Linq, un jeu d’espions et de mot de passe

Avec l’Arche, comme tous les ans, nous avons souhaité les christkind (je vous laisse suivre les liens car j’ai déjà parlé de l’Arche et des Christkinds 😉 ) et Lison a eu comme cadeau samedi dernier ce petit jeu d’espions, Linq, aux éditions Ludo veritas. C’est donc un jeu pour les plus grands, et l’on peut y jouer de 4 à 8 joueurs (ce qui est parfait pour nous ! ). Une partie est rapide et c’est très sympa !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous explique : cela se joue avec une seule carte chacun ! Il y a un côté loup Garou couplé avec un jeu de vocabulaire ! On décide, avant de retourner la carte, d’un chirre entre 1 et 10. Sur la carte que vous avez, soit vous y lisez que vous êtes un contre espion…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

…soit vous êtes un des deux espions de la partie. But du jeu, découvrir qui sont les espions bien-sûr ! Pour ce aire, les deux espions (qui ont deux cartes absolument identiques) lisent le mot correspondant au numéro. Par exemple 4, pain. Puis chacun son tour, on doit dire un mot (avec interdiction de prononcer le mot de passe) mais pou les espions de façon à aire deviner le mot de passe. OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous fais une petite partie virtuelle pour que vous compreniez mieux. Supposons que Lison et moi sommes espions, et Baptiste et Rémi contre espions.

Lison commence : pour aire deviner le mot pain, elle dit croûte.

Baptiste continue, pour faire croire qu’il est espion, il reste sur le même champ lexical que croûte et dit par exemple blessure

Moi, je dis gâteau

Rémi (qui ne connait pas le mot de passe) : hôpital

On fait un deuxième tour : Lison dit boulangerie

Baptiste en suivant l’idée de boulangerie dit pain (on n’a pas le droit de dire l mot de passe quand on est espion mais il est contre espion et ne connait pas le mot de passe !)

moi je dis : farine

Rémi : pansement

Chacun redit les deux mots qu’il a dits (croûte/boulangerie ; blessions/pain ; gâteau/farine ; hôpital/pansement) , puis on compte jusqu’à 3 et l’on montre du doigt en même temps les deux personnes que l’on pense espions ( si on est espion, on se montre soi-même et l’autre espion). il y a ensuite un système de points selon si on a trouvé ou non les espions. Si quelqu’un a réussi à découvrir les deux espions, il peut essayer de deviner le mot de passe pour gagner des points supplémentaires.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Autant vous dire que plus on est nombreux, plus c’est compliqué ! Et dans mon exemple, j’ai mis des mots assez simples mais les espions peuvent s’amuser à donner des mots avec un lien plus éloigné avec le mot de passe d’origine ! Toute la difficulté réside dans le fait que si c’est trop tordu, notre collègue espion ne va peut être pas saisir !

Il y a une possibilité de moduler la difficulté : si l’on choisit un mot entre 1 et 5, il sera plus simple que les mots entre 6 et 10.

Tout le monde a tout de suite bien accroché à ce petit jeu facile à mettre en place, rapide et très amusant !!!

(Ages au moment de l’activité : Lison, 11 ans et 10 mois; Baptiste, 14 ans et 5 mois ; Rémi, 16 ans et 2 mois)

Pour découvrir les autres jeux dont je vous ai déjà parlé, cliquez ici !

2 réflexions au sujet de « Linq, un jeu d’espions et de mot de passe »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s