Archives du mot-clé recherche

Phonèmes, lettres et pourcentages

Je vous propose un article un peu technique aujourd’hui mais qui répond à une question que je me posais ! Oui … Je fonctionne souvent comme ça … Quand je cherche désespérément un truc qui me turlupine et que je ne trouve pas … ben je finis par le faire moi-même !

Bref, lors d’une discussion sur les lettres rugueuses Montessori, quelqu’un se demandait pourquoi pour la lettre c par exemple, on leur enseignant simplement qu’elle fait le son [k] alors qu’elle pouvait se prononcer aussi [s]. Nous lui avons répondu que c’était parce que la prononciation [k] était plus fréquente et que c’était plus simple pour l’enfant de commencer avec le son le plus fréquent. J’ai cherché des statistiques montrant les pourcentages des différentes utilisations de la lettre c pour pouvoir être plus précise mais impossible de trouver… Je me suis dis que c’était pourtant intéressant et que j’aimerais avoir un tableau récapitulatif pour chaque lettre ! Et bien impossible de trouver…

J’ai trouvé par contre une étude sur l’orthographe française réalisée par une chercheuse qui m’a donné des renseignements utiles ! Cette étude a été réalisée à partir des mots d’une cinquantaine de manuels pour des enfants du CP jusqu’au CM2 ( donc pas de termes trop techniques ou très rares). Pour lire cette étude, cliquez là.

J’ai donc fait mes comptes, réalisé mes pourcentages et j’ai obtenu ce tableau :

 

J’espère ne pas avoir fait d’erreur ! Il me manquait quelques données pour certains pourcentages mais bon, c’est déjà intéressant je trouve !

Ainsi pour la lettre C, elle se prononce près d’une fois sur deux [k], Près de 30% [s], et est utilisé une fois sur quatre dans le « ch »

Mais je me suis aussi dit que j’aimerais avoir le tableau inverse, à savoir : si je veux écrire dans un mot le son [s] par exemple, quel est le pourcentage de chances pour qu’il s’écrive s? c ? ss? ç? ou autrement ? (et oui, t, comme dans « nation »)

Alors je me suis remise à mes calculs :

Et donc, pour en revenir à notre question de tout à l’heure, le son [s] s’écrit près d’une fois sur deux s, près d’une fois sur 4 ss, 16% seulement pour le c, 7% pour le t, 3% avec sc et seulement 2 fois sur 100 ç.

Certains résultats m’ont surprise, comme la fréquence du « er » ou « ez » pour le son « é », beaucoup plus que le é accent aigu mais c’est dû à la fréquence des verbes à l’infinitif en er ou conjugués avec le vous.

Voilà, si ça vous intéresse, je vous invite à vous plonger dans les lettres et les phonèmes de la langue française !

Et promis pour les prochains articles, on retourne aux activités plus concrètes !!!

 

Pour découvrir des activités autour de la lecture et de l’écriture, cliquez ici

Pour découvrir des activités issues de la pédagogie Montessori, cliquez là

Et si vous voulez des activités de lecture et écriture inspirées par les pédagogies alternatives, vous avez le livre « Lire et écrire, apprendre avec les pédagogies alternatives » !!!

EnregistrerEnregistrer

Faire des articles pour le Partadocs !!!

Le Partadocs, c’est le blog coopératif pour enfants que j’ai créé il y a quelques jours et dont je vous avais parlé !

Et bien chez nous, ça marche à fond ! Ils sont super motivés les loulous ! Et ce qui est chouette, c’est que ça peut concerner tout le monde à son niveau !

Je voulais vous expliquer un peu comment chez nous chacun avait procédé, selon son âge !

Bon, mon grand Rémi de 15 ans, en ce moment est en Arménie ! (oui, un échange avec son orchestre ! Super expérience !) donc il n’a pas participé !

Baptiste, 13 ans donc, au retour d’une visite au musée des Confluences de Lyon et alors que je venais juste de lui parler du projet, s’est plongé dans la découverte de l’hindouisme ! Il s’est débrouillé complètement tout seul, a farfouillé dans plusieurs livres que nous avions, sur internet … Je l’entendais s’exclamer : « Oh c’est trop bien ! Mais c’est génial !  » en découvrant les récits hindouistes !

12987073_629880143835047_1724734259815857271_n

Il a passé beaucoup de temps à dessiner de nombreux dieux hindous.

