Je suis vraiment choquée !

Alors, je vous explique. Je fais des courses avec toute ma bande et Baptiste m’interpelle.  « Regarde maman, ça va te plaire … »DSC00408

Bon, il me connait bien mon garçon, il sait que ça a le don de m’agacer ces livres/cahiers réservés aux filles et aux garçons. Comme s’ils ne pouvaient pas faire les mêmes activités ! Vous avez déjà eu droit à deux articles coup de gueule sur le sujet : marre du rose et boy’s book.

Donc déjà, je commence à pester contre cette manie qu’ont maintenant les éditeurs de faire des cahiers filles et garçons… Comme par hasard, les filles ont droit aux princesses, danseuses et autres fées et licornes. Pour les garçons, c’est chevaliers, pirates et dinosaures. Bon, ça, malheureusement, ça n’a rien d’extraordinaire, ils ne sont pas allés chercher bien loin …

Et puis si vous regardez bien sur ces deux cahiers qui s’adressent l’un comme l’autre à des enfants du même âge, il y a une carte du monde à l’intérieur. Très bien ! Je jette donc un oeil !

J’ouvre le cahier « garçon » : une carte du monde assez sympa illustrée.

DSC00411

J’ouvre le cahier fille :

DSC00412Euh … il y aurait pas un problème là ?

Je regarde l’autre moitié de la carte (de l’autre côté de la planche des autocollants) :

côté garçon :

 DSC00409

côté fille :

DSC00410

NON MAIS ILS NE SE FOUTENT PAS UN PEU DE LA GUEULE DU MONDE LA !!!!!

Je ne sais pas vous, mais je suis hyper choquée !!! Alors les filles qui sont quand même un peu connes et gnangnan, il faut bien le reconnaître, on va leur mettre du rose dans la carte sinon elles ne vont pas la regarder et des animaux trooooop mignons ! Et les garçons quand même nettement plus malins et qui ont soif de connaissances, on peut leur apprendre quelques éléments de culture, les monuments, les habitants du monde, la végétation, les zones polaires …

Je ne peux pas vous dire pour le reste des cahiers, je ne les ai pas épluchés au magasin, je n’avais pas le temps, mais là, je suis restée vraiment abasourdie par tant de bêtise … Les enfants étaient tout aussi choqués que moi …

Alors si ça vous choque aussi, rouspétez avec moi, partagez, faites suivre … Si vous trouvez que j’exagère et que ça ne vous choque pas autant que ça, venez me le dire aussi mais moi, je suis outrée !

 

[Edit : une petite réponse à certains commentaires haineux et/ou insultants : ici  et un tri et une analyse des arguments utilisés par ceux qui ne sont pas d’accord avec moi .]

[Edit mai 2016 : 1 an après, voici leurs cahiers modifiés, voir l’article : 1 an après, les planisphères ont-ils un genre ? ]

773 réflexions au sujet de « Je suis vraiment choquée ! »

      1. Quelle belle usine à gaz. Être choquée par ce genre de chose….ça conduit à la même débilité qui en pousse certains à aller tirer sur des caricaturistes. Personne ne vous force à acheter ni à feuilleter ces ouvrages. Et au delà du rose qui vous choque, demandez vous quels animaux sont représentés. Des animaux emblématiques de chaque région et souvent en danger d’extinction. Je ne vois aucun sexisme là dedans.

        Aimé par 3 people

      2. N’écrivez pas n’importe quoi, David. N’y a-t-il pas une différence entre militer avec violence pour des valeurs d’un autre âge, et militer pacifiquement pour une cause, l’égalité homme-femme, qui est hélas toujours d’actualité ?

        Aimé par 3 people

      3. M. David avez vous réfléchis ne serait-ce « qu’un » instant avant de poster???
        Ce qui est jugé est le « contenue » (plus de contenue pour les garçons et moins pour les filles)

        La couleur on s’en bas les coquilles ce n’est pas ça qui va apprendre la vrai vie aux enfants.

        En gros les filles vous êtes stupides et restez dans votre monde de Barbie et les mecs vous êtes des dur et polluez bien la planète (au vue des bateaux, train et j’en passe représentés) voilà ce que représente les bouquins sur la photos.

        Aimé par 2 people

    1. je suis une mamie d’une petite Lucie de 4 ans avec qui je partage la confection d’une tarte ou d’autres plats, mais à qui j’ai offert pour le noêl dernier une caisse à outils Bosch (jouets sans dangers) pour mécaniquer comme son papa et son papy, vous avez raison de vous indigner, à croire que l’on veut nous renvoyer à l’âge de pierre.

      Aimé par 6 people

      1. bravo madame, vous êtes une excellente représentante de la génération qui ne fait pas de différence dans les apprentissages. nos fils ont appris à faire la vaisselle, les repas et à repasser leurs habits; nos filles ont appris à conduire le tracteur et ont toutes passé le permis de conduire dès l’âge légal. bonne journée

        J'aime

      2. ce formatage fille garcon est un formatage de plus, » diviser pour régner », et cela ne concerne pas que les éditeurs. Cela devient un reflexe dans bien des domaine, si bien qu’on ne sait plus si c’est à des fins de manipulation ou par bètise, par convention d’un autre age.
        La galanterie est bien francaise il parait.
        Je propose que nous femmes conscientes, proposions la galanterie aux hommes, pourquoi ne pas leur ouvrir les portes etc, il faut qu’ils se rendent compte combien il est stupide de vouloir nous protéger, que nous pourrions nous y mettre aussi, lol,
        à nous femmes qui ne sommes pas d’accord avec ce cloisonement, d’éduquer nos concitoyennes, de les secouer, celles qui pensent que c’est très bien, et qu’une fille habillée autrement qu’en rose n’est pas correct, qu’une fille doit porter des cheveux longs, mais les petits garçons doivent etre tondus dès leur plus jeune age, les ravages commencent là!! Un petit garcon n’ayant pas le droit au boucles à 4 ou 5ans, se sent dans un role, comment voulez vous qu’il souhaite jouer avec les mêmes jeux que sa soeur!!!.
        Je suis femme, soixante ans, en activité, pédagogue, mère de trois garçons adultes, et de trois petites filles.

        A ceux qui traquent les fautes d’inatention comme des fautes d’orthographe honteuses, sans différencier la grammaire et l’orthographe, et l’étourderie à laquelle nous avons tous droit, soyez un peu plus humble, et lancez vous à écrire un peu longuement sans la peur de laisser des coquilles!!!

        Aimé par 1 personne

      3. Bravo Madame… Hélas les ventes confirment la bêtise humaine : le « rose » et le « bleu » sont en tête… et on entend la plupart des mères/gd-mères s’exclamer « tu vois ma fille , du rose pour toi! ». C’est à TOUS de lutter pour légalité : pourquoi les femmes acceptent-elles d’être mères ? Pourquoi acceptent-elles de rester avec des abrutis qui ne font ni ménage, ni repassage ? Les livres contre le sexisme sont très rares – « On n’est pas des poupées », « L’histoire vraie des bonobos.. ». – et les éditeurs qui publient sur des sujets sensibles (comme Michalon) sont rarissimes.

        J'aime

      4. Merci vous êtes plus moderne que David qui ne voit pas que la carte du petit garçon est 10 fois plus complète en information que celle de la pauvre noeud noeud de fille. Au de là du fait qu’on est libre d’acheter ou vraiment pas du tout ce type de livre. C4est un livre d’apprentissage, pas de loisir comme l’a très bien rappeler « çoise ».
        Rien à voir avec les morts de caricaturiste, c’est hors propos.

        Et merci moi j’avais les cheveux court et j’adorais bricoler avec pépé, résultat aujourd’hui je polyvalente et ça m’empêche pas de mettre des jupes.

        J'aime

    2. La carte avec les pandas j’ avoue… ça va quand même chercher loin! En même temps il ne faut pas se voiler la face: il y a plein de mères de famille qui trouvent ça adorable et trop chou! Ma cousine par exemple; et comme elle n’ à que 2 filles les pauvres gamines n’ ont même pas de point de comparaison…

      J'aime

    3. Ok,et bien,ça vole bas!On a halluciné en voyant ça ou on aurait pu intituler livres filles/garçons : les différences!Il faut vraiment être bêtes pour sortir des livres comme ça en + si différents et qui montrent que à,oui,effectivement,les filles seraient + idiotes quoi!Mais où va-t-on pour sortir des âneries pareilles ???…et ce genre de bouquins???!!!C’est scandaleux!
      Et voici où commence déjà le nivellement par le bas!Merci,en tous les cas,de nous l’avoir signalé et je l’ajoute sur FB pour que d’autres voient et se rendent compte par eux-mêmes!

      Aimé par 1 personne

    4. ils ont bien raison de mettre les garçons en avant les éduquer les femmes préfère rester à la maisonpour faire le ménage et élever les enfants

      J'aime

      1. Les femmes préfèrent??? Je ne pense pas! Les femmes éduquent, font le ménage et autres ds la maison et en PLUS elles bossent!!! Qd certains hommes mettent juste les pieds sous la table en rentrant de leur boulot a deux balles! Vu le nombres de fautes d’orthographe que vous faites, vous devriez acheter ces livres si bien faits pour les garçons

        J'aime

      2. et bien faudrait peu être évoluer un peu il est loin le temps ou les femmes restent a la maison pour faire la vaisselle et s’occuper des enfants sauf bien sur si il y en a une dizaine maintenant il faut deux salaires pour joindre les deux deux bouts ici en France la l’égalité entre les femmes et les hommes commencent a la base mais certains magasines ou activités comme celle présenter hier sont très en retard dans la réflexion

        J'aime

      3. Bien entendu, Bobby, il faut cloitrer les femmes aux fourneaux, parce qu’elles prennent trop de place, à tous les niveaux. Elles prennent le travail des hommes, par exemple. Ha ces bonne-femmes… et en plus elles râlent quand quelque chose ne convient pas… Vivement l’avènement d’un nouvel ordre mondial qui saura remettre ces femelles dans le droit chemin, n’est-ce pas ?

        Etant une femme, je vais donc essayer de me mettre en avant, parce que, c’est bien connu, je suis frustrée de n’être pas reconnue au même niveau que les hommes … Connaissez-vous le peuple des Moso, Bobby ? Non, je ne pense pas, car il est assez peu mise en avant. Là-bas, ce sont les femmes et les hommes travaillent conjointement à ne pas se marcher sur les pieds. Et le pire, c’est que ça marche : pas de guerre, pas de viols, pas de meurtres, pas de problèmes de finances. Depuis plusieurs siècles, et cette ethnie est toujours présente. Simplement parce qu’ils ont l’intelligence de vouloir vivre ensemble sans qu’un sexe veuille dominer l’autre. Encore que là-bas, ce serait les femmes qui seraient les grandes gagnantes !

        Franchement, Bobby, je trouve que votre syntaxe, votre orthographe, votre conjugaison et votre ponctuation reflètent véritablement votre niveau d’intelligence… 2/20… Parce que votre commentaire est pitoyablement drôle.

        J'aime

      4. bobyy, visiblement tu es un garçon mais tu n’as pas du être beaucoup éduqué …. comme tu sais si bien (ou du moins tu crois savoir) ce que les femmes « préfère », tu as du bénéficier de leur « éducation » très sélective …..

        J'aime

      5. les femmes « préfèrent » …visiblement votre éducation à vous n’est pas passée pas la case orthographe….

        J'aime

    5. en plus sur la version filles il n’ y a pas la boussole, comme si elles ne savaient pas s’orienter et qu’il s’agissait d’une info inutile pour elles!!!!

      J'aime

      1. Le problème c’est que, si une femme n’a pour rôle « que » celui de faire et d’élever des enfants tout en s’occupant de son homme, ben elle a besoin d’une sacrément bonne instruction vu que les enfants sont l’avenir de l’humanité et on ne voudrait pas qu’elle loupe tout parce qu’elle ne saurait pas le faire correctement par manque d’instruction. C’est nécessaire aussi pour qu’elle s’occupe bien du mâle du foyer. On ne voudrait pas que cet être merveilleux et si fort (et indispensable quoique pas très doué en matière de lavage de WC) soit malade ou malheureux parce que sa femme n’aurait pas appris à le soigner correctement ce qui inclut notamment de bonnes connaissances scientifiques : anatomie, chimie…, mécanique, électricité…, pour que le foyer fonctionne bien et ainsi de suite.
        Bref que les femmes ne soient que des machines pondeuses et éducatrices ou qu’elles soient considérées à l’égal des hommes, ben elle sont besoin d’une éducation de même niveau, au moins, que les hommes.

        J'aime

      2. Oh là là mais c’est pour des enfants de 6 ANS ! Vous croyez qu’un gamin de 6 ans sait ce qu’est une boussole ?

        Ce qui est scandaleux je trouve dans tout ça c’est qu’aujourd’hui les gens ont le temps de faire des polémiques sur des sujets inutiles plutôt que de faire face aux vrais problèmes d’aujourd’hui et c’est bien triste…

        J'aime

      3. Organisation du travail, sexuée

        Chez les Moso, les hommes et femmes sont considérés comme différents et doivent donc avoir un rôle spécifique dans la société. Le partage des tâches est sexué et réglé avec précision. Les femmes s’occupent des travaux domestiques (cuisine, ménage), de la collecte de bois pour les feux, et du tissage. Les hommes sont chargés des travaux plus physiques (labours, charpentes), la pêche, le bétail et la politique10. Seuls les travaux d’agriculture (principale source d’alimentation des Moso) sont effectués conjointement.

        Au sein d’une famille, l’ensemble du travail est planifié par deux chefs, un homme et une femme choisis en fonction de leurs compétences. La « dabou » (chef féminin) administre les affaires internes et l’économie domestique : gestion des récoltes, des finances, accueil des hôtes. Un de ses frères, choisi pour être le chef masculin, administre les affaires extérieures, ce qui implique les communications avec les familles et peuples voisins, ainsi que la planification du travail des hommes.
        Source: wiki.

        J'aime

      4. Pour bargonito: si votre enfant de 6 ans ne sait pas ce qu’est une boussole, alors il faut vite le lui apprendre. Ce n’est pas petit petit 6 ans, c’est fini depuis longtemps les areuh-areuh et vilain bobo et souffle dessus.
        Et ensuite je vous invite à vite nous aider à faire face aux VRAIS problèmes d’aujourd’hui (probablement ceux dont TF1 parle vers 20 h …)
        Parce-qu’ ici on parle chiffons, avec vous aussi d’ailleurs,

        J'aime

      1. Utiliser le langage SMS ne veut en aucun cas dire que la personne est ignorante et ne possède aucune connaissance… En parlant de cliché, en voilà un gros… Mais enfin bon…

        J'aime

      2. Je suis tout à fait d’accord avec El furet, ici l’écrit est le moyen de communication unique. Utiliser le langage SMS (qui est banni de nombreux forums notamment…) démontre qu’on n’a pas envie d’envoyer un message clair et précis.
        Par ailleurs, pour moi, s’exprimer avec soin est aussi une preuve de respect envers son interlocuteur, dans tous les cas SMS = pas d’effort de communication…

        Concernant le sujet, oui, c’est navrant de voir de tels clichés mais aussi de nombreuses femmes sont aussi très « girly » et veulent que leur petite fille soit une princesse et tout ce qui va avec. Donc les trucs « de fille » vendent… C’est le serpent qui se mord la queue.

        J'aime

      3. Le language SMS, est un language, en tant que prof d’Anglais, Francais, parlant aussi l’Allemand, j’explique à mes élèves qu’ils ont le droit de parler le language sms, plutot de l’écrire, si ils n’oublient pas les autres langues.
        N’oublions pas que les écrits de nos jeunes, surtout quand ils ne s’appliquent pas, ne reflettent pas la réalité de leur savoir, et de leur intelligence.
        stop, soyons nous adultes et surtout tolérents, ouverts d’esprits, cessons de dénigrer ce que nous ne connaissons pas; Je trouve qu’il faut une bonne dose d’humour et d’imagination pour écrire en language sms, j’en ai analysé quelques uns, et cela m’a fait rire, d’autant plus qu’ils étaient écrits par mes garcons qui principalement m’écrivent en bon Francais, ils ont tout simplement un language de plus!!!

        J'aime

      4. Certes, c’est un autre type de langage, mais jusqu’à preuve du contraire, ici, c’est un site internet, et non une messagerie de téléphone portable …
        Donc la preuve d’intelligence la plus adaptée, serait ici de savoir faire la différence entre ses écrits, à destination de son répertoire, et ses écrits sur la toile, destinés à tout le monde.

        J'aime

    6. Sans blagues, vous n’avez pas trouvé de sujet plus interessant à défendre que : « les différences entre les cahier de vacances spécial filles et spécial garçon ».

      y’a Daesh qui s’apprête à détruire un joyaux culturel de l’Orient : Palmyre, ça c’est révoltant, pas vos bêtises de bouquins, revenez sur Terre.

      Sinon j’espère que vous ne comptez pas uniquement sur un livre de vacances pour cultiver vos enfants.

      J'aime

      1. Chacun a ses prioritées, et d’après moi ceci est tout aussi important que ce que tu cite, ce n’est pas parce que tu ne vois pas le problème qu’il n’y en a pas

        J'aime

      2. bonjour, « y’a Daesh à Palmyre… » : désolé, le « joyau » Palmyre, c’est quoi donc, par rapport aux dizaines de milliers de morts en Syrie, en Irak, etc.? Etes-vous sûr que de parler de Palmyre, c’est mieux que de parler de p’tits cahiers pour enfants? C’est votre idée. Mais il y a aussi bcp d’autres combats à mener !
        Palmyre ? Si vous voulez un peu d’info sur les enjeux (ou pas) de Palmyre, je vous conseille la lecture de Politis, paru en kiosque depuis hier jeudi, c’est un hebdo, et vous y trouverez 2 pages sur cette guerre au Moyen-Orient, c’est J-P Filiu, un fortiche pour voir plus loin que le bout de son nez et des joyaux d’art.
        Les guerres du Moyen-Orient, c’est du sang, des exils, des vies brisées, voyons les vrais enjeux, mais n’oublions pas pour autant l’éducation que nous faisons au quotidien auprès de nos enfants et petits-enfants, dans les apprentissages à la gestion des conflits, la non-violente, la lutte contre le sexisme… G.D.

        J'aime

      3. réponse à Will-be good: Daesh ne supporte pas tout ce qui n’est pas Daesh et cherche à détruire tout ce qui n’est pas Daesh. Dire à nos enfants qu’une fille a le droit d’aimer bricoler et d’être aventurière et casse-cou et qu’un garçon a le droit de rêver et d’être romantique, ce n’est pas en faire des monstres, c’est leur apprendre la tolérance, l’ouverture, la curiosité. C’est vouloir faire d’eux des gens à qui la différence ne fait pas peur et qui justement n’auront jamais envie de rejoindre daesh ni aucun extrémisme. Et pour info je jouais aux voitures petite et mon frère jouait avec moi aux poupées (c’est vrai qu’il prenait plus Ken quand même). Mes parents ne l’ont jamais empêché de jouer avec des poupées (ni forcé heureusement). Et vous savez quoi? Eh bien il n’est pas devenu Gay . je ne suis pas devenue lesbienne. Nous ne sommes pas devenus trans. Nous sommes tout deux des hétérosexuels bien classiques. Alors pourquoi vouloir à tout prix hisser des barricades entre les filles et les garçons?

        Aimé par 1 personne

      4. BIen évidemment que les guerres dans le monde sont plus importantes qu’un pauvre bouquin sexiste. Mais n’oublions pas une chose, le fait d’éduquer les femmes au même niveau que les hommes mènera très certainement à moins de guerre dans le monde!!!!
        Alors moi je suis ok pour ce genre de polémique qui ne serve qu’à une chose: faire avancer ce monde pour le rendre meilleur pour nos enfants! (Et quelle belle chose!)

        Aimé par 1 personne

      5. Vous n’êtes pas sensible au problème du sexisme! Il n’y a que les vieilles pierres qui vous apitoient… Ce que daesh fait subir aux femmes me préoccupe plus que Palmyre et je suis aussi passionnée d’histoire!

        J'aime

    1. Encore un gros cliché erroné sur le Moyen-Âge. D’où tenez-vous que les garçons étaient privilégiés vis-à-vis des filles dans le domaine de l’éducation ??

      J'aime

      1. Cher Abasourdi je pense pouvoir dire sans trop me tromper que d’une part l’éducation n’était pas une priorité à cette époque et que quand il était possible d’envoyer les enfants à l’école c’était en priorité les garçons puisque les filles étaient destinées à d’autres tâches quand elles n’étaient pas déjà marié .
        De plus , de nos jours encore certaines jeunes filles ne vont pas à l’école . Bien sûr dans nos pays occidentaux ce n’est pas le cas mais ce que nous vivons ici n’est pas représentatif du monde entier .

        Aimé par 3 people

      2. L’épitre dédicatoire de Louise Labé ( 16eme s.) est un bon témoignage, prouvant que depuis très longtemps les femmes sont sous le joug des hommes😦

        J'aime

      3. Il me semble bien qu’il y a quelques siècles de la seules les courtisanes avait le droit d’être éduquées! !!! Elles avaient le droit d’apprendre a lire,écrire et compter c’étaient les seules femme qui pouvaient obtenir un talent de poétesse,danseuse, musicienne ou autre! Elles devaient divertir leurs clients avec un corset et un cerveau bien rempli! !!
        Cela dit je me trompe peut être après tout je ne suis qu’une femme. ….

