Inventer des histoires avec les story cubes

Aujourd’hui, je voulais vous présenter un petit jeu sympa pour inventer des histoires : Story cubes. (je vous avais déjà présenté dans le même genre : il était une fois …)

P1060091De quoi s’agit-il ? D’une petite boîte contenant 9 dés, sur chaque dé un petit dessin. Il existe des recharges avec des dés « action », des dés sur le thème de la magie, …

Comment on y joue ? Ben, pas vraiment de règles en fait ! Avec Noé, on a commencé par lancer 3 dés.

P1060051

Une tortue, une serrure, une abeille … On a décidé qu’il racontait le début avec le premier dé, moi le milieu avec le deuxième et qu’il finissait avec le dernier.

P1060052

Voici notre mini histoire : « La tortue se promena. Soudain elle vit une petite maison. Elle voulut rentrer dans la maison mais il y avait une grosse serrure sur la porte. L’abeille a vu la même maison que la tortue a vue. Elle a essayé de passer à l’intérieur de la serrure mais la tortue, elle était trop grosse ! Et les gens qui étaient dans la maison ont tué l’abeille !  »

Fin définitive de mon Noé !!!

Et puis Lison s’est approchée, intéressée : c’est quoi ? J’peux jouer ?

P1060056

Alors on a commencé avec trois dés, comme avec Noé, mais l’histoire était en plein suspense alors on a lancé un autre dé, continué l’histoire, puis un autre … jusqu’à avoir lancé les 9 dés !

P1060058

Voici notre histoire à trois voix :

« Il était une fois une ado qui téléphonait à son petit ami. Ils se donnèrent rendez-vous au cinéma. Ils entrèrent dans le cinéma mais il était hanté !!! Ils ont vu une ombre, mais il n’y avait personne qui faisait l’ombre. Et cette ombre les suivait ! Ils coururent à l’intérieur du cinéma, mais il n’y avait personne à part plein d’ombres qui bougeaient. Ils s’enfermèrent dans les toilettes et passèrent par la fenêtre. Ils prirent leur voiture et ils rentrèrent dans l’immeuble du garçon. Alors celui-ci avoua à son amoureuse qu’il pouvait communiquer avec les esprits. Il avait construit un pont magique permettant d’aller dans le monde des morts. Ils allèrent sur ce pont et ils virent un poisson qui parlait. Il vivait ici depuis des siècles et des siècles. Les deux jeunes étaient tristes parce qu’il était hyper vieux et qu’il allait bientôt mourir. Il leur dit : « s’il vous plaît, rendez-vous au pied d’un arc-en-ciel et vous y trouverez une herbe bleue qui me sauvera et sauvera aussi nos deux mondes. Ils allèrent au pied de l’arc-en-ciel mais comme c’était loin et très long, ils s’amusaient à jouer au foot avec un caillou. La pierre dit : « Mais vous m’énervez, vous me faites mal, là ! Depuis quand on donne des coups de pied aux gens pour s’amuser ! Pour vous faire pardonner, je vais vous donner une quête. Si vous ne la faites pas, je vous tuerai vous et votre monde. Vous devez aller chercher la plante de l’immortalité. Mais il n’y en a qu’une, elle est bleue et se trouve au pied d’une arc-en-ciel.  » Ils ont trouvé la plante et ils l’ont cueillie. Ils l’ont donnée au poisson pour le guérir. Ils « voyèrent »  alors un vampire qui venait du monde des morts. « Je viens de la part de la monstrueuse pierre, qui est la reine du monde des morts. Vous avez désobéi, je vais détruire votre monde. » Mais le poisson était guéri grâce aux deux jeunes. Ils avait retrouvé tous ses pouvoirs. « Bravo, vous avez sauvé le grand mage Abstouclac !  » Et le poisson se transforma en un gigantesque magicien. « Je suis bien plus puissant que la monstrueuse pierre. Grace à mon aimant magique, je vais aspirer tout le mal et l’enfermer dans une fiole que l’on enterrera au plus profond de la Terre ! »

On s’est bien amusé !!!

Différentes pistes pour jouer avec les story cubes :

– Varier le nombre de dés lancés pour varier la difficulté

– lancer tous les dés d’un coup et inventer une histoire (seul ou à plusieurs). On peut décider de choisir l’ordre des dés ou d’avoir un ordre imposé.

– lancer les dés un par un et inventer l’histoire à mesure

– le joueur peut inventer seul l’histoire à partir des dés où on peut inventer une histoire en collaboration, chacun à son tour un dé, comme nous avons fait

– Lancer les 9 dés : les trois premiers décriront la situation de départ, les trois suivants les péripéties et les trois derniers la fin

– A plusieurs, chacun lance deux dés et se fabrique un personnage avec un superpouvoir. Puis on relance les dés et on commence une histoire avec ces personnages

– Avant de lancer les dés, décider que l’on fera un conte de fées, une histoire qui fait peur, une enquête, ou une histoire mettant en scène des gens de notre entourage

– illustrer l’histoire inventée, en faire un petit livre  ou faire un petit film d’animation à partir d’elle

– On peut aussi lancer quelques dés, chacun fait un dessin inspiré par les dés puis raconte une histoire à partir de son dessin (Merci Cérina pour l’idée 😉 )

– lancer quelques dés et s’amuser à jouer à la voyante et à prédire l’avenir de l’autre

Et puis à vous de trouver encore d’autres variantes ! Tout est possible !

(Ages au moment de l’activité : Noé, 5 ans et 4 mois ; Lison, 11 ans et 3 mois)

Pour découvrir les autres jeux dont je vous ai déjà parlé, cliquez ici !

Pour découvrir d’autres activités pour inventer des histoires, cliquez ici !

 

5 réflexions au sujet de « Inventer des histoires avec les story cubes »

  1. Merci pour les idées de variantes!
    On joue toujours de la même façon (chacun son tour lance tous les dés et raconte une histoire avec) et c’était déjà chouette. Du coup on n’a même pas pensé à faire autrement!
    Nous allons tester ça.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s