Archives du mot-clé racisme

Décidément, j’aime bien les magazines Bayard !

 

Quand Lison a reçu son Astrapi, je me suis dis : ah, j’aime bien cette couverture ! Découvrir les différences de l’autre, notamment sa religion, chouette ! Merci Astrapi !P1030251

Un petit Léon qui lui n’a pas de religion nous présente ses copains et plusieurs d’entre eux vont expliquer leur religion :P1030257

Les idées principales de sa religion …P1030254

…les croyances, comment ils vivent leur foi dans leur famille …P1030255

… les fêtes préférées de l’enfant …  Pour finir sur une cour de récréation et bien sûr les principes de laïcité ! Très bien fait. P1030253

Et puis Noé reçoit son Pomme d’Api.P1030259

Pourquoi on n’a pas tous la même couleur de peau ? P1030263

Et une petite explication scientifique à la portée des enfants !P1030264

Et puis des histoires où on apprend à vivre ensemble, avec la famille Noé par exemple, parce que déjà vivre avec ses frères et soeurs c’est déjà pas facile ! Mais en allant vers l’autre et en essayant de le comprendre, ça va tout de suite mieux !P1030260

Ou même dans les petits philosophes, qui nous font réfléchir sur : et finalement ça serait pas plus simple si on vivait tout seul ? P1030265

 

Et puis pour finir Rémi a reçu un super Phosphore ! Dépasser la peur de l’autre, ça c’est vraiment un super titre et un super programme ! Yes ! P1030266

Un dossier que j’ai trouvé vraiment bien fait. D’abord des questions que peuvent se poser les jeunes et des réponses qui leur laissent la place à la réflexion perso (bon, en les orientant un peu dans le bon sens quand même ! 😉 )P1030267 P1030268

Et puis des pistes pour les aider à répondre à tous les clichés racistes et idées fausses qu’on entend partout ! P1030269

Et pour finir, parce que c’est pas tout de donner ses idées par les mots, mais par les actes c’est mieux, des pistes pour agir réellement vers la découverte de l’autre et le vivre ensemble !P1030270

Bon, ben moi je dis « bravo Bayard ! ». J’adore. La connaissance pour lutter contre la bêtise et l’ignorance. La réflexion, l’analyse de ce qui se dit, de ce qu’on entend. Et l’action, apprendre à vivre ensemble, dès tout petit, apprendre à être curieux des différences de l’autre, de voir que ce sont des richesses ! Et vivre ensemble, tout simplement !

Sinon, on n’est pas abonné, mais dans le même esprit il y a eu un Youpi « Vivre ensemble ça s’apprend », un popi « apprendre à partager, prendre conscience que l’autre existe » et peut-être d’autres qui m’ont échappé. Dommage que l’Okapi n’ait pas été au diapason, ça parlait bonbons ! Bon, c’est bien aussi les bonbons, hein, mais c’est un petit moins fondamental que les autres sujets abordés ! 😉 [Edit : Baptiste vient de recevoir son dernier Okapi et il y avait un super dossier sur « bien vivre ensemble au collège »  avec des actions de différents collèges pour lutter contre le racisme, ne pas discriminer les élèves de classes adaptées, apprendre le respect ou tordre le cou aux préjugés ! Ah, merci Okapi, je me disais aussi ! 🙂 )

 

Voilà, ça me tenait à coeur d’écrire cet article parce que j’ai vraiment apprécié les thèmes abordés et la façon dont c’était fait.

 

C’est tellement important de commencer cette nouvelle année avec ces valeurs fondamentales pour notre société et pour « l’humain » en général ! Allons les uns vers les autres, ne nous enfermons pas chacun dans nos certitudes, ouvrons nos horizons, enrichissons nous de la différence de l’autre. Et à  tous points de vue ! Différences de religions, de cultures mais aussi tout simplement de goûts, de façons de vivre, d’idées, d’habitudes de vie,  …  Et arrêtons  d’être sans arrêt dans le jugement et le mépris … Partageons, échangeons, écoutons, vivons, ouvrons nos coeurs ! Bienvenue chez les bisounours peut-être, vont me dire certains, et ben tant pis, je suis convaincue que c’est la seule voie possible pour notre monde, et en plus la voie d’un bonheur personnel ! Parce que haïr l’autre n’a jamais rendu personne heureux, ni celui qui est haï, ni celui qui hait !

