Archives du mot-clé découpage

Créer avec des chutes de papier

Après les bricolages, je récupère souvent des bouts de papier découpés que je n’ai pas envie de jeter : papier crépon, papier Canson de couleur, papier de soie, papier bulle, cartonnette …. J’ai mis tout ça dans un panier en mode « ça peut toujours servir ».

Ce matin, j’ai ouvert le panier aux papiers, je leur ai donné à chacun une feuille blanche, des ciseaux, de la colle, et je leur ai proposé … de faire ce qu’ils voulaient avec !

Déjà, découper différents types de papier, c’est pas forcément facile, et c’est un bon entrainement !

Maman, comment on découpe un rond ? Et bien dessine le d’abord, cela sera plus facile ! Ok, c’est parti.

Un drole de bonhomme qui saute sur une île ! Et comme les feutres étaient sortis pour dessiner le rond, ils servent aussi à compléter le dessin !

On colle …

Et coller des tout petits bouts, c’est pas simple non plus !

On voit que Firmin zieutait ce que faisait son frère et l’a interprété à sa façon !

Une petite activité toute simple qui permet de changer de techniques et donc de réaliser des productions différentes tout en apprenant à recycler les matériaux !

Pour découvrir d’autres techniques artistiques ou bricolages, cliquez ici

Le projet de Noé : écrire un livre

Un jour, à table, Noé inventait une petite histoire … Et puis il s’est exclamé : « je vais faire un livre pour Malon! » (Malon est sa mamie).

Je lui ai demandé s’il voulait essayer de l’écrire mais il a paru très modérément motivé … « Oh non, je te le dis et toi tu écris ! ».

Bon, ok ! Il m’a alors dicté son histoire puis je l’ai imprimée sur plusieurs feuilles que j’ai agrafées en un petit livret.

J’ai réussi à négocier qu’il écrive quand même le titre (oui, je sais, c’était son projet mais bon, tant qu’à faire ! » Il a donc écrit sur une feuille les différents mots du titre de son histoire. Cette fois-ci, on n’a pas complètement fait « l’écriture naturelle » à la Freinet… Il cherchait les sons, les écrivait et moi je lui disais les petites choses qu’il ne pouvait deviner … Quand il a fait le s de casserole, je lui ai dit qu’il y en avait 2, je lui ai dit que souvent à la fin des mots il y avait un e qu’on entendait pas, je lui ai donné le « en » d’aventure qu’il ne connaissait pas, et je lui ai dit de rajouter l’apostrophe … Mais globalement il a bien trouvé tous les mots !

Et puis un autre jour, il a écrit son titre « au propre ». Il fallait donc remettre son titre dans l’ordre puisque la fois d’avant il les avait écrit dans le désordre (c’est moi qui lui avait demandé : tu sais écrire casserole ? et l’aventure ? etc.)

P1030953

Il l’a donc écrit au crayon à papier puis a repassé consciencieusement au feutre.P1030955

Il a rajouté bien sûr le nom de l’auteur puis l’a illustré (en fait, l’illustration a été faite une fois tout le livre terminé).P1040886

Un autre jour, Noé a commencé l’illustration de la première page, toujours au feutre.  (le livre s’est fait sur un certain temps, Noé faisant une ou deux illustrations dans la journée)P1030956

Et voici donc notre petite casserole, son papa et sa maman se promenant dans la forêt.P1040889

Puis, pour la deuxième illustration, j’ai proposé une idée à Noé : je lui ai dit que ce serait peut être chouette de changer de technique pour chaque illustration ! On a donc réfléchi ensemble à différentes techniques que nous connaissions et il a choisi la peinture ! Maintenant, grâce à notre jeu de peindre, nous avons nos pots de peinture et nos pinceaux tout prêts, donc cela n’a pas posé de problème pour installer tout ça assez vite. Bon, nous n’avons bien sûr pas sorti les 18 pots de peinture du jeu de peindre, mais il a selectionné les couleurs dont il allait avoir besoin. Firmin s’est joint à la partie bien sûr et a peint lui aussi.P1030967

L’histoire de Noé prend une tournure un peu inquiétante …P1040892

Troisième illustration, crayons de couleurs ! Il ne savait pas dessiner le fusil alors on a cherché avec la tablette et il s’est inspiré du modèle. Pareil pour le renard, à qui il a fait des croix pour les yeux parce qu’il est mort. Il avait vu ça je ne sais où ! L’histoire est toujours assez sombre !P1040895

