Archives mensuelles : juillet 2016

De nouveaux troubadours !

Ca y est ! Baptiste est rentré de sa super colo dont je vous avais parlé dans l’article « De l’insolite ! » où il a participé à cette construction insolite dans l’Aveyron avec l’association « les nouveaux Troubadours »

DSCF6087

Une partie du groupe est allé au chantier de la construction pour créer une tour de lumière, un siège, des corbeaux, une pente … en ciment et en pierre..

DSCF6141

… en pleine fabrication du ciment …

DSCF6320

Baptiste lui, a fait une petite partie du mur en ciment et donc l’a sculpté quand il était frais pour le décorer.DSCF6151

Mais c’est plutôt à l’atelier mosaïque qu’il a passé pratiquement tout son temps. Baptiste avait déjà fait un peu de mosaïque au collège et ça lui avait beaucoup plu.

DSCF6171

Le projet du groupe : construire la borne d’entrée (et de sortie !) de la construction insolite. Première étape donc, dessiner les motifs et les inscriptions.

DSCF6161

Puis, ils ont cassé avec différentes sortes de pinces et des marteaux pour les plus gros morceaux du carrelage, du grès et quelques carreaux de mosaïque. Ils ont commencé par décorer les détails du panneau.DSCF6382

Baptiste a passé plus de temps à faire la partie « à bientôt » du panneau. Il a eu l’idée de faire les vagues de différentes couleurs, les a dessinées, a décoré les poissons, le soleil, les lettres … C’est difficile car ça fait mal à la main de casser avec la pince !!! DSCF6397

Le plus long (et le moins passionnant !) : remplir le fond !DSCN2374

Au fur et à mesure, ils collaient les morceaux de mosaïque sur un filet de moustiquaire !

DSCN2376

Les mosaïques terminées …DSCN2380

Puis, ils ont découpé la moustiquaire qui dépassait …DSCN2383

Ils ont badigeonné de colle la borne (faite précédemment en ciment) puis ont placé leur mosaïque. Ca tient bien parce que la colle passe à travers les trous de la moustiquaire. Là, ils sont en train d’enlever avec des petits bâtons la colle séchée entre les morceaux de mosaïque.

DSCF6794

A la fin, avec un mélange de pâte à joints, ils ont badigeonné toute la mosaïque puis avec un torchon ont enlevé tout ce qu’il y avait sur les carreaux.

Et le coucher de soleil est placé de la même façon de l’autre côté du panneau !

Et voilà le groupe fier devant leur réalisation !DSCN2434

Et au dessus de la borne, leur signature : colo-2016 !DSCN2436

La vie en groupe était très sympa : coucher sous la tente avec une température fraîche le matin et le soir ! Mais l’après-midi au chantier, il faisait bien lourd !

Tente2

Ils procèdent par vote pour toutes les décisions concernant le groupe. Un vrai fonctionnement à la Freinet ou autres pédagogies actives ! DSCF6741

En plus du travail au chantier ou à la mosaïque, un fil rouge les a tenus tout le séjour : créer un spectacle pour la fin de colo. Ce furent donc chansons, danses, jonglages avec aussi une projection de films créés par les jeunes (courts métrages, stop motion, tutos …)

Là, ils sont en pleine réunion pour créer le scénario de leur court métrage. Vous pensez bien que Baptiste était ravi ! Ce fut donc une histoire de Harry Potter et d’une chtite se faisant attaquer par des stormtroopers (mais si, vous savez, les soldats blancs dans Star Wars) mais se font aidés par James Bond. Puis, ils vont sauver Gandalf des griffes de Dark Vador.

DSCF6338

Il y a eu aussi des grands jeux : là, un jeu de pirates !DSCF6839 DSCF6852

Et puis ils  étaient présents au moment du festival du village ! Ils ont donc écouté une fanfare …DSCF6192

…des jeux de bois, du théâtre, un spectacle de kamishibaï, des chansons …DSCF6231

Il y eu aussi un groupe de jeunes circassiens (artistes de cirque quoi !) qui ont appris quelques jongleries et acrobaties aux jeunes bâtisseurs !DSCF6426-e1469043230673 DSCF6436

Je crois que Baptiste ne regrette pas son séjour ! Ca se voit sur son visage je crois !!!

DSCF6785

Et voilà, n’hésitez pas à aller visiter Saint Sever du Moustier et sa construction insolite. Vous ne pouvez pas vous tromper, il y a maintenant un magnifique panneau pour vous indiquer la direction !!!

