Marre du rose [Chut les enfants lisent #1]

Je participe pour la première au rendez-vous de Yélina du blog Devine qui vient bloguer dans la rubrique Chut les enfants lisent ! Voici donc Marre du rose de Nathalie Hense et Ilya Green.

J’ai acheté ce livre le même jour que Achile et la rivière dont je vous ai parlé récemment et je m’aperçois qu’ils ont un point commun : la même illustratrice, Ilya Green, dont j’adore le travail à la fois sensible, vif et pétillant ! DSC04529

Marre du rose donc : l’histoire d’une petite fille qui n’aime pas le rose mais le noir, qui aime grimper aux arbres, les dinosaures, les grues mais aussi les pierres qui brillent, qui en a marre qu’on l’appelle garçon manqué (elle, elle comprend « garçon raté » ) alors qu’elle trouve qu’elle est une fille très réussie ! DSC04531

Scan

Et son copain Carl … Ce n’est pas parce qu’il a peint des fleurs sur ses voitures que c’est une fille ! Elle le sait bien, notre petite héroïne, que c’est un garçon !DSC04533

Un livre qui fait du bien ! Bien loin des collections Fleurus « P’tit Garçon » et « P’tite fille » intitulés : « La voiture d’Arthur », « La fusée de Noé » alors que chez les filles, c’est « Chloé joue à faire le ménage », « Lola joue à la dînette » (Non, non, pas de « Dylan joue à faire le ménage … »)

Image3

… Bien loin des nouvelles bibliothèques roses ou vertes qui ne ressemblent plus à celles de mon enfance ! Quand j’étais petite, on lisait le clan des sept, les six compagnons ou oui-oui que l’on soit garçon ou fille ! Maintenant, plus le choix ! Si t’es une fille, c’est « humour et émotion » avec des princesses, ballerines, Winx et compagnie. Si t’es un garçon, c’est « action et aventure » avec Cars, Dragon Ball et foot…

Image1

Bref, ça me gonfle ! Comme cette histoire de catalogue de jouets qui avait fait scandale parce qu’ils avaient osé mettre garçons et filles jouant ensemble à la dînette, à la poupée ou avec une grue… Non ! Il faut bien les pages jouets filles et garçons séparées ! D’un côté les poupées et les cuisines, de l’autre voitures et robots ! Il est bien entendu que jamais un garçon plus tard ne tiendra un enfant dans ses bras ou ne fera la cuisine ! Et les femmes ne conduisent pas de voiture … J’ai vraiment l’impression d’un retour en arrière ces derniers temps assez affligeant !

Bon, je m’éloigne du sujet (enfin pas tant que ça !) et je m’emporte mais ça m’énerve ! Montrons donc des schémas différents à nos enfants. Toutes les activités, tous les livres, tous les jeux, tous les métiers sont ouverts à tous ! Ne les enfermons pas dans des cases ! Non mais !!!

Pour en revenir au livre, Noé l’aime bien mais le texte est parfois un peu difficile (« C’est comme dire « étoile d’araignée » au lieu de « toile d’araignée », ça ressemble, mais c’est pas ça. Moi je suis une étoile d’araignée, je ressemble, mais c’est pas ça …). Je le conseillerai plutôt à partir de 5 ans.

(Age au moment de l’activité : Noé, 3 ans et 9 mois)

Activités à la maison

28 réflexions au sujet de « Marre du rose [Chut les enfants lisent #1] »

  1. J’aime beaucoup Fleurus et leur collection P’tit garçon mais je lis de tout à mon fils ! Marre du rose a l’air sympa mais mon loulou est un peu petit !
    Mon fils a dans sa bibliothèque Cendrillon, Blanche-Neige, il aime les histoires de Princesses, de Fées etc je pense qu’avant tout c’est l’ouverture d’esprit qui permet une grande largeur d’esprit aux enfants 😉 !
    J’aime beaucoup les prénoms de ta fratrie ! 🙂

    J'aime

    1. D’accord avec toi, c’est ce qu’on leur propose qui fait l’ouverture d’esprit. Mais les collections petit garçon et petite fille n’incitent pas particulièrement à aller voir ce qui se passe ailleurs, comme les noms des collections l’indiquent ! Pourquoi ne pas avoir fait les mêmes livres sans séparer les deux collections et en mixant les prénoms : le camion de Lison ou martin joue à faire la cuisine ! Tu ne crois pas ? 😉 et merci pour les prénoms de mes loulous !

