Archives du mot-clé dé

L’escalier hanté

Voici un article que je projette de faire depuis un moment mais qui est resté dans les « cartons » ! Voici donc un joli petit jeu pour les jeunes enfants !

L’histoire : quatre enfants courageux et farceurs veulent aller tout en haut du château hanté pour faire « Bouh !  » au vieux fantôme qui y habite. Mais le vieux fantôme est malin et il a ensorcelé l’escalier : les enfants sont peu à peu transformés eux aussi en petits fantômes … Le but du jeu : être le premier en haut de l’escalier.

Le matériel est simple : un plateau de jeu représentant un escalier, des pions en bois : 4 enfants représentés par des pions ronds colorés, quatre fantômes et un dé. 

Chaque fantôme a en dessous  une pastille de couleur correspondant à un pion. Le dé comporte des chiffres de 1 à 4 plus deux faces fantôme.

Au départ, chaque joueur a un pion coloré qu’il place au début de l’escalier. Chacun à son tour lance le dé et avance du nombre indiqué. Jusque là, tout va bien, c’est simple.

Mais parfois, en lançant le dé, on tombe sur une face : fantôme. Le joueur remplace alors le pion de son choix par le fantôme correspondant ( pastille de même couleur sous le fantôme). A partir de ce moment là, le joueur qui a été transformé en fantôme devra bien repérer où se trouve son fantôme pour ne pas prendre le fantôme d’un autre joueur ! Et oui, ils sont tous blancs et se ressemblent tous! Il est bien sûr absolument interdit de soulever le fantôme, celui-ci ne se déplaçant qu’en glissant sur le plateau de jeu.

Lorsque tout le monde est transformé en fantôme et que l’on tombe quand même sur une face fantôme du dé, on intervertit deux fantômes…

Autant vous dire qu’au bout d’un moment, on s’y perd un peu ! Ce qui est drôle, c’est que lorsque l’on arrive tout fier à l’arrivée le premier et que l’on retourne son fantôme, on s’aperçoit parfois que ce n’est pas le nôtre et que l’on a fait gagner un adversaire !

Un petit jeu sympathique et rigolo qui renouvèle le simple jeu de plateau en introduisant du suspense ( est-ce que j’ai bien mon fantôme ! ) et mettant en oeuvre concentration et  mémoire !

Un petit bémol : le graphisme du plateau. Il est très joli mais les enfants avaient parfois du mal à s’y repérer , plaçant leur pion sur le « bleu foncé » comme si c’était une case.

Ages au moment de l’activité : Firmin, 4 ans et Noé, 7 ans

Pour découvrir d’autres jeux que nous aimons, cliquez ici

Roll-A-Miro : Un Miro avec un dé

 

Sur Pinterest (je n’ai pas trouvé le site original) j’ai trouvé un jeu qui m’a beaucoup plu !Capture d’écran 2015-02-18 à 11.20.49

Il s’agit de lancer une première fois le dé pour choisir la forme du corps. Si l’on fait 6, on choisit le corps que l’on préfère.

DSC08233 - copie

Puis une deuxième fois pour choisir la tête, puis les yeux, puis le nez. Encore une fois pour choisir une forme que l’on reproduira de une à trois fois de différentes tailles, soit dans le décor, soit dans le bonhomme, qui peut ou non représenter une partie de son corps. Et enfin une ligne, que l’on peut comme les formes dessiner jusqu’à trois fois.DSC08236

Voilà notre première production à Noé et à moi.DSC08238

Puis un petit coloriage, et puis comme c’est un jeu, si on a envie, on peut toujours se rajouter quelques éléments « hors liste » … DSC08241 DSC08243

Une deuxième production :

DSC08248

Avec un Noé qui rajoute des détails de son cru : ben oui, il lui faut une maison à son bonhomme !

DSC08247DSC08250

Et puis : « Eh ! Qu’est-ce que vous faites ? On peut le faire aussi ? »DSC08252

Et c’est parti !DSC08254 DSC08256

Les productions de Baptiste : DSC08385

(Je n’ai pas la photo du bonhomme de Lison, et je n’ai plus l’original,zut …)

Et puis même Rémi prend une feuille et des feutres !DSC08258

(Par contre, il n’a pas fini !)DSC08386

Et quelques jours après, Noé me redemande d’y jouer !!!

Cette fois-ci, je lui propose de découper son bonhomme (et les décors) pour qu’il les colle sur une feuille colorée. DSC08373Et puis bien-sûr, on jette un oeil sur des reproductions de Miro !

 

Bon, nos bonhommes ne sont pas forcément des Miro, mais ça permet de changer des bonhommes classiques et de voir les choses un peu autrement !

Et si ça vous intéresse, il y a les mêmes jeux avec notamment d’autres formes de Miro, ou des personnages Picasso. Je les ai mis sur mon tableau Pinterest.

(Age au moment de l’activité :  Noé, 4 ans  puis Lison, 10 ans, Baptiste, 12 ans et même Rémi, 14 ans)

Activités à la maison

Pour découvrir d’autres activités artistiques, cliquez ici

Pour découvrir les articles sur la découverte de l’art, cliquez là

 

 

EnregistrerEnregistrer