Le poème de la création du monde

 

Pour la veillée pascale, l’équipe de préparation de la messe nous a demandé de préparer la première lecture et d’essayer de trouver un moyen de la rendre vivante. Il s’agit de la lecture de la création du monde, où Dieu créé la lumière, le ciel et la terre, toutes les bestioles etc. Nous nous sommes donc mis au boulot. Lison a peint le soleil, la lune et les étoiles, Baptiste les oiseaux et les poissons.Noé a aussi peint un joli oiseau bleu un peu guidé par Baptiste ! (Si vous êtes un fidèle lecteur,vous aurez vu que c’est à l’occasion de ces peintures pour la création que Lison a aussi fait son impression de palette !)DSC09110

Pendant la messe, Rémi et Lison ont lu (très bien !) ce long et très beau texte à deux voix pendant que Baptiste et Noé apportaient à mesure les différents éléments qui allaient constituer notre tableau. Etait déjà installé un grand panneau blanc sur deux chevalets (dont un plein de peinture, mais en même temps, on parle de création alors c’est cohérent !). On nous dit d’abord qu’il y eut les ténèbres. Nous avons donc recouvert le panneau d’un drap noir. Puis Dieu créa la lumière « Et la lumière fut ! » et il sépara les ténèbres du jour. J’ai donc replié en deux le drap noir. Puis il y eut la séparation du ciel et de la mer : installation des rideaux pour le ciel et de la serviette bleue pour la mer. Ensuite la mer s’amasse en un seul lieu et la terre apparait, nous installons donc la nappe aux couleurs ocre. Ensuite les enfants apportent les branchages et les fruits pour symboliser la végétation, puis les poissons qui peuplent les océans et les oiseaux du ciel. Puis les enfants ont apporté les bêtes sauvages, bestiaux et bestioles (les animaux en plastique de Noé) et enfin l’homme et la femme. Ce qui donnait donc ça au final :DSC09408

 

C’est un très beau texte, à découvrir même si l’on n’est pas croyant car appartenant à la culture mondiale bien sûr ! D’ailleurs, je pense que ce serait très intéressant avec des enfants de lire parallèlement d’autres contes des origines de différentes cultures, et ils sont nombreux ! Ca serait aussi intéressant de chercher des représentations artistiques de ce texte. Mais j’ai été surprise, il n’y en a pas tant que ça. En effet, dans la Bible, on trouve deux textes de la création du monde puisqu’il y a aussi celui du jardin d’Eden, Adam et Eve, etc et c’est surtout celui-ci qui est représenté.

Il y a par exemple cette ensemble de tapisseries de  Jean-François Favre situées dans l’abbaye aux Dames de Saintes. C’est marrant, je suis tombée dessus en recherchant sur internet et je me suis immédiatement souvenue que je l’avais vue étant enfant avec mes parents et qu’elle m’avait beaucoup marquée, je l’aimais énormément ! Je me souviens avoir acheté toutes les cartes postales et recopié les textes à côté !

Ici, c’est « que les eaux grouillent de bestioles vivantes… »

Il y a aussi par exemple le tapis de la création, une tapisserie du XIème siècle se trouvant à Gérone en Espagne.

Mais je vous rassure tout de suite, je ne suis pas créationniste, je prends bien sûr ce texte pour un très beau poème et non pas au pied de la lettre ! Il peut donc être aussi intéressant d’aborder à l’occasion la version scientifique de la chose, la création de l’univers, de la Terre, l’apparition de la vie sur Terre, l’évolution des animaux, tout ça tout ça quoi !

Bon, ben ça fait déjà un beau programme ! On peut aussi en peignant les animaux faire une recherche un peu plus poussée sur l’espèce d’oiseau ou de poisson que l’on représente. Baptiste a ainsi essayé de peindre une chouette, un rouge-gorge, une mésange, une colombe … Pour les poissons, je crois qu’il y ait allé plus au feeling mais ça pourrait aussi être approfondi !

(Age au moment de l’activité :  Noé, 4 ans et 3 mois, Baptiste 12 ans et 9 mois et Lison 10 ans et 2 mois)

Activités à la maison

3 réflexions au sujet de « Le poème de la création du monde »

    1. Oui, j’aime beaucoup ce texte. Merci pour la création ! Apparemment les gens ont bien apprécié et la lecture et la « mise en scène », même si beaucoup n’ont pas bien vu (beaucoup de monde dans une petite église !)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s