Archives du mot-clé inventer

Fabriquer des cadeaux : Lison et ses frères !

Et oui ! Ma grande Lison a 13 ans !!! Ce petit patchwork est composé des photos du mois de février du calendrier que nous faisons tous les ans ! Et on peut y voir au fil des ans les différentes facettes de ma Lili : malicieuse, rêveuse, casse cou, rieuse, aventurière, charmeuse, volontaire, vive… et bien d’autres choses !

Nous avons donc fêté dimanche son anniversaire en famille, repas crêpes choisi par elle !

Et ses frères l’ont bien gâtée ! J’adore voir le regard fier des petits lorsqu’ils offrent un cadeau qu’ils ont fait !

Quand j’ai proposé à Firmin de faire quelque chose à sa soeur pour son anniversaire, il m’a dit qu’il voulait faire un bonhomme en pâte à modeler ! Soit ! Il a fait son bonhomme mais ce n’était pas très pratique à offrir. Je l’ai donc posé sur une feuille blanche dans un premier temps.

Et puis il a dessiné autour aux feutres : le bonhomme en pâte à modeler, si j’ai bien suivi, c’est lui et les deux autres à côté ce sont Noé et Lison ! Et , précise-t-il, Lison elle est triste parce qu’elle n’a pas de ventre …

Puis, comme ce n’était pas bien rigide tout ça, j’ai collé la feuille sur un carton et Firmin a pu décorer le « cadre » avec ses feutres Posca !

Il était très heureux et fier d’expliquer tout ça à Lison !

Puis ce fut le tour de Noé !

Noé, lui, a eu son petit projet ! Il a commencé par découper un coeur dans du papier doré, puis il voulait le mettre dans une boîte. Je l’ai aidé à en trouver une. Puis il a fait un autre coeur pour coller sur la boîte, a collé aussi un ruban doré autour. Puis il a rempli sa petite boîte aux trésors avec un coeur donc, un chewing gum de sa réserve personnelle, deux chocolats, un petit mot, une pierre décorée … Une boîte remplie d’amour, quoi !

Et puis, il se trouve que Noé reçoit un peu d’argent de poche tous les mois depuis qu’il est en CP. Pour le moment, il ne l’avait encore quasiment jamais dépensé. Et là, sans aucune suggestion de ma part, il a déclaré qu’il voulait offrir un livre à Lison en plus de sa boîte ! Quand je lui ai demandé quel genre de livre, il m’a répondu : une BD du genre de Thorgal ! ( BD qu’aime beaucoup Lison). Alors je l’ai aidé à cherché sur internet (« BD genre Thorgal » tapé sur google !) et on a trouvé une BD du même illustrateur qui nous semblait bien convenir !

Lison était ravie et là encore mon Noé tout fier d’offrir un cadeau de grand !!!

Et la BD a été dévorée ! 

Baptiste , lui, a réalisé un photo montage avec Lison au côté de toutes ses héroïnes !

Il doit y a voir Princesse Leïa, Hermione, Arya, une héroïne de la série Percy Jackson, etc … Pas du genre à se laisser faire, quoi, les demoiselles ! Il lui a également offert un bon pour que ma dévoreuse de livre se choisisse un roman.

Quant à Rémi, il lui a offert la magnifique BD du journal d’anne Frank, vraiment bien !!!

Voilà donc une Lison bien entourée par ses frères qui en a été très touchée et heureuse !!!

(Ages au moment de la journée : Firmin, 4 ans et 1 mois ; Noé, 7 ans et 1 mois, Lison, 13 ans ; Baptiste, 15 ans et demi, Rémi, 17 ans)

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Tournage pendant l’anniversaire !

Samedi dernier, Noé avait invité quelques copains pour fêter ses 7 ans ! Bon, il a eu 7 ans en décembre, mais vous conviendrez que les week-ends de libres en décembre se font rares, alors on a décidé d’inviter les copains en janvier ! (Et ce sera samedi prochain pour Firmin, de décembre aussi ! )

Bref, je n’avais a priori pas prévu d’activités spécifiques, mais la veille de l’anniversaire on s’est dit avec Baptiste que ce serait sympa de faire un mini tournage express et de leur montrer le film dans la foulée !

Première étape, Baptiste avait installé un certain nombre de déguisements et accessoires et les enfants se sont amusés avec, en essayant plusieurs, faisant les fous ! Puis ils en ont choisi un plus particulièrement.

Ils ont ensuite décidé qui ils étaient, comment ils s’appelaient. Firmin, vêtu d’une veste de berger et d’un chapeau melon a décrété qu’il était Spiderman Dark Vador !!! Et nous avions aussi un « Mickey Mouche ! » Puis ils ont réfléchi avec l’aide de Baptiste où la scène pouvait se passer (dans un château), ce qui se passait : les gentils dansent , les méchants les attaquent, enlèvent les princesses, et les gentils princes les sauvent. Bon, on a vaguement essayé avec Baptiste de  voir si c’était vraiment obligatoire que ce soit les filles qui se fassent enlever et les garçons qui les délivrent, mais on n’avait pas vraiment le temps d’argumenter ! Alors va !

