Archives du mot-clé dessiner

Formes à dessin

Alors non, contrairement aux apparences, ce matériel Montessori n’est pas un outil de géométrie mais sert à préparer la main à écrire ! En pédagogie Montessori, les difficultés sont toujours isolées : l’enfant ne se concentre pas ici sur des lettres à écrire mais juste sur sa main, son crayon et le geste de tracer. Ce matériel est donc composé de  dix formes en métal, le cadre rose et la forme elle-même bleue avec un bouton de préhension. Je les avais pour les enfants placées dans un ordre aléatoire mais on peut les classer par ordre de difficulté. Voici les noms des formes, dans l’ordre de la photo : le disque, le quadrilobe (ou rosace), le triangle équilatéral, le carré, le trapèze, l’ellipse, l’ovale ( oui, l’ovale a, comme son étymologie l’indique, une forme d’oeuf ; à ne pas confondre donc avec l’ellipse !), le triangle curviligne, le rectangle et le pentagone. Dans la pédagogie Montessori, on nomme toujours précisément les objets à l’enfant, et il retient tout naturellement les termes à force des utiliser.

Alors oui, j’ai craqué, j’ai acheté les formes à dessin sur lesquelles je zieutais depuis un moment, mon petit gaucher n’étant pas un champion de l’écriture ni du graphisme en général, je me suis dis que ce pouvait être intéressant d’introduire ce matériel !

Voici donc l’utilisation « de base » : L’enfant va chercher une des formes. Il place d’abord le cadre rose, choisit un crayon de couleur puis fait le contour de la forme. Ces formes en métal sont grandes, lourdes par rapport à des pochoirs en plastique que l’on pourrait avoir et sont donc plus faciles à manipuler, plus stables.

Puis l’enfant prend la figure bleue, la place exactement sur sa première trace, choisit une autre couleur et en trace le contour. Le contrôle de l’erreur se fait par l’enfant en observant ses deux traces : si elles se superposent, c’est qu’il a été assez précis.

Puis l’enfant choisit une troisième couleur et trace des lignes verticales à l’intérieur de la forme. il peut aussi la colorier, ou la décorer d’autres motifs.

Noé, qui est plus grand, s’est aussi intéressé aux formes à dessin !

Il a pris le disque et après en avoir fait le contour, il l’a utilisé pour faire des motifs.

Il était très fier de sa création !

 

Il a alors cherché une autre façon d’utiliser son disque … Cette fois-ci en faisant plusieurs fois le contour entier du disque mais en décalant légèrement le disque.

Et en rajoutant une ellipse !

Il a ensuite superposé plusieurs fois le triangle curviligne en le tournant et a ensuite colorié les espaces délimités.

Je me suis prise au jeu également et me suis amusée avec le rectangle que j’ai reproduit plusieurs fois. Alors que je commençais à le colorier, Noé s’est écrié : « Oh ! on dirait du Mondrian ! » Et effectivement ! J’ai alors choisi des couleurs des tableaux de Mondrian (bleu, rouge, jaune, noir et blanc). Noé a ensuite voulu lui aussi faire un tableau de Mondrian !

Et j’ai aussi pris du plaisir avec la rosace à faire un champ de fleurs ! C’est toujours intéressant je trouve de faire les activités en famille car c’est motivant, on se donne des idées mutuellement, on voit d’autres possibilités avec le matériel, etc…

Mais, même si vous n’envisagez pas d’acheter ces formes à dessin Montessori (j’ai acheté les miennes chez Tangram Montessori) , vous pouvez vous inspirer de l’idée et prendre des formes d’un jeu, une boite de camembert, une boîte d’allumette, etc … et laisser l’enfant s’amuser à en tracer le contour et à faire toutes sortes de combinaisons et de compositions avec ces formes !

(Ages au moment de l’activité : Firmin, 4 ans et demi ; Noé, 7 ans et demi)

Nous parlons aussi des formes à dessin et d’autres activités pour préparer sa main à écrire dans « lire et écrire, apprendre avec les pédagogies alternatives. »

Et toujours « le grand guide des pédagogies alternatives » pour connaître les grands principes de la pédagogie Montesori, mais aussi Freinet, Reggio, Decroly … ainsi que des idées d’activités concrètes issues de ces pédagogies !

Pour voir d’autres articles sur la pédagogie Montessori, cliquez ici

Pour voir d’autres articles sur la lecture et l’écriture, cliquez ici

Pour voir d’autres activités artistiques, cliquez là. 