IMG_20160418_0002 7 IMG_20160418_0003

Et moi, quand j’ai lu son article : hindouisme : les principaux dieux, j’ai appris plein de trucs et tous ces noms dont j’avais entendu parler se sont mis en place et organisés dans ma tête ! (Bon, j’ai pas tout retenu …) Merci Baptiste !

Lison, à 11 ans,  a immédiatement voulu écrire un article sur Coeur de Pirate, sa chanteuse préférée ! Là, elle s’est débrouillée toute seule !

Puis elle a repris une recherche faite il y a un certain temps sur l’île Kangourou, une île qu’ils avaient repérée sur la carte du monde et dont le nom la faisait rêver ! .

DSC03202

Et maintenant, elle s’attaque à un sujet difficile, une question qu’elle s’est aussi posée pendant la visite du musée des confluences (décidément très riche et incitateur ce musée !) : elle se demandait, alors qu’on avait vu l’expo sur l’apparition de la vie sur Terre et l’évolution des espèces,  au fond quelle était la différence entre les animaux et les végétaux… Là, le sujet étant plus complexe, je l’ai aidée à trier les documents qu’on pouvait avoir à la maison, lui sortant quelques livres qu’elle pourra consulter. Elle a aussi regardé sur internet, et nous avons discuté pour comprendre ce que cela signifiait exactement. Article à suivre !

Mon Noé de 5 ans s’intéresse aux dinosaures ces derniers temps et, toujours dans ce même musée, nous avons vu de grands squelettes ! Il a  donc voulu répondre à la question : mais comment sont morts les dinosaures !

Je lui ai d’abord demandé ce qu’il savait, je l’ai noté, puis nous sommes allés chercher son livre sur les dinosaures, je lui ai demandé de chercher la page qui pouvait parler de ça, et je lui ai lu le paragraphe. Je lui ai ensuite demandé de me redire ce qu’il avait compris et j’ai fait ce qu’on appelle une « dictée à l’adulte », c’est à dire que j’ai écrit ce qu’il me disait. J’ai été étonnée qu’il me parle en plus des archéologues qui trouvaient des fossiles et que c’était pour ça qu’on savait qu’ils avaient existé, et qu’il conclue en disant qu’ils n’avaient pas complètement disparu puisqu’il y avait les oiseaux !

Puis il  s’est beaucoup appliqué pour illustrer, tout seul,  son document !

13015515_629880093835052_7844374077311444641_n

Il est pas beau ce dinosaure devant le volcan !

IMG_20160420_0001-page-001

Il a même écrit « dinosaure » comme il pensait :

IMG_20160420_0002-page-001 - copie

Pour voir son bel article, cliquez là !

Quant à Firmin, 2 ans,  il était tout malade et complètement à plat donc hors service ! J’ai quand même mis en ligne un article sur les formes dont j’avais déjà parlé sur ce blog. Pour les plus petits, je pense qu’il faut partir soit d’un événement qu’ils ont vécu (il y a un article sur parados sur la tonte d’un mouton par exemple) soit tout simplement en les observant voir ce qu’ils sont en train de découvrir, prendre une photo et expliquer en quelques mots.  C’est ce que j’avais fait pour les formes : Firmin me disait sans arrêt les formes qu’ils voyaient autour de lui (rond, carré, losange), je prenais vite en photo ce qu’il me montrait puis j’ai fait un montage :

capture-d_c3a9cran-2016-04-18-c3a0-16-47-09

C’est donc bien Firmin qui a « fait » ce document !

Ce qui est chouette dans le partadocs, c’est qu’on écrit mais qu’on lit aussi ce qu’ont fait les autres et qu’on apprend de nouvelles choses, que peut être ça nous rappelle quelque chose qu’on connaît, que même on peut apporter de nouvelles informations ! Et puis on échange avec d’autres enfants, c’est sympa ! On fait connaissance. C’est pour ça que c’est vraiment bien de mettre un petit commentaire, c’est encourageant pour l’enfant et l’échange est un objectif de ce blog !

