Archives mensuelles : novembre 2015

Une semaine de lectures #3

unnamed

Voici donc notre rubrique hebdomadaire où les enfants vous livrent eux-mêmes leurs critiques de leurs lectures de la semaine ! (bon, sauf Firmin, je vous l’accorde, là c’est moi qui commente ! )

Au programme cette semaine, entre autres, un livre vraiment super pour tout mais tout découvrir de ce qu’i y a sous la terre et sous l’eau, une collection pour que les plus jeunes découvrent les grands personnages de la littérature  (ici, Gargantua), un livre très sympa sur les châteaux et puis et puis … Ben allez donc voir ! 😉

Nous sommes allés récemment dans un petit salon du livre organisé dans un village près de chez nous et comme à chaque fois dans ce genre de manifestation, nous avons dit à chaque enfant de choisir un livre. Ils n’ont pas encore été tous lus, donc vous les découvrirez au fil des semaines !

 

Je commence avec Noé et un livre génial qu’il a eu pour sa fête : sous terre/sous mer aux éditions rue du monde qui nous permet de découvrir tous les secrets cachés ! C’est un sujet qui passionne les enfants et qui les intrigue ! . C’est intéressant car très varié : animaux, installations humaines, végétaux, géologie … Et on peut le lire à plusieurs niveaux : en se contenant de raconter en simplifiant pour les plus jeunes ou en lisant toutes les informations pour les plus grands !P1020329 P1020330 P1020337 P1020336 P1020335 P1020334 P1020333 P1020339 P1020340

pikabouilles - Copie (2) (Bon, je ne suis pas toujours d’accord avec le choix des pikabouilles de Noé, il me semblait qu’il avait aimé plus que ça ! Mais bon 😉 )

« Ca parle de l’eau et de la terre, ils expliquent ce qu’il y a sous la terre et sous l’eau.

J’ai bien aimé voir les fourmis travailler sous la terre et ramasser les oeufs de la reine. J’ai bien aimé aussi voir que l’eau sale qui vient des toilettes et tout après il y a des grilles qui enlèvent les saletés et après ça vient dans le sable et après ça lave l’eau et après dans un bassin, dans une espèce de bassine, dans un autre bassin et puis après ça met dans la rivière. » Noé

 

La tétine de Nina de Christine Naumann-Villemin. J4adore ! J’en avais déjà parlé .

P1020327  P1020328

Le résumé et la critique de Noé :

pikabouilles - Copie« Ca parle d’un loup et d’une petite fille qui a une sucette et même quand elle sera grande. Elle garde tout le temps sa sucette dans la bouche et le loup il comprend rien. Alors elle enlève sa sucette et elle parle. A la fin le loup est content parce qu’il a une sucette. »

J’ai beaucoup aimé car le loup a pas réussi à manger Nina ! » Noé

Juste un peu sale de Pénélope Jossen également à l’école des loisirs. Livre très sympa !

 

P1020325

P1020326

pikabouilles - Copie (2)« Ca parle d’un petit garçon et d’un tigre qui parle mais c’est un doudou. Ils sont sales ! Alors ils vont se laver.

J’ai bien aimé que le doudou se sauve du panier à linge ! Et après ils le mettent dans la machine à laver.  » Noé

 

L’avaleur de bobos d’Emile Jadoul chez Pastel.P1020319

P1020320

pikabouilles - Copie (3)« Ca parle de bobos. LE papa et la maman sont des super papas et mamans parce qu’ils mangent les bobos.

J’ai mis pas très content parce qu’ils se font mal. » Noé

Je l’ai trouvé sévère dans sa notation, le petit Noé, parce qu’au moment de la lecture ça avait quand même l’air de lui plaire ! Mais comme il le dit, il n’a pas aimé que le petit lapin puis son papa se fassent mal !

Un toit pour trois de Gino Alberti aux éditions Nord-Sud. C’est un livre qu’il a pris à la bibliothèque de l’école.

P1020315 P1020316

pikabouilles-2« Ca parle d’un chien, d’un chat et d »une souris qui fabriquent une maison.