Puis Baptiste les a placés devant son fond vert, organisant ses petits scènes, dirigeant les acteurs, leur demandant au fur et à mesure ce qu’ils voulaient faire …

Un peu poltrons quand même les gentils princes (et le musicien Mickey Mouche avec son harmonica) qui se cachent !

Mais le gentil  va s’attaquer aux méchants ! On tourne les scènes assez vite, sans les faire refaire 36 fois aux enfants qui en auraient vite eu marre je pense !!! Là ils sont dans le jeu et rigolent bien !

Un des enfants n’avaient pas envie de se déguiser ni de jouer devant la caméra, mais il a été un très bon apprenti réalisateur, observant attentivement tous les faits et gestes de Baptiste !

Et puis goûter, jeu dehors et pendant ce temps Baptiste s’active au montage ! Trouver des musiques, des bruitages, des décors… Vite, les parents sont bientôt là et il voudrait montrer aux enfants et à leurs parents une première version du film ! Un drôle de challenge  amusant !

Et quand les enfants reviennent, ils voient que ce n’est plus devant un tissu vert qu’ils dansent, mais dans la salle de bal du château !      C’est magique !

Notre Mickey Mouche à l’harmonica les fait danser !

Les méchants qui arrivent …

nos preux chevaliers planqués dans un couloir !

Le musicien a la bonne idée de souffler très fort dans son harmonica ! Les méchants et les princesses se bouchent les oreilles et les gentils peuvent intervenir !

Et c’est la fête au château pour célébrer la victoire !!!

Je ne vous montre pas le petit film car c’est trop compliqué pour moi de cacher les visages des copains de Noé dans la vidéo !

Je pense que les enfants se sont bien amusés et j’essaierai d’envoyer par mail aux parents et aux enfants le petit film en souvenir de cette journée !

(Ages au moment de l’activité : Baptiste, 15 ans, Noé et ses copains, 7 ans, Firmin, 4 ans)

Pour voir des films de Baptiste, cliquez ici ! 

Collaboration entre frères !

Noé avait inventé une histoire abracadabrante et l’avait racontée à Baptiste. Ils ont alors décidé tous les deux d’en faire un petit film !

Cela donne l’histoire de Sucette où l’on croise Batman,  Macron, des pingouins et James Bond … entre autres ! Et avec la participation également de Firmin !

Si vous n’arrivez pas à comprendre tout ce que dit Noé, n’hésitez pas à cliquer sur les sous-titres !

J’ai beaucoup aimé les voir collaborer pour créer quelque chose ensemble !

(Ages au moment de l’activité : Noé, 7 ans ; Baptiste, 15 ans et demi)

Pour découvrir les autres films de Baptiste, cliquez là 

Noé invente un jeu de chimères !

Mon Noé pointe son bout du nez les yeux brillants :

– Maman ! J’ai une idée ! J’ai inventé un jeu ! On mélange des animaux et on invente leur cri ! Par exemple un moitié mouton moitié chat il va faire bêêaou !

– Ok ! Et ben vas-y, fais ton jeu !

– Oui mais je veux des vraies photos d’animaux sur l’ordi !

– Tu n’as qu’à marquer sur un papier les animaux que tu veux et après on verra ! »

Mon Noé repart donc, prend une feuille de papier, un stylo multicouleurs qu’il trouve, puis trace ces petits symboles qu’il me traduit ensuite !

 » Alors je veux un humain, une licorne, un cochon, un poussin, un lien, un corail, un poisson, un crocodile du Nil et un monstre !  »

Si tu le dis !

On va vers l’ordi, direction google images, il choisit les représentations qu’il lui plaît, et on imprime !

Ce qui donne ça ! 

Et maintenant, il se débrouille ! Une paire de ciseaux, et c’est parti !

Le voilà qu’il découpe bras, jambes, pattes, tête, corps, queue, corne …

Puis il compose son animal imaginaire, marque son cri : « Roaon ! » (un peu cri de monstre ou lion, et le on est un son de la parole humaine si j’ai bien compris) et son nom est : monliomoera ( mélange des noms des différents personnages)

Ah et je vais faire le décor aussi ! C’est une jungle !

Puis il nous invite à faire pareil, à prendre des morceaux de ses papiers découpés pour inventer notre propre animal ainsi que son nom et son cri !

Il nous restera à inventer des histoires fantastiques avec ses personnages ! Et pourquoi pas inventer des chansons, faire un petit dessin animé, faire leur cri avec des instruments de musique, … Tout est possible !

(Age au moment de l’activité : Noé, 6 ans et 7 mois)

 

EnregistrerEnregistrer

Noé me prépare un jeu de piste !

