S’initier à la programmation

Cette fois-ci, ce n’est pas moi qui fais faire une activité à mes enfants, c’est l’inverse (bon, vous allez me dire, très souvent, ce sont eux qui trouvent leurs propres activités, et je me contente de vous les raconter ! 😉 ).

Mon grand Rémi de 15 ans s’intéresse beaucoup en ce moment aux programmes informatique (sur ordi, calculatrice ou téléphone !) et il a voulu m’expliquer comment faire.

IMG_1349

Il m’a alors entraîné sur le site France-IOI, m’a crée un compte et c’était parti !

A partir d’une petite histoire et de petits exercices très progressifs, on peut ainsi apprendre un langage informatique. Rémi m’a aiguillé vers Python, qui a l’air d’être un des plus simples, mais d’un clic on peut basculer sur java, C et que sais-je encore. On peut même voir comment le même programme s’écrit dans les différents langages.

Voici un petit exemple de page d’exercice/jeu :

Capture d’écran 2016-01-31 à 09.13.13

Cela m’a amusé de faire ça et ça m’a fait faire un grand retour en arrière ! Attention, ce que je vais vous raconter ne va pas me rajeunir, on remonte au temps des dinosaures …

Quand j’étais au collège, en 5ème je crois, j’avais fait l’acquisition de ce superbe ordinateur : un ZX81 ! (la photo n’est pas de moi, il faudrait que je remette la main sur mon ZX !)

ZX81

Il avait, écoutez-moi bien, 1ko de mémoire, ce qui fait que si on voulait afficher une page de texte sur l’écran (qui était entre parenthèses une simple petite télé), on avait un message d’erreur : la mémoire était pleine. Mais rassurez-vous, j’avais fait l’acquisition d’une extension de mémoire : 16 ko !!! N’empêche qu’avec mon petit ZX, avec un de mes copains, on s’est beaucoup amusé à inventer de petits programmes en basic (qui ressemble un peu au python que m’apprend Rémi).

Et puis quelques temps après, tadam, j’ai acheté un amstrad cpc 464!

P1030908

Et là, j’avais la couleur, et même des jeux sur cassette (une simple cassette audio) qu’il fallait longtemps, …très longtemps… à charger … Et là encore, on inventait des programmes : un petit vaisseau (fait par nous !) qu’on pouvait déplacer à droite et à gauche et un autre qui défilait en haut, et si on appuyait sur une touche,  tip tip tip, des petits traits allaient vers le haut pour essayer de toucher le vaisseau ennemi ! La classe ! Je me souviens qu’on s’était pris la tête aussi pour faire un labyrinthe mais il ne fallait pas que le bonhomme traverse les murs, c’était chaud ! Bref, d’excellent souvenirs ! Je me souviens aussi qu’on était allé voir le monsieur du magasin informatique pour lui demander ce que voulaient dire les fonctions PEEK et POKE, qu’il nous avait gentiment expliqué, qu’on l’avait remercié, qu’on était parti … mais qu’on n’avait toujours rien compris !!!

Enfin bon, une autre ère, mais que j’ai été contente de retrouver en programmant avec Rémi !

[Claire, dans les commentaires, nous suggère un petit lien vers un site pour initier les plus jeunes à la programmation : scratch

Et Marie nous conseille le cahier d’activités Scratch pour les kids, apprends à programmer en t’amusant , ainsi que le cours en ligne en anglais sur coursera « code yourself » .

Vive les échanges bloguesques ! C’est riche ! ]

(Age au moment de l’activité : Rémi, 15 ans et 4 mois)

Pour découvrir d’autres articles en lien avec les apprentissages , cliquez là !