13626430_1077648688984501_8151129556024395142_n

(Les photos ont été prises par les membres de l’association Les Nouveaux Troubadours et je les publie ici avec leur autorisation)

(Age au moment de l’activité : Baptiste, 14 ans et 1 mois)

Pour découvrir les autres techniques artistiques dont je vous ai déjà parlé, cliquez ici !

Onglet organisation

Un nouvel onglet (ça faisait longtemps !) que j’ai appelé organisation sur certains outils utilisés dans l’organisation de la famille, des petits « trucs » sur ce qui fonctionne chez nous, des idées aussi pour gérer les vacances, le travail scolaire … L’onglet est dans la bande bleue en haut du blog, avec plein d’autres catégories (activités autour de certaines pédagogies, activités natures, idées livres ou jeux … )

Un de nos jeux fétiches : « Les colons de Catane, le jeu de cartes »

L’autre jour avec Lison, nous avons fait une partie des colons de Catane (qui est une variante jeu de cartes pour deux personnes du jeu Catane). C’est un jeu que l’on a depuis un bon moment et qu’on aime beaucoup ! Apparemment, il a changé de nom et on peut le trouver maintenant sous le nom : les princes de Catane. Il y a peut être quelques modifications avec ce que je vais vous présenter mais le principe reste le même.

Je vais essayer de vous expliquer en gros la façon d’y jouer !

Le but de jeu : être le premier à avoir douze points de victoire (le petit drapeau rouge que l’on trouve sur certaines cartes).

Bon, c’est bien joli, mais comment ça marche ?

Au début du jeu, chaque joueur dispose de ces cartes disposées ainsi à savoir deux villages reliées par une route (la carte du milieu) et 6 terrains pouvant produire soit de la laine, du minerais, du blé, de la brique, du bois ou de l’or. On tourne la carte de façon a indiqué la quantité possédée (on regarde le petit symbole du bas) : 0,1,2 ou 3.

Comment ça se passe ? Avant chaque tour de jeu, on lance deux dés. Le dé chiffre va indiquer quelle carte va gagner une ressource de plus (là, c’est la trois, donc un minerais de plus) et l’autre dé indique s’il faut piocher une carte, rajouter une ressource supplémentaire, s’il y a une attaque de brigands, …

Ensuite on peut agir : soit acheter une route (pour cela il faut posséder 2 briques et 1 bois que l’on enlève alors de ses ressources en tournant les cartes)…

…si l’on  a déjà une route, on peut acheter un village …

… et donc avoir automatiquement 2 terrains.

On peut aussi construite une ville, carte que l’on posera sur une carte village et qui rapporte 2 points de victoire et permet de construire d’autres choses.

Puis si on le souhaite (et si on a assez de ressources), on peut jouer une ou plusieurs des trois cartes qu’on a en main.

Ce peut-être par exemple un chevalier qui permettra de gagner des tournois contre l’adversaire et/ou d’avoir un pion chevalier noir qui donne aussi un point de victoire.

Il y a des cartes monuments qui ont certaines particularités …

Il y a également des cartes événements que l’on peut jouer pour embêter l’adversaire, gagner des ressources, se défendre …

Quand on a fini de jouer, on pioche pour avoir trois cartes en main et c’est à l’adversaire de jouer, lançant les dés, etc. jusqu’à ce qu’un des joueurs ait 12 points de victoire !

Noé est intéressé mais c’est encore un peu trop compliqué pour lui !

Nous, on aime beaucoup et nous vous le conseillons !

(Age au moment de l’activité : Lison, 11 ans et 5 mois)

Pour découvrir les autres jeux dont je vous ai déjà parlé, cliquez ici !

Organisation de la salle de jeu … et … jeux garçons/filles ?

Depuis quelques semaines, nous avons installé une salle de jeux pour les deux petits. Il y en avait une à la maison quand Rémi, Baptiste et Lison étaient petits. Mais les jouets étaient dans des coffres et c’était tout le temps le bazar. Cette fois-ci, nous avons trouvé de grands meubles à casiers (les Kallax) chez Ikea et c’est nickel, avec un bon espace de jeu au milieu de notre salle et des coins thématiques ! On a rangé aussi dans cette salle de jeu les déguisements dont je vous avais déjà parlé.