J’ai bien aimé parce qu’ils n’avaient pas de maison et maintenant ils ont une maison ! » Noé

Et enfin pour Noé : Vivre dans un château fort à Gallimard jeunesse, le livre choisi par Noé dans le salon du livre. Un livre très intéressant pour découvrir les châteaux forts et soulever les petites fenêtres, déplier les pages pour découvrir les secrets cachés et voir ce qui se passe à l’intérieur !

P1020377 P1020378

P1020380

pikabouilles - Copie« C’est un livre de chevaliers, ça parle de château-fort.

J’ai bien aimé parce que les chevaliers c »est des gentils et ils sauvent les gentils. » Noé

Et puis toujours dans ce salon du livre, on a découvert une collection que je ne connaissais pas et qui est très chouette : les grands textes à hauteur d’enfant aux éditions Amaterra. Il vise plutôt les 6/A0 ans donc personne chez nous mais on a quand même pris Gargantua et du coup tous l’ont lu (sauf Firmin …). Dans la collection, on trouve aussi Mowgli, Lancelot, Pénélope, Gavroche, Robinson …

C’est donc court, mais on retrouve la verve de Rabelais dans ce Gargantua et notre bon géant « pisse sur ses souliers », a une braguette d’un mètre quatre vingt et engloutit des jambons par quintaux !

P1020403 P1020404

Je laisse donc Noé et Lison vous résumer l’histoire :

« Ca parle d’un très grand bébé, c’est un géant quoi ! » Noé

« C’est l’histoire d’un géant qui mange beaucoup et qui ne pense qu’à s’amuser alors son père l’envoie chez le meilleur des professeurs qui lui met des règles strictes et il travaille. Après il y a une guerre et il gagne la guerre alors il fait un lieu où chacun est libre de faire ce qu’il veut. » Lison

pikabouilles-2« J’ai bien aimé quand ils habillent le grand bébé Gargantua. J’ai bien aimé aussi que à la fin les méchants ils doivent faire des livres ». Noé

C’est une bonne idée de Rabelais ça, pour punir les « méchants » les faire travailler dans une imprimerie pour faire des livres ! La culture et l’éducation vaincront la barbarie, on l’a toujours dit, il faut y croire !

pikabouilles - Copie (2) « J‘aimais bien les illustrations qui sont rigolotes. J’aimais bien l’explication qu’il donne sur le nom de Paris parce qu’il avait pris les cloches de Notre Dame « par ris » (pour rire). J’aimais bien aussi qu’on amène dix sept mille neuf cent treize vaches pour donner à boire à Gargantua bébé. » Lison

Firmin n’a pas forcément choisi des chefs d’oeuvre de la littérature jeunesse, plutôt des livres de « supermarché » mais qui lui plaisent beaucoup !

Ce livre petit cochon appartient à un coffret de quatre petits livres : la grande ferme de Gründ. Il y a aussi un mouton, une vache et un cheval. Tous les enfants les ont beaucoup aimé ! Ils aiment je pense déjà la forme du livre et les petites histoires toutes simples où l’animal cherche soit des copains, soit de la nourriture (comme pour le cochon), soit la maman cherche son petit … en soulevant des petites fenêtres. Grand succès.

P1020321   P1020322

Ce petit livre des formes chez Piccolino plaît aussi beaucoup à Firmin qui en ce moment adore les formes et qui, toutes les 5 minutes, nous dit « carré ! » « rond !  » triangle » « croix » ou ‘rectangle ! » quand il voit quelque chose autour de lui qui a cette forme (genre une bouche d’égout quand on se promène dans la rue !). Autant vous dire que ce livre était tout trouvé ! Et puis il contient aussi vers la fin des formes plus complexes qui fait que même Noé était intéressé car il ne les connaissait pas forcément. Et puis j’ai été très étonnée hier, alors que Firmin jouait avec le spielgaben,de l’entendre dire « losange ! losange noir » en prenant une forme (qui était bien un losange. Je pense qu’il l’a retenu de la lecture de ce livre ! Il m’a épatée sur ce coup-là !

