Archives du mot-clé recette

Des cerises !

Ah l’époque des cerises !!! Je me souviens de Firmin l’année dernière tellement déçu quand le cerisier n’avait plus de fruits, il ne comprenait pas pourquoi on ne pouvait plus en cueillir !

Alors maintenant, le plaisir de prendre son dessert ou son goûter directement à la source !!!

Grimper sur l’échelle, se faire bien sûr des boucles d’oreille en cerises sinon ce n’est plus une cueillette de cerises !

Et mon Baptiste, très inspiré, qui s’est mis à la cuisine !!! Il trouve une recette de madeleines à la cerise et c’est parti !

Voici la recette prise sur le site 750 g :

Une demi cerise dénoyautée au milieu et la pâte à madeleines …

Bon, ça accroche un peu mais qu’est-ce que c’est bon !!! Il a testé la recette avec et sans le chocolat !

Et puis il poursuit avec un délicieux clafoutis, what else !!!

Avec une recette prise sur le livre de Françoise Bernard (bon nous on a une ancienne version mais ça doit être le même)

Et puis Spielgaben est aussi de la partie !

Et une cerise dessinée par Firmin, avec un modèle pour écrire CERISE !

Vive les cerises!

Pour découvrir d’autres recettes de cuisine, cliquez ici. (aller jusqu’à la fin)

Pour découvrir d’autres articles en lien avec la nature, cliquez là

Pour découvrir d’autres articles en lien avec les saisons et les les différents moments de l’année, cliquez là.

Et pour découvrir les articles en lien avec Spielgaben, c’est là !!!

Cuisine et tâtonnement expérimental

Baptiste aime toujours autant passer du temps dans la cuisine ! Je vous avais déjà parlé de ses expériences culinaires ! Comme ça fait un moment que je mets de côté des photos de cuisine, je me suis dit qu’il était tant d’en faire un article !

Là par exemple, Baptiste s’amusait à faire du caramel et il a essayé de rajouter du beurre pour qu’ils restent mous.P1020887

Ils étaient super bons ! P1020888

Un autre jour, il a voulu recommencer mais a mis le beurre avant le sucre. Son sucre n’arrivait plus à caraméliser et faisait des petites boules. Bon, Baptiste rajoute un peu de chocolat pour voir … Puis il fait un gâteau un peu au hasard, farine, sucre, levure, crème, chocolat … Et il rajoute dans sa pâte ses petites boules de sucre/beurre/chocolat.

P1020900 P1020901

Et bien ça a fait un très bon gâteau d’anniversaire pour les 2 ans de Firmin !

P1020891

Quand il me demande de faire la cuisine, je vois  Baptiste tenter des choses, bidouiller, tâtonner, réaliser des mélanges parfois hasardeux. Parfois c’est vraiment très bon … parfois un peu moins! En fait, il est tout à fait dans « le tâtonnement expérimental », une notion que l’on retrouve dans plusieurs pédagogies actives, notamment chez Freinet mais aussi à Reggio ou chez Decroly (tiens, je ne vous en ai pas encore parlé de celui-là ! C’était un médecin belge qui comme Maria Montessori s’est intéressé aux enfants avec un handicap avant d’étendre sa pédagogie à tous les enfants) . C’est à travers ses essais, ses erreurs dans un projet qu’il a décidé et en se confrontant à la réalité qu’ il progresse et apprend de lui même de nouvelles techniques ! Il regarde aussi de temps en temps des sites de cuisine, et ses lectures « nourrissent », si je puis dire, ce qu’il a pu tester ! Et bien sûr ce mode de fonctionnement n’est pas réservé à la cuisine mais peut s’étendre à tous les apprentissages ! Parenthèse théorique refermée, je retourne aux recettes de Baptiste !

P1020943

Pour pouvoir bien créer, comme je l’ai dit plus haut, il faut aussi faire des va et viens entre la patouille et des ressources extérieures comme les recettes trouvées à droite ou à gauche! Dans ses expérimentations sur le caramel,

P1020947

Baptiste s’était un jour amusé à faire une recette Okapi pour fabriquer des bonbons genre carambars. Il avait pris comme moule du papier alu plié.