      J'aime

  2. MERCI pour cet article !
    J’ai un brouillon d’article qui mijote sur le sujet.
    Je ne peux que te conseiller l’excellentissime blog de « Fille d’album », que tu connais peut-être déjà, sous titre de son blog : « ressources pour une littérature jeunesse antisexiste ».
    http://filledalbum.wordpress.com/
    Je suis d’accord avec toi, il faut être vigilant. En tant qu’enseignante, j’avais fais quelques recherches à ce propos. À nous, parents (entre autres), d’encourager la littérature jeunesse de qualité et qui donne aux enfants d’autres possibles.
    Ce « Marre du rose est une merveille ».
    Je file découvrir ton blog, que je ne connais pas encore.
    Bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. C’est un livre qui plairait beaucoup à Mlle C, elle est limite un peu grande, mais un album ne fait jamais de mal. Elle aussi ne veut pas de rose, pas de coeur…, elle adore courir, l’escalade.. mais bon elle aime aussi la gym 😉
    Allez je te fait plaisir en te racontant cette petite anecdote: un petit garçon dans la classe de Mini J est arrivé à l’école avec un livre qu’il aime beaucoup, un livre sur les … princesses 😉 J’ai trouvé ça très bien qu’il puisse présenter son livre. Par contre ma 2eme était très surprise, à 9 ans elle avait du mal à comprendre qu’un garçon puisse avoir un livre de princesse, alors on en a rediscuté. Mais c’est vrai qu’on va vite à dire « c’est pour les filles, c’est pour les garçon… » Mon Titi adore jouer au papa à la maison et avec 3 soeurs il a le choix 😉 et ses soeurs sont bien contentes de l’avoir pour jouer aux voitures.

    J'aime

  4. Et oui, on a vite fait de cataloguer les livres et les jeux : c’est pour les filles, c’est pour les garçons ! Les contes de fées ne sont pas plus pour les filles que pour les garçons (Cendrillon, le Chat botté, La belle au bois dormant, Le Petit Poucet …). Ca serait débile de dire : je lis Cendrillon à ma fille et le Chat Botté à mon fils ! J’ai lu beaucoup de contes à mes enfants, et donc forcément dans le lot des « histoires de princesse » ! Si les éditeurs arrêtaient de cibler leurs livres comme ça, de mettre des livres rose bonbon mais qu’ils étaient neutres, les enfants pourraient plus facilement aller vers tous types de livres, sans qu’on leur dise « c’est un livre de fille ! »…

    J'aime

  5. ça a l’air un chouette livre ! je l’ai commandé. ma fille, 4 ans, aime les tronçonneuses, les grues, les fusées, regarder 1h les chantiers dans la rue, est incollable en noms d’engins de chantier, de dinosaures… et aime les robes de princesses et surtout le rose à outrance !!! comme quoi, on est pas obligé d’opposer non plus les couleurs ou les activités, on peut tout aimer et tout être à la fois

    J'aime

  6. Si je me souviens bien, les bibliothèques roses et vertes de mon enfance n’étaient absolument pas genrées…

    En fait, la bibliothèque rose, c’était pour les plus jeunes, ça allait de Oui-Oui au Club des Cinq, en passant par Fantômette et la Comtesse de Ségur, et la bibliothèque verte était destinée à des enfants plus grands, avec des livres plus longs, écrits plus petits, avec moins d’images…

    Aimé par 1 personne

    1. Mais oui ! Et la ils ont transformé ca en truc genré ?!! Non mais allo ! Par ici les brocantes et autres vide-grenier pour retrouver les VRAIS !! avec notamment le club des 5 et Claude une fille comme on les aime :o)

      Aimé par 1 personne

  7. Je suis entièrement d’accord avec vous, c’est gavant a la fin de différencier les livres filles et garçons, les couleurs, surtout actuellement, c’est un véritable retour en arrière avec les cahiers de devoirs de vacances sexués c’est juste hallucinant! On ne devrait pas cultiver la différence des la petite enfance, chercher a les conditionner dans leurs gouts et comportements, mais les aider a s’intéresser a tout, d’eux mêmes ils sauront ce qu’ils préfèrent par la suite.