P1020317 P1020318

Cette petite « grenouille adore compter » de chez Piccolia plaît aussi beaucoup à Firmin. Cette fois-ci, ce n’est pas le sujet qui l’intéresse car il n’essaye pas encore de compter (juste dire « 1,2,3 ! avant que son papa le jette dans l’eau de la piscine cet été !) mais les nombres n’ont pas encore de sens pour lui. Non, là, c’est la grenouille petit hochet qui lui plaît !

P1020323P1020324

Chez les grands, Rémi n’a pas fini de livre cette semaine, il continue encore « Toute la lumière que nous ne pouvons voir » qui l’intéresse toujours autant mais qui n’est pas encore fini.

Lison a fini le tome 2 de « Les insoumis » d’Alexandra Brocken (pour voir sa critique du tome 1 : ici). Toujours ravie, elle a commencé le tome 3.

P1020314

pikabouilles - Copie « L’héroïne, Ruby, est séparée de ses amis et fait partie de la ligue des enfants qui essaie de délivrer les enfants prisonniers.

J’adore toujours et j’aime bien car Ruby a peur de ses pouvoirs qui peuvent être dangereux mais d’un autre côté ils sont utiles. » Lison

Puis Lison, qui est en 6ème, doit lire 10 livres sur une sélection de 12 et créer un petit journal de lecture qui doit être un objet artistique ! Sympa comme projet ! Elle doit pour chaque livre inventer un autre titre et créer et illustrer une nouvelle couverture ; elle doit aussi présenter, dessiner son personnage préféré parmi tous les livres ; Elle doit changer la fin de l’une des histoires et enfin créer une petite BD, très courte, sur son livre préféré. J’aime beaucoup le principe !

Elle a donc lu cette semaine Prométhée le révolté de Janine Teisson chez Nathan.

pikabouilles - Copie (3) « C’est de la mythologie grecque. C’est toute l’histoire de Prométhée : Prométhée qui aide Zeus à gagner la guerre contre les Titans, l’histoire des enfants de Prométhée, l’histoire de la boîte de Pandore, l’aigle qui mange le foie de Prométhée …

C’était intéressant mais ce qui est dommage c’est que je connaissais déjà les histoires avant. » Lison

Elle a aussi commencé parallèlement un autre livre que l’on avait pris dans ce petit salon du livre, puisque nous sommes allés à Florence il y a peu : Catherine de Médicis, journal d’une princesse italienne de Catherine de Lasa chez Gallimard jeunesse. Elle n’a pas encore terminé, on en parlera prochainement.

P1020407

Baptiste, lui, a terminé son dernier U4.

Il a lu aussi une BD : Le cheval de Troie de la série des Alix de Jacques Martin chez Casterman.

P1020405P1020406

pikabouilles-2« Ca se passe dans l’Antiquité, pendant la guerre de Troie.

« Les illustrations sont bien, c’est joli, ça montre des lieux où je suis déjà allé (Olympie) et du coup je connais les endroits. Mais du point de vue scénario j’ai pas tout compris. » Baptiste

(Ages au moment de l’activité :Firmin, 23 mois, Noé, 4 ans et 11 mois, Lison 10 ans et 9 mois; Baptiste 13 ans et 4 mois, Rémi 15 ans et 2 mois)

Pour découvrir d’autres livres que nous aimons, cliquez ici

Vous trouverez d’autres idées d’activités inspirées par les pédagogies alternatives dans mes livres écrits avec Madeleine Deny : le grand guide des pédagogies alternatives , lire et écrire apprendre avec les pédagogies alternatives, compter et calculer apprendre avec les pédagogies alternatives et  mes tout premiers apprentissages avec les pédagogies alternatives !

Mettre l’amour là où il y a la haine

Cela n’a rien à voir avec l’objet du blog mais c’est trop important. Et puis ça a quand même bien à voir avec mes enfants, puisqu’il s’agit de notre monde, de notre idéal de vie entre les hommes.