En fait, ces jouets sont essentiellement des jouets des trois grands quand ils étaient petits, et même des jouets à moi ou à leur papa !

Par exemple, mon arbre magique :

P1060832

Le bateau pirate playmobil de leur papa qui avait été ensuite offert à Baptiste quand il était petit ! P1060838

Dans ces cases, les jouets sont rangés directement, ou dans de grandes boîtes colorées…

P1060951

… ou dans des plus petites boîtes en plastique super pratiques, facilement empilables ou déplaçables.

P1060952Pour s’y retrouver facilement, et savoir notamment ce qu’il y a exactement dans les boîtes (notamment les boîtes opaques !) , j’ai collé des étiquettes. Pour ça, j’ai pris en photo quelques objets de la boîte (je trouve ça plus clair pour l’enfant qu’un pictogramme) et j’ai mis l’étiquette (photo+titre) sur la boîte quand il y en a une plus sur le côté de la case pour savoir où ranger la boîte.P1060953

J’ai patafixé les étiquettes, comme ça, cela peut se modifier facilement ! P1060955

La boîte à balles.

P1060891

voici un autre petit meuble « suédois » que l’on avait déjà et qui est bien pratique car on peut en plus poser des choses dessus, notamment des gros jouets qui ne rentrent pas dans les cases. Là, c’est le coin espions/police ! Et dans les bacs colorés, les véhicules, petits ou gros.

P1060959

Avec le garage à proximité ! (garage de mon frère je crois … )

P1060888

Et puis nous avons pas mal de playmobils à ranger (nombreux Noëls ou anniversaires des uns ou des autres ! ) . Ce petit meuble en plastique a permis de classer les animaux, les éléments de construction, vous savez, les petits trucs que l’on ne sait pas toujours ce que c’est mais qu’on est bien content de trouver quand on construit quelque chose ! En essayant de réparer le pont levis du château, je m’aidais d’internet et je cherchais par exemple des pièces rondes que j’ai trouvées dans mon tiroir !

Et dans le dernier tiroir les végétaux.

P1060837

Et une boîte normalement utilisés pour ranger clous et autres vis qui est parfaite pour ranger les petits accessoires (casques, épées, boucliers …)

P1060815

Et puis des boîtes en plastique thématiques (espions, chevaliers/pirates, ferme …)

P1060810

Avant de refaire cette salle de jeux, ces jouets étaient entassés dans des cartons au fond d’un placard ou dans le garage et du coup maintenant les deux petits peuvent les découvrir avec beaucoup de plaisir ! Et le système de rangement a l’air fonctionnel car la salle reste rangée ! (je passe un peu derrière, mais pas trop et ça se range bien !)

Ainsi en ce moment Firmin et Noé y passent pas mal de temps. Noé a découvert avec grand bonheur le château playmobil installé du coup en permanence dans un coin de la salle, sans que ça gêne  !

Le circuit à billes qu’avait eu Rémi il y a … on va dire de cela 10 ans …  a aussi beaucoup de succès ! Rangé dans une des grosses boîtes en tissu, il se sort facilement !

P1060804

Et Firmin assiste émerveillé au spectacle de ces billes qui dégringolent !

P1060828

Les marionnettes sont aussi souvent de sortie ! (mais comment est-ce que ça marche ???)

Les instruments de musique, ça, incontournable ! (Deux cases leur sont consacrées, plus un petit djiembé à côté qui ne rentre pas !)

Firmin joue beaucoup à la dînette et prépare des repas !

Il s’est même installé tout seul un petit coin pour faire manger les poupées !

Une petite parenthèse sur « les sexe des jouets » : pas de coin fille ou garçon bien sûr dans cette salle ! Les jouets sont rangés thématiquements et non par « genre ». Dans les déguisements, tous les habits et accessoires de toutes sortes sont accessibles (seringue de docteur, pistolet, baguette magique, loupe, épée, appareil photo, miroir, cravate, collier …).  Les enfants peuvent jouer avec les voitures, les poupons, le camion de pompiers, le petit balai, les jeux de construction, les playmobil pirates, égyptiens, princes ou princesses, chevaliers, du matériel de « cirque »…

L’autre fois, Firmin utilisait le petit établi.  Apres avoir bricolé, il a pris une pince pour me « couper  » les cheveux puis il a joué au coiffeur avec Noé, utilisant la visseuse pour sécher les cheveux et après avoir bien joué au coiffeur, Firmin a déclaré en regardant l’établi, « c’est un barbecue ! ». Laissons-les enfants tranquilles, qu’ils puissent choisir ce qu’ils veulent et utiliser les jouets comme bon leur semble !