        Aimé par 1 personne

      4. C’est vrai au moyen âge avant la trop grande influence de l’église les femmes étaient libres et souvent égales . Cultivées.

        J'aime

      5. Ce n’est pas un cliché mais la vérité.
        Avant 1870 les filles n’avaient droit qu’à une éducation succinte visant à tenir leur foyer et élever les enfants. Elles n’avaient pas accès au collège, lycée et encore moins aux études supérieures, forcément, elles n’ont le droit de passer le bac que depuis 1824 .De nombreux établissements scolaires ont continué jusque dans les années à différencier les enseignements filles/garçons, les écoles d’ingénieurs, polytechnique c’est seulement ouvert aux filles depuis 1972 .
        Le rejet des filles de l’école a été bien plus fort que le racisme en France, un homme noir par exemple n’était nullement interdit d’études (contrairement aux USA) , les filles, si . http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27%C3%A9ducation_des_filles_en_France

        J'aime

      1. Peut être par comparaison mais quqnd on me parle de considération une époque qui prône le droit de cuissage je grimpe grimpe un peu au plafond

        J'aime

      1. ça dépasse l’entendement ! Même (surtout ?!) pour moi qui n’ai que des garçons !!
        Peu de mots pour décrire la bêtise de ceux qui ont réfléchi ces livres, outre la discrimination garçons filles de la couverture.

        Perso mes gars ont eu plein de jeux « dits féminins », vous savez, ceux qui sont roses dans les catalogues… D’ailleurs, quelle galère pour trouver un aspirateur-jouet qui ne soit pas rose, idem pour les poupons, landaus etc….
        Après les jeux stars restent lego-playmo-kapla-voitures-déguisements, mais quand les copines viennent à la maison elles n’ont pas l’air de s’en plaindre !!😀

        Mais j’en ai marre aussi de « la danse c’est pour les filles », et de tous les petits kits d’activités manuelles qui n’existent qu’en rose/violet/parme/fleufleurs etc. Pourquoi mes gars n’auraient-ils pas le droit de fabriquer des cartes/bracelets/mobiles, ou de coudre/tricoter/colorier/créer des vêtements ???

        Alors merci pour le coup de gu…, et continuez !!

        Aimé par 1 personne

      2. j’ai déjà remarqué plusieurs fois ( mais je ne me souviens pas de l’éditeur, à vérifier) des petits livres également très caricaturaux sur la vie ou les métiers des garçons et des filles. Et comme vous, je me suis étonnée ( et un peu énervée, aussi) de ce retour en arrière si tranquillement affiché!!!:)

        J'aime

      1. Peut être que si on est nombreux à réagir ça les fera réfléchir, je l’ai fait et j’ai reçu une réponse:

        «  »Les critiques concernant le contenu des ouvrages « Mon cahier d’activités » sont infondées : les activités pédagogiques proposées sont les mêmes d’un cahier à un autre, aucune discrimination n’est faite entre les filles et les garçons dans les apprentissages, ni ailleurs !
        Les thèmes proposés sont variés : ainsi, on trouve la thématique de la cuisine pour les garçons, et celle des instruments de musique, pour les filles…
        Concernant la carte du monde, elle est, dans chacun des ouvrages, l’interprétation libre d’un illustrateur sur le thème du monde, l’un ayant préféré aborder cela sous l’angle des animaux, l’autre sous l’angle des monuments, sans aucune arrière-pensée sexiste.
        Ces cahiers sont avant tout des ouvrages ludiques et nous sommes sincèrement désolés si certaines personnes ont voulu y voir une atteinte à l’égalité homme-femme !
        Bien cordialement à vous, » »

        Je crois qu’ils n’ont pas bien regardé leurs albums… et il y en a pour tous les âges à partir de 3 ans!! scandaleux….

        J'aime

      1. Moi aussi l’ai laisse un message en les inforamnt qu’ils avaient perdu ma clientèle. Ça merite de ne plus rienleur acheter…

        J'aime

    1. Et arrêtons d’acheter les trucs « pour filles ». Il semble évident que la version garçon est la version normale, et que la version fille est une version faite à la hâte et gnangnanisée.

      J'aime

  1. Pff hallucinant, je trouve ça irréaliste qu a notre epoque , il y est encore des catégorisation comme ça. Non mais les filles ne sont pas plus betes que les garcons et il n y a pas que le rose qui les attirent. Si il suivait tout simplement les bonnes couleurs comme la pédagogie montessori tous le monde aurait la même. Je suis aussi choquée que toi.

    J'aime

  2. Naaaaan !!! J’suis choquée de la page rose avec un gros panda omniprésent. Y a vraiment des différences garçons-filles créées par la société de consommation … (dans le même genre, à Orléans, il y avait une librairie qui avait créé un coin « Homme » = jardinage, foot … et un coin « Femme » = point de croix, maquillage … et voui, ne croyons pas que ce genre de différenciation s’arrête à l’âge adulte)

    La dernière différence en date qui m’a fait mal : j’ai fait des mini tresses la semaine dernière à mon fils de 18 mois parce que sa grosse tignasse bouclée commençait à lui créer des gouttes de sueur, mais le trucs bien fait, discret (pas avec des élastiques roses non, c’est réservée au filles ça voyons, faudrait pas choquer).
    Et bien si j’avais oublié que les nattes s’est exclusivement pour les filles, les nounous de la crèche (qui par ailleurs sont de très bonnes nounous) n’ont pas hésité à me le rappeler… Pfff, pour la peine je m’en vais faire un article sur les coiffures cheveux longs pour petits garçons, na ^^

    Aimé par 3 people

    1. Pour les femmes de la crèche, apprenez leur que les vikings passaient de longs moments a entretenir et tresser leurs cheveux, et même plus que leurs femmes, car ils avaient également une barbe a entretenir.:)
      Signé :un homme, descendant de viking, aux cheveux longs, et outré par ces cahiers

      Aimé par 2 people

    2. Pfff ! Ces nounous devraient aller aux Antilles alors (d’où je viens) car là-vas, on ne coupe pas les cheveux des petits garçons avant leur 4 ans, et pour discipliner tout ça, les nattes et tresses, c’est bien pratique ^^

      Aimé par 1 personne

    3. Bonjour, c’est rigolo, moi à l’inverse, j’ai retrouvé mon fils avec un palmier sur la tête allant le chercher à la crèche, parce que les nounous trouvaient que ses cheveux lui tombaient dans les yeux…:-)

      J'aime

    4. je serais hyper intéressé par cet article ^^ j’ai moi même un garçon bouclé aux cheveux long, jamais coupé depuis sa naissance (il a 3 ans). Sa nounou très gentille par ailleurs arrête pas de me dire qu’il serait plus beau si je les lui coupe… (elle est maghrébine, je pense qu’ils ont encore moins l’habitude des hommes aux cheveux long).

      En tout cas quand je vois ça je me révolte, j’en viens à avoir peur d’avoir une fille un jour !

      J'aime

  3. C’est lamentable, mais ce qui l’est encore plus, c’est qu’il y a une demande de plus en plus forte de ce genre de chose, et que c’est bien pour ça que les éditeurs en font encore et encore, ça se vend comme des petits pains ! les portes-monnaies euh non pardon les gens en redemandent !! Beaucoup imaginent que c’est une manière de « personnaliser » les apprentissages (à peu de frais intellectuels), et la personnalisation est très à la mode.

    Aimé par 1 personne

      1. une de nous rédige une lettre ‘type » et chacune, on envoie le même courrier à l’éditeur. Plus on sera nombreuse, plus on aura du poids

        J'aime

      2. Vous tenez un blog et vous voulez « écrire une lettre »? Dans le genre retour à l’âge de pierre… Ce n’est rien d’autre que votre blog qui fait poids, et le nombre de commentaires, de like, et de republications sur FB. Mais il vous faut nommer explicitemment l’éditeur et le titre, afin que tout ceci leur fasse un peu de misère. C’est qd même l’ère du 2.0, servez-vous en. Votre article peut suffire à infléchir une tendance, c’est tout l’intérêt du web participatif. Renseignez-vous sur le soin que donnent les marques aux blogeurs. Vous pouvez être des leaders d’opinion. Ne sous-estimez pas la portée de vos billets.

        Aimé par 1 personne

      3. « chacune » !&§? « Plus on sera nombreuse » ??!&??!)§(;($§!

        Seules les filles ont donc le droit de s’indigner ?

        N’allez pas dire que c’est anodin, c’est ce genre d’attitude qui décrédibilise totalement ce genre de démarches.

        Signé : une personne qui ne se sent pas strictement définie par son sexe

        J'aime

      4. Non, c’est vrai, je suis d’accord, ce « combat » doit être le combat de tous, quel que soit son sexe puisque nous sommes avant tout des individus uniques et différents. Mais je pense que c’est plus constructif de dire cela sans être agressif !😉

        J'aime

  4. Je suis complètement d’accord avec toi. J’ai toujours été opposée aux jouets sexués.
    Depuis que j’ai mes 2 filles, je trouve qu’il est très difficile d’échapper à ce sexisme : dès que tu entres dans un magasin de jouets, tu as des rayons « fille » et des rayons « garçon ».
    Par contre, je n’avais pas réalisé à quel point cela pouvait être nuisible. Là ils veulent vraiment maintenir nos filles dans l’ignorance. C’est inadmissible de cultiver ainsi les différences hommes/femmes.
    Merci pour cet article car je serai encore plus vigilante et mon mari aussi, très énervé de voir la femme et les filles toujours aussi mal considérées.

    J'aime

  5. Incroyable ! ça ne s’arrêtera donc jamais ?!! (pour l’anecdote, quand ma fille avait 2 ans, je l’ai déguisée en Superman pour la fête de la crèche. Ma mère m’a fait un scandale ! Pour vous dire, ma fille a bientôt 14 ans et ma mère me parle encore de ce déguisement !)

    J'aime

  6. Oh punaise !!! Je suis maman de 2 garçons, et je peux te dire que ça me choque de voir comment on « princessifie » les filles, à croire que ce ne sont toutes que de futures Paris Hilton. La carte de l’Asie tout en rose et les animaux kawai, c’est vraiment une blague !!!

    Quand j’étais petite, j’ai eu la « chance » d’hériter de tous les jouets et livres de mon grand cousin, et avec mes frères j’ai passé de longues heures à jouer aux Indiens Playmobil ou construire des fusées Lego, ou à lire des romans d’aventures soit-disant pour garçons.
    Je remercie vraiment mes parents de ne pas m’avoir enfermé dans un monde de rose-cucul la praline !
    Pour mes garçons, je fais l’inverse : ils ont une dînette et un poupon, font des travaux manuels (et désespèrent que certains kits soient trop orientés fifille-princesse-paillettes), ont le droit de se déguiser en ce qu’ils veulent…

    Aimé par 1 personne

  7. Bonjour,
    Merci pour cet article! moi aussi je pensais être la seule à trouver débile cette mode de tout avoir catégorisé « filles »/ »garçons »! même les mappemonde-lampes sont différenciées!
    Il pourrait y avoir une pétition sur Change.org puis envoyées à tous les éditeurs qui jouent ce jeu idiot.
    Je suis en train de passer le concours de professeur des écoles, dans le sujet de français il fallait analyser 4 textes, et en faire ressortir les points de vue présentés sur l’éducation des filles… l’exemple de ces cahiers de vacances serait une bonne illustration de l’extrait du texte de Jean-Jacques ROUSSEAU, qui en gros disait que les filles devaient apprendre à être jolies, mais pas seulement, car un minimum d’éducation était, selon lui, tout de même nécessaire pour que leur compagnie ne soit pas ennuyeuse…. En connaissant un animal par continent, ça devrait suffire pour les conversations de salon….
    Je suis si action commune.
    isabelle

    Aimé par 2 people

  8. C’est honteux! ça me rappelle la fois où j’ai acheté un cahier « cars » pour la 5 ans… et que la vendeuse m’a fait chier (je ne vois pas d’autres mots) avec son cahier « hello kitty » qui, selon elle, aurait bien plus plu à ma fille. Connasse! (là non plus, je ne vois pas d’autres mots).

    J'aime

    1. mouais.. j’aime pas « hello Kitty » mais en fait j’aime pas « cars » non plus…Et « Connasse » encore moins… y’a d’autres choix dans les trois propositions !!

      J'aime

    1. Soucieux des contenus ? Voire… Ouvrez un manuel scolaire un jour pour voir (au hasard un truc avec des phrases simples pour apprendre à lire) : c’est souvent affligeant…

      J'aime

    1. Visiblement vous avez hérité des mêmes cahiers dans votre jeunesse si vous pensez qu’il y a 30ans l’éducation des filles était interdite …

      J'aime

    2. Euh … trente ans en arrière ? J’ai été scolarisée de 1969 à 85 et ma mère de 1946 à 1962, même ma grand-mère, née en 1915 a appris la règle de trois et les fables de la Fontaine !
      J’ai grandi dans un monde qui avait les idées bien plus larges que l’époque actuelle.
      Des manuels différents pour les filles et les garçons, dans les matières générales, ça n’existait pas du temps de mes grands-parents.

      J'aime

      1. Ma grand-mère, née dans les années 20, était une enfant issue d’un droit de cuissage… Et je te rassure : c’était en France. L’accès à la société « moderne » et à l’éducation n’est pas égale selon la région (et selon la classe)…

        Après, 30 ans en arrière, c’est vrai que c’est inadapté.

        J'aime

      1. même ma mère qui a 79 ans est allée à l’école avec les garçons de son âge, et moi à 55 ans je suis allée au collège, au lycée, à l’IUT, laurahanz ne parlait peut-être pas de la France…

        J'aime

  9. Dans le même genre, Fleurus, avec ses livres « pour les garçons » et « pour les filles ». La fille étant maîtresse, vétérinaire, infirmière ou femme au foyer, et les garçons sur tout ce qui roule. Ou encore pire, dans la collection « Imagier des bébés », le livre « Les jouets » les bébés garçon « construisent » tandis que les bébés filles « essayent d’empiler ». Et les filles jouent à la poupée et la dinette pendant que les garçons jouent avec un garage ou une voiture…Les clichés ont la vie dure. E-mail (sans réponse) envoyé chez Fleurus il y a plus d’un an.
    Du coup je me tourne désormais vers les livres des Editions Piccolia. On aime beaucoup deux collections: « Moi aussi, je serai… » de Susanne Schürmann et Ralf Butschkow, et « Les histoires de Lola » de Liane Schneider.

    J'aime

  10. Au secours !!! Il me semble que j’avais vu qu’il existait une association qui répertoriait ce genre de scandale « banalisé »… L’association portait les dossiers en justice ! La présidente avait un super discours ! Il faudrait que je retrouve le nom .

    Aimé par 1 personne

  11. on m’a fait suivre votre article et je ne peux pas m’empecher de partager sur facebook, et je ne m’interdis pas de faire un mail à l’éditeur. peut etre qu’ils évolueront… le meilleur moyen restant peut etre ne plus acheter ce genre de parutions..

    Aimé par 1 personne

    1. Malheureusement les parents idiots c’est la majorité : les ventes BLEU et ROSE sont en tête de liste… et les mamies qui renchérissent, et les idiotes avec la poussette rose pour fillette et l’épée au bras du gamin !

      J'aime

  12. Qui est l’éditeur? Et le marchand? Il faut se plaindre formellement auprès d’eux et surtout, « voter » avec nos sous, c’est comme ça que ça fait mal! Ne vous faites pas d’illusions : si c’est sur la tablette, c’est que ça se vend…😦

    J'aime

      1. En tout cas, choisir son libraire. Il y en a beaucoup qui font très bien leur travail (et ne vendent donc pas les torchons incriminés)

        J'aime

  13. Bonjour, je ne connaissais pas votre site, je viens de le découvrir grâce à un lien sur cet article relayé sur facebook.
    L’un des moyens d’agir est de relayer votre article au maximum, chacune peut le faire sur son compte facebook. Et même sur tweeter si vous avez un compte (j’en ai que je n’utilise jamais mais je viens de le faire.). Faire du bruit, beaucoup de bruit! c’est vraiment la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
    Ceci pourrait même faire l’objet d’un dépôt de plainte pour discrimination.

    Aimé par 1 personne

  14. Je trouve ça également choquant, et cela montre combien les hommes et les femmes sont influencés dès le plus jeune âge. Dans nos métiers liés à la communication et au savoir, nous ne faisons que reproduire un état des choses, encore en 2015 !!

    Aimé par 1 personne

  15. Tout-à-fait d’accord avec vous ! J’ai toujours essayé de proposer à mes filles (4 ans et 2 ans et demi) des poupées comme des petites voitures.

    Je ne veux pas qu’elles se ferment des portes en pensant par exemple :  » je ne peux pas faire de foot, je suis une fille.. ».

    Récemment, mon aînée me dit : « je ne joue pas aux playmobils parce que c’est un jouet de garçon » ou bien , »c’est bleu, c’est pour les garçons ». D’où lui viennent ces idées ? J’ai toujours fait attention… De l’école peut-être ? Des copain et copines ? Des industriels (pour choisir un vélo à petites roulettes, on a le choix entre le rose bonbon ou le superman, pas d’intermédiaire, ça m’exaspère !

    Toujours est-il que j’évoque le sujet régulièrement avec mes enfants… Bonne journée à vous !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour ! Merci pour cet article et tous vos commentaires. Eh oui ! La grande régression se poursuit. Tout le monde sait que les filles naissent dans les roses à poupées princesses, et les garçons dans des choux bleus pleins de voitures, et qu’il ne faut surtout pas que leurs éducations se mélangent !!!
      Nous n’avions pas/plus ce problème il y a encore 15/20 ans dans les jouets et les livres. Serait-ce le phénomène « blonde » ? (Puisqu’on l’oublie trop souvent, les blondes sont les femmes en général qu’on « programme » de nouveau pour être belles et bêtes !)
      Auteur jeunesse et éditrice, cela fait déjà plusieurs années que je déplore cette littérature princesses/pompiers et je suis soulagée de n’être pas la seule à critiquer cette régression. Résistons !!!

      Aimé par 1 personne

  16. Moi la marchande de jouets, je vois le phénomène empirer chaque année. Je crie, je hurle, à chaque fois qu’on lève les sourcils quand je propose une voiture, un jeu de construction ou un jeu de logique pour une fille… Le pire: à propos d’un train en bois pour enfant de 1 an, avec des wagons contenant des animaux ferme, on me demande assez souvent si ce jeu ne fait pas un peu trop fille à cause du cochon…rose! J’en avais parlé là http://situveuxjouer.com/2014/11/08/rosons/
    Bon, on continue le combat ! On laisse pas passer ce genre de Konneries! J’

    Aimé par 1 personne

      1. Bonjour,
        Je suis révoltée par ce que vous avez découvert ! Je viens d’envoyer un mail sur le site des éditions Magnard et je ne peux que souhaiter qu’il y en aura beaucoup d’autres ! J’ai écrit ici : http://www.jeunesse.magnard.fr/node/30
        et voilà la teneur de mon mail :

        « Bonjour,
        Il est parfaitement inadmissible que les éditions Magnard proposent aux élèves de CP des cahiers d’activités aussi sexistes ! Non seulement ils prennent le présupposé que filles et garçons n’ont pas les mêmes centres d’intérêt, mais de plus ils fixent des préjugés que l’on souhaite voir disparaître. En outre les cartes du monde qui figurent dans chaque cahier sont absolument insupportables : pour les garçons des informations sur la culture, les activités des hommes dans les autres pays, pour les filles une carte ROSE avec des animaux gnangnans puisqu’apparemment pour les éditions Magnard, les filles – et les femmes qu’elles deviendront – sont incapables de s’intéresser à autre chose !! C’est une gifle pour toutes les femmes qui luttent, qui souffrent et qui meurent pour sortir de la condition dans laquelle les hommes veulent les enfermer et les soumettre ! Tant que ces cahiers ne disparaîtront pas des magasins et des librairies, je boycotterai les ouvrages des éditions Magnard !
        Sophie Gauthier – Enseignante – Formatrice ESPE -« 

        Aimé par 2 people

  17. J’ai relevé l’adresse laissée en commentaire du site des éditions Magnard, à qui je vais envoyer un petit message également. Je vous suggère d’adresser cette info au magazine « Causette ». Quant à moi, je vais m’appliquer à la faire circuler.
    Mais pfffffff!!! que la route est longue!

    J'aime

  18. Ce qui me choque, c’est de juger un livre sur 1 seule page… Qui vous dit que d’autres pages du livres « filles » ne sont pas plus renseignées que dans le livre « garçons »? Et surtout, quand je lis certains commentaires truffés de fautes d’orthographe, je me dis que les Editions Magnard vont bien rire en recevant certains courriers… J’ai une fille, je lui achète régulièrement des cahiers de vacances, et il en existe des « mixtes » très bien faits. J’ai testé des versions filles dont le contenu était très fourni et que ma fille et moi avons apprécié. Restons un peu ouverts quand même, non?

    J'aime

    1. Ne jugez donc pas les gens sur leurs fautes d’orthographe … J’en connais de très intelligents mais dyslexiques qui disent des choses intéressantes bien que truffées de fautes d’orthographe. Ceci dit, j’ai bien précisé qu’effectivement je n’avais pas vu le reste du cahier mais cela n’empêche pas que ces deux cartes soient particulièrement choquantes !