Alors faisons ensemble une meilleure année 2016 que n’a pu être 2015, même si nous ne sommes bien sûr pas maîtres de tout, chacun a sa part à faire quand même ! (Vous connaissez l’histoire du colibri et de sa petite goutte ? ). Et nos enfants aussi comme je l’ai déjà dit sont déjà acteurs de ce monde et peuvent participer eux aussi à leur niveau à le rendre un peu meilleur !

Pour découvrir nos autres lectures, cliquez ici

Que répondre à la haine …

Un petit point donc sur cette histoire de cahiers qui prend des proportions incroyables … Je n’aurais jamais pensé une seule seconde que mon petit article sur mon petit blog puisse avoir un tel impact. Et je trouve ça bien de voir que finalement, même seule dans son petit coin, on puisse faire bouger les choses. Oh ! je ne me fais pas d’illusion, rassurez-vous, cela ne changera pas la face du monde, mais déjà si ça a pu contribuer à ce que des personnes qui ne s’étaient jamais posé la question se la posent justement, c’est déjà pas mal ! Et on peut espérer que les éditeurs aussi se poseront à deux fois la question avant de proposer ce genre de cahiers. Ca, c’est le côté positif.

Ensuite, deuxième chose : que des gens ne soient pas du même avis que moi, ça ne me dérange pas et c’est tout à fait normal. Ce à quoi je ne m’attendais pas et qui m’a quand même un peu sonnée, ce sont tous ces messages de haine et de profond mépris que j’ai pu lire dans les commentaires ou ailleurs et qui sont intolérables. On y retrouve bien évidemment du sexisme puisque c’était le sujet de l’article, mais très souvent mêlé à du mépris et de la haine pour les homosexuels, les étrangers, les classes populaires (Ah ! Ce terme cassos, comme je le déteste …). Ce qui est très étonnant, c’est que je me suis vue traiter plusieurs fois de « féminazie » … Alors que ce sont leurs positions qui sont proches des thèses néo-nazies… Renversement de termes … J’ai hésité à supprimer les propos les plus orduriers, mais non, je préfère les laisser. Ne pas se cacher derrière son petit doigt, regarder en face cette haine pour mieux y répondre.

Vous voulez un florilège ? Attention les yeux :

« Quand les bobo-féminazis voient des problèmes partout ça donne se genre de réaction… »

« camionneuse frustré »

« vide cérébral »

« Vous la voulez vraiment votre génération de dépravés totalement perdus »

« je déteste l’hypocrisie des féminazies »

« Que les femmes s’occupent de leurs mômes et de leur maison et le monde ira largement mieux,… »

« C’est moi ou cette femme fan du gender à cru pouvoir échanger les genres de ses enfants et s’est faite avoir »

« encore une qui devra pas s’étonner si son fils revient un jour à la maison avec un homme !!! »

« Dans 10 ans on sera envahis de trans qui baiseront dans la rue comme des dégueulasses et ce sera de votre faute car ça commence toujours par Barbie pour finir en cancer du sein suite à une opération ratée par exemple. »

« bande de tarré »

 » Putain mais … la pauvre fille, le fond du panier. Qui chie 5 chiards dans un monde déjà surpeuplé, qui ne bosse pas, sert à rien à la société, et passe ses journées avec ses gosses à rien branler, écrire sur un blog de merde et aller au supermarché…. »

« Mesdames vou laissez vos sentiments, sensations, frustrations …prendre le dessus sur votre raisonnement. »

« L’attention et la concentration est différente d’une personne a l’autre et celon le sex. »(pour justifier des cartes différentes)

« Pauvre fille….. Trouve toi d’autres occupations que de pester comme une féministe de base sur des trucs sans intérêt. »

« vous ralliez ensemble à la cause féministe. Qui est une cause de merde, soit dit-en passant. Au même titre que le racisme ou le sexisme et tout le tuti-quanti. »

« Gauchiste. Si vous n’êtes pas heureux n’acheter pas ces livres. Moi j’i une fille et je suis pour ce genre de chose. Crevez vermine marxiste ! »

« Nan mais vous êtes tellement idiot et juste le reflet de la société française dans la tranche populace »