P1020955

Bon, là aussi il avait adapté la recette à sa sauce !

P1020957

Une autre de ses expérimentations : il avait fait un mélange banane, cannelle, sucre et gélatine pour que ça tienne mieux. Pour utiliser cette crème, il a fait une pâte de gâteau au yaourt. Il a donc versé la pâte, son mélange, puis encore de la pâte. Pas très beau mais super bon !

P1050035

Il a refait plusieurs fois son gâteau, variant les proportions du mélange, de la pâte …

Parfois on sentait plus le biscuit, parfois plus la banane ! Plus présentable ici !

P1050217

Et puis il aime simplement faire des recettes. Pour Noël, il avait envie de faire la bûche mais avait envie que ce soit un peu complexe. Il a donc fait une bûche pommes-caramel au beurre salé avec biscuit à la cannelle glacé !

P1030161

L’aspect n’était peut-être pas aussi joli que sur la photo du site mais qu’est-ce que c’était bon ! Un sacré boulot !

Et puis il nous a fait par exemple de petits biscuits aux amandes,

P1050990

et des meringues avec un reste de blancs.

P1040823

Les magazines Bayard sont aussi souvent de sortie pour faire des recettes simples et bonnes : les croustichocos d’Astrapi à la banane et au chocolat

P1050947 P1050950

Voici la recette !

13051488_1075166222546122_3772379793477565883_n

Ou la proposition d’Okapi de faire des plats avec des restes a aussi conquis Baptiste qui a fait des gnocchis avec du pain rassis :

P1050340 P1050342

Voici la page okapi :

P1060092

Et puis plein d’autres recettes, inventées ou trouvées, que je n’ai pas prises en photo ! Dernièrement, il nous a fait un bon risotto au chorizo, différent de la recette de son frère Rémi (qui était d’ailleurs une recette Astrapi) mais très bon aussi !

Mais même si c’est Baptiste qui fait le plus souvent la cuisine, les autres aussi aiment de temps en temps faire des petits plats ou des gâteaux !

Et parfois tout le monde s’y met en même temps ! Là, c’était pour Noël !

P1030071Pendant que Baptiste faisait la bûche dont je vous ai parlé plus haut, Rémi faisait lui aussi une bûche à la crème de marron :

P1030156

Noé lui refaisait des recettes apprises à l’école : des rochers à la noix de coco :

P1030065 P1030066 P1030068

… et des roses des sables :

P1030070

Des petits tas pour les roses des sables …P1030073

Et d’autres pour les rochers !

P1030077

Plaisir du cuisinier … pouvoir en manger en passant !

P1030075

Ca, ça va refroidir …

P1030078

Et ça, ça va au four !

P1030079

Et puis Noé aide sa soeur à faire de petits sablés !

P1030080

Il reste quelques pépites de chocolat …P1030084 P1030085

Une jolie assiette avec en plus quelques fruits déguisés et des sablés à la cannelle car Baptiste avait trop de pâte pour sa bûche !

P1030178

Donc en conclusion, laissons nos enfants faire leurs expériences dans des domaines qui leur plaisent et qu’ils ont choisis ! C’est comme ça que l’on apprend vraiment et que les connaissances acquises restent profondément ancrées, cuisine ou pas !

(Ages au moment des activités : Baptiste, 13 ans et demi, Noé, 5 ans, Lison, 11 ans et Rémi, 15 ans)

Pour découvrir nos autres recettes, cliquez ici !

Pour découvrir d’autres articles en lien avec les pédagogies Decroly, Freinet … , cliquez là !

Dans la peau d’un romain : des petits gâteaux au miel

Baptiste est revenu de son cours de latin avec une envie de faire de la cuisine ! Ils avaient traduit un texte du cuisinier romain de l’Antiquité Apicius. Bon, c’était une recette d’un pâté à la cervelle et à la rose … Baptiste a préféré chercher sur internet une autre recette ! Il a trouvé sur le site « Plus au sud »  la recette de petits gâteaux au miel.

