Archives du mot-clé jeu de construction

Archi-blocs

Je m’aperçois que je n’ai pas fait l’article que j’avais en tête depuis longtemps sur ces archi-blocs ! (et je précise, c’est pas sponsorisé, c’est le parrain de Firmin qui lui a offert ! )

De quoi s’agit-il ? D’un ensemble de blocs en carton de formes variées :

Sur chaque face, un décor différent : couleur unie, motifs géométriques colorés ou en noir et blanc, animaux, éléments architecturaux…

On peut regarder le motif de face comme cette tête de chien ou de côté pour voir dans l’angle les deux bottes d’un futur personnage.

Le tout est fourni avec un petit livret et quelques idées de modèles.

Noé et Firmin se sont donc bien sûr amusés dans un premier temps à reproduire les différents modèles du livret ! Ici, une fusée.

Mais ce qui est très sympa , c’est que sous le modèle, se trouvent des petites idées pour aller plus loin, pour transformer l’objet … Comme poursuivre la construction du pont par exemple.

Mais bien sûr, place à l’imagination ! Ce rond là peut être oeil, hublot ou lucarne.

L’enfant peut construire toutes sortes de châteaux, personnages, véhicules et se raconter des histoires !

Tout à l’heure, alors qu’il était en pleine construction d’un village avec toutes sortes de jeux, il est allé chercher la boîte d’archi-blocs …

… et hop ! Deux maisons de plus dans sa ville !

Il a utilisé en plus des archi-blocs le grand arc-en-ciel, des kaplas, un peu de Spielgaben qu’on ne voit pas sur la photo et la ville Caroch (contraction de carton et scotch ) fabriquée avec ses frères et soeur. Mais attention, si vous regardez bien, un tigre rode …

En avant les histoires ! (euh … non c’est le slogan d’un autre jeu, ça ! )

Age au moment de l’activité : Firmin, 4 ans et 4 mois

Pour découvrir d’autres jeux de construction, cliquez ici !

EnregistrerEnregistrer

Plans et jeux de construction

Je vous ai déjà raconté que les plans et cartes et Noé, c’est une longue histoire d’amour !

Je trouve vraiment intéressant le lien entre les jeux de construction, le repérage dans l’espace et les plans !

Il y a quelques temps, Noé jouait avec des petits maisons et des routes en bois, construisait un village puis dessinait le plan. (si vous voulez relire l’article, cliquez ici)

Cette fois-ci, c’est l’inverse qui s’est passé ! Noé avait l’intention de faire avec le spielgaben une piscine ( il adore créer des petits mondes avec le spielgaben). Il commençait à me raconter qu’il fallait aussi l’entrée, le guichet, les vestiaires, les lignes d’eau, etc…

Il a alors pris une feuille et commencé à dessiner le plan de sa piscine selon son idée.

Puis il s’est lancé (sous l’oeil curieux de son petit frère). Intéressant de voir que ce n’est pas aussi facile que ça d’adapter ce qu’on a dans la tête à la réalité du jeu de construction !

Et voilà : je ne saurais pas tout vous expliquer en détail mais il y a la piscine avec une ligne d’eau et un toboggan, puis à côté douches, vestiaires et autre guichet !

Age au moment de l’activité : Noé, 7 ans et 2 mois

Si vous voulez voir d’autres activités avec le spielgaben, cliquez ici

Si vous voulez voir d’autres jeux de construction, cliquez là

 

Spielgaben : activités dirigées et créations libres !

Ca fait longtemps que sur le blog je ne vous ai pas partagé des activités spielgaben !!! Alors en voici toute une série ! Spielgaben est donc utilisé à la maison souvent en jeu libre mais je l’utilise aussi avec une personne avec un handicap mental pour aborder certains apprentissages. Vous verrez donc des photos de ces différentes utilisations!

Activités autour des couleurs : placer la balle de la bonne couleur sur l’objet correspondant (orange sur la carotte, jaune sur le citron …) tout en nommant les couleurs ( j’ai associé le nom de la couleur à un objet référent, toujours le même,  pour que ce soit plus facile quand on parle : rouge tomate, jaune soleil, etc.)