 

Activités créatives

Ces derniers jours ont été créatifs dans la famille, notamment sous l’impulsion de Baptiste

Il a sorti les pastels à l’huile pour réaliser un dessin autour des quatre éléments.

Puis il a proposé à ceux qui voulaient une petite séance familiale sur le thème : « s’envoler »

De jolies productions même si l’oiseau-ballon est resté inachevé

Et puis nous avons refait le tri et rangement de nos loose parts (en voilà une partie).

Ce qui bien sûr a renouvelé l’envie de les utiliser !

Sur miroir pour Firmin

Et construction  avec pistolet à colle pour Baptiste

Et puis, quand je suis revenue de courses, j’ai découvert ce drôle d’oiseau que Noé et Firmin avaient réalisé avec Baptiste ! Loose parts et peinture !

Baptiste a aussi sorti la cire à modeler, très utilisée en pédagogie Steiner.

Il a réalisé un beau bateau viking en pleine tempête !

Noé s’est alors installé près de lui pour fabriquer un coeur !

Nous avons également sur demande des enfants réalisé une petite séance de jeu de peindre en famille

On dispose nos 18 pots de peinture, les verres d’eau, les pinceaux et c’est parti !

On se laisse porter par la trace …

Nous nous sommes aussi amusés à créer nos costumes pour la fête du village puisque nous participons au défilé de chars, cette année sur le thème des événements de l’année ! Le nôtre, celui de l’association de l’Arche, représente les anniversaires.

Puisque le char sera un gros gâteau d’anniversaire, nous devenons donc cadeaux, bougies … Lison se fabrique un chignon avec des bougies d’anniversaire et des bracelets de ballons !

Une jolie fête !

(Ages au moments des activités : Firmin, 4 ans et 8 mois ; Noé 7 ans et 8 mois ; Lison 13 ans et demi, Baptiste 16 ans)

Pour découvrir d’autres activités artistiques ou bricolages, cliquez ici 

Pastels en famille !

J’aime beaucoup quand nous nous mettons en famille à faire des dessins libres !

Ce jour là, c’était pastels à l’huile aux si belles couleurs vives ! Un champ de coquelicots pour Lison, un plan bien sûr pour Noé !

Et un grimoire pour Baptiste !

Un beau moment calme et créatif !

Dessiner ensemble, cela encourage chacun à produire quelque chose, on est dans une ambiance de création, parfois un élément du dessin de l’un peut donner des idées à l’autre mais il n’y a bien sûr aucune compétition ! On m’a dit que dessiner à côté de son enfant peut le complexer car il trouvera que son cheval par exemple est moins beau que le nôtre. Mais là, pas de comparaison, chacun est dans son petit projet, le plan de l’un n’a rien à voir avec les fleurs ou le livre des autres !

Et bien sûr, pour ces temps de dessin libre à plusieurs, on varie régulièrement l’outil ou le support ! Peinture, aquarelle, pastels secs … Peindre sur du bois, du papier alu

Si vous voulez découvrir d’autres techniques utilisées, cliquez ici !

(Age au moment de l’activité : Noé, 7 ans 3 mois ; Lison, 13 ans ; Baptiste, 15 ans et demi)

 

EnregistrerEnregistrer

Noé fait un livre : l’Arche de Noé !

Noé avait déjà réalisé un livre quand il était plus jeune : l’aventure de la petite casserole : il avait inventé une histoire qu’il m’avait dictée, on l’avait imprimée en coupant le texte en plusieurs parties puis Noé avait illustré chacune des parties.

Là, le processus a été un peu différent. Noé avait fait un dessin représentant l’Arche de Noé, puis il en a fait un autre un peu différent, puis il s’est mis à en dessiner un certain nombre en s’exclamant : je sais, je vais faire un livre !!!

Puis il a écrit un petit texte sur chaque dessin pour raconter l’histoire. Je lui ai alors proposé de taper le texte à l’ordi (en corrigeant l’orthographe ensemble mais sans modifier le texte) pour mettre le texte en face de l’image pour plus de lisibilité ! Il a accepté avec plaisir, mais il a alors souhaité effacer le texte qu’il avait écrit lui-même sur les dessins.

Puis, je lui ai conseillé de repasser au feutre sur certains dessins qu’il avait tracés aux crayons de couleur peu visibles, d’améliorer un peu le coloriage de certaines parties …

Un coup d’agrafeuse et quel plaisir de pouvoir lire son livre !

Et encore plus de le lire à quelqu’un d’autre, en l’occurence son petit frère ! Il a aussi été fier de le montrer à ses copains à l’école ! Et en plus, apparemment, il a fait des émules car certains ont commencé cet après-midi à faire leur propre livre en classe !