Il a pris 50 cl de lait chaud qu’il a mélangé avec de la farine, ajoutant autant de farine qu’il fallait pour obtenir une pâte ferme… Il a étalé la pâte et l’a coupée en petits carrés.

P1030436 P1030438

Puis il a fait frire ces petits carrés dans l’huile, plus c’est frit meilleur c’est, me dit-il !P1030434P1030435

Puis il les a trempés dans du miel. Il a mis aussi du poivre en plus sur quelques-uns comme faisaient les romains, pour goûter.

P1030450

Et ben vous savez quoi, on s’est régalé !!! C’était super bon. Par contre, le lendemain matin, ceux qui restaient étaient devenus caoutchouteux et pas terribles. Donc un conseil, mangez les tous quand ils sont tièdes !

Voilà un bon moyen de se mettre dans l’ambiance antique! Apprendre en utilisant d’autres sens que la vue ou l’ouïe et en faisant des activités différentes, c’est toujours l’idéal !

(Age au moment de l’activité, Baptiste, 13 ans et demi)

Pour découvrir d’autres articles en lien avec la cuisine , cliquez là ! (à la fin de la page)

Pour découvrir d’autres articles en lien avec les apprentissages et notamment l’Histoire  , cliquez là !

Expérience culinaire

Depuis toujours, Baptiste aime bidouiller, inventer, créer, dans beaucoup de domaines… L’autre jour, il me demande : « Maman, je peux faire de la cuisine ? » « Euh, ben oui, si tu veux ! »

Et c’était parti ! Il a d’abord écrasé une banane puis l’a battu avec un fouet électrique… Ca ne lui allait pas. Alors i la rajouté un blanc d’oeuf et a recommencé à battre.P1000959

Il a obtenu quelque chose de mousseux qui lui plaisait bien ! Il a versé la mousse dans des petits ramequins.P1000960

Puis il a rajouté des petits morceaux de banane.P1000962

Et ben c’était pas mauvais du tout cette petite mousse à la banane ! C’était très léger et Baptiste tout content d’avoir inventé une recette !

(Age au moment de l’activité : Baptiste, 13 ans et 3 mois)

Activités à la maison

Pour découvrir autres activités cuisine, cliquez ici

EnregistrerEnregistrer

Un peu de cuisine : une pizza ! Mmm …

Les trois grands aiment bien faire la cuisine. Ce jour-là, ils avaient réalisé cette pizza tous seuls !

Et voilà le travail !

Un peu de cuisine : la pizza !

La recette (librement inspirée d’un Astrapi) :

Ingrédients :

350 g de farine, 1 sachet de levure boulangère, une pincée de sel, de l’huile d’olive, 4 tranches de jambon cru, 1 gros oignon, 1 tasse de gruyère râpé, du poivre, 1 boîte de 400 g de pulpe de tomate, 2 tomates

1 – Mélanger la levure, la farine et le sel dans un saladier. Ajouter 3 cuillérées à soupe d’huile, un peu d’eau. Bien pétrir pour obtenir une pâte souple. Laisser reposer 2 heures.

2 – Verser la pulpe de tomate dans une casserole. Ajouter les tomates coupées en petits morceaux et le jambon coupé aussi en petits morceaux. Faire cuire à feu moyen pendant 25 minutes en remuant régulièrement.

3- Recouvrir la plaque du four de papier sulfurisé. Etaler la pâte. Eplucher l’oignon, le couper en tranches très fines.

4- Etaler la sauce tomate sur la pâte. Poser dessus les rondelles d’oignon et le povre. Saupoudrer de gruyère. Arroser d’un peu d’huile d’olive et mettre 25 minutes au four thermostat 6 (200 °) !

 

(Age au moment de l’activité : Baptiste, 9 ans et demi; Lison, 7 ans; Rémi, 11 ans)

Activités à la maison

Si vous voulez découvrir d’autres activités cuisine, cliquez ici 

EnregistrerEnregistrer