Réglettes Cuisenaire

L’autre jour en passant à Nature et Découvertes j’ai acheté un sachet de réglettes Cuisenaire (un matériel mathématique fabuleux crée par le génial Georges Cuisenaire !). Mais je me suis vite rendue compte que le nombre de réglettes se révèle très rapidement insuffisant …

J’ai donc acheté dans la même marque Goula une grande boite qui, elle, est parfaite !

Première utilisation spontanée de Firmin : un escalier ! Je lui ai placé une grande réglette en bas pour que ses réglettes soient toutes au même niveau, ce qui était un peu compliqué !

Et la même chose à la verticale :

J’ai expliqué à Noé que chaque couleur correspondait à un nombre : la blanche, c’est 1, la rouge, 2 …

Pour savoir à quel nombre correspondait une barrette, il a vite compris tout seul que l’on pouvait placer des petits cubes à côté : la barre noire, c’est donc le 7 ! Il trouvait aussi que c’était plus rapide parfois de mettre une rouge (le 2) à la place de 2 blanches! Le principe a donc été bien compris spontanément !

En utilisation libre, je vois mon Noé faire une réalisation en symétrie ! Vive les créations mathématiques avec du bon matériel !

Je lui ai suggéré aussi de faire un « tapis ». En quoi cela consiste ? Prendre une barre de référence (en l’occurence la jaune, le 5) et essayer de placer d’autres réglettes pour obtenir à chaque fois la même longueur que la réglette jaune.

Là, de même avec la réglette marron du 8 mais de façon plus systématique : le 8, c’est le 1 (la blanche) et le 7 (la noire), c’est aussi le 2 (la rouge) et le 6 (la verte), etc.

Et quand on sépare notre tapis en deux, on retrouve deux escaliers !

Mais bien sûr, les enfants s’en servent aussi pour faire des créations pas du tout mathématiques ! Spontanément, ils ont envie d’écrire leur prénom avec !

… Ou représenter des choses : ça, c’est un cactus parait-il !

Mais il n’y a pas que les enfants qui sont fascinés par ce matériel … J’ai moi aussi commencé à bidouiller mathématique ! Le 2,  c’est pareil que 1 et 1. Bon ok. Le 3, c’est 1+2, 1+1+1 ou 2+1 . Pour le 4, il y a plus de possibilités : 3+1, 2+2, 2+1+1, 1+2+1, 1+1+2, 1+1+1+1, 1+3… Je vous épargne le 5 et le 6 ! C’est pas si facile de trouver toutes les possibilités pour faire un nombre ! Et l’on s’aperçoit que le nombre de possibilités double à chaque fois! Deux possibilités pour le 2, 4 pour le 3, 8 pour le 4, 16 pour le 5 et 32 pour le 6 ! J’ai eu la flemme de faire le tapis du 7 !

Mais je vous reparlerai sûrement de ce matériel, car les possibilités d’utilisation sont vraiment très très riches, notamment les différentes opérations, ou différents jeux ! Un trésor, je vous dis !

(Ages au moment de l’utilisation : Firmin, 4 ans et 5 mois ; Noé, 7 ans et 5 mois)

Si vous voulez découvrir d’autres articles au sujet des apprentissages, notamment mathématiques, cliquez ici

Si vous voulez lire d’autres articles sur les différentes pédagogies, cliquez là

 

Si vous voulez en savoir plus sur les pédagogies alternatives, vous pouvez vous procurer mon livre : le grand guide des pédagogies alternatives en cliquant ici!

4 réflexions au sujet de « Réglettes Cuisenaire »

  1. Bonjour,
    ma fille ainée à 4 ans 1/2. Depuis quelques temps j’ai en tête que ce matériel conviendrait tout à fait à son évolution (nous sommes en ief). Auriez vous un avis sur les différences et les intérêts entre les réglettes Cuisenaire comme vous les avez et les réglettes Cuisenaire Lubienska (comme ici: https://auboisdeslettres.oxatis.com/PBSCProduct.asp?ItmID=25954472) ?
    Merci beaucoup de votre éclairage.

    J'aime

    1. La différence est que l’on peut compter directement le nombre d’unités sur la barre puisqu’elles sont visibles. Après c’est un choix. Ca peut paraître plus parlant, plus concret pour l’enfant mais à la base ces délimitations n’y sont pas. Je pense que les enfants ont vite fait de retenir la valeur de chaque couleur, et que comme indiqué dans l’article, au début l’enfant va utiliser les petits cubes blancs pour calculer la valeur d’une autre si nécessaire. Je pense que ce n’est donc pas indispensable, l’enfant se détache peut-être plus facilement du comptage car il sait que la jaune, c’est 5, pas besoin de recompter. Bref, ça se discute !

      J'aime

      1. Il y a le coté plus concret un peu comme les barrettes de perles qui me plait. Mais c’est vrai que l’enfant doit rapidement se souvenir de la valeur des barres. Me reste plus qu’à choisir 😉
        Merci pour vos partages.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s