Et voici donc : L’arche de Noé réalisé par … Noé !

(Age au moment de l’activité : Noé, 7 ans et 1 mois ) 

Pour découvrir d’autres activités autour de l’écrit, cliquez ici 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Mon petit cartographe et son village de bois

Lorsque j’étais petite, mes parents m’avaient rapporté de Suisse cette petite boîte en bois contenant un petit village : maisons, église, personnages, animaux … Je l’aimais beaucoup et me souviens y avoir souvent joué !

Firmin lui aussi l’apprécie beaucoup et fabrique un village en le combinant avec des solides du spielgaben pour faire d’autres maisons !

Alors quand j’ai vu au Si tu veux cette boîte, je me suis dit que le Père Noël allait lui apporter un joli cadeau pour agrandir son village  : mein kleines Dorf .

Firmin a beaucoup aimé mais Noé s’en est également emparé pour fabriquer toutes sortes de villages.

Ils ont mêlé mon ancienne petite boîte et leur nouveau jeu. Noé a apprécié les plaquettes qui peuvent servir de routes ou de murs, les maisons variées, tours, portes …

Et puis, mon petit cartographe en herbe a regardé sa construction d’en haut …

… et il a commencé à la dessiner et à la légender ! Vous n’aviez peut-être pas reconnu, mais c’est une ferme-usine !

Puis une toute autre construction ! Il s’agit d’une école ( et oui, la cour au milieu !)

Et là encore, il cartographie !

Il a également entre autres réalisé (construction et dessin) un village près d’une plage. J’étais étonnée de voir la variété de ses constructions !

Dans la même idée, Noé avait également réalisé toute une ville sur une immense feuille avec le petit train qui s’y promène, et un village en volume en carton avec ses frères et soeur.

 

(Ages au moment de l’activité : Firmin, 4 ans ; Noé, 7 ans) 

Pour découvrir d’autres jeux de construction, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer

Un dessin par jour aussi pour les enfants !

Je vous avais présenté dans un de mes derniers articles mes petits dessins quotidiens sur l’actualité ainsi que sur nos petits moments en famille.

Cela a donné l’idée à une des fidèles lectrices du blog d’adapter cela avec ses enfants, et du coup, ben je l’ai proposé aussi à mes deux petits !

J’ai donc donné à Firmin et Noé un cahier chacun en leur proposant de dessiner régulièrement (disons plusieurs fois par semaine si on y arrive car quotidiennement, je n’y crois pas trop !) quelque chose qui les a marqués dans leur journée.

Nous avons commencé hier et bien sûr, l’événement marquant de la journée a été la galette des rois ! Je laisse Noé se débrouiller tout seul, il dessine puis légende son dessin. Il pourra aussi écrire une courte phrase .

Je propose aussi à Firmin ( bon, la photo c’est de la triche, c’est après avoir dessiné !).

Après qu’il m’a dit qu’il voulait dessiner la fête des rois, je le guide un peu, lui proposant de dessiner une couronne, la galette, la fève … J’écris ensuite à côté ce qu’il me dit.

Firmin a aussi fait le dessin d’aujourd’hui, décrivant une activité faite à l’école.

Ils étaient très partants tous les deux ! On verra sur la longueur ! Je trouve cela intéressant à plusieurs titres : tout d’abord la structuration du temps, la représentation d’une année. Puis le fait de se remémorer sa journée, de choisir un événement marquant pour lui. Au début, Firmin n’avait pas d’idée et puis en réfléchissant il s’est souvenu de cette activité. Et puis cela peu devenir un rituel structurant, en  fin de journée on se pose pour faire son dessin après avoir discuté de sa journée ! Cela fait également une activité de dessin quotidienne, et c’est intéressant, notamment pour Firmin,  car forcément ils vont être amenés à essayer de représenter des choses variées. Et pour finir une activité d’écriture : rédiger lui même pour Noé (une phrase ou une légende) et dicter pour le moment pour Firmin, mais pour cela organiser un peu ses idées.

Et puis on pourra varier les techniques : pour le moment on est parti simplement sur des feutres, on essaiera sûrement avec autres choses (crayons de couleur, crayon à papier, stylo, pastels, peinture que l’on pourra coller …). On verra !

(Ages au moment de l’activité : Noé, 7 ans ; Firmin, 4 ans)

Pour découvrir d’autres activités d’écriture , cliquez ici !

EnregistrerEnregistrer