« Alors oui poussons votre démagogie à son paroxysme: bannissons le rose (…)  bannissons les jupes, (…)  et ainsi tout ce qui pourrai être susceptible de différencier un homme d’une femme. (…) tiens pourquoi pas tout le monde en niqab du coup? »

« un blog consulté par des mère au foyer de campagne qui auront tout oublié 5 minutes après! »

« le problème c’est pas les cahiers, c’est le cerveau de bobo hermaphrodite de cette pauvre femme !! je plains ses gosses ! je serais pas étonné qu’elle oblige ses garçons à jouer à la poupée ! »

« Pourquoi ne vivriez-vous pas toutes seules entre vous? Mais vous ne le ferez pas car vous savez mieux que quiconque que ce serait l’enfer dans votre gynécée… »

« Des claques dans la gueule il lui faut à cette te-pu, elle aura une raison de se plaindre. »

« Les féministes attardées qui s’insurgent pour rien mais qui ferment leurs gueules et baissent les yeux quand vient le moment d’avoir un peu de courage. »

« Et y’a que toi qui parle de gène la frustrée alors calme toi stp , si tu supporte pas le monde tel qu’il est t’as qu’a te casser en suède si tu veux castrer des enfants mâle. »

« Qu’elle ferme sa gueule cette connasse. J »en peux plus des feministes »

« En tout cas j’achèterais pas un cahier d’activités avec des princesses pour mon garçon. Il va virer pédé sinon »

(à un homme pas d’accord pas d’accord avec lui) : « PAS UNE TAPETTE émasculée dans ton genre »

Poufff … Et ben moi, ça me fait peur … Que des gens puissent déverser autant de haine et de mépris alors qu’on a simplement signalé que c’était anormal qu’une carte pour filles soit vide et qu’une carte pour garçons contienne plein d’informations culturelles … C’est quand même dingue.

Et ce que j’aime beaucoup, c’est la remarque suivante :

« au lieu de leur transmettre la haine et la colère en pointant du doigt chaque petite imperfection(…) »

Et bien oui, naturellement, c’est moi qui transmets la haine ! Quelle connerie quand même … Alors que justement, la valeur essentielle, la plus importante que je veux transmettre à mes enfants, c’est que les gens sont tous différents (on est donc bien loin de vouloir un monde uniformisé …) et que tous ont quelque chose à apporter aux autres, quelle que soit sa couleur, sa religion, sa sexualité, son sexe … Nous sommes tous différents, mais il est stupide de vouloir catégoriser les gens ! C’est aussi stupide de dire tous les hommes sont comme ci, toutes les femmes sont comme ça que de dire tous les noirs, les musulmans, les homosexuels, les handicapés sont de telle ou telle façon … C »est chaque individu qui est unique ! Et donc, bien loin de la haine, j’apprends le respect de l’autre à mes enfants (et l’Arche est un superbe moyen pour découvrir et aimer les différences de l’autre). Et quand je vois que dans leurs classes, les professeurs me disent du bien de mes enfants, qu’ils sont ouverts, qu’ils mettent une bonne ambiance dans la classe, qu’ils aident leurs camarades et se réjouissent quand ceux-ci ont eu une bonne note alors qu’ils sont en difficulté ; quand je les entends défendre ceux dont tout le monde se moque ; quand ils essaient de voir le bon côté de leur camarade même si celui-ci a des gros problèmes de comportement (oui mais tu vois maman, quand même, au début de l’année, il a essayé de travailler …) et ben je me dis que non, je ne les éduque pas à la haine, c’est tout le contraire. Et que le respect de l’autre, c’est vraiment un tout.

Par contre, la colère, je revendique ! Et oui, on a le droit (le devoir ?) de nous mettre en colère quand on n’est pas d’accord avec quelque chose. Ce qui est étonnant encore, c’est que dans ce cas je me fais traiter de mouton dans certains commentaires… Je ne comprends pas !!!

Voilà, une réponse à toute cette haine déversée qui fera sans doute ricaner certains mais ce n’est pas grave.

En ce qui concerne les critiques sur le fond, les arguments utilisés, je pense que j’essaierai de répondre une autre fois.

[Edit : pour les arguments utilisés donc, voir l’article « Essayons d’analyser ».]

 

 

Si vous voulez en savoir plus sur les pédagogies alternatives, vous pouvez vous procurer mon livre : le grand guide des pédagogies alternatives en cliquant ici!