      J'aime

    2. Cela ne vous choque pas car vous même êtes apparemment du genre à acheter des choses pour filles et des choses pour garçons… En ce qui concerne les jouets c’est déjà dommage mais alors quand il s’agit de culture ou d’éducation c’est totalement incompréhensible.
      Vous savez ce qui est lamentable? C’est que je suis contente d’avoir eu un petit garçon (encore bébé aujourd’hui) pour ne pas avoir à subir les cadeaux de mauvais goût pour filles, ne pas avoir à me démener pour trouver des fringues sympa et pas roses ou violettes avec des froufrous ridicules partout.
      Pour les garçons c’est en général assez facile de trouver des trucs mignons, alors que pour les filles c’est d’un cucul et d’un mauvais goût catastrophique. Je n’aurai pas à lutter pour qu’on ne lui offre pas du maquillage à 4 ans ou qu’on lui mette du vernis pailleté à 5 ans (hé oui dans ma belle famille j’en connais qui en sont capables), je n’aurai pas à passer pour une mégère constamment en m’opposant à tout. Quand on est traumatisée d’avance à l’idée que sa fille devienne une bimbo à 8 ans à cause de tout ce sexisme insidieux, on en arrive à préférer avoir un garçon, alors qu’on est soi même féministe!!!! C’est pas dingue ça? Mais que fait la police???

      Aimé par 1 personne

  19. Bonjour, je suis tombée sur votre billet par hasard grâce à Camille M., je ne pensais pas être aussi outrée…
    J’ai aussi envoyé un mail aux éditions mais pas que, également à l’éducation nationale (en espérant que le mail arrivera) et relayé sur les réseaux sociaux.. C’est juste inadmissible.. on est en 2015, c’est une maison d’édition, si je ne m’abuse, en France et ça propose ça…

    Merci pour votre billet en espérant que ça pourra changer quelque chose… (même si le mal est déjà fait je me doute que certains/nes ont déjà eu le livre entre leurs mains)…

    Aimé par 2 people

  20. Tu aurais pu également noter que les garçons ont le droit à une boussole et à des moyens de transport pour voyager, voir du pays, alors que les filles restent bien cloitrées chez elles à moins de voyager à dos de dauphin?

    J'aime

  21. Mouais… Perso, j’ai trois filles. Elles font des activités de « filles », parce que cela leur plaît, et des activités de « garçons », parce que… cela leur plaît. Quant à ce genre de livre, si cela ne vous sied pas, il suffit de ne pas les acheter. Si vous (nous) êtes (sommes) assez nombreux, ils arrêteront de les vendre…
    Est-ce de la daube ? Oui. Maintenant, « choqué », « outré », « scandalisé », ce ne serait pas un tantinet excessif ? Vous avez jeté un regard à l’état du monde dernièrement ? Et à la condition féminine ? Y compris dans les pays « civilisés » ? L’indignation, c’est comme la concentration, nous en avons un stock limité. Je la garde pour les violences conjugales, les viols, les attitudes scandaleuses dans les transports, sans même parler de l’excision.

    J'aime

    1. Bonsoir,

      Absolument d’accord avec Anonyme. Je suis enseignante en maternelle et maman d’un garçon et d’une fille. Mon fils déteste le foot, et est très intéressé par l’espace. Ma fille voulait absolument un aspirateur au Noel dernier , adore le rose et le monde des princesses. Elle n’est bien qu’en jean et en baskets à courir et sauter partout tout en louchant sur les couleurs de mes vernis. Quant à mes élèves, ils jouent tous aux voitures, au coin cuisine, construisent ensemble des immenses tours. Et pourtant lorsque je leur demande ce qu’ils veulent faire plus tard, les réponses depuis 15 ans ne changent pas. Les garçons rêvent de foot et de voitures de police. Les filles veulent être maitresses, infirmières ou coiffeuses. Il s’agit de prédispositions naturelles , je pense. L »essentiel c’est de leur faire découvrir le monde, de multiplier les possibilités , de les aider à grandir et les laisser choisir! La réaction inverse m’agace même. Je l’ai entendu dans ma famille: « ah non, c’est une fille donc elle n’aura pas d’aspirateur , c’est sexiste! » Mais si c’est son choix; laissons- la tranquille!!!!
      Quant, à, la page concernant la carte du monde, c’est effectivement très maladroit et réducteur. Attendons les réponses de l’éditeur. Ils ne sont peut-être pas rendus compte de l’effet rendu. Aucune d’entre nous ne s’est jamais trompée?
      Comme le dit Anonyme, recentrons- nous sur les réels problèmes de société. Ce qui me préoccupe le plus dans ma classe, en plus des apprentissages, c’est qu’ils doivent apprendre à vivre ensemble ( respecter les autres, être honnête, défendre son choix…) et non pas de savoir si x ou y doit jouer ou non avec une poupée, des voitures….
      Bonne soirée.

      J'aime

      1. Mais ne vous êtes-vous jamais demandée pourquoi ce sont toujours les filles qui veulent être coiffeuses et les garçons footballeurs?? Vous parlez de prédispositions, quelles preuves en avez-vous?? Aucune! Car il n’existe aucune preuve scientifique tendant à montrer qu’il existe des prédispositions en matière de genre. Ces différences de choix ne sont pas dues à une prédisposition du sexe mais à un formatage de la société qui nous astreint à des genres et des rôles associés à ces genres. Toute la journée, partout, nous sommes assaillis par des messages audiovisuels ou autres qui nous renvoient à ces rôles et les enfants y sont d’autant plus sensibles parce qu’ils n’ont pas l’esprit critique assez développé (souvent les critiques qu’ils formulent sont surtout celles de leurs parents qui ont eux même été formatés par notre société sexiste), et comment pourraient-ils prendre du recul si leur maîtresse elle-même, qui est censée leur permettre d’accéder à une certaine ouverture d’esprit, les conforte dans ces rôles bornés.
        Combien de petites filles voudraient être footballeuses si on voyait des matchs de football féminin sur les chaînes de télévision hertzienne en primetime? Plus d’une! Malheuresement tous ce que les médiats nous renvoient du football ce sont des footballEURS. Et on peut bien imaginer le père appelant sont fils pour regarder le match mais pas sa fille parce que « non non! Le foot c’est pas un truc de fille! » Et la mère appeller la fille pour lui dire de faire des gâteaux! Gros cliché macho? Pourtant je suis prête à parier que c’est une réalité dans la majorité des foyers. Et pourquoi ça reste une réalité? Parce que les individus se transmettent ces assignations à des rôles prédéterminés de générations en générations en les mettant sur le compte de la génétique et de prédispositions. Sauf que parfois il faut savoir chambouler et remettre en question les idées reçues sinon on avancera jamais. Et c’est notamment à vous en tant que maîtresse de montrer à ces enfants qu’il y a d’autres possibilités d’ambition.
        « Parce que ça a toujours été comme ça » n’est pas un argument! Il y a toujours une raison à tout. Il suffit de voir la société envoyer des messages un peu plus paritaires pour voir des filles se tourner vers des orientations apriori « masculines ».
        Personnellement, quand j’étais petite, à Noël, je rêvais de circuits de voiture. Oui, mais je n’en demandais jamais parce qu’ils étaient dans la section « garçon » du magazine. Heureusement je pouvais me rabattre sur les jeux scientifiques qui étaient mixtes. Ce que j’aurais répondu à la question « Que veux-tu faire comme métier? » à l’époque? Certainement coiffeuse ou maîtresse, comme les autrEs parce que je suis une fille et que c’est comme ça et pas autrement! ceci étant une autocensure inconsciente. Fort heureusement, j’ai du réussir à prendre du recul à un moment (quand?!) et je suis maintenant en école d’ingénieur.
        Bref, voilà pour le pavé! Tout ça pour dire qu’il n’y a pas de prédispositions mais un conditionnement de la société tellement subtile (ou pas!) qu’il passe pour ‘naturel’. Interrogez vos préjugés!

        J'aime

    2. C’est bien dommage pour vous si vous n’avez qu’un stock limité d’indignation. En vous indignant peu plus souvent, vous vous rendriez compte que les viols, les violences conjugales, les harcèlement dans les transports (que d’autres qualifient d’aussi peu d’importance que vous le faites avec ce sujet, avec les mêmes arguments), l’excision, sont totalement en lien avec toutes ces petites choses « pas bien graves, ce que vous vous prenez la tête, hihihi ». Cf le blog de Jaddo (s’il vous reste un peu de concentration).

      Aimé par 2 people

      1. Ah oui ? Vous avez un stock illimité d’indignation, vous ? De temps aussi ? Ce qui signifie que vous vous impliquez sur la défense des droits de l’enfant, la lutte contre la torture, les victimes des guerres, l’éducation des enfants, les maladies génétiques, le malnutrition, les prisonniers politiques, les prisonniers d’opinion… Félicitations, vous êtes un(e) Saint(e). Personnellement, mes journées ne font que 24h; alors, je choisis.

        J'aime

    3. Mais justement, on arrive à la violence conjugale, in fine, à cause de ces stéréotypes idiots et je sais de quoi je parle. À force de recaler les filles et femmes dans des rôles passifs, de leur prêter des centres d’intérêts futiles et gentillets, les garçons apprennent que les filles sont faibles, un peu idiotes et inférieures et ils finissent en grosses brutes qui veulent contrôler et dominer les faibles créatures que nous sommes. Et je sais de quoi je parle.

      Aimé par 1 personne

    4. Tout à fait d accord avec vous, la différence entre les 2 cartes est certes sexiste etc … mais il faut garder les mots forts pour les véritables drames

      J'aime

    5. Alors pourquoi montrer ici votre indignation sous couvert de résignation ? Si vous n’avez que 24h, que faites vous ici ? Si vous avez fait vos choix, laissez les autres faire les leurs. Si vous croyez que la solution c’est de ne s’occuper des problèmes que quand ils sont graves, je me demande si tout les problèmes dont vous parlez, vous en avez une réelle connaissance, ou si vous êtes du genre a vous indigner surtout dans votre tête. Je vous recommande de faire de vrai recherche dessus, si ce n’est pas déjà fait, et je vous garantie que vous aurez de très mauvaise surprise sur « comment ceci a commencé ». Mieux vaut prévenir que guérir n’est pas un dicton passable de mode, a mon sens. Mais je trouve pire encore, de critiquer ceux qui s’indignent. A mon sens, c’est en faisant cela, que vous perdez réellement votre temps.

      Aimé par 1 personne

    6. De plus, en dehors des actions légales et de prises en charge post-traumatiques, littéralement -tout- les évènements dont vous parlez, surtout l’excision et le viol, mais aussi tout le reste, sont combattu avec force par de très nombreuses associations via … l’éducation.

      Aimé par 1 personne

    7. Vous avez raison sur tout..: sauf qu’il n’y a pas d’attitudes scandaleuses dans les transports.. Je n’en ai jamais vu de « grave »,
      y compris les gestes manquant de savoir vivre qui touchent tout les sexes…. Là aussi, vous exagérez SUR CE POINT LA.

      J'aime

      1. Je suis pas si convaincue que toi que ce soit une bonne pub… Uls avaient deja une visibilite tres forte dans les supermarches mais la je ne suis pas convaincus quils sautent de joie. Ce qui est sur, cest qu’en faisant mon petit article coup de gueule sur mon petit blog je ne pensais pas que ca ferait le buzz comme ca …

        J'aime

  22. N’hésitez pas à aller ici http://www.parascolaire.magnard.fr/node/30
    et à y écrire ceci : Madame, Monsieur,

    En ouvrant vos cahiers « filles » et « garçons » CP à la 1ere page dans un magasin, je constate que les garçons ont droit à une carte géographique intéressante et pleine d’informations sur le climat, les populations et les monuments, alors que les filles ont droit à des « zanimaux » trop mignons qui « zont » de grands yeux trop choux.
    Non, mais vous prenez les filles et les femmes pour qui ??

    Merci de bien vouloir arrêter de nous bombarder de licornes et autres paillettes stupides, les filles ont un cerveau et souhaiteraient que l’on s’adresse à elles comme à des êtres doués d’intelligence.

    Après tout … on a tout à y gagner !

    Aimé par 1 personne

  23. Si on devait réagir à chaque imbécillité, somme toute assez mineure, ce serait un peu longuet. A moins de brûler tous les livres qui nous déplaisent ? Fahrenheit 451 ?

    J'aime

  24. Bonsoir
    Je suis curieuse de voir le reste.. je vais tenter de les trouver!
    je suis choquée et deux fois plus que ce soit chez Magnard. Je suis enseignante et c’est une bonne maison d’édition, qui fait des outils vraiment intelligent en général..
    Après.. j’en ai vu qui ont écrot à l’Education Nationale… On a rien à voir dans ce genre de trucs.. pas notre mot à dire.. Ils se procurent juste les programmes pour avoir une idée des choses à aborder. Mais ça tout le monde peut le faire sur le site eduscol ou educ.gouv
    Bref.. c’est Honteux!!!!

    Aimé par 1 personne

  25. Choquant, de la part de Magnard Jeunesse… Qui va être à son tour choqué… Choqué en découvrant ses mails, avec un bon paquet d’internautes qui lui passent un savon. Bien mérité. Ce genre d’ouvrages ne doit pas de généraliser!

    Aimé par 1 personne

      1. Le pire, c’est que ça peut hélas être totalement vrai.

        Parfois (souvent ?), une fille qui a elle-même subi une éducation sexiste va la reproduire et la transmettre. Combien de fois j’ai entendu des filles me dire « Je n’ai pas le sens de l’orientation ! Je suis une fille. »

        Une fois j’avais vu sur un site internet de vélo un produit présenté comme étant fait pour les filles, pour leur éviter d’avoir besoin de bricoler. Et après enquête (pas de moi, mais d’une fille qui s’en agaçait à juste titre), la rédactrice était une fille qui pensait effectivement que bricoler et se salir était bien pour les mecs…

        Aimé par 1 personne

      2. Hmm, un truc est mal dit dans mon précédent commentaire.

        « une fille qui a elle-même subi une éducation sexiste va la reproduire et la transmettre. »

        Un mec aussi. Mais pour la fille, ça sera souvent à ses propres dépens.

        Aimé par 1 personne

      1. Oh, je suis confuse. Dans ma stupidité j’avais oublié que si je trouve pas les blagues sexistes drôles c’est parce qu’étant une femme, j’ai pas le sens de l’humour.

        J'aime

    1. Ah oui la femme à le cerveau rose et vient de venus alors elle dessine en rose c est bien vrai ! !et le bleu c est la couleur de la testostérone

      Huuummm

      J'aime

    2. Et pourquoi une femme choisirait automatiquement du rose, et un homme automatiquement du bleu ?

      On peut seulement expliquer la différence en termes marketing : au lieu de faire un produit pour les 2 sexes, j’en fais deux car j’estime que je vais faire plus de bénéfices, sans me soucier du fait que je vais perpétuer des clichés non bienvenus.

      Et que faites-vous de la simplification des données sur les cartes ?
      C’est peut-être aussi parce que c’est une femme qui a fait la carte simplifiée, qu’elle est plus simple ? Parce que les femmes sont neuneus ??

      J'aime

  26. Je viens de découvrir votre blog (très intéressant, au demeurant:) et je suis aussi choquée que vous ! C’est révoltant de voir qu’on en est encore là en 2015… J’ai partagé votre article sur ma page Facebook ; il faut parler de ce genre de choses, sinon pour faire évoluer les mentalités, au moins pour lancer le débat.

    Aimé par 3 people

    1. « Tout simplement » ?
      Sous-entendez-vous qu’il est inutile de diffuser ses coups de gueule ? On ne sait jamais, des gens pourraient être d’accord, et réclamer la fin du marketing genré à un plus large niveau, et pas seulement sur un seul produit.

      J'aime

  27. Il y en a qui ne savent vraiment pas quoi foutre de leur temps. Apprend toi même la géographie à tes gosses plutôt que de déléguer le travail à un cahier de supermarché!!!
    Ce sont des CAHIERS, pas des déclarations d’indépendance, OK? A la place de râler parce que tout n’est pas parfait, ce serait bien d’être moins négative et de constater qu’il existe des cahiers aux designs soigneusement travaillés.
    Surtout que ce « coup de gueule » est sans fondement car niveau éducatif les garçons vont rien retirer de ça. Il y a un dessin de 1 cm² représentant le Taj Mahal. Sans aucune explication, rien. Même pas le nom du bâtiment! Très utile ça, je suis sûr que chaque petit gars qui a vu ce dessin est devenu subitement + malin que sa sœur qui a eu droit au panda sur fond rose…
    Il y a un moment où il faut réfléchir 10 secondes…

    J'aime

    1. Alors, un, je crois que t’as pas de chance, mais niveau géographie je pense que mes loulous ne sont pas mauvais ! Et pas avec ces cahiers, mais avec notamment la méthode Montessori pour le plus petit, et plein de discussions, de voyages, de lectures etc. Deux, si tu savais lire, il n’a jamais été question pour moi d’acheter ce cahier, je l’ai juste ouvert par curiosité au supermarché justement pour voir les différences entre les deux cahiers. Trois s’ils sont accompagnés par leurs parents, bien sûr que si ils peuvent en retirer des choses, les enfants adorent regarder les détails ! Alors que la petite fille, euh … ben elle sera béton en joli panda aux grands yeux. Quant à réfléchir, merci, je crois que j’y arrive pas trop mal !

      J'aime

      1. Valait il la peine de répondre à ce message? Je suis autant choquée par les cahiers que par les commentaires de certains… (et pas certaines d’ailleurs. ..tiens?😉 ) le nom de l’éditeur ? Qu’on propose nos services pour les aider à faire les bons choix!

        Aimé par 1 personne

      2. « et pas certaines d’ailleurs » ? Vous n’avez pas dû tout lire.

        Regardez les commentaires signés Emilie et Sandrine et vous verrez que des filles sont aussi dans des logiques sexistes.

        J'aime

    2. ah ben bravo ! bien sûr que c’est AUSSI aux parents d’enseigner, mais si A COTE il n’y a que ce genre de chose, que croyez-vous que vont retenir les enfants ? et je suis désolée, mais perso, j’appelle pas ça des cahiers au design soigneusement travaillé, NON MÔSSIEUR ! c’est juste une tentative de plus de forcer les femmes les filles et les petites filles à rentrer dans le rang ! vous savez pourquoi la majorité des prix nobel de physique sont allés à des femmes travaillant sur l’atome ? c’est parce que les mecs savaient déjà que c’était DANGEREUX et que du coup, ben allons-y laissons les femmes risquer leur vie, d’ailleurs, on sait bien qu’elles ne feront pas que la risquer ! vous êtes un machiste puant de plus et puis c’est tout !

      Aimé par 1 personne

      1. La seule fois qu’une femme a gagné un prix Nobel de Physique, c’était Marie Curie en 1903.

        Vous êtes une ignare de plus et puis c’est tout.

        J'aime

    3. Disons que je peux comprendre qu’ils décident (nb : le verbe « comprendre » ne signifie pas « cautionner ») de faire 2 cahiers en fonction des gouts supposés des 2 sexes : un cahier pour filles avec des dauphins et autres trucs mignons et un pour garcons avec des camions, des chevaliers et tout pleins d’autres trucs de bonhomme.

      Deja parce que le sexisme en général était la norme pendant trés longtemps dans nos sociétés et qu’il y est encore bien ancré (même si cette différenciation par le genre tend à se réduire de plus en plus depuis les années 80). Mais aussi parce que puisqu’il est encore bien ancré, c’est une trés bonne technique marketing pour vendre plus.

      Cependant, il y a une différence entre s’accorder pour dire que les petits garcons aiment la mécanique et seront donc plus sensible à un cahier avec des voitures ….et s’accorder pour les dire que les petites filles sont moins à même de se cultiver que les garçons.

      Il y a un atlas différent dans chacun des 2 cahiers, or, un atlas c’est quelque chose de concret qui ne peut pas être genré et qui retranscrit des connaissances qui doivent être en toutes logique retransmisent de la même manière peut importe le sexe du lecteur à qui il est adressé…..et ca vaut pour le reste du cahier d’ailleurs (limite j’aimerais le voir du coup)

      Le probleme ici, c’est qu’on a d’un coté une carte pour garcon hyper detaillée avec la vegetation, les climats, les monuments et les animaux du monde, tout cela représenté par une palette de couleurs et de vignettes…… et de l’autre une carte pour fille presque en monochrome avec 3 pauvres vignettes.

      De plus si on regarde la couverture du cahier, il y a des autocollants à coller, et je suppose que les vignettes blanches sont les endroits prévus pour coller ces autocollants.
      On peut constater que sans ces fameux autocollant, la carte pour petite fille est vide, il n’y a rien d’autre que des continents.
      Par contre pour les petit garçons, la carte est deja bien detaillée sans avoir à coller les fameux autocollants.

      Bref, pour repondre au commentaire précédent, l’important ici n’est pas de savoir si l’enfant va retirer quelque chose de cet atlas.
      L’important c’est que l’idée principale qui domine ici, c’est que les petites filles sont moins cultivés que les garcons, ont moins besoin de se cultiver que ces derniers, et, si on extrapole un peu, que celles ci sont moins intelligentes que les garçons et s’intéressent à des sujet plus futiles.

      L’important ici n’est donc pas de se demander si le garcon qui a vu une vignette du taj mahal sans explication est devenu plus intelligent que sa soeur qui a vu une vignette panda, l’important c’est de se demander pourquoi genrer une carte du monde et la rendre beaucoup plus enfantine et moins enrichissante pour l’un des 2 sexe ?

      Ps: Je suis un homme

      Aimé par 2 people

      1. Au contraire, le marketing genré s’est justement développé essentiellement au cours des années 80, avec la généralisation de l’échographie.

