Archives pour la catégorie 1- activités 0-18 mois

Reggio : les cent langages de l’enfant

La lecture du blog Mamandala et Petit chou et de son article Reggio a fait réagir et réfléchir pas mal de monde sur ce que nous faisons avec nos enfants, moi y compris !

Alors, que met-on sous le terme pédagogie Reggio ? Déjà, les pédagogues reggians ne revendiquent pas une pédagogie, mais une expérience. Effectivement, quand on parle de Reggio sur le net, on voit surtout des miroirs, des loose parts et des tables lumineuses, qui sont il est vrai utilisés dans cette « pédagogie ». Mais pour moi, ce que je retiens avant tout de Reggio, ce sont les cent langages de l’enfant. Allez, je vous remets le poème de Loris Malaguzzi, il est parlant :

LES CENT LANGAGES DE L’ENFANT

l’enfant
est constituée d’une centaine.
L’enfant dispose d’
une centaine de langues
de cent mains
d’une centaine de pensées
d’une centaine de façons de penser
de jouer et de parler
toujours à cent pour cent
façons d’écouter
de s’émerveiller à l’amour
cent joies
pour le chant et la compréhension
une centaine de mondes
à découvrir
une centaine de mondes
à inventer
une centaine de mondes
à rêver.
L’enfant a
une centaine de langues
(Et une centaine de centaines de centaines d’autres)
mais ils lui volent quatre vingt dix neuf.
L’école et la culture,à
séparer la tête du corps.
Ils lui disent:
de penser sans les mains,de
faire sans tête
d’écouter et de ne pas parler
à comprendre sans joie
à aimer et à admirer
seulement à Pâques et à Noël.
Ils lui disent:
pour découvrir le monde déjà là
et pour cent
ils volent quatre vingt dix neuf.
Ils lui disent:
que le travail et le jeu
la réalité et l’imaginaire
la science et l’imagination
le ciel et la terre
la raison et le rêve
sont des choses
qui ne vont pas ensemble.
Et c’est ainsi qu’ils disent
que la centaine n’est pas là.
L’enfant dit:
Rien à faire; Le cent est là.

Loris Malaguzzi

Alors, je pense qu’on est dans l’esprit Reggio quand on laisse la possibilité à l’enfant de créer en explorant ces différents langages, de faire ses expériences ! Soit cela vient d’eux et c’est super, il suffit (ou non !) de les accompagner , soit on peut simplement leur proposer d’autres techniques, d’autres matériaux …

Voici quelques idées de langages possibles que nous avons explorés : (attention, ce ne sont pas des « modèles « , juste des exemples de ce que nous on a fait ! )

P1040845

Et  ne pas oublier qu’il ne faut surtout pas avoir d’idées préconçues de ce que va créer son enfant, le laisser faire, transgresser ce qu’on pensait et se laisser surprendre ! C’est de là que vient la créativité, la nouveauté ! Et le plus important, ce n’est absolument pas le résultat obtenu, mais la démarche de l’enfant, ce qu’il a ressenti, expérimenté, inventé !

Ce qui est intéressant aussi et source de richesse et de créativité, c’est de mêler plusieurs langages les laisser « danser ensemble » comme ils disent à Reggio. Par exemple, en faisant un film, plein de langages sont entremêlés (costumes, langage du corps, écriture, expression orale, langage informatique pour le montage, musique pour le générique …). Pareil quand Noé a crée son livre, plein de langages ont été mis à contribution !

On avait fait aussi un mini projet autour des machines (à partir de dessins de Noé) qui nous ont permis de naviguer à travers plusieurs langages aussi, l’un en appelant un autre ! Ca avait été très chouette ! (voici quelques pages de la « documentation » (autre caractéristique reggiane que j’avais faite sur cette expérience. La totale est dans les articles ! )

machines et musique 1 p1 machines et musique 1 p2 machine - tigre et libellule 1

Sinon, est-il nécessaire d’estampiller « Reggio » ces activités ? Non bien sûr, on s’en fiche de l’étiquette, on est bien d’accord ! Par contre, m’intéresser à cette pédagogie m’a permis d’ouvrir des portes, d’élargir nos horizons, de voir qu’on peut s’exprimer de multiples façons, faire plein d’expériences, laisser parler la créativité !

Capture d’écran 2016-04-01 à 14.24.57

Mais Reggio ce n’est pas que ça non plus !!!

Pour découvrir les autres articles du blog sur Reggio, cliquez ici !