Quand on s’ennuie un peu, et bien on fait marcher son imagination !

« Maman, viens, je t’ai fait un jeu ! Tu dois suivre les pinces à linge !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ah ben oui, effectivement, Noé a utilisé les petites pinces à linge que j’avais mises dans un panier dans le coin « bazar/Reggio » où il peut trouver différentes bricoles, bâtons, pierres, coquillages, métal, plumes … pour en faire … ben ce qu’il veut justement ! Et donc aujourd’hui c’était un jeu de piste !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Me voilà donc parcourant la salle à manger, allant d’une pince à linge à l’autre, et faisant le petit parcours prévu par Noé !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bon, la prochaine fois je lui suggérerai de mettre quelque chose au bout de ce jeu de piste, un petit trésor à trouver !!! Mais je pense que ce sera mon tour de lui préparer un petit jeu de piste !

Voilà donc une petite activité autonome comme je les aime !

Tiens, j’y pense, je pourrai lui suggérer aussi la prochaine fois de faire un plan pour indiquer où sont les pinces ! Lui qui est fan de plan ! Il a adoré pendant les vacances suivre sur le plan du zoo et nous indiquer où étaient les animaux…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

dessiner des plans imaginaires ..

OLYMPUS DIGITAL CAMERA…. … rêver devant la carte du pays de Winnie l’ourson et chercher sur la carte du monde où peut bien se situer ce pays … !

 

Bon ben activité à suivre alors !!!

(Age au moment de l’activité : Noé, 6 ans)

 

 

Les cadavres exquis

L’autre jour, nous avons joué avec Lison, Baptiste et leur mamie aux cadavres exquis. Ah les cadavres exquis ! Ce jeu inventé par les surréalistes auquel j’aimais beaucoup jouer petite ! (petite note culturelle : vous savez sûrement d’où vient le nom de ce jeu ? De la première phrase ainsi obtenue en jouant : le cadavre exquis boira le vin nouveau ! )

Bon, mais c’est quoi un cadavre exquis ! C’est une phrase inventée à plusieurs sans savoir ce qu’a écrit l’autre précédemment, ce qui donne des phrases étranges parfois très poétiques !

Et comment qu’on y joue ? Il faut être au moins deux joueurs bien sûr, et nombre illimité ! Chacun prend une feuille de papier. On écrit en haut de la feuille un déterminant+nom. Puis on plie un peu la feuille de façon à cacher ce qu’on a écrit et on passe la feuille au voisin. On écrit dessous un adjectif. On plie on passe, puis un verbe, puis un autre déterminant + nom, puis un autre adjectif et nous on a rajouté un complément de phrase (genre complément de lieu, de temps, de manière, vous vous souvenez ?)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après une première partie, on s’est vite rendu compte qu’il fallait que l’on précise si le nom était féminin ou masculin, singulier ou pluriel …

Une façon rigolote de réviser (ou d’apprendre …) la grammaire : c’est quoi déjà un déterminant, un nom, un adjectif … L’adjectif placé avant ou après … il faut un verbe transitif (transitif ? C’est quoi cette bête …) … le complément de phrase … le féminin, le pluriel …

Maintenant j’aurais une réponse quand Lison râlera en disant que ça sert à rien la grammaire … Je pourrais lui dire que ça sert à jouer aux cadavres exquis !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici quelques-unes de nos phrases :

Un verbe écarlate cuisine des étoiles heureuses dans la galaxie.

Le ramoneur bleu azur danse des marionnettes monstrueuses au Moyen Age.

Des cordes admirables chatouilleront ses tripes grandes dans la voix lactée.

Le Minotaure imprimé mange la pendule délicate dans une mare.

Un immeuble vieux rencontre une pluie énervante dans la cour de récréation.

Un éclat endormi écrabouille des guirlandes brillantes dans ma chambre.

La minette répugnante éternuait des chiennes brinquebalantes dans un lac profond.

Ce tyrannosaure énormissime mange les fourmis extraordinaires dans une caverne.

 

PAs mal non ? Ce que je trouve étonnant, c’est comment des mots allant très bien ensemble se retrouvent dans une même phrase donnant une certaine cohérence au tout ! : étoiles/galaxie ; tyrannosaure/énormissime/caverne ; éclat/guirlande/brillante et endormi/chambre … Le hasard fait parfois bien les choses comme on dit  !

Un autre jeu auquel Baptiste a joué avec sa mamie : Chacun écrit une question, puis plie pour la cacher et l’autre écrit une réponse, ce qui donne des choses aussi intéressantes !

Allez, tous à vos petits papiers ! Il y a plein d’autres petits jeux surréalistes avec les mots qu’il faudra qu’on teste aussi ! (et découvrir l’oulipo !)

(Ages au moment de l’activité : Lison, 11 ans et 7 mois ; Baptiste, 14 ans et 3 mois)

Pour découvrir d’autres jeux d’écriture, cliquez ici !