        J'aime

    4. Bien d’accord avec vous !
      Si la personne n’aime pas le cahier qu’elle ne le prenne pas, et si elle a du temps a perdre a prendre des photos pour ensuite faire un billet, cette dite personne ferait mieux de reserver ce temps a eduquer ses enfants sur la geographie. Si on devait s’arreter sur tout ce que l’on trouve dans les magasins qui soient debiles pour raler un bon coup, on aurait pas fini autrement !

      J'aime

      1. Si les gens pensaient tous comme vous, Émilie, les choses n’évolueraient jamais. Il y a fort à penser qu’avec cet article de blog et l’avalanche de commentaires qu’il a suscités, la maison d’édition a eu du courrier à lire en ce lundi matin et va devoir corriger le tir pour la prochaine fois…

        Aimé par 2 people

      2. Garder vos précieuses 10 secondes pour répondre à ce billet qui d’après vos dires vous agace (quoi de plus logique) subissez gentiment dans votre cuisine, refoulez, soyez belle et obéissante, tout ce qu’on attend de vous quoi. Et passer une vie pauvre et misérable.

        Aimé par 1 personne

  28. Je viens de prendre connaissance de cet article et forcément, je le partage. Le marketing, loin de diminuer les stéréotypes, encourage les comportements d’achat sexué et ça marche…😦

    Aimé par 1 personne

    1. ben on aimerait bien vivre sure une palnête où on traite pas les petites filles de neuneus, ^par exemple, sur une planête où on ne fait pas payer les produits féminins, plus chers que les produits masculins même quand ils ont EXACTEMENT la même utilité, on vit la planête où on dissuade encore les filles de faire des carrieres techniques ou physique, sur la planête ou il est encore normal que les petits garçons soul_vent les jupes de filles, la planête où l »‘on demande encore aux filles quelle tenue elles portaient le jour où elle se sont faites violées CETTE PLANETE LA !

      Aimé par 2 people

  29. Merci d’illustrer ce que je dis: La fille n’a pas les même petits dessins? Un parents ne va pas prendre 5 minutes pour les faire chez sa fille, ça demande trop d’efforts…
    Une petite discrimination de rien du tout comme ça peut être utilisée à l’avantage des parents car c’est une bonne base de départ pour faire prendre conscience de ça à des enfants, commencer à les familiariser au sens critique et au questionnement sur soi. Mais non, c’est tjs plus simple de faire un scandale et de gueuler pour tout. Certaines personnes prennent vraiment tous les prétextes pour se défouler plutôt que de faire du constructif, et vous êtes en plein dedans!

    J'aime

    1. Wahou. J’avoue que l’argument : « les discriminations c’est cool parce que ça permet de faire refléchir sur les discriminations », on me l’avait encore jamais sorti. Enfin, je suppose que c’est pas vous qui allez trop refléchir dessus, vu qu’apparemment, le marketing genré, c’est une toute petite discrimination de rien du tout. Très classe à dire, quand on appartient au groupe dominant, soit dit en passant.

      Aimé par 2 people

    2. Qu’est ce qu’il y a de constructif à devoir expliquer à une petite fille qu’elle n’est pas anormale si elle ne s’intéresse pas aux thématiques neuneus des supports supposément faits pour elle? Qu’est ce qu’il y a de constructif à devoir lui expliquer qu’elle a tort depuis sa naissance puisque le hasard a voulu qu’elle soit une fille? Sortez un peu de votre caverne et utilisez votre cervelet primitif d’homme de cro magnon, vous y verrez un modèle hautement dommageable et dangereux.

      Aimé par 1 personne

    3. Sauf que si tu achètes le cahier pour ta fille ( sans ouvrir celui du garçon, qui par définition ne va pas pas attirer ton attention quand on est la maman que de filles), tu ne peux pas comparer et te rendre compte que celui des garçons était peut-être plus sympa et plus instructif. Je trouve constructif de signaler à l’éditeur que sa carte Garçon est meilleure que sa carte fille, qu’elle contient plus d’informations et que ce serait bien d’en tenir compte pour ses prochains cahiers.
      Au contraire, je ne vois rien de constructif dans ta démarche puisque tu critiques ceux qui ont remarqué cette différence et permettent de la faire connaître à d’autres. En bref, la démarche de cette maman est tout sauf une démarche inutile: elle est informative et chacun peut effectivement se faire sa propre opinion en toute connaissance de cause. Elle permet à des parents d’être plus vigilants et à un éditeur aussi de se rendre compte que le contenu a aussi du sens ( pas seulement la forme)

      Aimé par 1 personne

    4. Bah c’est exactement ce qu’elle a fait en fait! Elle était au supermarché avec ses enfants et leur a montré le ridicule de ces cahiers donc elle a bien « utlisé » cette « petite discrimination de rien du tout » pour  » commenc(é) à les familiariser au sens critique » ( bien que ça ai l’air d’avoir déjà été fait sans la précieuse aide de cet éditeur). Si en plus elle peut en profiter pour faire un post et donc diffuser l’information, en quoi ça vous gêne?! Ce post n’est qu’un « prétexte pour se défouler plutôt que de faire du constructif »? Suite à ce post, une pétition a été lancée qui est aujourd’hui victorieuse et l’éditeur fera réviser sa collection. Si ça c’est pas du constructif!!
      C’est comme ça qu’on peut changer les choses! En agissant à l’échelle des détails!
      Maintenant, si vous vous préférez laisser les choses telles qu’elles sont parce que agir ça fait dépenser trop d’énergie, bien à vous! Mais avec des gens comme vous on serait encore à l’âge de pierre!
      Vous dites que c’est un sujet qui ne mérite pas qu’on s’y attarde pourtant voilà plusieurs commentaires que vous laissez où vous avez l’air bien remonté! Humm….paradoxe?!

      J'aime

      1. J’ai une question. Est-ce que la flèche nord qu’on voit sur la photo de la carte « pour garçon » est bel et bien absente de la carte « pour fille », ou est-ce qu’elle était ailleurs, et le cadrage de la photo l’a enlevée ?

        Parce qu’en plus du sexisme ordinaire habituel (les filles, ça aime le rose et les animaux mignons), être allé jusqu’à diminuer le nombre d’infos sur la carte *et* enlever un élément de base de toute carte (la flèche nord), c’est vraiment prendre les filles pour de véritables imbéciles… ou vouloir les conditionner à le devenir.

        Après, on s’étonne d’entendre des filles dire elles-même « Tu sais, je n’ai pas le sens de l’orientation. Je suis une fille ! » (je l’ai déjà entendu…).

        Aimé par 1 personne

  30. Oui c’est nul et très mal réfléchi mais en temps que maman d’un petit gars de 5 ans moi je râle souvent dans l’autre sens. La mode y’en a deux fois plus pour les filles, c’est vrai que c’est plus facile à habiller mais bon pour les garçons passé 18 mois on nous sert toujours la même chose. Pour les couettes pareils c’est winnie l’ourson, mickey et cars, c’est d’un ennui point de vue choix. Les filles elles ont les fées, les princesses, hello kitty, dora (arf Dora lol) de quoi rêver. Chaque maman a toujours un coup de gueule lol, super le blog.

    J'aime

    1. Pour le sens de l’orientation ca a été prouvé scientifiquement normalement, les femmes ne seraient pas capable de visualiser un itinéraire vu sur une carte dans l’espace (lors d’expérience elles ont eu tendance notamment à lire une carte en la tournant pour que la carte soit exactement dans la même position qu’elle dans l’espace alors que les hommes ne tournaient pas la carte car ils pouvaient visualiser les déplacements dans l’espace de manière différente)

      Aprés il doit y avoir des exceptions car je suis un homme et je suis la plus grosse bille en orientation qui soit, donc pas besoin de se dévaloriser et d’expliquer à sa fille qu’elle est nulle en orientation et qu’elle ne peut rien y faire !

      J'aime

      1. Réponse à Seb (qui a visiblement répondu sous le commentaire de Sandrine, mais en voulant s’adresser à moi à propos du sens de l’orientation).

        J’aimerais bien savoir par qui, où, et comment ça a été « prouvé » scientifiquement, et si cette expérience a prouvé que c’était lié à une différence biologique entre le cerveau féminin et le cerveau masculin, et pas simplement au fait qu’on prend les filles pour des connes et qu’on ne leur apprend pas à lire une carte quand elles sont petites.

        Personnellement, je sais lire une carte depuis mon enfance. J’adore les cartes. J’ai eu la moyenne en sport au bac grâce à la course d’orientation. Je suis contributeur OpenStreetMap et je traite des données géographiques toute la journée. Je voyage à vélo. Et je suis un mec. Et pourtant, ça m’arrive de tourner la carte (ou mon smartphone) pour l’orienter dans le sens du terrain. Alors pour moi ça veut pas dire grand chosse.:)

        Aimé par 1 personne

      2. Nan mais sans déconner??!! Y’a aussi des expériences « scientifiques » qui prouveraient que le cerveau des hommes est plus adapté aux mathématiques. Pourtant les répartitions filles/garçons dans les études supérieures scientifiques et notamment math-info tendent vers l’inversion. D’ailleurs statistiquement les filles ont de meilleurs moyennes que les garçons dans ces domaines. Si les « expériences »ont montré le contraire cest qu’à l’époque, on ne poussait pas les filles à développer leurs compétences mathématiques et logiques, et ces compétences ne sont pas innées sinon on verrait des gosses de trois ans résoudre des équadif du second ordre entre deux tours de toboggan! Idem pour les cartes!
        Et puis faut aussi s’intéresser à l’échantillon interrogé : est ce une population éduquée (études supérieurs)? Parce que si ce n’est pas le cas (population plutôt ouvrière) il y a fort à parier que le niveau d’éducation des femmes soit plus faible que celui des hommes, d’où les résultats « expérimentaux »!

        J'aime

    2. Réponse à Sandrine : Et il n’est pas possible de trouver une couette sans motif plutôt que de rentrer dans ces logiques (les garçons aiment les voitures, les filles les fées) dont vous ressentez vous-mêmes les limites ?

      Aimé par 1 personne

      1. je réponds ici parce que le bouton « répondre » ne fonctionne pas sur le commentaire auquel je veux repondre.

        J’avais vu une émission du genre « on est pas que des cobayes » ou « myth buster » (mais ce n’était ni l’une ni l’autre, je ne sais plus le nom) ou ils effectuaient l’expérience en temps reel avec des hommes et des femmes en leur donnant une carte et en leur demandant de se rendre d’un point A à un point B , et ils allaient aussi voir des chercheurs, tout ca justement pour connaitre la verité sur ce stereotype.

        Sinon j’ai trouvé ca, il y a un mini paragraphe explicatif en bas de l’article http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2002/mag0322/ps_5300_cerveau_sexe.htm (oui je sais, c’est encore pire que de citer wikipedia mais ca donne une idée générale)

        Aprés comme j’ai dis cela a « normalement » été demontré scientifiquement….mais je ne me suis pas penché sur le sujet plus que cela ….

        Et même si c’est vrai, ca marche surement dans l’autre sens également, c’est à dire qu’il y a des choses pour lesquelles les hommes sont désavantagés par rapport aux femmes .

        J'aime

      2. Réponse à Seb (et oui, c’est chiant ce bouton répondre qui n’apparaît plus à partir de 3 niveaux de discussion).

        Ça ne me choque pas que la source citée soit Doctissimo, à partir du moment où leur article s’appuie sur des articles scientifiques (qu’il faudrait prendre le temps de lire si on voulait poursuivre la conversation).

        D’après eux, c’est une question d’hormones qui développeraient davantage ce sens chez l’homme que chez la femme, et effectivement ça paraît plausible : dans la nature, chez certaines espèces, le mâle chasse pendant que la femelle reste à la même place pour s’occuper des petits. (Oui, la nature est sexiste.) Et le mâle a donc davantage besoin de savoir s’orienter.

        Ceci dit, ça ne justifie bien sûr pas la façon dont on a différencié les deux cartes dans la publication à l’origine de l’article. À la base, la carte est un outil inventé par l’humain pour améliorer ses capacités à s’orienter et à représenter l’espace, au delà de ce que la nature lui permettait déjà. Et si cette histoire d’avantage masculin sur l’orientation est vraie, la bonne conclusion à en tirer serait qu’il faut davantage apprendre aux filles à lire des cartes, et non l’inverse.

        J'aime

      3. J’ai aussi vu quelques émissions de ce genre (sur le genre ah ah ah). L’approche anglo-saxonne semble mettre en avant la génétique, tandis que l’approche française mettrais davantage en lumière l’éducation.
        A mon avis, la réalité est au milieu du gué.
        Autant je trouve qu’il ne faut pas exagérer dans le « non-genre », autant je trouve un peu « petit » les réactions du type « zavez rien d’autre à faire, les filles ? ».
        Les filles PEUVENT aimer le rose. Mais le sujet ici est plutôt : les filles peuvent NE PAS aimer le rose.

        J’ai aussi entendu (dans ces émissions) que les hormones avaient certains effets. Et certains ont peut-être moins d’hormones d’un certain type correspondant à leur genre. Ou c’est peut-être à cause d’autre chose, comme un intérêt plus éveillé, que certains choisissent d’autres voies que celles préconisées par les « stéréotypes » genrés.

        L’important à mon avis est de ne pas cantonner les enfants à un seul « monde », voire de leur faire comprendre les différences d’approche (même s’il faut alors acheter les deux cahiers d’éducation, et donc financer un projet sexiste). L’important est de ne pas culpabiliser un enfant parce qu’il ne correspond pas exactement à ces stéréotypes (le garçon un peu plus sensible, la fille qui aime le foot). Même s’il ne faut pas non plus le rabâcher à chaque fois parce qu’elle veut un costume de princesse, ou qu’il veut un costume de pompier.

        Je voulais apporter un petit message un peu plus « modéré », même si je trouve aussi assez révoltant ces différences dans les cahiers. L’égalité des sexes est en effet un sujet important, et qui pourra, dans un avenir plus ou moins lointain, apporter un avantage qualitatif énorme dans la société.

        Aimé par 2 people

      4. On ne peut plus d’accord avec toi ! Ma fille a eu des deguisements de princzsse qu’elle aimait beaucoup ! Mais jai aussi une photo ou elle a sa robe de peincesse et un masque de spiderman …;)

        J'aime

  31. Plut^t que de rebondir sur certains comentaires qui m’ont plus encore choquée que ces cahiers pour enfants voici un superbe docuentaire d’Arte que vous connaissez peut etre sur la girl culture et tout le marketing qui l’accompagne.

    A voir et à partager.

    Aimé par 1 personne

  32. Bonsoir,

    En ce moment, vous croyez pas qu’il y a plus  » important  » que ça ? genre …. les 4000 gosses qui meurent chaque jour parce que pas d’eau potable \o/ ( pendants que les tiens chies dans l’eau potable au passage comme moi d’ailleurs hein😀 ) la pérennité de l’environnement, des espèces, la libération des peuples opprimés, la façon de nous nourrir nous et ceux qui arriveront demain etc etc etc …

    Non, le cahier, les couleurs, les filles et les garçons, lançons une pétitions, je signerais ! un mouvement, une manif, une révolution .

    J'aime

    1. Ah tiens, l’argument du « il y a plus grave ailleurs donc on s’en fout » manquait.

      J’imagine que vous, de votre côté, vous luttez activement contre la faim dans le monde, la pérennité de l’environnement et des espèces, la libération des peuples opprimés… et êtes donc à même de venir dire à l’auteur du blog ce qu’elle a à faire ?

      Aimé par 3 people

  33. Ben moi, je trouve ça tout simplement scandaleux, voilà.

    Ce qui est choquant, je trouve, c’est qu’il ne s’agit plus là de « préférences » (supposées) des filles ou des garçons pour certaines couleurs ou motifs ou thèmes (bien que, moi ces préférences, je trouve qu’il s’agit surtout d’un modèle calqué par les adultes, bref), mais bien d’une information qui est censée être objective: illustrer une carte du monde avec des éléments informatifs de climat, de relief, de faune et flore, de culture.

    En quoi cela pourrait-il être sujet à une « genrisation » ? Et bien, c’est incroyable, mais ils arrivent à le faire quand même ! Quel talent !!!

    Au delà du fait que la carte du cahier « fille » est moins détaillée que celle du cahier « garçon » (mais pourquoi ? les filles ne veulent/peuvent elles pas intégrer autant d’info que les gars ?), pourquoi choisir de mettre une pieuvre dans l’Océan Atlantique de la fille et un bateau dans celui du garçon ? Nan … je vois pas … Pourquoi leur mettre des infos différentes (alors qu’à moins d’acheter 2 fois le même cahier pour pouvoir comparer, on aura juste une version sous les yeux ..). J’ai un peu peur de comprendre le sous-entendu: les filles, elles vont préférer ce qui est rose, mignon et un peu simplifié (parce qu’elles ne sont pas aussi subtiles, curieuses et intelligentes que les garçons ?). C’est pas gentil, de dire ça …

    Et puis, ouaih, l’infâme cliché: des dessins de petits animaux aux grands yeux humides pour les filles, et le Taj Mahal pour les garçons … ya un message caché ?
    Je ne suis pas du style « théorie du complot » et je ne me considère pas comme une féministe, mais là, ya des limites, non ? Pourquoi imposer des préférences toutes faites à nos enfants sous prétexte de leur sexe de naissance ? Ils ne sont pas capable de choisir par eux-même ce qu’ils aiment ?

    J’ai deux filles et un garçon, et chez nous, je me bats tous les jours contre la genrisation des objets: les livres, les jeux, les couleurs, les films … ça me hérisse !
    (et ça me fait mal de voir que c’est une maison d’édition comme Magnard qui fait un truc pareil…)

    Aimé par 1 personne

    1. Être féministe n’est pas un gros mot, vous pouvez le dire sans problème.:) En fait, être féministe signifie que l’on désire une égalité de fait entre les deux sexes, c’est-à-dire ici en l’occurrence, les mêmes informations données aux deux sexes dans cet atlas et non pas un atlas rose et réduit pour les filles et un atlas bien rempli avec moins d’animaux mignons pour les garçons.
      Votre commentaire, je ne sais pas si vous vous en rendez compte, mais il est féministe.
      Et il n’y a pas de mal à cela, il est prouvé que les sociétés plus justes sont plus prospères et la dignité, l’intégrité personnelle de chacun y sont renforcés. Arrêtons de nous sentir coupables de désirer une société plus juste.
      Je vous renvoie ainsi à un dossier riche d’intérêts: « Homme-femme, la confusion des genres » dans la revue Philosophie magazine. Le numéro date de 2007 et c’est le n° 11.
      Et il est toujours d’actualité😉

      Aimé par 1 personne

      1. Tu sais, des courriers, à ce que je vois, ils vont en avoir un certain nombre ! Ca tweete de partout les partages Facebook sont exponentiels … Et ils vont recevoir les liens vers cette page, donc les commentaires, ils les liront ! (Euh sauf les 100 premiers. Tu as une idée, toi, de pourquoi ils sont plus visibles sur le blog???)

        Aimé par 1 personne

      2. C’est bien:-) j’espère qu’ils te donneront une réponse alors! Pour les comm.’ Je ne saurai te dire, ce matin j’ai vu qu’il y en a 130. Tu peux demander à wordpress en général ils répondent rapidement.

        J'aime

  34. Bonjour,
    Votre article me choque, hélas, sans me surprendre. Je faisais la semaine dernière des exercices d’anglais avec des enfants de cm1 (cours d’initiation). Nous lisions ensemble le texte du petit livret (fourni par l’école, donc très officiel) lorsque les enfants m’ont vu changer de couleur. Le texte était un dialogue entre deux amis et une amie sur le point de partir en vacances; Las, madame était en retard, avait mis toute sa penderie dans la valise et gênait bien les deux garçons en pleurant qu’elle ne parvenait pas à la porter seule. Et l’un des amis de conclure « ah les filles, toutes les mêmes ! » Merci l’école pour cette belle leçon de sexisme.

    J'aime

    1. Si c’était dans un livre qu’un enfant est amené à lire seul, ça me choquerait aussi. Dans un texte fait pour être lu en cours, ça peut aussi être une bonne occasion d’attirer l’attention des élèves sur cette réplique et de la démonter.

      J'aime

  35. C’est fou le nombre de gens qui ont du mal avec le fait de ne pas se laisser faire et de gueuler surtout quand il s’agit de défendre les femmes…
    Oui y a pire ailleurs mais est ce une raison?
    Heureusement que les femmes ont piqué leur gueulante et cramé leurs soutifs!! Sinon n’aurait toujours pas le droit de vote… Et les gens continueraient de crever de faim d’ailleurs!!!
    Je suis pour toutes les luttes..m Oui c’est révoltant oui on a le droit de le dire…

    Aimé par 1 personne

  36. Euhhhh et si on regardait les choses autrement? La carte des filles est vide car les filles sont plus intelligentes, ont plus d’imagination etc.. alors que les pauvres mecs qui sont idiots ont besoin de plus d’explications, dessins etc…

    J'aime

  37. En y regardant de plus près, on s’aperçoit que la carte pour les garçons possède plus d’image, mais qu’elle est bien moins détaillée que la carte des filles (pas d’îles Kouriles pour les garçons par exemple ou des Philippines très basiques).

    Cela signifie donc, si je suis bien le principe, que les garçons ne sont bons qu’à regarder des images et que les filles sont supérieures intellectuellement et peuvent apprendre plus de détails…

    NON MAIS ILS NE SE FOUTENT PAS UN PEU DE LA GUEULE DU MONDE LA !!!!!
    Je ne sais pas vous, mais je suis hyper choqué !!!

