer avec les cartes de nomenclature géographie Montessori : les maisons du monde

 

L’autre jour, je rentre dans le salon et je trouve mes deux garçons ayant étalé les cartes de nomenclature du monde ! DSC00182

Je vous avais déjà parlé des cartes des habitants du monde. Là, Baptiste est en train de chercher la bonne étiquette à mettre sur la bonne photo. Et ensuite il vérifie avec les cartes complètes (photo +nom du pays+couleur montessorienne du continent). DSC00183

Noé, lui, utilise les cartes de nomenclature des maisons du monde que je lui ai faites.  Je vous les mettrai en ligne un de ces jours quand j’aurais cinq minutes, promis.DSC00184

Et il s’est inventé son propre petit jeu, comme il sait si bien faire ! Il a étalé toutes les cartes et il a cherché les maisons identiques (puisque comme pour les cartes des habitants, il y a 3 étiquettes : nom ; photo ; nom+photo+couleur).

DSC00185Puis il les a mises ensemble en les triant par continent : un continent par carreau du carrelage ! Bon, il a saturé u bout d’un moment et n’a pas fait toutes les cartes mais ce n’est pas bien grave !!!

J’adore quand ils jouent en autonomie et qu’en plus ils inventent des règles !!!

Et puis, promis, ce n’est pas parce que ce sont mes garçons qui jouent que pendant ce temps ma fille ne trie que ses cartes pet shop par couleurs (rose, violet, doré, arc-en-ciel …) 😉 Non, non, c’est incroyable, mais elle aussi s’intéresse au monde qui l’entoure !!! Qui l’aurait cru …

Si vraiment ça vous parait surréaliste, la preuve en photo :

DSC05508Pas de petit panda rose à l’horizon !!!

(Age au moment de l’activité : Lison, 9 ans et demi , Noé, 4 ans et 5 mois ; Baptiste, 12 ans et 10 mois )

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres activités autour des continents et du monde, cliquez là

 

Si vous voulez en savoir plus sur les pédagogies alternatives, vous pouvez vous procurer mon livre : le grand guide des pédagogies alternatives en cliquant ici!

 

 

EnregistrerEnregistrer