Varier les supports : peindre sur du papier alu, sur des feuilles de sopalin …

Voici une activité pour le plaisir des sensations, le plaisir de la découverte, qu’est ce que ça fait de peindre sur autre chose qu’une feuille de papier …

Je lui ai donc simplement proposé une assiette palette avec les couleurs primaires, des pinceaux et une feuille de papier aluminium.

Cette fois ci, je ne lui ai pas fait les mélanges de couleur, pas mis un pinceau par couleur. Il avait à disposition plusieurs pinceaux et s’il voulait changer il pouvait ! Il a donc fait ses petites expériences de couleurs tout seul. P1020530

Et puis c’était parti !

P1020531

Il peignait tranquillement, regardant les effets que celadonnait …P1020534

Peindre sur du papier alu est intéressant car il y a un effet de lumière, de reflets, le côté métallique …

Noé fait des traits …P1020536 P1020541

…des points …P1020545

L’intérêt de ce genre d’activité n’est pas particulièrement le résultat obtenu mais l’expérience en elle même, les sensations éprouvées par l’enfant …P1020546

Et puis il restait de la peinture … Et on avait des feuilles de sopalin à côté pour essuyer les pinceaux … Alors Noé a continué l’activité en peignant cette fois sur des carrés de sopalin !P1020548

Là encore, la sensation différente est intéressante (c’est « mou »; absorbant …) et en plus le format carré est différent du rectangle de la feuille A4 !P1020552

Voilà, un bon petit moment peinture !

Noé a aussi peint à l’encre récemment sur un autre type de papier : le papier kraft.

Il est intéressant aussi de varier le format ou la forme des papiers (rond, grande feuille …) ainsi que les techniques (pastels à l’huile ou secs, encre, craies,  …)

 

(Age au moment de l’activité :Noé, 4 ans et 11 mois )

5 réflexions au sujet de « Varier les supports : peindre sur du papier alu, sur des feuilles de sopalin … »

  1. Super!

    La papier alu a aussi ce côté très lisse qui n’absorbe pas du tout la peinture : elle s’étale très facilement, ne sèche pas vite, on peut retravailler dans la peinture pendant un moment, effacer, le trait est net, on peut faire des monotypes…
    Sympathique contraste avec le papier essuie-tout qui lui absorbe très vite, la peinture ne s’étale pas, la couleur diffuse ce qui donne un léger flou, le pinceau accroche, le papier est fragile…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s