Quand j’ai lu l’article de cette femme, modératrice de sites d’informations au moment des attentats, ça m’a donné envie de vomir.

Ca m’a rappelé dans une certaine mesure le torrent de reflexions haineuses sexistes, homophobes et racistes que j’avais reçues au moment de mon affaire de cahiers pour enfants avec des cartes gnan gnan pour les filles et riches d’informations pour les garçons, vous vous souvenez ? Et ben là c’est pareil en pire …

Ils ont reçu alors même que les événements se déroulaient, de la haine, de la haine, encore de la haine. De la haine en premier lieu contre les musulmans bien sûr … encourageant même la violence à leur encontre, avec propos racistes et humour plus que douteux … De la haine envers les juifs qui étaient au courant des attentats mais n’avaient pas prévenu (pour ces mêmes juifs, au moment des attentats de l’école de Toulouse, les enfants n’avaient qu’à pas aller dans ces écoles juives) … De la haine pour les politiques, pour les forces de l’ordre qui ne font pas leur boulot … Même de la haine envers les victimes, des bobos parisiens multiculturalistes qui l’ont bien cherché, enfin ils vont comprendre … Même les proches des victimes sont critiqués et jugés sur leur présence à la télé et le nombre de leurs larmes (trop, pas assez …) Et ce ne sont pas quelques imbéciles isolés, quelques trolls qui s’amusent à foutre le bordel, non, ce sont des messages en masse, ils sont submergés …

Et bien moi, ça, ça me fait peur.

Ces gens me font presque aussi peur que les terroristes (plus peut-être ?) . Et je me dis qu’ils font exactement ce que Daesh veut, semer la haine, que les gens se sentent détestés pour rejoindre le camp des terroristes … On a presque l’impression que les auteurs de ces messages jubilent de voir ces attentats, voyez, on vous l’avait bien dit …

La haine – la haine – la haine – Juger l’autre – Mettre dans des cases : la case musulman, la case juif, la case homosexuel, la case bobo gauchiste, la case « féminazie », la case « vrai français blanc » … Et détester tous ceux qui ne sont pas dans la même case que soi.

Mais putain, mon copain Jésus, il avait pas dit « haïssez vous les uns les autres ! » C’était pourtant clair « Aimez vous les uns les autres bordel de merde » (comme dirait une blogueuse dont j’ai oublié le nom).

C’est si compliqué que ça à comprendre qu’on est tous différent, qu’on doit se respecter, que nos différences sont des richesses, si si, je vous assure, des richesses ! Que moi j’aime le monde comme ça, j’aime que nous ayons chacun nos croyances ou que nous ne croyions pas en Dieu, j’aime que nous n’aimions pas les mêmes choses, que nous ne nous habillions pas pareil, que nous n’ayons pas les mêmes idées politiques, que nos amours soient différentes, que nous soyons hommes et femmes chacun à notre façon, que que que … que nous soyons tous des individus uniques !

Alors pas pitié arrêtez de juger tout et tout le monde, de haïr tous ceux qui sont un peu ou beaucoup différents de vous, sinon, on va pas s’en sortir !

Dans les milieux que je fréquente, on parle beaucoup de bienveillance pour les enfants. Mais bon sang, il nous faudrait de la bienveillance envers tout un chacun, pas seulement nos enfants ! Regarder avec bienveillance l’autre, essayer de le comprendre, échanger, apprendre à le connaître…

Alors envoyez de l’amour, partout, tout le temps … Si vous voyez des messages de haine, ne vous cachez pas, répondez. Pas pour polémiquer, mais juste pour émettre un autre son de cloche, pour contrer la haine par de l’amour. C’est peut-être dérisoire, mais sinon ces messages de haine continueront à circuler sans réponse, leur laissant croire à eux ou à leurs lecteurs que tout le monde est d’accord avec eux …

 

Alors mettre de l’amour là où il y a de la haine, faites suivre le message !

Tigre et libellule : on continue notre petit projet Reggio !