Page suivante : pastels à l’huile. Il prend modèle sur sa page précédente pour redessiner le chasseur. P1040037

La petite casserole n’a pas l’air bien contente de voir le chasseur ! J’ai été étonnée que son chemin (en orange) ait un effet de perspective ! Et au fond, sur le chemin, si vous regardez bien, il y a le deuxième chasseur ! P1040898

Illustration suivante : on est parti sur le papier découpé ! On a cherché dans les prospectus maison et casseroles …Il a aussi dessiné (tout seul) et découpé dans du papier coloré de quoi faire sa forêt.P1040843 P1040845

Il a commencé par la partie du bas : une maison d’un magazine, des casseroles collées dans la maison (puisqu’elles rentrent vite se cacher) puis il a dessiné derrière la forêt aux crayons de couleur. Il voulait faire aussi quand les casseroles se cachent derrière la maison : il a donc reproduit la maison du catalogue sur une feuille de papier et l’a découpée. Il a collé ses arbres en papier découpé pour faire la forêt et a collé la maison dessus. Puis il a dessiné une petite casserole au feutre sur une autre feuille et l’a collée derrière la maison : on en voit juste un bout qui dépasse !P1040901

Pour la page suivante, on a pensé à l’encre . P1040849

Là encore Firmin participe, tout content mais très concentré sur ses couleurs !P1040850

Et Noé attaque son chemin !P1040852

Sur son chemin de droite, il dessine les cailloux que va ramasser la petite casserole, un arbre de la forêt à gauche. Puis il essaye de dessiner la fougère, les feuilles mais pas facile d’être précis au pinceau et à l’encre ! Il repassera les contours ensuite au feutre noir. en bas, un gros champignon. Et tout en haut, le petit bonhomme que vous voyez est le chasseur qui part.P1040904

Pour la dernière illustration, on commençait à sécher au niveau des techniques utilisées, et puis comme il s’agissait de pierres, de feuilles, on a pensé à notre « maison de la nature » et aux installations qu’il avait faites avec ces éléments naturels. Et notre petit Firmin toujours présent pour faire la même activité que son frère ! P1040854

Et pour faire la maison, SpielgabenP1040869

Il a donc fait deux échelles car ils montent sur des échelles pour accrocher les feuilles et les cailloux, au milieu sur une petite table les personnages ont placé la fougère dans un vase … et les champignons ont été mangés m’a dit Noé ! P1040907

Pour la quatrième de couverture que Noé tenait absolument à illustrer, il a fait son dessin avec le Spielgaben.P1040879

Il voulait à nouveau dessiner la forêt. Noter le détail qui m’a bien fait rire : le code barre !

« – qu’est ce que tu fais en blanc ?

– Et ben le truc qu’il y a à la fin du livre ! » P1040910

Voilà, une chouette expérience et un beau projet qui l’a tenu pendant plusieurs jours, sans se décourager et sans abandonner (exploit pour mon Noé qui « fatigue » souvent vite et a la flegme d’aller au bout des choses !) . Mais là, il avait un objectif, c’était SON projet et le fait de varier les techniques, les langages a du maintenir aussi l’intérêt !

(Ages au moment de l’activité : Noé, 5 ans et 2 mois et Firmin, 2 ans et 2 mois) 

Pour découvrir d’autres activités d’écriture, cliquez ici !

Pour découvrir les autres techniques artistiques dont je vous ai déjà parlé dans ce blog, cliquez ici !

Pour découvrir toutes les activités faites avec Spielgaben, cliquez là

Un bouquet de fleurs en papier pour la fête des mères

La fête des mères approche alors je vous propose un petit bricolage qu’avait fait Rémi à l’école quand il était petit.

Après avoir observé des photos de fleurs différentes, les enfants dessinent des fleurs et des feuilles sur du papier coloré. Ils les découpent et les collent / scotchent sur des pailles. On verse du gros sel ou du sable dans un petit vase et on y plante les fleurs. Ca peut être sympa aussi de décorer le vase lui-même.DSCN8960

(Age au moment de l’activité : Rémi, 5 ans)  

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres cadeaux pour la fête des mères, cliquez ici

Pour découvrir d’autres bricolages ou techniques artistiques, cliquez ici

 

 

EnregistrerEnregistrer

Papier découpé

En ce moment, je continue de regarder d’un peu plus près ce que proposait Fröbel (ou Froebel) le pédagogue allemand du XIX ème siècle dont je vous ai déjà parlé, créateur notamment des Spielgaben. En plus donc du matériel en bois des Spielgaben, il proposait aux enfants différentes activités qu’il appelait les « occupations » et qui consistait à transformer une matière pour en changer la forme. Et parmi ces occupations, se trouvait notamment cette activité de papier découpé. C’est de là que viennent nos napperons de papier que l’on a pu faire enfant (en tout cas moi j’en ai fait plein !) mais ici, il s’agit d’utiliser tout le papier, y compris les chutes de papier découpé.