Puis coloriage de la bonne couleur et jetons de la même couleur placés dessus.

On a aussi associé les barres rouges Montessori et les petits bâtonnets de Spielgaben. Là, il s’agissait de mettre les grands d’un côté, puis les moyens, et enfin les petits de l’autre.

après avoir classé plusieurs fossiles barres rouges en escalier …

On travaille avec les bâtonnets … sur une fiche Spielgaben … On place les bâtonnets au bon endroit selon leur taille …

Puis encore d’autres bâtonnets …

Puis classement des bâtonnets sans fiche … puis encore d’une autre couleur … et encore … (la photo est à l’envers) : on monte l’escalier avec le doigt

On place un rond au bout de chaque bâtonnet ( de la bonne couleur) et le doigt grimpe en touchant les ronds

Pour finir et pour faire joli, un point au centre de chaque rond

Placer les cubes comme moi !

Là aussi, aligner les cubes comme moi !

Placer les cubes comme moi puis placer un carré coloré sur chaque cube

Reproduire une tortue …

Puis décorer librement … J’aime beaucoup alterner les moments de consigne précise avec des moments plus créatifs et plus « cools »

Et puis des activités pour compter :

Donner deux bonbons à chaque enfant …

Faire des tours de deux cubes …

Puis les décorer …

Des tours de trois cubes …

Enfiler trois perles sur des bâtonnets juste à la taille des trois perles …

Puis la même chose mais sur des grands bâtonnets ( c’est plus dur !)

Et fermer chaque bâtonnet par une boule (motricité fine, pas facile !)

A partir d’un petit loto pour compter (pédagogie Decroly tiens, il faudra que je vous en parle de ce loto !!), placer un point sur chaque animal …

Puis déplacer les points de l’image dans un anneau placé dessous. Recompter pour comparer.

Placer dans l’anneau le même nombre de points que de boutons (ah ben tiens, Decroly encore le boutons ! )

Placer le bon nombre de points dans chaque anneau …

Suivre un chemin en plaçant des points dessus

Chemin toujours : un pion dans chaque rond, dans l’ordre du chemin

Reproduire avec des anneaux le chemin de la fiche précédente, y faire se déplacer un personnage ( c’est un bonhomme Grimm’s !).

Puis placer un point dans chaque rond, toujours dans le sens du chemin …

Puis un deuxième …

Aligner des pions …

Puis tracer des lignes de la même couleur que les lignes de points.

Et à partir du dessin, faire d’autres lignes encore mais avec les bâtonnets.

Placer les points de façon concentrique

Et puis réaliser des algorithmes de deux couleurs ! Et puis encore ! Jusqu’à remplir la plaque.

Un tableau à double entrée ! Possibilité de plier la feuille au début pour ne laisser qu’une ligne si c’est trop difficile, et déplier petit à petit pour complexifier.

Placer des bâtonnets sur un modèle pour écrire son prénom

Et puis des créations libres !

… donnant des résultats très graphiques !

Je trouve que ça ressemble à du Poliakoff !

Disposition libre des bâtonnets (mais tous orientés !)

Puis complétés avec des points …

Motricité fine et résultat très graphique aussi !

A la maison des compositions libres, souvent à plusieurs …

Un des jeux préférés de Firmin : faire des maisons en associant des solides.

Et là il avait rajouté des chemins !

Et les avait aussi associés à d’autres maisons (notre petit village en bois)

Se concentrer très fort pour arriver à mettre les bâtonnets dans les trous !

A deux …

Faire des arbres …

Ou des forêts dans lesquelles les bonhommes se perdent !

Et puis ranger les bâtonnets par taille, c’est une activité à part entière qui avait bien occupé Firmin !

Noé toujours fan des labyrinthes !!! Aller jusqu’au trésor en poussant la boule avec un bâtonnet !

Noé qui continue aussi ses petits mondes : ici un parc d’attraction avec grande roue, montagne russe, manège, auto tamponneuses, piscine à boules , manège avec les chaises qui tournent et s’envolent (si si, tout ça, je vous assure !!!)

ici, il avait entrepris de fabriquer le Palais idéal du facteur Cheval !

Un petit escalier dans la construction …

Et un des géants du palais idéal !!!