 

Pour ceux qui n’ont pas suivi notre petit « parcours créatif » à la Reggio, jetez un oeil à l’article machines et musique. En deux mots, Noé a dessiné spontanément des machines, nous avons alors observé une vieille machine à coudre qu’il a dessinée et qui « faisait de la musique » en fonctionnant. Il a associé ensuite les sons à : un tigre, une libellule, une guitare et des claves.

Nous sommes donc partis cette fois-ci sur une production plastique pour représenter ces animaux et ces instruments de musique !

J’ai accroché une feuille de papier kraft et je lui ai demandé ce qu’il voulait utiliser pour représenter son tigre. Il a choisi les pastels à l’huile. Il l’a d’abord dessiné au crayon à papier en s’inspirant d’une figurine qu’il a dans ses jeux puis il l’a colorié aux pastels. Bien lancé lorsqu’il dessinait et faisait les rayures, il était moins motivé pour finir de colorier son tigre en orange … C’est souvent un peu difficile pour lui d’aller au bout des choses qui demandent un peu d’effort ou qui l’intéressent moins … (si vous avez des trucs pour me le « secouer » un peu mon Noé ! 😉 ) mais il est arrivé au bout !

P1020313

Le lendemain, avant de commencer à représenter la guitare, Noé et Firmin ont passé un bon moment à observer, toucher, essayer la guitare de Baptiste pour mieux connaître l’instrument et arriver à le représenter. Ils ont beaucoup apprécié ce temps !

P1020354

Puis, Noé a choisi l’encre pour continuer avec les autres personnages et la motivation était revenue ! C’est plus rapide à « colorier » !!!

P1020363

Pendant ce temps, monsieur Firmin lui aussi peignait à l’encre !

P1020362

Il a ensuite dessiné au feutre au centre de la feuille sa machine à coudre. Ensuite,  Noé a voulu découper sa feuille.

P1020367

Et enfin, à fond maintenant, Noé m’a inventé une petite histoire avec tous ces personnages !

P1020376

Et voilà pour finir mes feuilles de documentation Reggio.

 

machine - tigre et libellule 1

machine - tigre et libellule 2

Nous avons donc continué à explorer ces 100 langages de l’enfant en passant cette fois-ci par les représentations graphiques, le « récit », la fantaisie, la musique !

Et pour finir pour aujourd’hui, cette histoire de machine à coudre, ça me fait penser à la citation de Lautréamont :

« Beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’une machine à

coudre et d’un parapluie».

Ben c’est un peu ça, mais je préfère les libellules aux tables de dissection ! 😉

(Age au moment de l’activité :Noé, 4 ans et 11 mois et Firmin, 23 mois)

Pour découvrir d’autres articles sur la pédagogie Reggio, cliquez ici

Pour découvrir d’autres techniques artistiques, cliquez là

 

Vous trouverez d’autres idées d’activités inspirées par les pédagogies alternatives dans mes livres écrits avec Madeleine Deny : le grand guide des pédagogies alternatives , lire et écrire apprendre avec les pédagogies alternatives, compter et calculer apprendre avec les pédagogies alternatives et  mes tout premiers apprentissages avec les pédagogies alternatives !

Des gâteaux ! Des gâteaux !

 

Toujours pour l‘anniversaire du tonton, Rémi et Baptiste se sont lancés dans la pâtisserie (Lison, elle, était à sa réunion du conseil municipal des enfants !).P1020243

Rémi a cherché une recette avec des bonbons et il a opté pour une recette avec des mi-cho-ko qu’il a prise dans ce livre de chez Solar-éditions.

P1020308P1020309

Il a rajouté sur les petits gâteaux encore chaud un mi-cho-ko qui s’est donc ramolli. Mmm ! C’était bon !P1020245

Baptiste, lui, a opté pour un cake cannelle-vanille (il a trouvé la recette sur le journal des femmes)

P1020247

Il l’avait fait deux jours avant pour qu’il soit vendu au collège au profit du téléthon (belle initiative du collège, ils font une vente de gâteaux pendant un mois pour récolter de l’argent pour le téléthon).P1020253

Il était super bon aussi ! Merci les garçons !