Et là, dans la caisse bleue, j’ai rangé toutes les « poupées mannequins »…

P1060954

que ce soit de style barbies, superhéros ou aventuriers.

P1060849

Et ainsi, Noé a installé une cuisine, a commencé à l’installer et à jouer avec  …OLYMPUS DIGITAL CAMERA

… puis un méchant gorille est arrivé, a cassé toute la cuisine. L’héroïne s’est battue contre lui …

Buzz l’éclair est arrivé à la rescousse !

Le papa, bien musclé, s’est occupé du bébé !

Pendant que Blonde gardait la maison … Si jamais le gorille revenait …

Discussion entre voisins !

Une partie de foot …

On peigne un petit poney …

Un bébé qui chante au micro (le bébé c’est la poupée, pas Firmin ! C’est plus un bébé lui ! )

Voilà, tout ça pour dire qu’on n’est pas obligé de cloisonner les jouets, que les superhéros peuvent côtoyer les barbies, que les barbies peuvent être très fortes et les aventuriers musclés de bons papas, que les histoires se font et se défont dans un joyeux mélange et que c’est très bien comme ça ! Après, Mattel a sorti il y a quelques temps des Barbies plus variées au niveau de la couleur de peau, de la corpulence, de la taille … Super, mais pourquoi n’y a-t-il pas l’équivalent pour les « Ken »? Pourquoi ces personnages de poupées mannequin sont-ils toujours estampillés filles ? Pourquoi n’y a-t-il pas des poupées du même genre représentant des filles ou des garçons variés sans être caricaturaux ? Enfin ça existe peut-être dans une autre marque, si certains d’entre vous ont des infos ! En tout cas mes garçons se sont bien amusés à leur façon !

(Ages au moment de l’activité : Noé, 5 ans et 7 mois et Firmin, 2 ans et 7 mois)

Pour découvrir nos jeux, cliquez ici !

Pour découvrir mes autres articles sur l’organisation de la maison, cliquez ici !

Premiers tissages

Activité tissage improvisée l’autre jour !

On a attaché trois bouts de bois et des ficelles…

Et c’était parti ! Dessus, dessous …

On a pris les morceaux de tissu qu’on avait, des rubans …

Lison s’y est mise aussi …

Inspecteur Noé ! 

On a pris aussi de la laine, du raphia … 

Mais les fils étaient un peu lâches, un peu espacés donc on a décidé de faire un autre essai ! Un petit bout de carton, des entailles de chaque côté du bout de carton. J’ai attaché un bout de laine à un bout, on a fait la trame avec ce morceau de laine, attaché à l’autre bout.

Et c’est reparti : dessus, dessous …

Et quand on arrive au bout on inverse…

Quand le bout de laine est terminé, on attache un autre brin de laine, d’une autre couleur si on veut, et c’est reparti.

Quand on souhaite s’arrêter, on coupe deux brins et on les attache ensemble, de même pour les autres (bon, là on avait un nombre impair alors on a accroché ensemble les trois derniers !)

Et puis plutôt que de couper les brins de laine, on y a accroché des perles.

Qu’est-ce quoi peut en faire … Ah ben on l’a accroché à notre tissage en bois de tout à l’heure ! Et pour l’accrocher, on a utilisé un petit tricot fait avec les doigts il y a quelques semaines ! (tiens, un chapeau de paille est apparu sur la tête de Noé … !)

Ah ben c’est rigolo comme ça !

Tiens, si on rajoutait un coquillage … que Noé s’empresse de décorer avec les feutres Posca

Bon ben voilà ! On ne sait pas bien ce que c’est, c’est un peu kitsch mais on s’est bien amusé ! 

Pendant ce temps, Lison fait son propre tissage avec un carton un peu plus grand ! 

Elle s’essaye à créer des motifs !

Les deux bien occupés !

Le tissage de Lison n’est pas terminé, à suivre , je vous le montrerai si elle va au bout !

(Ages au moment des activités : Noé, 5 ans et 7 mois ; Lison, 11 ans et 5 mois)

Pour découvrir les autres techniques artistiques dont je vous ai déjà parlé, cliquez ici !

Pour découvrir d’autres articles en lien avec la pédagogie Steiner-Waldorf, cliquez là.