    J'aime

  38. Pour la gouverne de certain qui n’ont pas l’air de comprendre…il n’y a qu’une fine barrière entre le racisme et le sexisme…Le mot racisme n’est plus dans le dictionnaire mais est toujours autant utilisé…la différenciation des genres, c’est du sexisme, c’est du racisme.

    Alors aux vues des commentaires de certains, s’il vous plait, abstenez-vous de faire des enfants, c’est par votre jugement puéril, stérile et phallocrate qu’on déclenche des guerres.

    J'aime

    1. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/racisme/65932
      http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/sexisme/72461

      Le racisme c’est penser qu’il existe une hiérarchie des races (lesquelles n’existent pas d’ailleurs).
      Le sexisme, c’est dire par exemple « c’est par votre jugement puéril, stérile et phallocrate qu’on déclenche des guerres ». La guerre est autant le domaine des hommes que le ménage celui des femmes.

      Aimé par 1 personne

  39. Maxi Esti, racisme se base sur la « race », la couleur de la peau de facto, et sexisme sur le sexe, il s’agit de deux discriminations totalement différentes.

    Il y a une fine barrière aussi entre féminisme et paranoïa.
    Dans cet exemple précis, suivant ce qu’on veut voir, on peut soit voir du sexisme envers les femmes, soit voir du sexisme envers les hommes.

    Il est de bons combats, il y en a d’autres qui sont basés sur du vent, argumentés de préjugés légèrement paranoïaques.

    J'aime

  40. Bonjour,
    merci pour cet article qui illustre tristement mais de façon spectaculaire le sexisme genré qui sous-tend l’éducation des enfants, et contre lequel il faut lutter, parce que, n’en déplaise à certains commentateurs, c’est très important de lutter contre tous ces détails insidieux qui contribuent à construire un sexisme de société. Je me suis permis de faire le lien sur cet article sur la page FB du groupe « je suis une pub sexiste », voilà qui va lui donner un peu de visibilité supplémentaire. https://www.facebook.com/pages/Je-suis-une-pub-sexiste/511165578980225?fref=ts

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui la bande d’idiots qu’ont fait payer 30 000 € de l’argent des contribuables pour changer le carnet de vaccinations, couverture qui fallait bruler apparemment …

      Au moins là chez Magnard c’est pas l’argent du contribuable qui est en jeu…

      J'aime

  41. Merci Olivier Becquey, c’est magnifique. Lorsque je dis que la barrière est mince, c’est pas pour rien…Quand vous comprendrez qu’entre sexe homme/femme il est peu de dire la « race » homme/femme…

    J'aime

  42. Bonjour ! Ohhhh i m choking ! Dans la collection des « p’tites filles » « Chloé joue à faire le ménage » bah voyons ! Ces bouquins sont fait par des sexistes misogynes ! Le combat féministe est loin d être finie.

    J'aime

    1. Il a surtout pas lieux d’être… ça fait des milliers d’années que les femmes reste à la maison et les hommes font le travail ça va pas changer en 50ans c’est ancré dans nos gènes

      J'aime

      1. Il serait temps que vous ouvriez un livre d’histoire. La femme au foyer, c’est un luxe qui n’a jamais concerné qu’une minorité privilégiée. Ma grand-mère a travaillé de ses 14 à ses 58 ans, comme bien d’autres avant elles.
        Si votre cerveau masculin a tout de même des aptitudes pour les langues, il pourra peut-être aborder cet article : http://www.filmsforaction.org/articles/early-men-and-women-were-equal-say-scientists/#.VVfXEdiklFI.facebook
        Vous y apprendrez qu’à l’origine, homo sapiens ne connaissait pas les inégalités entre les sexes.
        Homo sapiens, ça vous dit quelque chose ? Vous avez déjà ouvert un livre de sciences naturelles, ou est-ce que vous en êtes resté à Adam modelé à partir de la terre glaise ? Seraient-ce là vos références, vous pourriez toujours en déduire qu’on a fait un brouillon avant de créer le chef d’œuvre !

        J'aime

      2. « Des milliers d’années que les femmes resteNT à la maison et les hommes font le travail » ?! N’as tu jamais entendu parler des amazones, des vikings ou des Moso ? L’homme n’est pas tout-puissant et la cuisine n’est en rien la place de la Femme !

        J'aime

  43. Ouais moi aussi suis choqué Ca veut dire quoi ? Les mecs on leur apprend à avoir toutes les infos dans le becs sans développer leur curiosité et les filles dès le départs ont stimule leur curiosité et leur envie d aventure pour découvrir le monde ? Ç degueulasse … #relativitédespointsdevue

    J'aime

      1. Effectivement, il y a vraiment de tout et y compris des conneries. Et présentement une belle confusion entre relativité des points de vue et mauvaise foi manifeste.

        J'aime

  44. Rrrrro, mais je rêve !!!!!! C’est dingue de faire encore des différences comme ça à notre époque. Je suis en train de motiver ma fille à devenir ingénieure ou du moins à comprendre qu’elle peut être tout ce qu’elle veut plus tard dans la vie et ce genre de choses me rend dinnngue. Je travaille beaucoup sur le sujet, je t’écrirais plus tard directement. Merci beaucoup pour ton article !!

    J'aime

    1. motiver votre fille à devenir ingénieure ? pourquoi faire ? pourquoi ne pas laisser un peu de liberté a vos enfants ?

      En même temps les mégères féministes sont toujours des mères abusives

      J'aime

  45. Je suis très choqué par la couverture déjà!

    Il faut analyser avant de parler!
    Les garçons on leur laisse le super choix d’être chevalier et de chasser les dragons un vrai métier d’avenir tandis que les filles seront dresseuses de dauphin… rien que là tout est dit!
    ça leur suggère de ne rien faire de leur vie pendant que les filles s’occuperont des dauphins et auront un vrai salaire!

    J'aime

  46. N’importe quoi….

    Quand les bobo-féminazis voient des problèmes partout ça donne se genre de réaction…
    C’est vous qui abrutissez vos enfant en leur rappelant un clivage qui n’existe que grâce à vous. je retourne regarder le foot, ma femme préfère faire du shopping pendant ce temps…..(Scandale fascisant n’est-il pas ?)

    J'aime

    1. Ce que décidément vous ne comprenez pas, c’est que le foot n’est pas masculin en soi ! Il n’y a qu’à voir au Canada par exemple, le foot (qu’ils appellent le soccer) chez eux est nettement plus joué et regardé par les filles. C’est culturel, pas génétique … Et un cas particulier ne fait en rien une généralisation !!! Moi, effectivement je n’aime pas le foot mais je déteste faire du shopping. Mon mari aime le foot, mes garçons aussi, mais ma fille aussi. Le clivage, c’est vous qui le faites ! Toutes les activités sont susceptibles d’intéresser (ou pas) tout le monde …

      Aimé par 1 personne

  47. En même temps les éditeurs ne publient que ce qui se vend , et visiblement les petites filles préfèrent le rose et le gnangnan à la complexité je vois pas ce qu’il y a de choquant là dedans.

    Trouvez un sens a votre vie au lieu de vous indigner pour tout et n’importe quoi

    J'aime

    1. Vous ne trouvez pas choquant qu’une fille ne puisse pas se cultiver ? Donc, vous trouvez tout à fait normal que la maîtresse d’école qui donne cours à vos enfants soit une ignare ?

      J'aime

    2. En général ce n’est pas l’enfant qui tient la carte bleue, ce sont les parents qui achètent les livres en se basant sur des clichés sans fondement. Je suis une femme et pourtant petite je détestais les bébés en plastiques, j’étais plutôt branchée pirates et dinosaures. Cela tient sûrement au fait que mes parents n’ont jamais différencié mes jouets de ceux de mon frère, ni nos centres d’intérêt. A 6 ans on m’a appris à jouer aux échecs au lieu de me donner ce genre de bouquins stupides, je n’ai jamais eu de difficultés à l’école et j’ai un excellent sens de l’orientation. Alors quand j’entend dire que je suis une fille et que par conséquent j’aime forcément les chatons, je me perd dans la rue et je ne sais pas compter je n’ai pas l’impression de m’indigner pour rien. Ras le bol d’être considérée comme moins intelligente par des hommes ayant fait une scolarité et des études médiocres au nom d’une soit disant loi naturelle qui dit que j’adore faire le ménage. Tous ceux qui ont vu mon appartement savent maintenant à quel point cet autre cliché est débile. De plus, les murs de ma chambre ne sont pas roses et je n’ai pas de poster de licorne au dessus de mon lit. Au nom de toutes les petites filles qui aiment lire et apprendre, et qui seront victimes toute leur vie de remarques machistes par principe je dis NON à ce genre de livres qui légitiment ces attaques.

      Aimé par 1 personne

  48. Mais c’est AFFREUX

    J’appelle au SOULEVEMENT de TOUTE la population

    Un CAHIER D ACTIVITES pour garçon et filles, c’est INTOLERABLE

    Qu’importe la FAMINE, la MALADIE, les GUERRES, L EXODE que subissent des MILLIONS de gens, COMBATTONS CE CAHIER D ACTIVITES

    J'aime

    1. Et bien sûr, tu luttes toi-même activement contre toutes ces causes et c’est pour cette raison que tu te sens le devoir de venir dire à l’auteure du blog ce qu’elle doit faire sur son blog ?

      Comment ça, non ? Ah bon ?

      J'aime

  49. Il faut faire une pétition pour que ces cahiers soient retirés de la vente, et plus édités !!! Les cahiers d’activité doivent être unisexes. Marre de séparer les apprentissages !!

    Je n’ai que des filles, et je m’efforce chaque jour de leur apprendre qu’elles peuvent aimer les mêmes choses que les garçons et inversement. Et depuis que mon aînée va à l’école, et bien elle est de plus en plus poussée à « aimer des trucs de filles » parce que « c’est pour les filles »… Il est injuste et injustifiable que l’on sépare les filles et les garçons encore de nos jours. D’autant que ça ne les aide en rien !!

    J'aime

    1. Oh mon dieu , elle aime les trucs de filles c’est scandaleux

      Faudrait pas non plus oublier que c’est une fille non ? Faudrait peut être admettre que les différences entre garçons et filles ne se situent pas seulement a l’entrejambe ça serait un grand progrès

      J'aime

      1. C’est une fille, et alors ? Elle ne peut donc pas se déguiser en pirate ou en dragon ? Pourquoi devrait-il y avoir des « trucs de filles » et « des trucs de garçons »?
        Il ne faut donc lui allouer que les robes de princesses et le super kit de la ménagère ?
        C’est quoi cette réponse tellement « mâle hautain » d’un temps ancestral ? Non, c’est vrai, il n’y a pas de mal à ce que les filles soient moins éduqués que les garçons et se cantonnent à être juste « des filles ».
        Faudrait surtout admettre que bon nombre d’enfants se sentent mal avec eux-mêmes parce qu’on leur explique dès le plus jeune âge qu’il ne faut surtout pas qu’ils fassent ça parce que ça n’est pas de leur genre. Biologiquement nous avons une différence physique évidente. Mais pour quelle raison devrait-on étendre cette différence aux jeux et à l’apprentissage ?
        On peut aimer ce que l’on veut, mais il faut déjà commencer par laisser le choix à chaque enfant, quel que soit le sexe sous lequel il est né.
        Peut-être devriez-vous simplement revoir votre définition de « progrès ».

        Aimé par 1 personne

  50. C’est inadmissible!! Ce qui montre bien que l’on doit, dans tous les pays et même dans le nôtre, à tous les niveaux être vigilant sur l’éducation des filles et des garçons et que la parité n’est pas encore pour demain… Vigilance, vigilance!!!

    Aimé par 1 personne

  51. Mais quelle surprise! Des hommes qui viennent expliquer aux femmes, à renfort de de vannes méprisantes, que leurs revendications sont ridicules et que Oh, mais on pourrait y voir du sexisme…anti-hommes! Pauvre classe masculine oppressée, et pourtant tellement plus intelligente que vous aviez compris que laisser une carte vide d’informations à des petites fille et leur apprendre à se préoccuper de leur poids dés l’enfance n’avait aucune conséquence, hein c’est pas grave tout ça, femme, tu exagères, souffres en silence comme on t’as appris… Et le tout servi avec une condescendance de compétition. Que du bonheur…

    J'aime

  52. Hoo quelle surprise, une camionneuse frustrée, insensible au vrai problème du monde qui vient déblatérer sur les hommes.

    Comme déjà dit dans les commentaires, vous êtes la cause et les conséquences, félicitation !

    Aimé par 1 personne

  53. Bien sûr qu’il y a d’autres sujets d’indignation… mais je me sens révoltée à la lecture de votre billet (et de certains commentaires). Merci d’avoir dénoncé l’existence de ce cahier. J’ai écrit à l’éditeur pour leur exprimer mon indignation. C’est une preuve concrète que ces clichés dont on nous dit qu’ils sont inoffensifs ont des impacts bien plus grands qu’on ne veut le croire.
    J’ai une fille de 2 ans et une autre dans mon ventre, et je me demande chaque jour commet arriver à leur éviter les préjugés existes. Pour le moment pas de problème, mais plus elle grandiront et plus ce sera dur. Et encore plus si notre société continue d’évoluer dans cette direction.

    J'aime

  54. Cela me choque beaucoup moins que les magazines soi-disant féminins pour adultes. Si vous êtes responsable de l’éducation ne l’achetez pas, on ne peut interdire aux parents d’acheter ce qu’ils souhaitent à leurs enfants dans une économie de marché.

    J'aime

    1. On ne peut pas interdire aux parents d’acheter ce qu’ils veulent à leurs enfants, mais on peut au moins sensibiliser et alerter un éditeur sur ce qu’il fabrique et vend. C’est encore le consommateur qui a le pouvoir d’inverser les courbes de la production. Le fabriquant ne crée que ce qui s’achète.

      Aimé par 1 personne

  55. «  »Faudrait surtout admettre que bon nombre d’enfants se sentent mal avec eux-mêmes parce qu’on leur explique dès le plus jeune âge qu’il ne faut surtout pas qu’ils fassent ça parce que ça n’est pas de leur genre. «  »

    Non non, le malaise provient des parents comme vous qui tente de faire perdre leurs repères au enfant des leur jeune âge en les sexualisant afin d’en faire une masse homogène ne faisant plus aucune différence entre homme et femme.

    Tout ça , souvent, au nom de valeur propre transmise de force.

    J'aime

    1. Et bien, je suis bien heureuse alors d’être un parent qui autorise ses enfants à faire des choix en connaissance de cause (« tu as le droit d’aimer ce que tu veux »).
      Le choix. Voilà ce qui permet de ne pas rentrer dans des stéréotypes qui en font des masses homogènes de gentils moutons. Et la différence justement existe de cette façon-là. On évite ainsi la normalisation. Je préfère être le parent que vous décrivez qui permettra à ses enfants de ne pas être juste le produit de la grande consommation. Apprendre à aimer ce que l’on veut, ce que l’on choisit. Le genre est donné par la nature biologique, il ne doit pas être orienté par une société qui cherche à vendre.

      Aimé par 2 people

  56. révoltant ces cahiers…
    les stéréotypes sont déjà bien ancrés dans la tête des enfants… c’est à nous adultes (parents, enseignants, animateurs, EDITEURS…) de créer les outils pour casser ces stéréotypes…

    dernier stéréotype en date, ce midi sur la cour de l’école maternelle où je bosse en animation périscolaire… »le mâle et des engins roulants » :
    « on joue au papa et la maman, moi je suis le papa car j’ai le vélo » !

    Aimé par 1 personne

  57. Et au hasard, la fille c’était la maman parc-qu’elle avait des ovaires ?

    Olololo le scandale. En faite vous vous broutez le vide cérébral les uns les autres par ici c’est ça ? J’avais pas compris que le thème c’était : « Inepties stupide sur un sujet non maîtrisé » …

    Plus fort que MadmoizelleDaube ce site dis-donc, comme quoi dans la fange, on peut toujours creuser plus profond

    Aimé par 1 personne

    1. Si elle était encore de ce monde, ma grand-mère serait centenaire. Elle allait travailler à vélo, ne vous déplaise, comme beaucoup de femmes de son époque.

      J'aime

  58. Je suis encore plus choquée par certains commentaires que par les cahiers en fait !! Magnard voulait vendre, ça me choque qu’ils utilisent cette stratégie nauséabonde, mais c’est pour vendre (et je leur ai écrit pour leur dire ce que j’en pense)… mais les commentaires de gens sexistes et/ou irrespectueux ici !!!! C’est pas du marketing, c’est juste gratuit !! ….Dommage les neurones ça ne s’achète pas, certains en manquent pourtant cruellement….

    Aimé par 2 people

  59. Roooh oui que c’est choquant dis donc ! Du rose pour les filles, du bleu pour les garçons, oh mon Dieu mais dans quel monde vit on ?!

    Et j’adore la rédac’ qui nous explique que ses gamins étaient aussi choqués qu’elle, comme si les gamins avaient quelque chose à foutre de ce genre de détails…

    Vous la voulez vraiment votre génération de dépravés totalement perdus ? Vous êtes en bonne voie pour l’avoir, continuez votre (pitoyable) combat:)

    J'aime

    1. Article sans intérêt. Vous êtes le niveau 0 de la réflexion…
      C’est quoi le but ? Faire une manif ? Vous n’avez vraiment que ça à faire dans votre vie ?
      Oui, les cahiers de vacances pour gamins sont d’une débilité déconcertante…mais ce n’est ni une nouveauté, ni une

      J'aime

  60. Ceux qui ont créé ces cahiers ont juste ciblé leur clientèle pour optimiser leurs ventes.

    Alors soit ils se sont gourés dans leurs analyses auquel cas les ventes seront mauvaises.
    Soit leurs analyses sont justes, leurs ventes seront bonnes, et les filles seront officiellement idiotes.
    Quand on voit que les magazines genre Elle ou Biba se vendent très bien, j’ai ma petite idée.

    Donc au lieu de gueuler parce que des commerciaux veulent légitimement faire du profit, il aurait été plus intéressant de se documenter sur les ventes et d’interpréter les observations.

    J'aime

  61. Sinon il existe aussi des cahiers de vacances asexués, édités selon l’âge ou la classe non ? Rien ne vous force à prendre ce cahier de vacances plutôt qu’un autre.
    Les enfants ont pour modèles les parents, qu’on le veuille ou non, alors au lieu de leur transmettre la haine et la colère en pointant du doigt chaque petite imperfection et en criant au drame à tout bout de champ, pourquoi ne pas leur montrer qu’il y a différents chemins possibles ? N’est-ce pas ce que vous revendiquez ? Ne forçons pas nos enfants à suivre le chemin que nous voulons qu’ils prennent mais laissons-leur de la liberté dans la mesure du possible

    J'aime

    1. La haine, non, ça jamais, c(est contraire à tout ce que je veux enseigner à mes enfants. Mais la colère, oui ! Se mettre en colère contre quelque choses qui nous choque plutôt que l’accepter passivement, je veux bien leur faire passer cette valeur. Et la liberté aussi, je la revendique !

      Aimé par 1 personne

    2. Le problème n’est pas juste qu’il existe des cahiers de vacances sexués. Même si c’est déjà étrange en soi.

      Le problème ici est que le cahier de vacances pour les filles est d’un niveau intellectuel plus faible que celui pour les garçons. Ce n’est pas simplement faire une différence entre les deux sexes, c’est faire une discrimination.

      Les différences font notre richesse, et un monde dans lequel il n’y en aurait plus aucune serait un enfer pour les hommes comme pour les femmes.

      Les discriminations, au contraire, n’apportent rien, et rendent parfois le monde actuel infernal (et notamment pour les femmes).

      J'aime

  62. L’amérique du nord résumée à un gros castor, c’est en effet grandiose!
    Nous revenons de New York, où ma fille, justement de cet âge, s’est passionnée pour la statut de la liberté, les buildings emblématiques et plein d’autres choses…
    On aurait dû s’en tenir au zoo!😉

    J’avais repéré aussi l’an dernier, un Tshirt d’une marque connue, proclamant « J’aime pas les Maths », réservé, bien sûr, aux filles.

    Alors ok, on n’est pas obligé d’acheter ce genre de choses, il n’empêche que c’est scandaleux et tellement insidieux !

    Aimé par 2 people

  63. Pendant ce temps là, 100 personnes meurent par jour en Syrie, une femme se fait violer toutes les 5 secondes en Inde, en Corée du Nord un gouvernement fasciste oppresse ses citoyens, la Somalie crève la dalle, la Russie considère l’homosexualité comme illégale, etc etc etc
    Et vous vous plaignez d’un cahier de vacances rose ? Vous trouvez vraiment que c’est une cause qui mérite autant de dépenses d’énergie, d’argent et de temps , une cause si urgente qu’elle est à mettre au premier plan ? Alors quitte à vous engager pour quelque chose, autant choisir un problème plus urgent qu’une distinction mineure entre garçon et fille, certes maladroite.

    Désolé de mon agressivité mais je déteste l’hypocrisie des féminazies du genre qui poussent des cris d’orfraie devant une situation si bidon, mais qui ne font rien pour lutter contre la parité dans la politique ou le travail, les rémunérations inégales à compétences égales ou encore les viols/meurtres/excisions des femmes ou petites filles dans des pays en voie de développement.
    C’est sur que c’est moins risqué de taper sur un éditeur plutôt que sur un gouvernement.