(Ages au moment de l’activité : Baptiste 13 ans et 4 mois, Rémi 15 ans et 2 mois)

Pour découvrir d’autres activités cuisine, cliquez ici

Vous trouverez d’autres idées d’activités inspirées par les pédagogies alternatives dans mes livres écrits avec Madeleine Deny : le grand guide des pédagogies alternatives , lire et écrire apprendre avec les pédagogies alternatives, compter et calculer apprendre avec les pédagogies alternatives et  mes tout premiers apprentissages avec les pédagogies alternatives !

Esprit Reggio : Machines et musique

Nous avons avec Noé commencé un petit projet qui me semble vraiment dans l’esprit de la pédagogie Reggio et qui nous plaît beaucoup à tous les deux ! Et j’ai essayé de documenter notre aventure comme je vous l’avais expliqué dans mon article sur mon corps se plie

Ce qui manque pour que cela soit vraiment « Reggio » je pense, c’est un groupe d’enfants car l’interaction, la coopération est essentielle dans ce genre d’expériences et là, il n’interagit qu’avec moi (et un peu avec Firmin !).

Nous sommes donc partis de dessins de machines réalisés spontanément par Noé, ce qui nous a amené à échanger un peu sur ce qu’est une machine.

machines et musique 1 p1

Puis lorsque je lui ai demandé si on avait des machines à la maison, il a pensé à une vieille vieille machine à coudre que nous avons.

Il l’a observée sous toutes les coutures, l’a fait fonctionner et l’a dessinée.

machines et musique 1 p2

Et puis comme Noé et Firmin remarquaient que ça faisait de la musique, j’ai encouragé Noé à explorer les sons de la machine et à faire de la musique !

Voici la vidéo de sa recherche musicale ! (Oui, la documentation Reggio, je vous l’avais dit, peut prendre de multiples formes et la vidéo en fait partie !). Il a ensuite essayé de reproduire les sons trouvés avec sa voix.

Puis je lui ai suggéré de dessiner chaque son trouvé.

machines et musique 1 p3

On se retrouve donc dans l’imaginaire et la fantaisie, avec des tigres, des libellules et des instruments de musique ! Il y a plein de pistes possibles, tant au niveau des machines que de l’invention d’histoires, de peinture, de musique … Je sens que ça va être riche !!!

Ce qui me paraît important dans notre petite expérience, c’est l’histoire des 100 langages de l’enfant dont je vous avais parlé ici. Nous avons essayé de faire « danser les langages »ensemble et de passer de la technique, aux représentations graphiques puis à la musique, passer d’une observation à un dessin, de sons à des images, de réalité concrète à l’imaginaire et la fantaisie, dans la créativité. Je crois, si j’ai bien compris, que c’est ça Reggio !

 

(Age au moment de l’activité :Noé, 4 ans et 10 mois)

Pour découvrir d’autres articles autour de la pédagogie Reggio, cliquez ici

Vous trouverez d’autres idées d’activités inspirées par les pédagogies alternatives dans mes livres écrits avec Madeleine Deny : le grand guide des pédagogies alternatives , lire et écrire apprendre avec les pédagogies alternatives, compter et calculer apprendre avec les pédagogies alternatives et  mes tout premiers apprentissages avec les pédagogies alternatives !

 

Une semaine de lectures #2

Voici donc une deuxième semaine de lectures notre rendez-vous du samedi pour des critiques des enfants sur leurs lectures de la semaine ! Les cours ont repris, donc les grands forcément ont eu moins le temps de lire !

unnamed

Cette fois-ci, je commence par Rémi.

Il continue de lire toute la lumière que nous ne pouvons voir et ça lui plaît beaucoup. Toujours pas terminé donc critique ultérieurement !

P1020157

Parallèlement, au CDI du lycée, il a lu plusieurs BD d’Adèle Blanc-Sec de Tardi  chez Casterman. En effet, on avait regardé en famille le film Adèle blanc-Sec de Luc Besson et du coup il a voulu découvrir par lui-même les BD dont a été tiré le film !