Ici, l’intérieur d’un château avec une table de banquet, un puits, une chambre, une armoire, la porte …

Un coeur débordant d’amour !!!

A plusieurs main, une histoire qui s’invente tout en jouant : une ville, des voitures qui roulent, un incendie …

Un champ de fleurs !

tout en points …

Représenter aussi la vie quotidienne : le jardin après la cueillette des cerises !

Et puis parfois Noé utilise le spielgaben avec d’autres jeux : ici avec son circuit de train, kapla, pierres et animaux !

Il a construit un zoo géant !

J’aime bien le panda dans sa forêt de bambous !

Des constructions abstraites qui s’enrichissent petit à petit !

Mêler différents dons : les balles, les cordelettes, les bâtonnets, des points pour toujours plus de créations !

Et puis hier soir encore, on n’a pas pris de photo, mais Noé s’est intéressé à juste quatre losanges pour voir tout ce qu’on pouvait juste avec ces quatre formes ! C’était super intéressant ! La géométrie en jouant …

Voilà, spielgaben pour jouer, pour inventer, pour voir le monde d’une façon plus organisée, pour apprendre à maitriser ses gestes, pour apprendre, pour expérimenter, pour faire une activité avec un nombre limité d’éléments ou au contraire avec toutes les boîtes, pour jouer seul ou à plusieurs mains, pour représenter quelque chose ou faire une belle composition mais qui ne ressemble à rien de connu ! Mille et une façons de l’utiliser, de façon totalement libre ou très dirigée, tout est possible et c’est ce que j’aime ! Ca fait trois ans que nous l’avons, et je l’aime toujours autant ! A certaines périodes, il est un peu oublié et à d’autres, il sert quotidiennement ! Souvent, il suffit que je m’installe moi-même pour y jouer et hop !!! L’intérêt renaît et les enfants se précipitent !!!

Pour découvrir tous mes articles sur le spielgaben, cliquez ici.

(Je ne suis pas sponsorisée par spielgaben, juste passionnée par ce matériel, mais si vous êtes intéressé je peux vous parrainer ce qui vous permettra une réduc car c’est pas donné cette petite bête là …)

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Mon petit cartographe et son village de bois

Lorsque j’étais petite, mes parents m’avaient rapporté de Suisse cette petite boîte en bois contenant un petit village : maisons, église, personnages, animaux … Je l’aimais beaucoup et me souviens y avoir souvent joué !

Firmin lui aussi l’apprécie beaucoup et fabrique un village en le combinant avec des solides du spielgaben pour faire d’autres maisons !

Alors quand j’ai vu au Si tu veux cette boîte, je me suis dit que le Père Noël allait lui apporter un joli cadeau pour agrandir son village  : mein kleines Dorf .

Firmin a beaucoup aimé mais Noé s’en est également emparé pour fabriquer toutes sortes de villages.

Ils ont mêlé mon ancienne petite boîte et leur nouveau jeu. Noé a apprécié les plaquettes qui peuvent servir de routes ou de murs, les maisons variées, tours, portes …

Et puis, mon petit cartographe en herbe a regardé sa construction d’en haut …

… et il a commencé à la dessiner et à la légender ! Vous n’aviez peut-être pas reconnu, mais c’est une ferme-usine !

Puis une toute autre construction ! Il s’agit d’une école ( et oui, la cour au milieu !)

Et là encore, il cartographie !

Il a également entre autres réalisé (construction et dessin) un village près d’une plage. J’étais étonnée de voir la variété de ses constructions !

Dans la même idée, Noé avait également réalisé toute une ville sur une immense feuille avec le petit train qui s’y promène, et un village en volume en carton avec ses frères et soeur.

 

(Ages au moment de l’activité : Firmin, 4 ans ; Noé, 7 ans) 

Pour découvrir d’autres jeux de construction, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer

Un château d’ombres colorées !

Les cubes translucides colorés étaient de sortie aujourd’hui ! Les enfants ont profité du beau soleil de la fin d’après midi pour jouer avec les ombres colorées des ces jolis cubes (enfin, il n’y a pas que des cubes, on est d’accord !)