    J'aime

    1. LOOOOL, le troll de l’année est arrivé!

      Il est bien joli votre pitch sur toutes les misères dont souffre le monde mais vous qui vous intéressez tant à ça, pourquoi donc mettre 3 minutes à écrire un commentaire sur un blog alors que vous pourriez consacrer ce temps à sauver le monde? Hein? C’est pas très sérieux tout ça!

      Parler « d’énergie » et je ne sais quelles autres fadaises parce qu’une personne a eu le malheur de s’exprimer sur son blog personnel, faut oser quand même. Et vous, au jour le jour, vous ne parlez que Syrie, femmes violées et tutti quanti? J’espère bien, hein, parce que parler d’autres choses serait proprement immoral!

      Par ailleurs, on ne sait pas bien ce qui vous pousse à dire que les personnes qui luttent contre les stéréotypes outrageants ne font rien d’autre à côté. Vous les connaissez personnellement, ces blogueurs et autres inconnus du web?

      Ah, et, juste pour que vous sachiez, tous ces stéréotypes sont liés au reste, donc aux viols, notamment. N’y aurait-il pas moins de violeurs si on cessait de présenter les fillettes / futures femmes comme des pots de fleurs un peu cons-cons totalement dépourvus d’intelligence et dont l’importance n’est que toute relative face aux mââââles si puissants?

      Aimé par 2 people

    2. Et qu’est ce qui vous fait croire que les commentatrices/teurs ici ne sont pas implique(e)s dans différents mouvements ? Vous êtes devins ? Ou vous faites partie de ceux qui pensent qu’on ne peut se battre que pour une cause a la foi. Apparemment, vous faites aussi partie de ceux qui préfère guérir plutôt que de prévenir. Attendons que tout foute le camp avant de réagir, excellent stratégie.

      Sinon, je vous félicite, vous venez de traiter la plupart des gens ici d’hypocrite, en vous comportant exactement comme tel. C’est presque beau. Presque.

      J'aime

  64. Flippants ces commentaires.
    Ceci expliquant peut être cela, malheureusement…

    Et juste au passage, pour ceux qui trouvent le sujet insignifiant, pourquoi perdre du temps à rédiger des commentaires parfois bien longs?
    Concentrez-donc votre énergie sur les causes que vous pensez plus nobles!!!

    Aimé par 1 personne

  65. Réponse sur la page facebook de Magnard Jeunesse :

    Nous avons vu depuis hier les critiques concernant la collection de parascolaire « Mon cahier d’activités », sur notre page facebook et sur les réseaux sociaux.
    Voilà la réponse que les éditions Magnard souhaitent faire à tous ceux que ces cahiers ont choqué :
    « Les critiques concernant le contenu des ouvrages « Mon cahier d’activités » sont infondées : les activités pédagogiques proposées sont les mêmes d’un cahier à un autre, aucune discrimination n’est faite entre les filles et les garçons dans les apprentissages, ni ailleurs !
    Les thèmes proposés sont variés : ainsi, on trouve la thématique de la cuisine pour les garçons, et celle des instruments de musique, pour les filles…
    Concernant la carte du monde, elle est, dans chacun des ouvrages, l’interprétation libre d’un illustrateur sur le thème du monde, l’un ayant préféré aborder cela sous l’angle des animaux, l’autre sous l’angle des monuments, sans aucune arrière-pensée sexiste.
    Ces cahiers sont avant tout des ouvrages ludiques et nous sommes sincèrement désolés si certaines personnes ont voulu y voir une atteinte à l’égalité homme-femme ! »

    J'aime

  66. féminazies !!! Non mais ça ne va pas bien !!! Qu’est-ce que c’est que ce terme !!! Vous me comparez à une nazie !!! Et ça c’est pas choquant !!! Parce que j’ai dit que j’étais choquée par la différence entre deux cartes !!!

    J'aime

      1. Ben non je ne connaissais pas. Mais je suis allée voir vers plusieurs forums par où des personnes étaient arrivés (en l’occurence des forums de jeux videos ou informatique) et j’ai été stupéfaite de voir le machisme ambiant, les insultes à n’en plus finir, en autre contre les femmes, les juifs, les musulmans ou les homosexuels, et ce terme de feminazi employé à tout bout de champ …😦

        J'aime

  67. La réponse de Magnard est triste tout de même. Ils ne contrôlent donc pas ce que font leurs auteurs (« Concernant la carte du monde, elle est, dans chacun des ouvrages, l’interprétation libre d’un illustrateur sur le thème du monde, l’un ayant préféré aborder cela sous l’angle des animaux, l’autre sous l’angle des monuments »). Peut-être que les auteurs séparément n’avaient pas d’arrière-pensée sexiste, mais ça en devient lorsque les 2 perceptions sont confrontées. Et là, c’est le travail de la maison d’édition il me semble.

    Mais il semble qu’on ne fait avancer le monde qu’en restant à sa place et en se taisant… Heureusement que certaines personnes dans ce monde ont désobéi à cette règle sinon… bon nombre de droits seraient passés à la trappe ! Mais soit…

    Aimé par 1 personne

  68. C’est magnifique de voir des femmes tenir des propos aussi stupides et réducteur envers leur propre sexe en croyant avoir tout compris. Donc si je résume bien certains commentaires:

    – Comme il y a des gens qui meurent partout dans le monde de telle ou telle manière, parler des problèmes d’étiquettes chez la jeunesse, on s’en tape le haricot. Nan, mais les gens, c’est joli de vouloir avoir des arguments, mais quand c’est hors-sujet, ça sert à rien. On parle des problèmes de codes filles/garçons qui enferment les gosses dans un modèle qui ne plaît pas à tout le monde malgré ce que les médias ou autres commerciaux veulent bien faire croire. Ramener sa fraise en parlant de la guerre, c’est juste ridicule.

    – Une expérience personnelle n’est pas une généralité. Exemple: Du haut de mes 17 ans, j’adore les choses mignonnes, le rose, les vêtements girly, et j’ai toujours aimé les poupées fantaisies petite. Pourtant, je suis tout aussi choquée de ces cahiers soit-disant «  » »culturels » » » » qui en attendant apprennent aux filles qu’ils y a pleins d’animaux rigolos sur des continents couleur bonbon à la framboise. Parce que je sais que mes préférences ne sont pas celles de toutes les filles de mon âges ou même plus jeunes et de loiiiiin.

    – Les mecs, pourquoi vous voulez toujours la ramener en disant qu’on est une armée voulant défoncer tout les hommes. On parle là d’un SEUL exemple de sexisme envers les femmes mais la plupart des féministes savent très bien que vous avez vos injustices et quand elles seront citées on viendra gueuler comme ici.

    – Pour ceux qui parle de biologie, là on parle de psychologie sociale. Et depuis bien longtemps on a prouvé que ces « recherches qui prouvent que la femme est plus faible que l’homme » sont des conneries pures.

    Le but du commerce est de vendre des produits qui plaisent à un grand nombre, oui. Mais pas de vendre une image généralisée et surtout FAUSSE .

    J'aime

    1. Moi j’suis un mec, et je trouve que non seulement il faut la ramener concernant ces livres, mais en plus il faut le faire ensemble et quelque soit son sexe, contre ces éditeurs bas du front.
      Comme j’ai dit ailleurs, c’est à cause de ce genre de connards que j’ai un mal de chien à trouver des jouets type cuisine ou poussette quoi soit pas genrés par les marketeux débiles. C’est triste qu’en plus ce soit plus facile de trouver du « non genré » dans les rayons « dit » garçons, et pas du tout dans les rayons dit « filles ».

      Aller dans un magasin de jouet. Si vous faites le rayon garçon, vous trouvez 75% des types de jouets, pas forcément peint en bleus, alors que le rayon filles.. Et après on dit que c’est des combats d’arrière garde.

      Bordel, quand on sait que l’informatique moderne à été créé autant par les femmes que par les hommes, on se prive d’une capacité créatrice et intellectuelle d’environ 50% de notre HUMANITE en détruisants ainsi les horizons des gamines.

      Bah j’arette, j’ai envie de vomir.

      J'aime

  69. mon humble avis personnel : la nature à prévue deux sexes dont l’un plus fort pour chasser et l’autre pour faire et s’occuper des enfants. Depuis quelques temps, on veut faire, à tout prix, la femme à l’égale de l’homme, et, malheureusement, on voit ce que cela donne en particulier dans l’éducation nationale devenue moribonde,…, tout le reste est de la même veine ! Que les femmes s’occupent de leurs mômes et de leur maison et le monde ira largement mieux,…

    J'aime

    1. La nature a créé des différences entre mâles et femelles, et les gens qui veulent les nier ont effectivement tort.

      La société a créé des discriminations entre hommes et femmes, et les gens qui veulent les supprimer ont raison.

      Il est stupide d’amalgamer les deux comme vous le faites.

      J'aime

  70. Débat moyen-âge : certes les femmes avaient droit à l’éducation au moyen-âge, mais une éducation différente de celle des hommes, comme pour cet éditeur. Elles n’apprenaient pas l’escrime et étaient écartées de la politique pour savoir juste ce qu’il faut pour ne pas faire de gaffe diplomatique. L’éducation aux arts a permit l’épanouissement d’artistes talentueuses mais avait comme but premier d’en faire des dames de bonne compagnie, divertissante.
    Dans tout cela n’oublions pas que cette éducation ne concernait qu’une minorité de classes supérieures. Mes ancêtres ne portaient pas de robes luxueuses ni de perruques, elles et ils travaillaient la terre.

    Concernant l’article. Et oui le pire c’est que ça se vend. Quand les gens ne savent pas quoi offrir à des enfants, ils se rattrapent au premier élément parlant. Et même si on ne connait pas bien un enfant on sait si c’est un garçon ou une fille (ou on croit le savoir). J’ai souvent reçu ce genre de jouets et livres étant enfant alors que dès la maternelle j’étais fascinée par la conquête spatial et les sciences naturelles. (j’étais précoce aussi et du coup je bouquinais des livres réservés à un âge plus élevé) J’en étais à apprendre tout sur les dieux d’Égypte, Rome et Grèce Antique ainsi que sur les mayas quand à Noël je reçus un lave-linge-jouet (qui en plus est un jouet nul, on ne pouvait absolument rien en faire, juste une énorme boite en plastique en somme…), un fer à repasser jouet, un chariot de femme de ménage jouet… et… un kit de création de bijoux.
    Chaque année je me demandais si ça leur arrivait, aux adultes autour de moi, de bien me regarder, au juste.

    J'aime

  71. En 1995, le groupe Albin Michel reprend les Editions Magnard et confie la direction de la maison à Isabelle Magnard, la petite-fille du fondateur, qui poursuit aujourd’hui le développement des collections scolaires, parascolaires et de littérature Jeunesse , en les inscrivant désormais dans l’ère du numérique.

    C une femme qui a décidé que les livres soit de cette façon.

    J'aime

    1. « Hey mais ce discours/cette stratégie marketing sexiste est relayé par une femme »=> Oh t’es trop fort-e toi, c’est vrai vu que c’est une femme qui l’dit, c’est que c’est pas sexiste ! Du coup, ça le valide même. DAT MAGIC !!
      Pis attend là, le cahier « garçon » on peut aussi y voir du sexisme, donc PAF yen a pas en fait, puisqu’on peut voir s’qu’on veut, nah ! DAT SOOOO MAGIC !!!

      Plus sérieusement.
      Le sexisme est un système d’oppressions basé sur une construction sociétale des genres (important cette notion!) où un groupe domine un autre groupe, et qui possède donc forcément un « discours » pour pouvoir se perpétuer. Donc ouais il peut être validé et défendu autant par un homme que par une femme à l’intérieur de ce système. On a tous + ou – intégrés les codes de ces systèmes d’oppression (sexistes, racistes, etc) d’où parfois l’incapacité de voir quand une situation/un propos est problématique (en plus d’être souvent bien insidieux).

      C’est anormal qu’on attribue d’office un rôle « garçon/homme » « fille/femme » aux enfants, que la société considère qu’un « garçon » ne peut pas avoir envie de rose, de jouer à la poupée etc (paye ton système patriarcal) et que les « garçons » qui sortiront de ce carcan seront discriminé aussi. Sauf qu’ils le seront non pas car ils appartiennent au groupe « garçon » mais parce qu’il se livrent à des activités considérées comme représentatif du groupe « fille » (et donc dévalorisées par cette société sexiste, paye ton patriarcat encore…)
      S’ils appliquent les valeurs « masculines » (virilité, hétérosexualité entre autre), ils obtiendront en échange des « avantages » (+ respecté et pris au sérieux, meilleure position sociale qu’une femme à même « critères » qu’eux, visibilité de leur groupe d’appartenance, autonomie de choix, domination sur le groupe de sexe opposé, etc). Alors qu’une fille, du fait même d’appartenir au groupe « fille » et aux clichés qui s’y rattachent, sera toujours déconsidéré·e en tant que tel par cette société (risque + élevé d’agressions (violence physiques, morales, sexuelles majoritairement par des hommes), position sociale inférieure à celle d’un homme à « même critères », salaire moins important, précarité, invisibilisation de son groupe, renvoi à un rôle dépendant de l’homme, à un rôle de mère, objectification de son corps, de ses choix par la société, hypersexualisation de son corps, déni ou décrédibilisation de ses besoins/choix, et j’en passe la liste est longue)…

      Pas pour rien que le « masculin » est aussi le « neutre » dans ce monde vu le système discriminant en place. (et je parle pas des autres systèmes d’oppressions là)

      D’ailleurs pour réagir à celles et ceux qui disent « oui mais ma fille aime le rose, se maquiller et veut une dînette en cadeau d’anniv, etc donc je respecte ses goûts, ses choix », réfléchissez-y bien au principe du conditionnement, quand TOUT autour de nous incitent les gens à suivre un mode de vie et à entrer dans le moule qui leur est attribué (d’ailleurs un·e des réponses parlait de la difficulté de trouver un jouet fille qui ne soit pas rose/mauve/lié à une activité assignée « fille », c’est soit un extrême, soit un autre (celui « masculin »), c’est révélateur du système….) Quand les modèles, les choix ne sont pas ou peu variés, et restent cantonnés à peu près aux mêmes rôles, aux mêmes activités, aux mêmes pseudo « possibilités », les enfants ont vite fait d’être conditionnés à « aimer » être une princesse/un aventurier<https://marketinggenrage.wordpress.com/pourquoi/

      J'aime

      1. Oups une partie de mon message s’est perdu je reposte la suite :

        Quand les modèles, les choix ne sont pas ou peu variés, et restent cantonnés à peu près aux mêmes rôles, aux mêmes activités, aux mêmes pseudo « possibilités », les enfants ont vite fait d’être conditionnés à « aimer » selon leur prétendu genre, surtout si derrière il y a valorisation/dévalorisation selon les choix (l’être humain aime rarement être à l’opposé du groupe d’appartenance,, encore moins être dévalorisé à cause d’un choix « atypique » aux codes de ledit groupe, apprécie et est sensible aux valorisations), les enfants intègrent dès 5 ans la plupart des codes sexistes promu par la société et ce, même si l’environnement familial essaye de déconstruire lesdits clichés. Car l’enfant ne se construit pas seulement dans cet environnement, mais aussi via ce qui est dit/vu à l’école, à la TV, dans des livres(tiens donc), musique, chez les ami·e·s, etc. Mais au moins, l’enfant qui aura eu une éducation déconstruisant régulièrement les stéréotypes de genres, pourra + facilement y réfléchir, et avoir les outils se construire plus tard.

        Mais pour pouvoir savoir si oui ou non ces goûts sont bel et bien une inclination personnelle et non une construction sociale intégrée, il faut avoir conscience de ces enjeux, pour ensuite faire une introspection (l’introspection peut se faire à tout âge heureusement !) et déconstruire si nécessaire pour laisser s’exprimer sa personnalité propre. Et cela passe forcément par la case « pointer du doigt » lesdits codes (sexistes, racistes…)
        Les enfants désapprennent très tôt à être « soi-même » pour apprendre à être « ce que l’autre veut » afin d’être accepté.
        Et CELA EST ce pour quoi luttent entre autre les féministes😉 Et lutter contre tout type de discrimination est important, car elle sont bien souvent interconnectées (notion d’intersectionnalité).

        Donc l’auteure du « coup de gueule » a parfaitement raison d’avoir réagi ! En fait même si le contenu des cahiers avait été identique, le fait même qu’en rayon, les parents et enfants « doivent » choisir entre 2 cahiers d’activités destinés « aux filles » et « aux garçons », cela fait déjà assimiler la notion que « fille et garçon n’apprenne pas la même chose ». Et c’est bel et bien une discrimination basé sur le sexe. Le contenu reflète à quoi la société actuelle renvoie la catégorie « fille » et « garçon » (comme l’a d’ailleurs très bien exprimée l’auteure du texte, et d’autres intervenant·e·s)
        Tout ceci s’inscrit dans un système, ce n’est pas un « cas isolé » qui « n’influence rien », mais un des noeud (qui peuvent être + ou – « gros ») du problème. Et à l’heure actuelle, aucun pays n’est libre de ses systèmes de discriminations (chaque pays y travaille à son rythme, sa façon en fait, merci bien les chieurs qui viennent parler de « l’Etrangie, ce pays où tout est si pire qu’ici et donc faut pas chercher à changer quoique ce soit chez nous, ni se plaindre LOL ») mais c’est en continuant de réfléchir, lutter, parler, bouger que les choses évolueront. Pas en restant inerte.

        Quand à la réponse de l’éditeur, elle a juste été pathétique (sous entendre que le problème ne vient pas d’eux, mais de la façon dont certain·e·s perçoivent la chose, c’est reporter leur responsabilité et s’en laver les mains).

        Pour les personnes curieuses de voir l’étendue du phénomène du marketing genré, un bon site : https://marketinggenrage.wordpress.com/pourquoi/

        J'aime

  72. Autre différence, il y a une boussole indiquant les points cardinaux chez les garçons et pas chez les filles… c’est bien connu, les filles ont un mauvais sens de l’orientation… Je ne comprends pas qu’on puisse éditer de telles choses. je suis choquée!

    J'aime

  73. « Alors les filles qui sont quand même un peu connes et gnangnan, il faut bien le reconnaître, on va leur mettre du rose dans la carte sinon elles ne vont pas la regarder et des animaux trooooop mignons ! Et les garçons quand même nettement plus malins et qui ont soif de connaissances, on peut leur apprendre quelques éléments de culture, les monuments, les habitants du monde, la végétation, les zones polaires … »

    VRAI

    J'aime

  74. Moi je trouve de faire une différence c pas mal non plus mais là quand même les cartes sont vraiment trop différentes ! C’est sur qu’on sens que les filles sont un peu cruches….

    J'aime

  75. La carte m’interroge… Mais pour le reste non je ne suis pas choquée… Y avait-il un cahier sans l’étiquette « fille/garçon »? (Comme le laisse suggérer la première photo, cahier sur la gauche)?
    Pour finir je dirais que si ça ne vous convient pas, ne l’achetez pas 😋

    J'aime

  76. Les editions magnard appartiennent au groupe Albin Michel, vous devriez le partager sur le page FB ! On devrait tous le partager sur leur page FB😉

    J'aime

  77. Bah, en fait les cartes pour les filles sont vides, entièrement à illustrer avec des autocollants après avoir lu, compris, et interprété les leçons.. Tandis que sur la carte des garçons, les informations sont déjà indiquées et il ne reste qu’à colorier… en rose ou bleu… c’est que les garçons ont si peu d’aspiration scolaire à cet age là…

    J'aime

  78. Pendant ce temps là, 100 personnes meurent par jour en Syrie, une femme se fait violer toutes les 5 secondes en Inde, en Corée du Nord un gouvernement fasciste oppresse ses citoyens, la Somalie crève la dalle, la Russie considère l’homosexualité comme illégale, etc etc etc
    Et vous vous plaignez d’un cahier de vacances rose ? Vous trouvez vraiment que c’est une cause qui mérite autant de dépenses d’énergie, d’argent et de temps , une cause si urgente qu’elle est à mettre au premier plan ? Alors quitte à vous engager pour quelque chose, autant choisir un problème plus urgent qu’une distinction mineure entre garçon et fille, certes maladroite.

    Désolé de mon agressivité mais je déteste l’hypocrisie des féminazies du genre qui poussent des cris d’orfraie devant une situation si bidon, mais qui ne font rien pour lutter contre la parité dans la politique ou le travail, les rémunérations inégales à compétences égales ou encore les viols/meurtres/excisions des femmes ou petites filles dans des pays en voie de développement.
    C’est sur que c’est moins risqué de taper sur un éditeur plutôt que sur un gouvernement.

    Aimé par 1 personne

    1. Chacun fait ses actions à son niveau. Vos remarques sont justes… Précisément, l’éducation et l’égalité font partie des socles d’une société pacifiste et démocratique.
      Futile pour vous ce débat sur ces cahiers ? Ces publications sont un moyen d’éduquer et/ou de communiquer. Ils instillent une idéologie rétrograde et anti-démocratique à des enfants en formation. Le manque d’éducation, d’information conduit à la frustration, au raisonnement à l’emporte pièce (un peu comme le vôtre au demeurant). S’insurger contre ces publications vous semble futile? Comment agissez-vous vous-même au quotidien à part insulter une maman de « féminazie »? Beau contre-exemple, vous semblez vous révolter contre les agressions contre les femmes alors même que vos propos sont eux-mêmes violents et insultants envers cette mère.
      Situation Bidon? Ou situation malheureusement banalisée par des individus comme vous qui n’hésite pas à insulter une femme, le plus naturellement du monde. Drôle de discours!
      Inutile d’écrire « désolé », vous n’en êtes pas le moins du monde. Vous détestez l’hypocrisie? Commencez par balayer devant votre porte et assumez vos positions.
      Et pour reprendre votre phrase de fin : c’est sûr, c’est plus facile de taper sur une mère de famille, en étant anonyme derrière votre PC, plutôt que sur la Corée du Nord ou sur la Russie.

      Aimé par 1 personne

      1. Désolé de vous avoir choqué avec ce terme, mais je vous invite à sortir de votre 16è arrondissement et d’aller voir de vrais gens, autres que des bobos bien-pensant formaté par facebook…

        J'aime

      2. Et concrètement vous faites quoi vous pour régler tous les énormes problèmes du monde dont vous parlez ? Parce que à, à son échelle, elle écrit un article et par son action a réussi à faire bouger un éditeur. Ce n’est peut-être pas grand chose dans le grand dessein du monde, mais c’est un pas et c’est avec ça qu’on avance et pas en vitupérant des inconnus pendant que soit même on ne fait absolument rien.
        « féminazies » Ah c’est beau ça. Je suis sure que si les policiers indiens qui violent des jeunes filles connaissaient ce mot ils l’utiliseraient. C’est très bien d’être choqué par ces trucs horribles mais concrètement ça vient d’où ? Ça vient de l’éducation et de quoi parle-t-on ici ? Roulement de tambours ! D’EDUCATION.

        La question ici n’était pas tant le rose que le manque cruel d’information factuel du côté des filles. C’est bien de lire en détail avant de sortir son opinion mal informée et conformée.

        Signée : une bobo du 16e ; c’est que c’est grand là-bas, on peut y caser tous les « féminazies » de France.

        J'aime

    2. Ah, la nuance, la subtilité de l’argumentation, l’ouverture d’esprit et la tolérance transpirent de votre message ! Et il est bon d’avoir de grands esprits qui décident pour les autres de ce qui est important ou non. Merci pour vos lumières!

      J'aime

  79. Bravo le marketing sexué ! Déjà que j’avais du mal à comprendre les éditeurs qui sortaient des livres « petit garçon » et « petite princesse » ou un truc dans ce genre. Là je suis comme toi choquée. Qu’est ce que c’est cette carte pour fille où il n’y a rien à part du rose !
    Tu as bien fait d’en parler sur ton blog.

    J'aime

  80. J’étais parti pour mettre une blagounette, mais non tu as raison. Ras le « bol » des ces différences à la « neuneu ».
    Je suis papa de deux petites filles et je serai là pour les aider à tailler la route contre ces « âneries ».
    PS Tu peux aussi remplacer les mots entre guillemets par des gros mots…
    Lo.

    Aimé par 1 personne

      1. Sauf erreur de ma part, et pour rester dans les sports mécaniques, il n’y a pas de femmes en Formule 1.

        Par ailleurs, effectivement, la plupart des sports d’hommes ont un équivalent féminin. Le tour de France féminin existe. Le foot féminin aussi. Par contre, bien souvent, et en particulier dans les deux cas cités, la version homme est hyper médiatisée tandis que tout le monde se moque de la version femme. Concrètement, il est donc impossible pour une femme d’être une star du foot et considérée comme une idole. Idem pour le cyclisme : on connaît tous les noms de plusieurs coureurs, mais y a-t-il une cycliste connue du grand public à part Jeannie Longo (qui doit sa notoriété à une longévité exceptionnelle dans ce sport, mais aussi à sa répartie face à une déclaration sexiste de Laurent Fignon) ?

        (C’est vrai qu’on peut y voir le bon côté des choses : la version femme est beaucoup moins pourrie par l’argent. Tout n’est pas négatif.)

        On ne peut donc pas comparer les deux sexes si simplement. Faire une compétition réservée aux filles permet de leur donner une visibilité dans un monde du sport marqué par la domination masculine. Faire une compétition réservée aux hommes ne ferait que renforcer cette domination.

        J'aime

      2. Pas de femme en F1, normal elles savent pas conduire en général (elles font d’autres choses bien mieux que nous).
        En cyclisme, il faut dire que c’est pas trop spectaculaire, sans dopage en tout cas…
        Tennis, même chose, beaucoup moins spectaculaire que chez les hommes, à part Serena ou Sharapova, donc moins d’intérêt à regarder.
        Pour le foot, c’est sympa à regarder les femmes, c’est un jeu technique mais plus lent, un peu comme chez les hommes dans les années 80.C’est vite lassant.
        Bref tout ça pour dire que c’est normal qu’il y ait l’équivalent féminin pour chaque sport, mais l’attrait est moindre, on ne peut rien y faire…

        J'aime

      3. « Elles ne savent pas conduire »…

        Si vous aviez dit qu’elles étaient moins attirées par la vitesse et les sports mécaniques, on aurait peut-être pu discuter. Mais à un argument pareil, je crois que la meilleure réponse à apporter est :

        TA GUEULE

        J'aime

  81. Etant une fervente admiratrice des animaux dont les dauphins, ce qui m’a choquée en premier, c’est bien entendu la couverture du cahier des filles. Ensuite, effectivement, la société qui fabrique ces « idioties » fait croire que les filles sont plus bêtes alors, du moins à mon époque, c’était connu et reconnu que les filles étaient plus assidues aux études et réussissaient mieux que les garçons (dans les premières années d’étude). Aucune question d’intelligence.
    C’est triste en 2015 et déjà pour des enfants, qu’on fasse une différence entre les filles et les garçons et que les garçons soient mieux « considérés » mais bon, même si ça va mieux, on est encore loin de l’égalité homme femme.
    Sur ce, je vais visiter votre blog.😉

    J'aime

  82. C’est proprement scandaleux et sexiste! Moi non plus je n’en reviens pas. J’ai 3 enfants, 2 garçons et une fille, et je me bats au quotidien pour qu’ils ne soient pas victimes de partialité due à leur sexe, mais qu’ils assument leurs goûts propres, pour qu’ils aient accès aux mêmes activités. Mais dans ce livre que vous montrez, c’est pire que tout. On coupe la petite fille de la connaissance. Sans doute pour que son monde se limite aux murs de sa cuisine? Vraiment je suis outrée. Je partage bien sûr.

    J'aime

  83. Et voila comment crée des femmes qui ont le coeur brisé (même à 40 ans…) parce quelles croient encore aux princes charmants… Y a du boulot pour élever la conscience humaine !!!!

    J'aime

  84. Vous avez vu qui était l’éditeur de ces bétises sexistes ? MAGNARD éditeur à forte connotation catho conservateur manif pour tous…. CQFD !

    J'aime

  85. Choquant oui! il est prouvé que le taux de filles est plus élevé dans les écoles que celui des garçons… alors ils ont soif de connaissance seulement les premières années de leur vie… 😉

    J'aime

  86. Il ne faut donc plus rien lâcher ! Il faut ne pas s’imaginer trop vite que ce nous avons acquis est définitivement acquis. Je pensais ces histoires de rose et bleu (et ce qui va avec) très loin derrière nous, avant 68 ! Et bien non, si nous ne sommes pas vigilants et combatifs, cela revient aussitôt. Non seulement il ne faut rien lâcher mais il faut sans cesse conquérir de nouveaux espaces !

    J'aime

  87. Mode Troll activé.
    L’explication est simple, le cahier pour les filles a été fait PAR des filles, et celui des garçons par des garçons… CQFD
    Mode Troll désactivé.
    Non bon d’accord, sérieusement c’est moche, triste et nul, brûlons-les !! (les cahiers)
    Il faudrait déposer une plainte et obtenir une peine à l’encontre de l’éditeur… par exemple : obligation de faire tous les exercices de tous les cahiers de vacances qu’il a déjà édités par le passé :-)

    Aimé par 1 personne

  88. Je leur ai écrit ça :

    Bonjour. Je viens de tomber sur cet article, comparant un cahier que vous éditez dans deux versions : l’une pour filles et l’autre pour garçons : https://activitesmaison.com/2015/05/17/je-suis-vraiment-choquee/

    Magnard se prétend « Impliquée dans l’évolution des pratiques pédagogiques », « Fortement impliquée dans l’évolution du système éducatif ». Comment se fait-il qu’on ne lise pas plutôt sur votre site dans la rubrique « Qui sommes-nous » des paragraphes comme celui-ci : « Soucieux de préserver une tradition séculaire de discrimination entre les sexes basées sur des clichés dont la science nous enseigne qu’il sont imbéciles, nous nous attachons à restreindre autant que possible l’accès de nos jeunes femelles à l’éducation. »

    Je vous demande d’assumer votre erreur et de retirer *immédiatement* de la vente les ouvrages en question, de les détruire (recycler), et de contrôler l’intégralité de vos autres publications. Je comprends que vous ayez le souci de vendre mais cela n’excuse en rien la publications de contenus sexistes et discriminatoires. NE VOUS AVISEZ PAS de m’écrire une lettre d’excuses hypocrite. La seule chose que vous ayez à faire est de remédier à ce problème. Les raisons/excuses qui ont amené Magnard à publier ces contenus ne m’intéressent pas. Réparez, merci.

    Aimé par 1 personne

      1. Ça signifie qu’on t’as mis la théorie du genre dans la tête et que tu suis comme un mouton, tant mieux que tu te sois faite avoir, au moins tes resterons normaux (enfin j’espère). Ce n’est pas pour clasher, reviens à la nature, à la vie, la seule vérité, et ton coeur te le fera comprendre

        J'aime

    1. Se Phy, as-tu lu l’article ? Rien à voir avec la théorie des genres. Il s’agit d’un bête problème d’égalité homme-femme.

      Quand j’étais gamin, dans les années 80/90, à une époque où on était pourtant très loin des débats actuels sur le genre, les cahiers de vacances n’étaient pas différenciés par sexe. Il n’y a aucune raison de le faire.

      Il y a effectivement de la fumisterie dans les débats sur le genre, mais ici ce n’est pas le cas.

      J'aime

  89. Vous avez vu la réponse sur la page FB ?

    « Nous avons vu depuis hier les critiques concernant la collection de parascolaire « Mon cahier d’activités », sur notre page facebook et sur les réseaux sociaux.
    Voilà la réponse que les éditions Magnard souhaitent faire à tous ceux que ces cahiers ont choqué :
    Les critiques concernant le contenu des ouvrages « Mon cahier d’activités » sont infondées : les activités pédagogiques proposées sont les mêmes d’un cahier à un autre, aucune discrimination n’est faite entre les filles et les garçons dans les apprentissages, ni ailleurs !
    Les thèmes proposés sont variés : ainsi, on trouve la thématique de la cuisine pour les garçons, et celle des instruments de musique, pour les filles…
    Concernant la carte du monde, elle est, dans chacun des ouvrages, l’interprétation libre d’un illustrateur sur le thème du monde, l’un ayant préféré aborder cela sous l’angle des animaux, l’autre sous l’angle des monuments, sans aucune arrière-pensée sexiste.
    Ces cahiers sont avant tout des ouvrages ludiques et nous sommes sincèrement désolés si certaines personnes ont voulu y voir une atteinte à l’égalité homme-femme ! »

    Quelle honte !
    https://www.facebook.com/MagnardJeunesse/timeline

    J'aime

  90. J’adore le titre: « Je suis vraiment choquée »
    Sérieux, c’est ça qui vous choque? Qu’un éditeur s’intéresse moins aux filles de 6/7 ans qu’aux garçons du même âge?
    Et les gens qui dorment dehors, la violence omniprésente un peu partout, le manque de respect, la pauvreté, etc etc, ça vous choque aussi où vous préférez pester contre des choses totalement insignifiantes? (Cette phrase est bien sur ironique, je connais déjà la réponse)

    Je trouve ça très bien moi, de vouloir masculiniser les garçons et faire croire aux filles que ce sont des princesses. EN 2015, c’est pas du superflu!
    Même si en effet, le livre semble mauvais et ne mérite peut-être pas d’être acheté, il aurait peut-être fallu fouiller un peu plus dedans, avant de se plaindre histoire de se « révolter »…

    Moi je raconte des histoires de voitures, de pompiers, d’ours et de chevaliers à mon petit frère. ça le fait rêver! Ma soeur trouve ça totalement cul cul et vieux jeu, résultat: sa fille de 5 ans s’habille H24 en Spiderman, ne veux pas entendre parler de rose ni de princesses et parle comme un routier. Si vous trouvez que c’est mieux, alors continuer à pester pour rien, ça sauvera surement le monde…

    Votre « indignation » méritait un tweet, tout au plus.

    J'aime

    1. Je trouve fantastique de prendre un ton aussi condescendant lorsqu’on ne sait que régurgiter un ramassis flou de clichés imbéciles. Certes beaucoup de choses sont choquantes dans notre société et méritent que l’on s’en indigne. Cela ne fait pas de la lutte pour l’égalité hommes-femmes une lutte insignifiante. Évidemment cette lutte commence par l’éducation des enfants. Pourquoi tenter de réduire de moitié le potentiel de notre espèce en réservant les carrières scientifiques, politiques, etc. aux garçons ? Les femmes seraient-elles incapables de changer le monde dans le bon sens ?
      Ensuite qu’entendez-vous par « masculiniser » ? Ce terme flou dont la définition dépend de chacun illustre bien le caractère frauduleux de votre semblant de pensée. La science ne nous dit pas que les femmes sont incapables de conduire des camions. Ce n’est pas masculiniser une femme que de la mettre au volant d’un camion. Je ne vois pas ce qu’il y a d’enrichissant pour une fille dans les histoires de princesses. La princesse est un modèle d’inutilité. Dire aux filles qu’elles doivent être belles dans des robes à paillettes c’est priver l’humanité de leur potentiel. Vous dites que ce n’est pas du superflu, mais c’est en fait néfaste. Pour nous tous, hommes inclus.
      Je n’ai pas la patience de relever toutes les inepties qui composent votre intervention, ainsi finirai-je par souligner l’homophobie qu’elle transpire. Quand bien même votre nièce serait masculinisée, quelle importance cela peut-il avoir ? Ne restez pas prisonnier des modèles infondés que vous avez hérités d’une culture caduque dont les humains libres d’esprit tentent de se débarrasser. Vous parlez de sauver le monde mais vous vous méprenez sur les maux dont notre société est affligée.

      Aimé par 2 people

    2. Si y’a besoin de « masculiniser » les garçons et de « féminiser », c’est peut-être bien parce que ce qu’on entend par masculinité et féminité n’ont rien à voir avec le fait d’avoir des organes génitaux mâle ou femelle.

      J'aime

    1. Depuis longtemps je met en garde mes enfants sur les inévitables dérapages gratuits propres aux forums. En général il faut 24 heures pour que la bêtise crasse sorte du bois. CQFD.
      Le pseudo devait être prémonitoire.

      J'aime

  91. Et le pire c’est qu’ils sont complètement inconscients de ce qu’on leur a mis dans la tête, ils renient les lois de la nature, ne s’en rendent même pas compte et trouvent cela normal !!
    Dans 10 ans on sera envahis de trans qui baiseront dans la rue comme des dégueulasses et ce sera de votre faute car ça commence toujours par Barbie pour finir en cancer du sein suite à une opération ratée par exemple.

    Vous me dégoutez, vous êtes des vrais dégueulasses. Vous confondez la liberté et la folie dans limite… Putain mais reveillez-vous merde !

    J'aime

      1. Si tu ne comprends pas c’est que tu n’as pas les notions ( ce n’est pas un reproche on a tous été ignorants un jour). Théorie du genre ça te parle ?

        J'aime

      2. Je crois que j’ai compris. C’est vrai qu’il faut des notions, et notamment une expérience des discours réac anti-LGBT, pour comprendre sa prose.

        En fait le monsieur amalgame un peu tout : le fait d’être contre le sexisme, le fait de se faire opérer quand on est trans (qui peut être discutable mais qui est, je crois, imposée pour changer ses papiers d’identités même si la personne n’en a pas envie), et les dérapages de certaines qui, sous prétexte d’égalité, renient les lois de la nature (c’est vrai que ça existe aussi, mais on en est très loin ici).

        Si je décrypte son message un peu confus, l’idée est qu’un garçon commençant par jouer aux barbies finira forcément trans, donc opéré, donc avec un cancer du sein.

        Je vous laisse juger de la pertinence de tout ça. Mieux vaut en rire qu’en pleurer.

        J'aime

    1. Les couleurs ( rose ou bleu), ce n’est pas grave mais l’absence de contenu dans la carte, ça ne vous interpelle pas? notamment le fait qu’on supprime les monuments dans la carte destinée aux petites filles. C’est normal qu’en tant que maman, nous nous soucions de ce que nous transmettons comme connaissance à nos enfants.

      J'aime

    2. La transsexualité et l’homosexualité sont des phénomènes naturels. Tout ce qui existe est naturel car la nature est tout, par définition. Ayez l’humilité de vérifier la définition des termes que vous employez avant de poster, cela vous permettra de passer un peu moins pour un imbécile, même si je doute qu’une mise-à-jour de votre vocabulaire suffise à vous faire passer pour un être d’une intelligence moyenne. Vous accordant le bénéfice du doute, et dans l’espoir de contribuer à votre culture, voici quelques liens qui pourront vous aider à initier une réflexion sur le sujet : https://www.google.fr/webhp?hl=en#hl=en-FR&q=homosexualit%C3%A9+animale

      Aimé par 1 personne

      1. Dans le genre je me prends pas pour de la merde…
        J’ai rarement vu un message aussi condescendant et autain que le votre.
        Vous parlez d’humilité??? balayez un peu devant votre porte M. Yanwng

        J'aime

  92. Je vous mets en commentaire le mail que je leur ai envoyé…:)
    Je pense qu’il faut tous et toutes faire de même, via leur site.

    « Madame, Monsieur,

    Concernant le « Livre d’activités – CP 6-7 ans, spécial garçons » et le « Livre d’activités – CP 6-7 ans, spécial filles », en vente libre dans les divers commerces et grandes surfaces, je souhaite poser une question relative au choix délibéré de représentation du monde pour chacun des deux sexes.

    Admettons : le bleu pour les garçons, le rose pour les filles dès la couverture. Bien qu’ayant franchi le cap du XXIème siècle avec brio, les éditeurs n’ont de cesse de s’accrocher à ces couleurs stéréotypées et tellement rassurantes. Alors bon, admettons.
    Toujours sur la couverture, le dragon courageusement dompté pour les garçons, le dauphin délicatement apprivoisé pour les filles, pourquoi pas ? Bien que pour ma part, je préférais nettement le ballon ovale aux ballerines durant mon enfance. Mais là encore, comment vous en vouloir ? L’imagination des éditeurs a ses limites, comme tout. Sauf l’Univers. Mais je ne m’étendrai pas sur ce sujet, parce que la question n’a jamais été très claire pour moi et m’occasionne encore aujourd’hui de sérieux maux de tête. (Et puis, après tout, il existe peut-être des dragons super doux et des dauphins extrêmement agressifs !)

    Mais cessons de tergiverser et venons-en au fait. Je souhaite que vous m’expliquiez très franchement ce choix de proposer une carte du monde pour les garçons tellement complète, à grand renfort de monuments, d’habitants du monde, de moyens de transport, de zones climatiques et de paysages différents, et pour les filles une carte rose (??) illustrée d’un panda, d’un koala, d’un éléphant, d’un lapin, d’un castor et d’un ara ? Est-ce parce que vous pensez que les filles n’en ont rien à cirer de ce qui existe en dehors des bêtes à poils (et à plumes) ? Est-ce parce que les garçons ont besoin d’être bien plus cultivés que les filles ? Je suis une femme, je suis donc (selon votre politique évidente) totalement niaise et demeurée. Merci donc de m’éclairer sur ce point crucial pour moi et mes enfants.

    Dans l’attente d’une réponse claire, précise et détaillée, je m’en retourne à ma cuisine pour que mon mari si intelligent trouve repas chaud et maison fraîche à son retour du travail. Ah non, c’est vrai. J’ai une entreprise à monter. Bon ben ce sera tacos pour ce midi, rapidement, entre deux coups de fil et sans tâcher mon business plan.

    Bien cordialement, « 

    J'aime

  93. Moi ce qui me choque c’est que sur la carte pour les garçons il n’y ai plus de place pour placer les stickers. Ou est l’intérêt pédagogique? Les filles elles bénéficient d’une carte pratiquement vierge où elles peuvent à loisir positionner les stickers aux bons endroits. Cet éditeur favorise la créativité des filles et poussent les garçons à la flemmardise.

    Je suis outré, scandalisé….bref je suis vraiment choqué

    J'aime

  94. J’ai écrit à Magnard, ils m’ont répondu : « Bonjour

    Les critiques concernant le contenu des ouvrages « Mon cahier d’activités » sont infondées : les activités pédagogiques proposées sont les mêmes d’un cahier à un autre, aucune discrimination n’est faite entre les filles et les garçons dans les apprentissages, ni ailleurs !

    Les thèmes proposés sont variés : ainsi, on trouve la thématique de la cuisine pour les garçons, et celle des instruments de musique, pour les filles…

    Concernant la carte du monde, elle est, dans chacun des ouvrages, l’interprétation libre d’un illustrateur sur le thème du monde, l’un ayant préféré aborder cela sous l’angle des animaux, l’autre sous l’angle des monuments, sans aucune arrière-pensée sexiste.