Prenons donc un carré de papier coloré. Prévoir aussi une grande feuille blanche (papier affiche ou si vous n’en avez pas comme moi, scotchez ensemble quatre feuilles blanches format A4)

On  plie le carré coloré comme on veut (pour Lison et Noé, en quatre sur les diagonales. J’ai pas mal guidé Noé pour le pliage pour avoir quelque chose de net). Puis, l’enfant découpe des formes là où il le souhaite.DSC09007

J’ai laissé faire Noé comme il voulait, je faisais juste attention qu’il ne découpe pas tout droit jusqu’à séparer le carré (devenu triangle par le pliage !) en deux morceaux.DSC09035

Et puis, un moment vraiment magique pour Noé, on déplie et … whoua !!!DSC09037DSC09010

Il a pris aussi le temps de déplier les petits papiers et de les déposer sur la feuille blanche. DSC09041

On met de la colle …DSC09042

… et on le colle en le centrant bien (là, j’ai aidé un peu Noé)DSC09044

Puis les enfants ont disposé leurs papiers.DSC09021

Pour Noé, je lui ai montré que ses petits papiers allaient par deux ou quatre et que s’il en mettait un à un endroit, ça serait bien qu’il mette l’autre à l’endroit semblable. Je lui ai aussi montré qu’on voyait des formes blanches et que c’était dommage de remplir ce « trou » par un papier, parce qu’on ne voyait plus la jolie forme blanche . En effet au départ, il essayait plutôt de reconstituer le « puzzle » ce qui en soit peut être une activité intéressante, mais ce n’était pas le but de départ. Mais après coup, je me dis que peut-être dans un premier temps j’aurais pu/du le laisser faire, et ensuite lui montrer que l’on pouvait faire autre chose. Enfin bref, il a ensuite bien compris ce que je lui demandais et s’est ensuite débrouillé.DSC09047

Lison fait des essais … où est-ce plus joli ? Là ? ou Là ?DSC09017

Une fois décidés, et les papiers bien disposés, ils les collent.DSC09051

Et voilà l’oeuvre de Noé :DSC09054

…celle de Lison : DSC09024

… et la mienne (ben oui, j’ai pas résisté ! C’est vraiment agréable à faire, je me suis bien amusée !)DSC08856 2

(Age au moment de l’activité : Lison, 10 ans et 1 mois et Noé, 4 ans et 3 mois)  

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres techniques artistiques, cliquez ici

Pour découvrir d’autres activités sur la pédagogie de Froebel, cliquez là

Panier découpage

Un petit panier tout simple pour mon Noé qui n’est pas un as du découpage, toujours en « service libre ». Des petites bandelettes à découper d’un coup de ciseaux, une paire de ciseaux, un bol pour les petits papiers.DSC04739

Si l’on veut complexifier, voici ce que proposent Les Alphas de Lacatalane.

(Age au moment de l’activité : Noé 3 ans et 10 mois)

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres activités de motricité fine, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer

Chemins et ponts

Une petite activité peinture et collage assez simple et rapide mais sympa pour les petits !

DSC05276

D’abord si possible prendre une feuille avec une belle couleur pétante (mais bon, si vous n’avez que du blanc, ça marche aussi !)

Avec son doigt trempé dans la peinture, l’enfant trace des petits chemins pour aller d’un bout à l’autre de la feuille. Pas plus de trois chemins je pense à moins que vous n’ayez une très grande feuille !

Pendant que ça sèche, l’enfant découpe dans des feuilles colorées des bandes de papier. (Si vous n’avez pas de feuilles colorées, vous pouvez toujours lui faire peindre des feuilles avec des couleurs différentes)

Et puis il scotche ses petits ponts à cheval sur les chemins ! Après, il peut s’amuser avec une bille par exemple, ou un tout petit bonhomme !

(Age au moment de l’activité :  4 ans)

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres activités artistiques, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer