Archives du mot-clé art contemporain

L’art contemporain, ça donne plein d’idées !

Pendant ces vacances, nous avons passé quelques jours à Bordeaux et nous avons notamment visité le CAPC qui est le musée d’art contemporain de la ville. C’est un ancien entrepôt réaménagé ce qui lui fournit un espace superbe !

Nous avons commencé par l’expo Takako Saito et nous sommes tombés sous le charme ! Tout d’abord, nous avons découvert qu’elle proposait un art participatif et que nous pouvions manipuler un certain nombre de ses oeuvres, ce qui est quand même royal et encore plus quand on a des enfants ! Nous pouvions donc jouer avec ses sculptures en introduisant des petites billes et en regardant pour où elles sortaient !

Des oeuvres/jouets, quel plaisir ! on a bien aimé ses petites échelles tordues que l’on voit sur le mur derrière, et que l’on peut s’amuser à essayer de construire avec les enfants en prenant des bâtons aux différentes formes.

Et puis on est rentré dans cette salle ! « Oh des loose parts ! » nous sommes-nous tous exclamés ! En pleine pédagogie Reggio ! Nous n’avons pas eu la chance d’être là au moment de la présence de l’artiste pour pouvoir faire ses ateliers mais on était heureux de voir tout ça !

Apparemment, elle propose de faire sa petite installation en disposant ou piquant des éléments sur une barquette ou  comme on veut !

Allez, je vous liste ce que je peux y voir et qui peut nous donner des idées pour étoffer nos loose parts : pommes de pin, cailloux, galets avec des lettres, feuilles mortes, pelures d’oignons ou d’ail, végétaux séchés en tous genres, noyaux de cerises, pêche, abricot, dattes … , cylindres de carton coupés en deux, cures dents, piques, coquillages, dés, petits bouts de bois, graines, peaux d’avocats, de kiwis ou d’oranges séchées coupées en deux (ce qui fait de petites coupelles), filtres à café, peaux de litchis, coquilles de pistaches, gousses de cacahuètes, fleurs séchées, graines de pissenlit, morceaux de verre poli, bouts de carton ondulé, écorces, plumes, épines de sapin … La liste est bien sûr infinie ! Mais j’y ai trouvé de nouvelles idées auxquelles je n’avais pas pensé !

Et puis dans la salle suivante, nous voyons des oeuvres avec à côté une main dessinée … Mais oui ! Là encore c’est à nous de jouer ! 

Il s’agit d’un grand panneau rectangle aimanté auquel on peut rajouter d’autres longues formes allongées noires pour déstructurer le tableau (ou non !) et toutes sortes d’éléments métalliques !

Les enfants s’en sont donnés à coeur joie ! Bon, le tableau était un peu haut alors Noé a joué le rôle de chef de chantier : il donnait les ordres et Baptiste exécutait ! Mets les chaînes bien droites ! Et celle-là, enroule-la comme un escargot, ici,  etc …

Et ma foi, j’ai beaucoup aimé leur composition !

Tadam !

La même chose, objets aimantés mais sur des tableaux d’autres formes.

Je pense que ça aussi c’est faisable, ne serait-ce que sur le frigo … des idées d’objets métalliques : des chaînes de différentes longueurs, couleurs, formes de maillons, plus ou moins fines ; des couvercles de boîtes de conserve, des petites boîtes de conserve, des moules métalliques, des fils électriques ou fils de fer, des je sais pas comment ça s’appelle pour fermer des sachets, des éponges/boules à récurer, des morceaux de grillage, des morceaux de tôles, des rails, des petites râpes, des charnières, ressorts, petites pièces de monnaie, trombones, vis … là encore la liste peut être longue ! Et puis n’importe quel petit objet auquel on colle des aimants bien sûr.

Les enfants, se sont aussi beaucoup amusés avec ces cubes ( ou autres solides moins réguliers)  jaunes et noirs où ,là encore, tout était aimanté.

Ils pouvaient les disposer comme ils voulaient et y ont passé un long moment !

Là, il s’agit de l’installation de l’artiste elle-même .

Et puis on a pu observer toutes sortes d’oeuvres qui là aussi donnent des idées ! Des suspensions d’assemblages papiers/perles…

De petites boîtes accrochées au mur pour se « raconter des histoires » avec de vieilles photos, des lettres, des éléments naturels, des jouets …

Et,  de même, de petites boîtes en bois dans lesquelles on peut coller ou installer des objets. Les boîtes ,avec les enfants, cela peut toujours faire des activités très riches ! Ils peuvent y coller par exemple des objets pour symboliser des choses importantes pour eux (représentant des personnes, des activités qu’ils aiment faire, des endroits où ils aiment aller, des choses qu’ils trouvent belles …). Cela peut être aussi des boîtes à trésors …

On a trouvé aussi dans le musée ( mais pas dans l’expo Saito cette fois) cette video inspirante je trouve ! Un enfant dessine dans le dos de sa mère qui elle-même essaie de reproduire le dessin de son fils d’après ce qu’elle ressent ! Bon, on peut le faire habillés et avec un stylo bouché dans le dos si l’on préfère 😉

Quelques autres oeuvres que nous avons trouvées délicates, belles, drôles ou intrigantes !

Ce musée était décidément très riche puisqu’il y avait aussi une partie architecture, qui a notamment beaucoup plu à Noé toujours fan de cartes et de plans !

 

Nous aimons beaucoup visiter les musées d’art contemporain ! On est surpris, choqué, amusé, touché, ou pas du tout … En tout cas, cela ne laisse pas indifférent et permet à chacun d’exprimer son ressenti en essayant d’argumenter et d’aller un peu plus loin que : « c’est nul…  » ou « c’est trop beau ! ». Et cet art, beaucoup plus que la peinture plus classique, donne envie de faire ! Ah oui, moi aussi je pourrais … assembler, installer, coller, accumuler … Presque chaque oeuvre peut inspirer ou donner une idée, en recopiant, adaptant ou comme point de départ à quelque chose de plus personnel !

Ages au moment des activités : Firmin, 5 ans ; Noé, 8 ans ; Lison, 14 ans ; Baptiste, 16 ans !

Pour découvrir d’autres articles sur la découverte de l’art, cliquez ici

Pour découvrir d’autres idées et techniques artistiques, cliquez là.

Journée lyonnaise sous le soleil !

Très belle journée à Lyon dimanche dernier ! Nous avons commencé par visiter le musée d’art contemporain (MAC) et avons été subjugués par la force de l’oeuvre d’Adel Abdessemed, oeuvre intitulée : l’Antidote ( l’art peut-il être un antidote à la violence de notre monde ?) 

L’ensemble est réalisé en argile.

Les personnages sont construits sur une ossature grillagée, et des objets (sacs, casques, échelles …) sont aussi recouverts d’argile. Magnifique et impressionnant, une oeuvre marquante ! Elle est visible jusqu’au 8 juillet donc n’hésitez pas !

Dans le musée, les enfants ont aussi beaucoup aimé la salle à la lumière bleue, complètement déstabilisante ! Les couleurs sont bien sûr totalement modifiées et le pull rouge est complètement noir ! Ce qui était étonnant, c’est que notre cerveau essayait de ramener notre vision vers une normalité et qu’au bout d’un moment, le bleu que nous voyions devenait plutôt violet ! Et lorsque nous sommes sortis de la salle, tout nous semblait jaunâtre !

Une oeuvre ludique et interactive qui se créait en fonction des mouvements que nous faisions !

Une pièce pour geeks où l’on jouait en réseau, mais ce qui était drôle, c’est que le grand miroir au fond est une glace sans teint, et lorsque nous sommes dans la pièce à côté, nous voyons les joueurs qui eux ne nous voient pas, et ce sont eux le spectacle, l’oeuvre !

Après cette chouette visite, direction le parc de la Tête d’Or ! Un peu de grimpette bien sûr !

Un pique nique bien agréable avec ce beau temps ! On profite !

Un grand qui fait le Ty-Rex pour effrayer les petits (qui en redemandent bien sûr !)

Puis direction les belles ruelles du Vieux Lyon et autres traboules …

Pour voir un spectacle de Guignol ! Grand succès auprès des grands et des petits !

Et visite des coulisses ! Toujours intéressant de voir l’envers du décor pour les petits, et questions des grands !

On finit l’après-midi tranquillement en dégustant des gaufres !

… ou des glaces !

Petite pause au bord de la fontaine !

Et nous sommes émerveillés par cet artiste de rue vraiment bluffant !

En quelques minutes, sans pochoirs (à part quelques bouchons ou moules pour les ronds), avec bombes, raclettes et bouts de papier pour déposer de la peinture … Un paysage de science fiction …

Une bien belle journée avec nos amis !

(Ages au moment de la sortie : Firmin, 4 ans, Noé, 7 ans, Lison, 13 ans, Baptiste, 15 ans et demi, Rémi, 17 ans et demi)

Pour découvrir nos autres sorties ou voyages, cliquez ici !

EnregistrerEnregistrer