9782203009486 adeleblancsec04couv adeleblancsec03couv adeleblancsec01couv

pikabouilles - Copie (2)« Dans le Paris du début XXème, une jeune femme intrépide se retrouve plus ou moins contre son gré dans des enquêtes surnaturelles ou des histoires de sectes.

C’est sympa, il y a de l’action mais aussi de la réflexion pour résoudre l’enquête et certains personnages sont rigolos ! »

Baptiste, lui, n’avait pas tout à fait fini la série U4 dont on avait parlé la semaine dernière, il termine donc Koridwen.

P1020156

Il a lu au CDI une BD : « Léon l’extra terrestre » de Stygryt et Pau Valls aux éditions Sarbacane.

Couv_235114

Lison l’a lu également au CDI donc c’est une critique à deux :

« Deux copains trouvent un extraterrestre sans visage tombé d’un arbre. Ils le cachent de la police. »

pikabouilles - Copie (2)« C’est sympa, j’ai bien aimé la façon dont les enfants essaient de communiquer avec l’extraterrestre. » Lison

pikabouilles - Copie (3) « C’est sympa mais un peu enfantin. » Baptiste.

Lison a quant à elle fini le tome 1 des Insoumis d’Alexander Bracken.

P1020184

pikabouilles - Copie« La majorité des adolescents sont morts d’un virus mais ceux qui ont survécu sont dotés de pouvoirs psychologiques spéciaux (contrôler l’électricité, le feu, lire les pensées des gens …)

C’est génial ! J’adore ! J’aime bien parce que les personnages se jettent dans l’inconnu avec presque rien et qu’ils vont essayer de maitriser leurs pouvoirs. » Lison

Et elle a commencé le tome 2 !

Passons à Noé. Il a reçu par son abonnement à l’école des loisirs Patatras de Philippe Corentin.

P1020194

P1020195

pikabouilles-2« C’est l’histoire d’un loup. Il a faim, personne ne l’aime. Ca finit par son anniversaire.

C’est bien, il est drôle le loup. Il arrive pas à manger les lapins. » Noé

Le côté ambigüe du livre est intéressant, on ne sait jamais si ce loup est vraiment méchant ou pas, et puis c’est toujours intéressant de discuter sur le fait que les gens que l’on trouve méchants sont parfois simplement malheureux et sans amis.

J’ai donné à Noé un livre acheté à Florence, où nous sommes allés pendant les vacances, pour pouvoir se remémorer avec lui les endroits visités. bon, il est en anglais parce que c’était soit ça, soit italien et italien, connais pas du tout ! Mais bon, il est surtout visuel !

P1020185 c’est unP1020189

pikabouilles - Copie « C’est un livre sur Florence avec l’église Sainte Croix, le palais Pitti, les jardins, le Ponte Vecchio … Les images, elles sont pas plates !

J’aimais bien parce que sur les images, ça lève  » Noé

Le côté pop up a fond bien sûr plu à Noé mais je ne pensais pas qu’il accrocherait comme ça ! Il l’a apporté à l’école pour montrer aux copains et à maîtresse et apparemment il a su dire les noms des monuments, j’étais étonnée !

Et ce qui m’a le plus encore étonnée, c’est que de retour à la maison, il nous a redit tout ça et que ça a passionné Firmin qui voulait voir « ponte Vecchio » et « pitti » !… Il avait bien retenu lui aussi ! C’est drôle !

Nisse à la plage d’lof et Lena Landström est un petit livre tout simple, sur les petits bonheurs de la vie que j’aime beaucoup !

P1020196

P1020197

pikabouilles - Copie (2)« C’est un petit garçon qui va à la plage. Il se met à pleuvoir. Maman va se baigner quand même et après Nisse aussi. L’eau, elle est encore plus chaude que dehors !