Ca, ça marche bien pour les grands mais pour les plus petits, qu’en est-il du partage ? C’est sûr que c’est une notion qu’ils comprendront petit à petit ! Pour Firmin, je lui ai dit : tiens, tu as vu, Ilyass il a vu des moutons, on leur a coupé les poils ! Et toi tu en as déjà vu des moutons ? Et qu’est ce qu’on peut lui raconter à Ilyass, que tu as vu des vaches dans le pré ? …etc … Il a adoré écouter cette histoire de moutons ! Il en a redemandé ! Ce qui est chouette, c’est que c’est raconté par un enfant, donc ça lui parle !

Donc vous voyez, en ce moment, on se documente, on écrit, on dessine, on met en page, on lit, on commente !

Mais dans ce genre de projet, plus on est de fous plus on rit !!! Alors venez nous rejoindre et/ou partagez !!! Et commentez (ou mieux, faites commenter à vos enfants) les articles du partadocs !!!

(Ages au moment de l’activité : Baptiste, 13 ans et 9 mois ,Lison, 11 ans et 2 mois, Noé, 5 ans et 4 mois et Firmin, 2 ans et 4 mois)

Pour découvrir d’autres activités d’écriture, cliquez ici !

Pour découvrir d’autres articles en lien avec les pédagogies Decroly, Freinet … , cliquez là !

La Géographie façon Montessori

Lison paraissait bien intéressée par le matériel que j’avais fait pour Noé. Elle regardait son globe, allait voir sur notre grande carte… Je lui ai donc dit que j’allais chercher sur internet ce que la méthode Montessori proposait en géographie pour les plus grands, ce qu’elle a tout de suite accepté. Je lui ai demandé de choisir un continent sur lequel elle aimerait apprendre des choses et elle a choisi l’Asie. Nous avons donc acheté une pochette jaune de la couleur de l’Asie sur le globe Montessori et elle a collé une petite carte du monde avec l’Asie coloriée en jaune ( Cette idée de pochette m’est venue en voyant les carnets de Partage d’idées)

DSC04718

Elle a ensuite choisi de chercher des informations sur les grands monuments d’Asie. Cela l’a vraiment intéressée et elle m’a dit qu’elle aimait beaucoup faire des recherches ! Elle a sélectionné un certain nombre de photos (je l’ai aidée à choisir les plus pertinents) et elle a écrit un petit résumé de quelques lignes pour présenter les différents monuments. Elle s’est notamment bien aidé de Wikimini qui est une version simplifiée de Wikipedia. Les textes sont très compréhensibles (même si les infos sont à prendre avec méfiance, comme partout sur internet !), mais bien sûr il n’y a pas tout. Pour les monuments plus rares, elle a donc cherché sur Wikipedia.

De mon côté, je lui ai fabriqué des cartes de nomenclature montessoriennes en m’inspirant de celles d’Eowin que je trouvais très bien faites et en sélectionnant six monuments parmi ceux choisis par Lison. De quoi s’agit-il? D’un côté, il y a des cartes où l’on trouve la photo du monument, son nom, le pays où il se trouve, la carte du monde avec l’Asie coloriée le tout sur un fond jaune. De l’autre nous avons séparément la photo (sans couleur distinctive) puis la petite carte avec les informations. Le tout bien sûr plastifié pour une durée de vie plus longue.

DSC04722

L’enfant peut soit manipuler les premières cartes, les regarder, les trier par couleur (quand j’en aurai fait pour les autres continents !)… Il peut aussi essayer de mettre le bon titre sous la bonne photo et se corriger tout seul avec les premières cartes.DSC04719

Je lui ai aussi fait des cartes de nomenclature sur des photos d’habitants d’Asie, si possible bien différents (habitants de Sibérie proches du Pôle Nord, jeunes indiens, jordanien, indonésiens, enfants de Mongolie, vietnamienne).DSC04721

Baptiste s’est amusé à placer les différentes images au bon endroit sur notre carte (elle n’est pas montessorienne celle-ci !) avec de la pâte à fixe.0141123f333432b398663ac6e5c4452955efc9bda4

La famille baigne donc en ce moment dans la géographie, les globes, les cartes, l’Asie… !

(Age au moment de l’activité : Lison, 9 ans et demi ; Baptiste, 12 ans)

Vous pouvez découvrir toutes nos activités découverte du monde (et notamment nos cartes de nomenclature) en cliquant ici ! 

Activités à la maison

Si vous voulez en savoir plus sur les pédagogies alternatives, vous pouvez vous procurer mon livre : le grand guide des pédagogies alternatives en cliquant ici!

EnregistrerEnregistrer