    Aimé par 1 personne

  8. Bonjour. Quand mes garçons se la font trop macho (genre je veux pas mettre les chaussettes mauves, c’est pour les filles), je leur demande: « Quelle est la couleur de Barbapapa? Et celle de Barbamama? » Ah, la belle époque… Sur mes photos de classe (’80s), pas de rose. Du vert, du rouge, du bleu marine et des gros carreaux.

    J'aime

  9. Je trouve ça bien de se battre contre ces idées préconçues: bravo d’élever vos enfants avec ouverture d’esprit. Ma mère nous a donné une éducation ouverte sans que ça ne soit un sujet au quotidien: c’était comme ça! J’étais une petite fille qui aimait jouer à la poupée et qui faisait de l’accrobranche, qui avait des arcs et des flèches et aussi des robes de princesses… et aujourd’hui je suis étudiante dans le bâtiment et aime être coquette! Au quotidien je ne me suis jamais dit « ah non je ne vais pas faire ça… c’est un truc de garçons! » et c’est pour ça que quand je suis confrontée à des situations allant simplement d’idées réductrices (comme ces livres) à de la misogynie, je le vis comme une véritable injustice!

    Aimé par 1 personne

  10. Bonjour. Je suis bibliothécaire, et aime à partager les littératures non sexistes avec les enfants que nous recevons ( mais aussi avec mes deux garçons !) Ce livre dYlia Green (que j’ai eu la chance de rencontrer) est une merveille. je vous recommande également de nombreux livres de la maison d’édition Talents Hauts qui oeuvre dans ce sens, avec de nombreux titres comme Giga Boy, ou encore Marre des maths… Un autre album merveilleux, que je souhaitais vous faire partager, c’est Hector, l’homme extraordinairement fort… Un bijou ! Bonne lecture à tous… Et n’oublions pas que l’avenir de nos enfants se lis entre les lignes des livres qu’ils liront ! 😉

    J'aime

  11. Bonjour, ma fille (5 ans et demi) a choisi ce livre spontanément à la bibliothèque. Je l’ai découvert avec elle et ai été séduite par les illustrations et surtout le thème. Elle a été intriguée par la réponse des parents de la petite fille du livre à la question centrale : « Pourquoi les filles devraient-elles toutes aimer le rose et les garçons ne devraient-ils pas aimer dessiner des fleurs? ». « C’est comme ça » n’étant pas une réponse qui lui convenait et qu’il n’y a évidemment aucune justification à cela… Elle trouvait que cette petite fille avait bien le droit d’aimer le noir, grimper dans les arbres, les grues et les araignées. Qu’elle n’était pas un « garçon manqué » (« Qu’est-ce que ça veut dire « manqué »?). Et que ce petit garçon avait bien le droit de préférer ses voitures quand elles étaient décorées avec des fleurs…

    J'aime

  12. Oh comme je partage ce coup de gueule !
    Jeune maman d’un petit garçon de deux mois, je suis allée lui acheter ses premiers vêtements cette semaine. Quelle affliction j’ai eu devant le rayon « fille » … Je me suis sincèrement posé la question à savoir comment habiller une petite fille autrement qu’en rose car malheureusement on ne nous propose QUE ça, du rose, du rose, du rose sur des mètres et des mètres de rayonnage ! Moi, ça me consterne !

    J'aime

    1. Moi aussi … Et quand à l’école on regarde les cartables des petits, c’est aussi déprimant : reine des neiges et hello kitty pour toutes les filles, cars et Spiderman pour tous les garçons … Peu de couleurs ou de sujets « neutres » … Et c’est pour tout pareil grrr… Quand j’étais petite, sur les photos de classe, il n’y avait pas tout ce rose dans nos vêtements …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s