18 réflexions au sujet de « S’initier à la programmation »

  1. Merci pour ce partage ! C’est marrant, j’avais aussi un petit ordinateur amstrad où je m’amusais à recopier des petits programmes en basic pour les modifier, des « pong » de base, du noir et blanc, une petite musique électronique, branché sur la télé. Je ne sais pas pour vous mais ça m’avait passionné et je voulais travailler dans l’informatique…ce que je n’ai pas fait malheureusement (ou pas, je n’aurais peut-être pas rencontré mon mari). Et me revoilà une trentaine d’années après à faire comme vous, m’initier à Python et Javascript !! Est-ce que votre grand a une raspberry pi ? Ce serait une suite sympa à l’apprentissage de Python. En tout cas, je vais suivre vos progrès :)). Bonne semaine !
    Marie

    J'aime

      1. Une petite carte mère que l’on peut programmer complètement avec Python notamment pour faire des jeux, ou un haut-parleur, ou un détecteur de mouvement…je l’ai achetée à mon grand pour ses 10 ans, avec un mini mini clavier et un mini mini écran tactile. On ne s’est pas encore lancés lui et moi mais peut-être pendant les vacances qui arrivent ;-). Voilà le lien pour plus d’infos :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Raspberry_Pi

        Aimé par 1 personne

  2. Cool!
    Moi, j’avais commencé avec un CPC 6128, AVEC DISQUETTE! 😉 la grande classe…
    C’était déjà l’extase de faire clignoter l’écran en changeant les couleurs…

    Y a un site qui est chouette pour initier les petits à la programmation, c’est scratch :
    https://scratch.mit.edu/

    On peut fabriquer des mini dessins animés, faire parler les personnages…
    Nous,on utilise la version Ipad et c’est très rigolo.
    On peut commencer dès 5,6 ans.

    J'aime

    1. Ah oui, le 6128 ! Non, moi j’ai acheté plus tard le lecteur de disquettes en complément !!! Et effectivement, je me souviens avoir aussi fait clignoter l’écran avec des couleurs !!! Et merci beaucoup pour le lien, ça a l’air bien sympa ! Du coup je l’ai rajouté à la fin de l’article ! 🙂

      J'aime

  3. Ah, mais Scratch, c’est sensass. C’est notamment quelque chose que tu peux utiliser sur la Raspberri. A propos, j’ai acheté un bouquin sympa pour travailler dessus avec mon 10 ans :
    Cahier d’activités – Scratch pour les kids, dès 8 ans « Apprends à programmer en t’amusant ». Si tu n’es pas bloquée par l’anglais, il y a aussi un excellent cours en ligne sur Coursera (un MOOC si tu préfères) de l’Université d’Edimbourgh. Le professeur est une ingénieure en informatique, elle est aussi chercheure en intelligence artificielle et tu sens que Scratch la passionne, elle explique super bien. Tu peux rajouter les sous-titrages en anglais mais les videos sont tellement bien faites que tu pourrais presque faire le cours sans tout comprendre. Le cours s’appelle « Code yourself » et il y a des sessions en continu. S’inscrire est gratuit et tu ne paies rien tant que tu ne veux pas de diplôme. Tu n’es pas obligée de faire les devoirs si tu ne veux pas le diplôme. Je suis ce cours en ce moment mais je m’intéresse aussi beaucoup à la programmation pour les enfants, j’initie aussi mon cinq ans depuis 2 ans (par petites touches), n’hésite pas à me faire signe si tu veux en savoir plus ! 🙂
    Marie

    J'aime

  4. Je profite aussi de l’occasion pour dire qu’il faut penser à nos filles pour la programmation informatique (et je me rappelle de la fois où j’ai découvert ton blog, les fameux livres pour les filles et les autres pour les garçons 😉 ). Je pousse la mienne, c’est dur, parce qu’elle pense que c’est un truc de garçon mais je tiens bon. Voilà un article qui va dans ce sens : http://businessofeminin.com/feature/demain-toutes-serial-codeuses/

    J'aime

  5. Merci pour tous ces partages et ce super blog.
    Et bien d’accord avec l’article (bon, je bosse dans l’informatique ;-)).
    Du coup, je me pencherais bien sur le raspberry pi…

    Aie aie aie, va falloir agrandir les journées!

    Et un dernier petit partage, un site qui sélectionne et conseille des applications de qualité sur tablettes (c’est comme le vin, à consommer avec modération et en sélectionnant!) :
    http://www.souris-grise.fr/

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s