Ils se sont amusés à faire un château d’ombres très haut ! Et quand on passe la main dans les couleurs, on devient aussi tout coloré !

On fait aussi des expériences car un cube bleu sur une ombre jaune … ah ben l’ombre devient verte !

Et quand on glisse une feuille blanche entre les cubes et l’ombre au sol, c’est magique, le château « s’imprime » sur la feuille !

Les enfants étaient très étonnés de voir comme les cubes devenaient longs et grands sur le sol !!!

Allez ! Toujours plus haute la tour !!!

Et oui, simplement en jouant, les enfants expérimentent plein de choses sur les couleurs, les ombres, la lumière, les reflets ! On retrouve très souvent ce type d’activités dans la pédagogie Reggio !

On avait aussi joué avec les cubes translucides sur la table lumineuse ! 

(Ages au moment de l’activité : Firmin, 3 ans et 10 mois ; Noé, 6 ans et 10 mois)

si voulez découvrir d’autres articles sur des jeux de construction (ou autres jeux), cliquez ici !

Si vous voulez découvrir d’autres jeux avec les ombres et la lumière et des informations sur la pédagogie Reggio, cliquez là !

Créer des mini mondes avec Spielgaben

En ce moment, Noé sort beaucoup le spielgaben. Il installe le plateau, dispose toutes les boîtes autour …et démarre avec un projet en tête : construire un univers particulier.

Ainsi il a décidé de construire :

  • un zoo. Il a commencé par construire une cage …
  • … et puis malheureusement sa cage s’est écroulée ! Alors il a continué autrement ! Il est allé chercher ses animaux… a installé une volière, un espace pour le crocodile, un coin « savane » pour l’éléphant, le zèbre et la girafe … … un petit coin banquise pour le bébé phoque et le manchot …Il a même écrit Zoo en collant avec de la pâte à fixe ! (oui, le Z est un peu à l’envers, mais bon ! ). Vous avez vu le petit point de pâte à fixe au centre du rond pour faire la lettre o ! Vue d’en haut ! Les cubes bleus, ce sont des abreuvoirs pour les animaux !

Firmin très intéressé observait son frère et parallèlement faisait son propre zoo !!!

Il décore la clôture …

Un autre jour, Noé a déclaré qu’il voulait construire un accro-branche.  Il installe un portail d’entrée, une clôture tout autour. Il y a une tyrolienne au milieu passant au-dessus d’une rivière et d’un petit pont, un arbre, un parcours de slalom ( les cubes violets) et une aire de jeu pour grimper (les solides) ! 

Le lendemain c’est un musée qu’il a décidé de faire ! Vous pouvez y trouver un totem indien, une sculpture « carré bleu Klein » , une oeuvre qui s’intitule « ceci n’est pas un carré! » (ben oui m’explique Noé, puisque c’est un cube !), une suspension de boules colorées et une oeuvre « ficelle marron » ! 

Puis un autre jour, il veut construire un jardin fleuri ! il commence par la fontaine centrale, les clôtures autour, le portail, il met des fleurs rouges autour de la fontaine, construit un arbre, trace un chemin puis parsème le jardin de fleurs. Attention à la flaque au milieu du chemin ! Puis il va chercher les bonhommes Grimm’s et Firmin est tout content de promener les personnages dans le jardin ! 

Et ce jour là c’était parce d’attraction (c’est le premier petit monde du genre qu’il a fait d’ailleurs je crois) avec un toboggan, une fontaine, un petit train autour de la fontaine …

Et voici l’aquarium que je vous avais déjà montré !

Prochain projet qu’il a en tête : faire un château fort !

(Ages au moment de l’activité : Noé, 6 ans et 3 mois, Firmin, 3 ans et 3 mois)

Pour voir tous les liens vers mes articles sur Spielgaben (présentation, nos activités) , cliquez sur la page Froebel et Spielgaben !

Et puis comme je vous l’avais déjà dit, Spielgaben m’a contactée il y a quelques temps pour que, si vous vous décidez à acheter une boîte Spielgaben, je puisse vous parrainer pour avoir une réduc non négligeable ! Si ça vous intéresse, laissez moi un message sur ma page Facebook !