    Ces cahiers sont avant tout des ouvrages ludiques et nous sommes sincèrement désolés si certaines personnes ont voulu y voir une atteinte à l’égalité homme-femme ! »
    Bref, on a voulu y voir une atteinte à l’égalité homme-femme (bah oui, on est parano… oui, ça doit être ça….).

    J'aime

    1. Même réponse mot pour mot… Aucune remise en cause, ni compréhension de leur part. Et ils n’ont pas remarqué que les animaux étaient aussi présents sur la carte des garçons.

      J'aime

  95. J’ai envoyé un mail à Magnard et voici la réponse. Je suis très déçue de cette réponse car manifestement, cette personne n’a pas pris la peine de visualiser ces 2 cartes avant de me répondre:
    Bonjour

    Les critiques concernant le contenu des ouvrages « Mon cahier d’activités » sont infondées : les activités pédagogiques proposées sont les mêmes d’un cahier à un autre, aucune discrimination n’est faite entre les filles et les garçons dans les apprentissages, ni ailleurs !

    Les thèmes proposés sont variés : ainsi, on trouve la thématique de la cuisine pour les garçons, et celle des instruments de musique, pour les filles…

    Concernant la carte du monde, elle est, dans chacun des ouvrages, l’interprétation libre d’un illustrateur sur le thème du monde, l’un ayant préféré aborder cela sous l’angle des animaux, l’autre sous l’angle des monuments, sans aucune arrière-pensée sexiste.

    Ces cahiers sont avant tout des ouvrages ludiques et nous sommes sincèrement désolés si certaines personnes ont voulu y voir une atteinte à l’égalité homme-femme !

    Bien cordialement à vous,

    Laurent Breton
    Directeur du pôle Grand public
    MAGNARD-VUIBERT

    J'aime

  96. oui j’ai moi aussi eu la même réponse de Magnard. C’est une réponse de communiquant de base, Ayant travaillé dans le métier (communication ET édition… et oui désolée, en général on fait du bon boulot), je n’arrive pas trop a avaler qu’ils n’aient aucun contrôle sur leurs illustrateurs et franchement les deux illustrations se ressemblent franchement (étant a l étranger, je ne peux vérifier qu’il s’agisse ou pas du même illustrateur sur les deux éditions) mais par contre cela me semble évident que c’est la même personne qui est en charge de cette collection chez eux, ou alors c’est bien complique leur organisation.

    J'aime

  97. C’est abuse, encore que se soit fille ou garçon sur la couverture pour une question marketing c’est pas ceux qui me choque le plus mais le contenue qui varie autant je trouve ça vraiment abusé. De plus les filles sont des fois plus curieuse que les garçons. De plus le contenu du monde n’as pas a varié dans la réalité il es le même pour tout le monde.

    J'aime

  98. et voici le mail que j’ai renvoye a Magnard apres leur reponse:

    « bonjour et merci de votre réponse
    mais je suis désolée elle n’est pas satisfaisante
    c’est de toute évidence le même illustrateur qui a fait les deux cartes, c’est le même style de silhouettes utilisées en camaïeu sur la carte
    et si vraiment j’ai tort, alors :
    – l’un des illustrateur devrait porter plainte pour plagia
    – la personne personne en charge de la collection et donc chargée de valider les Bon A Tirer n’a pas fait son travail.
    je ne suis pas une féministe fanatique, loin de là, mais là c’est le pompon.
    inutile de répondre à nouveau, juste faites attention à ce que vous publiez.

    Cordialement

    J'aime

  99. ou le graphiste chargé d’illustrer la version « girly » s’est juste pas foulé, alors que son collègue à un peut plus bossé… De là à prôner le sexisme…

    J'aime

    1. Votre mauvaise foi n’ajoute rien au débat. L’entreprise d’édition qui prétend fournir des supports éducatifs contrôle ses publications. Elle est responsable de leur contenu. Le résultat est manifestement sexiste. Même sans faire de procès d’intention, il est de sa responsabilité de constater ses erreurs et d’y remédier. Elle a choisi de ne pas le faire.

      J'aime

  100. Hé bien ce qui me réconforte dans le choix que j’ai fais: ne pas laisser le choix à mon fils de 16 ans et que pour moi un cahier reste un cahier donc pas de chichis ni de froufrous juste un cahier. C’est moins cher et pas de faire valoir.
    Les vêtements suffises.
    Ne vous laissez pas avoir ni par vos enfants ni par le commerce.
    C’est avec de telles polémiques que vous leurs faites la meilleurs pub, le maitre mot « indifférence »

    J'aime

  101. Etant donné que les places pour les autocollants sont visiblement prédéfinies, il n’y a même pas d’erreur possible ni de place pour la créativité finalement…

    J'aime

  102. J’ai écrit… voici la réponse de Magnard :

    Les critiques concernant le contenu des ouvrages « Mon cahier d’activités » sont infondées : les activités pédagogiques proposées sont les mêmes d’un cahier à un autre, aucune discrimination n’est faite entre les filles et les garçons dans les apprentissages, ni ailleurs !

    Les thèmes proposés sont variés : ainsi, on trouve la thématique de la cuisine pour les garçons, et celle des instruments de musique, pour les filles…

    Concernant la carte du monde, elle est, dans chacun des ouvrages, l’interprétation libre d’un illustrateur sur le thème du monde, l’un ayant préféré aborder cela sous l’angle des animaux, l’autre sous l’angle des monuments, sans aucune arrière-pensée sexiste.

    Ces cahiers sont avant tout des ouvrages ludiques et nous sommes sincèrement désolés si certaines personnes ont voulu y voir une atteinte à l’égalité homme-femme !

    Bien cordialement à vous,

    Directeur du pôle Grand public

    MAGNARD-VUIBERT

    J'aime

  103. Bonjour !
    J’ai écrit à Magnard et j’ai reçu la même réponse que tout le monde…
    « Bonjour

    Les critiques concernant le contenu des ouvrages « Mon cahier d’activités » sont infondées : les activités pédagogiques proposées sont les mêmes d’un cahier à un autre, aucune discrimination n’est faite entre les filles et les garçons dans les apprentissages, ni ailleurs !

    Les thèmes proposés sont variés : ainsi, on trouve la thématique de la cuisine pour les garçons, et celle des instruments de musique, pour les filles…

    Concernant la carte du monde, elle est, dans chacun des ouvrages, l’interprétation libre d’un illustrateur sur le thème du monde, l’un ayant préféré aborder cela sous l’angle des animaux, l’autre sous l’angle des monuments, sans aucune arrière-pensée sexiste.

    Ces cahiers sont avant tout des ouvrages ludiques et nous sommes sincèrement désolés si certaines personnes ont voulu y voir une atteinte à l’égalité homme-femme !

    Bien cordialement à vous,

    Laurent Breton
    Directeur du pôle Grand public
    MAGNARD-VUIBERT »

    J'aime

  104. J’ai écris à l’éditeur pour leur faire part de notre mécontentement et j’ai reçu une réponse plutôt originale :

     » Bonjour

    Les critiques concernant le contenu des ouvrages « Mon cahier d’activités » sont infondées : les activités pédagogiques proposées sont les mêmes d’un cahier à un autre, aucune discrimination n’est faite entre les filles et les garçons dans les apprentissages, ni ailleurs !

    Les thèmes proposés sont variés : ainsi, on trouve la thématique de la cuisine pour les garçons, et celle des instruments de musique, pour les filles…

    Concernant la carte du monde, elle est, dans chacun des ouvrages, l’interprétation libre d’un illustrateur sur le thème du monde, l’un ayant préféré aborder cela sous l’angle des animaux, l’autre sous l’angle des monuments, sans aucune arrière-pensée sexiste.

    Ces cahiers sont avant tout des ouvrages ludiques et nous sommes sincèrement désolés si certaines personnes ont voulu y voir une atteinte à l’égalité homme-femme !

    Bien cordialement à vous,

    Laurent Breton

    Directeur du pôle Grand public »

    J'aime

    1. Il est tout de même choquant qu’un contenu pédagogique soit livré à l’imagination d’un graphiste non ? Je n’y crois pas une seule seconde…

      J'aime

  105. Bonjour,

    J’ai aussi posé la question du pourquoi à MAGNARD. Plus on est de fou…

    Mais je voulais aussi vous remercier pour m’avoir ouvert les yeux. Je regarderai à deux fois, maintenant, avant d’acheter ce genre d’ouvrage, MAGNARD, ou autre.

    La différence de thème Garçon/Fille était déjà pénible, mais là je me doutais vraiment pas que ce soit possible de différencier le contenu !
    Ça peut aller jusqu’où ?!

    J'aime

    1. ca peut aller jusquà ce que , petit à petit nos filles n’aient plus aucune véritable éducation du monde et leur enlever leur sens critique .soyons vigilants !

      J'aime

  106. par contre que les rasoirs « rose » « pour fille » coutent deux fois plus cher que les bleus « pour garcon » ca vous a jamais choqué ? ouvrez les yeux dans un magazin, tout st calculé pour le marketing.. les rayons jouets fille bien rose et garcon bien « gueguerre » .. par exemple

    J'aime

    1. Pour les rasoirs il suffit de ne pas s’occuper de la couleur ! Quelle idée d’acheter un rasoir rose parce qu’on est une femme ! Quant aux jouets et aux livres, acheter dans des magasins spécialisés, on ne vous orientera pas systématiquement en fonction du genre.

      J'aime

  107. Je dis ça, je dis rien, mais dans le monde il y a la pauvreter,des guerres, des maladies,et plus encore.. et vous geuler pour un livre.. franchement .. et j’ai rien qu’a voir les réponses que les gens mettent sur ce poste,pour voir votre degrès d’intelligence,je ne viens pas vous donnez des leçons mais arretez un petit peu,surtout que c’est le plus souvent les filles les plus intelligentes dans la scolarisations, alors arreter de vous sentir martiriser.

    J'aime

    1. C’est ça une tête de garçon bien faite ;D
      C’est un peu le bazard quand même, tu mélanges tout !
      C’est pas très courageux non plus, et tu te permets de juger !

      C’est dommage aussi, tu donnes l’air de ne pas bien comprendre les enjeux de laisser faire ce genre de livre comme tu dis, mais à quoi bon, hein :p

      J'aime

  108. Affligeant… Comme si les filles et les garçons ne pouvaient avoir les mêmes connaissances générales!! Une volonté sans doute à peine voilée de compenser le fait que statistiquement les filles sont meilleures que les garçons à l’école…

    J'aime

  109. On dirait surtout que l’illustratrice/teur chargé(e) du bouquin pour filles était nettement moins inspiré(e) ( et doué(e) ).
    L’écart de la qualité graphique entre les deux livres est vraiment frappante!

    Maintenant, de là à dire qu’il s’agit d’un message subliminal pour dire que les filles sont plus coconnes que les garçons, c’est pas sûr.

    Ils auraient mieux fait d’appeler les livres « Spécial aventure et découverte » et « spécial animaux ».

    J'aime

  110. Parce qu’il faut rester correct, je publie ci-dessous la réponse qui m’a été transmise par les Editions Magnard suite à un message que je leur ai adressé hier. Voici au moins la preuve qu’ils sont attentifs aux commentaires et qu’ils prennent la peine d’y répondre.

    Bonjour

    Les critiques concernant le contenu des ouvrages « Mon cahier d’activités » sont infondées : les activités pédagogiques proposées sont les mêmes d’un cahier à un autre, aucune discrimination n’est faite entre les filles et les garçons dans les apprentissages, ni ailleurs !

    Les thèmes proposés sont variés : ainsi, on trouve la thématique de la cuisine pour les garçons, et celle des instruments de musique, pour les filles…

    Concernant la carte du monde, elle est, dans chacun des ouvrages, l’interprétation libre d’un illustrateur sur le thème du monde, l’un ayant préféré aborder cela sous l’angle des animaux, l’autre sous l’angle des monuments, sans aucune arrière-pensée sexiste.

    Ces cahiers sont avant tout des ouvrages ludiques et nous sommes sincèrement désolés si certaines personnes ont voulu y voir une atteinte à l’égalité homme-femme !

    Bien cordialement à vous,

    Laurent Breton
    Directeur du pôle Grand public
    MAGNARD-VUIBERT

    J'aime

    1. Vous êtes optimiste et gentil. Certes ils répondent aux commentaires, mais avec un message copié-collé (tout le monde a reçu le même) et dont le contenu joue la carte de la mauvaise foi face au problème.

      J'aime

  111. choquée également!!! d’autant plus que le débat sur l’inégalité des sexes est plus que jamais d’actualité!!!on veut rendre nos filles idiotes oui! il faudrait un boycott de ces produits! ma fille a 17 ans et lorsque j’achetais ce genre de cahier , ce n’était pas du tout comme cela! en 10 ans, les choses ont mal changées!

    J'aime

  112. Information supplémentaire : je vous encourage à aller regarder sur le site de l’éditeur :

    Cahier garçons :

    Les thèmes préférés des garçons ! 
    Les chevaliers, les pirates, les cow-boys et les Indiens, le football, les dinosaures, les montres…

    Source : http://www.parascolaire.magnard.fr//livre/9782210740143-mon-cahier-dactivites-special-garcons-cp

    Cahier filles:

    Les thèmes préférés des filles ! 
    Les princesses, les fées, les danseuses du monde, les sirènes, les instruments de musique, les licornes…

    Source : http://www.parascolaire.magnard.fr//livre/9782210740136-mon-cahier-dactivites-special-filles-cp

    J'aime

  113. Malheureusement, ce genre de choses existe dans bien des domaines. Dans un registre différent, les habits. Sous prétexte que j’habille des petits garçons pour un événement, ils n’ont pas le droit à la couleur, ni à la fantaisie… là, je regarde avec jalousie le rayon fille ! Pour les p’tits gars qui se font tout beau, c’est souvent des trucs bien (trop) classiques, sombres, que l’on verrait plutôt portés par des adultes. Pour en revenir à l’ exemple de ces deux cahiers d’exercices, c’ est particulièrement représentatif de la catégorisation que l’on veut faire… d’un côté les filles et de l’autre les garçons…alors que ce sont des ENFANTS. Pour celles et ceux qui veulent des cahiers d’exercices sympas ,qui passent au dessus du clivage garçon/fille, il y a une collection très sympa qui propose soit la série Monsieur/MAdame soit la série Minuscules. Il sont particulièrement réussis et s’adressent AUX ENFANTS!

    J'aime

    1. je suis rassuré par la réponse apportée par le représentant des Editions MAgnard…MAis bon, il faut avoir les yeux bien ouverts! Peut être devraient ils faire une couverture plus neutre pour garçon et fille… cesderniers choisissant librement par la suite les illustrations intérieures qui leur plait le plus!

      J'aime

  114. « La transsexualité et l’homosexualité sont des phénomènes naturels. Tout ce qui existe est naturel car la nature est tout, par définition. »

    Okay c’est cool donc le racisme, l’homophobie, le viol de mineurs, les enfants soldats, les snuff movies sont naturels.
    La seule chose que les cons puissent jamais prouver c’est leur propre connerie.

    Et par pitié arrêtez de nous faire chier avec votre théorie du genre ou votre féminisme de bas étage, au lieu de vous occuper des autres occupez-vous de vous, merci.

    J'aime

    1. Tout est naturel. Tout est soumis aux lois de la nature. Naturel ne signifie pas « normal » ou « bien ». C’est le contraire de surnaturel. Ensuite, s’occuper des autres c’est s’occuper de soi. L’homme est un animal social, nous vivons ensemble.

      Aimé par 1 personne

  115. Merci de nous avoir ouvert les yeux sur ce qui se passe, cad des différences dans l’éducation des garçons et celle des filles. Cela me rappelle un reportage que j’ai vu dernièrement sur arte « pourquoi les femmes sont petites » et une anthropologue parlait « j’aurai du m’apercevoir de cela tout de suite mais c’est lors d’un de mes voyages en afrique. J’y allai régulièrement mais au bout de 15ans j’ai vu et compris. Les mères africaines font des différences lorsque le bébé est soit garçon soit fille. Si c’est un bébé garçon, la maman le nourrit de suite et si c’est un bébé fille alors elle attend, elle la laisse pleurer. Elle justifie ainsi : les garçons il faut leur donner de suite pour qu’il ai une satisfaction immédiate et les filles il faut les laisser pleurer car elles ne seront jamais satisfaite et il faut leur apprendre tout de suite. »

    J'aime

  116. Je partage votre indigagnation sur le « genre » des jouets et de la littérature pour enfants. Heureusement certains font des efforts. J’ai particulièrement remarqué, dans le catalogue Dreamland (Saint-Nicolas 2014), au milieu des clichés, un garçon faisant la cuisine et une fille près d’un établi. Le vendeur avait manifestement voulu briser le cliché.

    Aimé par 1 personne

  117. J’ai envoyé moi aussi un mail à Magnard/Vuibert

    Ouvrage Mon Cahier d’Activités CP

    Je viens de regarder cet ouvrage au supermarché et je suis effarée déjà qu’il y en ait un pour les filles et un pour les garçons. L’école est encore mixte, non? Ou alors ça a changé récemment? J’aurais raté un truc?

    D’autre part les illustrations choisies renvoient toutes à des poncifs sexistes de la plus belle eau (les filles ont droit aux princesses, danseuses et autres fées et licornes, les garçons, c’est chevaliers, pirates et dinosaures… bravo, quelle originalité).

    Le pompon étant la carte du monde qui a choqué tout le monde ici : celle des garçons comporte beaucoup plus d’informations factuelles et de repères géographiques. Celle des filles est… rose. Avec pas grand chose d’autre qu’un mignon panda en Chine. Super !

    Je sais au moins quel cahier ne pas acheter pour mes enfants.

    Cordialement

    Béatrice Sellès

    J'aime

      1. Cher Monsieur, on se connait pour se tutoyer?
        OK, les cahiers garçon/fille sont différents, donc il s’agit forcément du sexisme. C’est ça “ton” raisonnement?

        J'aime

  118. Non mais vous n avez rien d autre a foutre que de faire polemique sur tout et n importe quoi? bande de tarré les filles ne sont pas prise pour des debiles parce qu elles jouent avec un dauphin! ok pour la carte un peu mediocre avec le koala mais qu est ce qu on s en fou!!!! y a plus grave dans la vie

    J'aime

  119. Hum.. Bon c’est bien de pousser une gueula…. Mais plus que de la pousser, ne serait-il pas plus simple de boycotter tout simplement ?
    Je comprends aisément que cela puisse choquer et je le suis tout autant que vous tous(tes) mais je ne suis pas sur que déposer un « cahier des plaintes » sur un site puisse et fera changer les mentalités des 70% (voir plus) des personnes qui achètent ces livres sans se soucier du pourquoi du comment..
    Cela fait des années voir des siècles que le rose est aux filles ce que le bleu est aux garçons, c’est vrai.. Et que si une fille prends le bleu c’est un garçon manqué et le rose pour le garçon fera de lui un .. gay (et encore je suis souple sur la parole.. ils ya des parents beaucoup idiots et qui utilisent des mots beaucoup abjects).
    Mais on ne changera pas des siècles en quelques post (dommage hein ?)..
    Je crois au contraire que ce type de livre est aussi un enseignement pour nos enfants.
    L’éducation sera la différence..
    Lio.

    Ps : Alors certes oui, je fais sûrement des fautes d’orthographe et je m’excuse pour les yeux écorchés des linguistes ici présent, mais je ne crois pas me rappeler que c’était le thème du post..

    J'aime

    1. Salut, c’est MOI, je viens policer quelqu’un sur son blog et lui expliquer quelle réaction elle devrait avoir, cad boycotter en silence (telleeeemmeeeent efficace si personne ne sait pourquoi ya boycott) et lui apprendre que de toute façon « C’estCommeCaDepuisToujours » donc faut RIEN faire, tadaaa!
      Ca se sent que ça vous choque didonc, ça doit même vachement vous toucher personnellement, chaque jour, tout ce sexisme, mais c’est juste que vous savez « mieux le prendre », chapeau !

      Pour le coup c’est pas vos fautes d’orthographe qui m’écorche les yeux, mais bien vos propos😉

      J'aime

    2. Wow, je ne sais par ou commencer! Boycoter tout simplement, dans son coin, sans faire savoir le pourquoi du comment est de la passivité, attitude aussi inefficace que l’agressivité et qui ne changera strictement au problème.
      Alors que, en parler, partager, relayer va toucher beaucoup plus de monde, donc aura plus de portée et donc plus de chance d’inverser la vapeur.
      Certes oui, cela ne sa fera pas demain, mais il y a une plus grande probabilité que les choses changent un jour en agissant qu’en restant inactif.
      Il suffit d’une goutte d’eau pour faire déborder l’océan.

      J'aime

    3. « Cela fait des années voir des siècles que le rose est aux filles ce que le bleu est aux garçons, c’est vrai »
      Wow ! alors là chapeau. Écrire des conneries c’est une chose mais ajouter « c’est vrai » derrière, je suis bouche bée. Quel argumentaire ! Toutes les sources que je trouve disent que le rose est attribué aux filles depuis quelques décennies seulement. Et rose = fille ou pédé / bleu = garçon ou gouine, par pitié pour nous et par respect pour vous-même, instruisez-vous !

      J'aime

    4. C’est au contraire extrêmement récent cette méthode du rose pour les filles et bleu pour les garçons, un demi-siècle même pas mais avec un exagération extrême depuis le début de ce siècle. Regardez disons vingt en arrière et vous verrez moins de rose. En gros cette niaiserie est apparue avec le phénomène Barbie. Maintenant posez-vous des questions.

      J'aime