J’ai aimé que Nisse il se baignait sans brassard et il coulait pas ! »

 

Et pour finir un livre que j’aime beaucoup, beaucoup avec des enfants qu’on ne voit pas représentés généralement dans les livres pour enfants, des enfants porteurs d’un handicap physique, mental ou sensoriel. Nous sommes sensibles à ce sujet car nous appartenons à une association s’occupant de personnes avec un handicap mental, l’Arche, et nous, adultes et enfants avons tissé au fil des ans des liens forts avec ces personnes ! J’en avais parlé dans l’article marcher avec l’Arche.

Pour en revenir au livre, il s’agit de « On n’est pas si différents de Claire Cantais et Sandra Kollender aux éditions « la ville brûle » (avec apparemment aussi des livres chez cet éditeur sur les préjugés filles/garçons, il faudra que j’aille voir ça ! 😉 )

P1020198 P1020199 P1020201 P1020202 P1020203

pikabouilles - Copie « Les enfants, il y en a qui sont handicapés mais, comme nous,  ils mangent, ils jouent, ils rigolent …

On est tous pareils mais il y en a qui sont handicapés ! » Noé

J’étais contente de voir que ce livre avait plu à Noé et qu’il avait saisi le message !

 

Et puis encore et toujours Noé le nez dans ses Pomme d’Api !

P1020224

Et puis avec Firmin, nous avons aussi lu des livres ! Là, c’est moi qui fais la critique !

Avec son abonnement école des loisirs, le petit livre des contraires d’Elmer de David McKee

P1020208

P1020209

pikabouilles - Copie (3)Bon, j’ai été un peu déçue, ok, c’est un imagier sur les contraires, rien de bien révolutionnaire à part qu’ils ont utilisé les personnages d’Elmer.

 

Le vélo de Jo de Raphaël Fejtö à l’école des loisirs également.

P1020206 P1020207

pikabouilles-2Celui-là, on l’a depuis un moment et à chaque lecture c’est un succès ! Je vous en avais déjà parlé dans l’article « le vélo de Jo« .

 

Le loup et les sept chevaux de Nathalie choux chez Milan.P1020204 P1020205

pikabouilles - Copie (2)Le célèbre conte en version « à toucher » qui fonctionne très bien avec les petits. On a d’autres contes dans la même collection.

 

1,2,3 … sommeil ! de Guido Van Genechten chez Milan. Ca, c’est un livre beaucoup lu avec les aînés quand ils étaient petits !

P1020212 P1020213

pikabouilles-2C’est l’histoire d’un petit garçon qui n’a aucune envie d’aller se coucher, il préfère jouer ! Mais l’on va voir dans ce livre que tout le monde va dormir, même les animaux, chacun à sa façon ! Un livre qui leur plaisait parce que déjà il y a des animaux, et ça, ça plaît toujours ! Et puis ils se reconnaissent dans le petit tommy qui ne veut pas aller au lit mais qui finalement s’endort avec ses peluches !

Et enfin la palette de couleurs de Barri de Marc Clamens chez Hatier jeunesse. Je l’avais acheté à l’époque pour Noé au moment où il s’intéressait aux couleurs et il avait vraiment accroché !

P1020210 P1020211

pikabouilles-2 Des ronds de couleur en mousse sont rangés à la fin du livre dans des petits emplacements et l’enfant doit replacer le rond sur l’animal de la bonne couleur. c’est simple mais très efficace et très attirant pour l’enfant !

 

Voilà, c’est tout pour cette semaine !

(Ages au moment de l’activité :Firmin, 22 mois, Noé, 4 ans et 10 mois, Lison 10 ans et 9 mois; Baptiste 13 ans et 4 mois, Rémi 15 ans et 1 mois)

Pour découvrir d’autres livres que nous aimons, cliquez ici

Vous trouverez d’autres idées d’activités inspirées par les pédagogies alternatives dans mes livres écrits avec Madeleine Deny : le grand guide des pédagogies alternatives , lire et écrire apprendre avec les pédagogies alternatives, compter et calculer apprendre avec les pédagogies alternatives et  mes tout premiers apprentissages avec les pédagogies alternatives !